• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Annie 14 juillet 2010 14:01

Tout est question de terminologie. Lorsque l’on parle de lutter contre la faim dans le monde pour mobiliser des fonds auprès du public, il faut savoir décoder pour comprendre que seule l’insécurité alimentaire intéresse aujourd’hui les pays donateurs et la majorité des ONG qui en dépendent pour leur financement et qui sont favorables à la libéralisation des marchés.
La faim est devenue un problème purement économique, les objectifs humanitaires sont subordonnés à des objectifs de développement, et la vie des êtres humains n’a jamais été aussi bon marché.

On pourrait parler de Haïti qui pourtant ne manque pas de fonds, mais dont la capitale n’a toujours pas été déblayée, et les habitants vivent encore sous des bâches de plastic en train de pourrir six mois après le tremblement de terre. On en impute la responsabilité au gouvernement haïtien parce qu’il n’a pas été capable de présenter un plan de reconstruction qui tienne la route, mais les gouvernement successifs n’ont jamais réussi jusqu’ici à gouverner ce pays qui est le plus pauvre du monde. Le nouveau dogme du secteur humanitaire et des pays donateurs est que le gouvernement national doit s’approprier (ownership) les plans de redressement, et c’est au nom de ce dogme et dans cette attente que les Haîtiens continuent de vivre et de mourir dans des conditions sordides. 

 Pour en revenir aux pays du Sahel et au Niger en particulier, je vous convie à lire le rapport établi par MSF : Cruel développement", sur la catastrophe alimentaire du Niger en 2005, qui dénoncent l’inaction de toutes les parties pour des raisons idéologiques. Cruel développement, parce que c’est au nom d’un futur et hypothétique développement dont on a fait la priorité que les fonds ont manqué et manquent aujourd’hui pour financer une aide directe aux populations qui souffrent de la faim. http://www.msf.fr/drive/2005-08-16-Jezequel.pdf
Ou pour dire les choses plus simplement, que les générations actuelles sont sacrifiées afin de sauver les générations futures.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès