• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


foufouille foufouille 14 juillet 2010 13:19

au debut , ils avaient rien ou presque

"

En saison humide (ou hivernage, de juillet à novembre), c’est la culture du mil, céréale traditionnelle et omniprésente dans l’alimentation des villageois. C’est la période de congé scolaire et toute la population est mobilisée à l’entretien et la récolte de cette céréale. Durant cette période, la population avoisine les 400 personnes.

En saison sèche, le travail vient à manquer (plus de culture, pas d’élevage, pas d’artisanat, pas d’école moyenne ni supérieure accessible à proximité). Le village se vide de sa jeunesse et la population retombe alors à environ 200 personnes.

Lors de ma première visite, le 15 août 2001, un état des lieux a été dressé pendant plus de 3 heures par les habitants. Il s’en est dégagé un plan d’urgence qui est maintenant réalisé. Ce plan porte essentiellement sur 3 points :

  • L’approvisionnement en eau (le puits d’eau douce le plus proche est à 2 km)
  • Le problème de la malaria
  • Le problème social et d’hygiène dû au manque d’équipement (latrines)"


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès