• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Rounga Roungalashinga 21 juillet 2010 10:30

Article très moyen dans l’ensemble. On note à certains endroit une étincelle de lucidité, come dans le passage suivant :

La mondialisation qui entend en finir avec les Etats-Nation, qui sont autant de résistance à un marché sans autre loi que la liberté de faire de l’argent quel qu’en soit le moyen, rêvent de les remplacer par une logiques des communautés religieuses, ethniques, culturelles etc., dont on ne cesse de faire la promotion du discours d’Obama au Caire jusqu’à l’ONU. Ceux qui tirent profit de la mondialisation ont intérêt à ces divisions qui interdisent à terme la moindre action collective en faveur d’une question sociale comme aux Etats-Unis, pays de toutes les fractures identitaires. On rend ainsi incapable le peuple de se défendre face à l’argent-roi.

Mais le reste est d’une très grande naïveté et manque de rigueur. Par exemple, l’auteur nous fait le coup de réduire la collaboration à l’extrême-droite :

Cette extrême droite qui fut de l’autre côté et alimenta la milice servile envers l’occupant.

Alors qu’on sait très bien que la gauche a autant participé à la collaboration que la droite ou l’extrême-droite. Ou plutôt qu’une partie de la gauche a autant participé à la collaboration qu’une partie de la droite ou qu’une partie de l’extrême-droite.

Pour le reste et les propos tenus sur la laïcité, ce n’est que du catéchisme :

C’est de ce côté que le radicalisme religieux peut être combattu autant que le racisme, en faisant valoir les valeurs humanistes contenues dans la laïcité, supérieures à toutes les religions, qui les bat même à plates coutures pour peu que l’on mette en face d’elles, sans supercherie ni collusion qui la dénature, ce qu’elle représente de progrès de portée universelle.

 

la laïcité est un humanisme

(on se demande bien comment ce qui n’est pas un mouvement de pensée pourrait être un mouvement de pensée, bien entendu que la laïcité n’est rien de plus qu’un mode de fonctionnement. Une phrase correcte sur le plan de la logique formelle serait plutôt « le laïcisme est un humanisme » bien que cet énoncé soit très discutable au regard de la réalité)

 

La laïcité en donnant à la citoyenneté la première place en regard de la religion, censée être devenue une affaire privée n’empiétant pas sur les affaires de la cité, représente un progrès de la conscience dans l’ordre du développement des facultés de l’homme à définir collectivement son destin.

Amen.

Si cela n’est pas fait, alors le populisme prendra le relai et vaille que vaille de notre paix sociale, du vivre ensemble et du reste

Mon Dieu ! Rendez-vous compte : le populisme !! Mais que va devenir le vivre-ensemble ?
On retrouve ici la terminologie douteuse et stérile qui empêche d’avoir un point de vue net sur la réalité politique d’aujourd’hui.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès