• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Tiberius Tiberius 27 juillet 2010 11:44

Jusqu’à l’âge de 17 ans j’affichais un indice de masse corporelle de 30 pour 1,80 m. Je frôlais fréquemment les 100 kg et ma hantise était de les dépasser. Le médecin m’avait prescrit un régime à base de légumes et de sport, que je suivais scrupuleusement, mais sans résultat probant, bien entendu... 

Alors un jour j’en ai eu vraiment marre et j’ai décidé de me rationner drastiquement !!! Ma mère affolée et craignant que je fasse une décalcification ma ramené chez le médecin qui a souscrit à son point de vue et m’a servi le boniment habituel à savoir que nous n’avions pas tous la même constitution que c’était génétique, les Afro-américains et les Antillais étaient ainsi faits, il me fallait m’accepter tel que je suis et patati patata... Bref il fallait continuer mon régime inefficace sans quoi je risquais de tomber malade.

Seulement voilà, à cette époque, mon père avait la même taille que moi et était mince comme un clou. Mais, mon père, comme tout intellectuel trop absorbé par sa tâche pour penser à manger, avait un appétit d’oiseau ! Alors je me suis dit que si celui-ci avait pu survivre en bonne santé aussi longtemps tout en mangeant aussi peu, se serait bien le diable que je tombe malade en mangeant la même chose.

Et j’ai fondu comme neige au soleil ! 

Vingt-cinq ans ont passé et j’affiche aujourd’hui un indice de masse corporelle de 20 (au plus fort des fêtes de noël). Ma femme est dubitative quand je lui dis que j’étais franchement obèse dans ma jeunesse car elle ne voit pas comment quelqu’un de si peu porté que moi sur la nourriture aurait pu un jour être gros. Mon régime quotidien c’est un petit toast le matin avec mon thé sans sucre, un repas équilibré le midi et quelques fruits le soir. Et c’est dingue comme je tiens la forme !! Trop pressé pour attendre un ascenseur, je grimpe cinq étages en courant sans même que mon cœur s’en aperçoive.

Comme quoi, il suffit de manger moins. C’est une question de volonté. Le jour où on le décide, eh bien on maigrit !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès