• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Grasyop 15 juillet 2010 16:17

En pratique, on ne va pas dire à l’ouvrier licencié d’aller travailler sur les maladies rares.

On va dire à l’ouvrier licencié d’aller faire un autre boulot (à sa portée, avec éventuellement une légère formation supplémentaire), ce qui va libérer l’emploi d’une autre personne qui pourra à son tour faire un autre boulot, de qualification légèrement supérieure, et ainsi de suite, et à la fin de cette chaîne on aura une personne qualifiée de plus qui sera disponible pour faire un travail de pointe.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès