• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Geneste 12 juin 2010 15:27

Je crains d’être en désaccord total avec vous. Ce n’est pas la bienpensance catholique qui a créé la retraite, mais le pragmatisme. Avant la retraite, les vieux n’avaient rien et étaient à la charge de leurs enfants, ce qui causait des problèmes importants. Et ce problème ne concerne et ne concernait pas que les salariés.
Par ailleurs, l’espérance de vie est une donnée, sauf falsification « à la grecque », indiscutable. Vous pouvez toujours vous plaindre que certains vivront moins que d’autres, etc. Le fait est que l’espérance de vie actuelle est de 80 ans et donc qu’en moyenne, on vit jusqu’à 80 ans. Qu’il y ait des disparités c’est vrai, mais, par exemple pour les hommes, les causes essentielles des disparités ne sont pas le travail mais bien les consommations d’alcool, de stupéfiants, l’alimentation, la cigarette et la voiture.
Par ailleurs, je vous laisse la responsabilité de vos propos sur les fascistes sarkosiens. Manifestement, vous avez peu de connaissances sur ce qu’est vraimement le fascisme et je vous renvoie donc aux ouvrages spécialisés sur le sujet.
Enfin, vous vous concentrez sur la retraite. Mon article traite avant tout des acquis sociaux, la retraite n’en étant qu’un exemple. Votre dernière phrase qui refuse tout compromis, n’est pas bonne du tout. Le propre d’une négociation, avec un syndicat en particulier, c’est de trouver un compromis, sinon cela mène à la guerre. A moins que vous ne préfériez cette dernière... Et puis, si l’adversaire a des arguments, ce n’est pas parce qu’il est l’adversaire que ses arguments ne valent rien.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès