• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


mokhtar h 28 juillet 2010 11:55

@ Catherine Segurane
Bonjour
Tout le monde joue double jeu, là bas. ET à coté, en Afghanistan. C’est une guerre perdue d’avance. Il n’y a pas l’ombre d’un doute.
Les Usa ont imprudemment créé El Qaida et les combattants afghans et Talibans pour démolir l’Empire soviétique, par le truchement de la Cia et des services secrets pakistanais qui se sont enrichis au passage grâce au trafic de drogue et des contrats d’intendance et d’armement mirifiques.
Aujourd’hui, même des officiers et sous off de l’Otan prennent leur dime au pasaage, et c’est le budget amércian qui explose en raison des demandes de plus en plus gloutonnes du Pentagone : J’ai lu quelque part que la guerre d’Irak, celle à partir de 2003 a coûté aux contribuables américains quelques 3 000 milliards de dollars.
Celle d’Afghanistan coûtera très certainement beaucoup plus.
L’armée américaine paye même quelques groupes de Talibans pour sécuriser le passage des convois d’approvisionnement des forces de l’Otan en Afghanistan.
Croyez moi, c’est une guerre où toutes les mafias du monde se sont données rendez vous et où l’unanimité est établie pour la faire durer le plus longtemps possible : on ne tue pas une poule qui pond de tels œufs. Même Petraus n’est pas tout blanc. Et l’actualité est abondante sur les frasques de la famille et du clan Karzai.
Peu peu se dessine quelque chose qui ressemble à une stratégie à laquelle se rallient les islamiste terroristes irréductible, à laquelle d’autres puissances (Russie, Chine ? Iran -peut être-) pour ferrer l’Amérique, l’enliser et la ruiner.
En août 1971, le 14 août très exactement, Nixon avait décidé de supprimer la libre convertibilité du dollar en or ainsi que quelques manipulations monétaires qui ont servi à rehausser le dollar et la puissance financière et commerciale américaine. Pour s’expliquer, Nixon avait bien dit, en substance, que l’Amérique se trouvait seule à dépenser pour défendre le libre dans sa guerre au Vietnam et que le reste de l’Occident devait quand même bien participer financièrement à cet effort de guerre.
Aujourd’hui, avec le surendettement américain étatique et populaire américains, avec la crise économique largement commentée sous tous les angles partout dans le monde et ici même à AV, la panoplie des manipulation monétaires s’est considérablement réduite. ET l’Amérique, avec non seulement les doubles jeux, mais les multiples combines (off de haut rang, CIA et ses démembrements, autres centaines de services de renseignements, fournisseurs d’appros et d’armement de plus en plus surfacturés, et autres intermédiaires et sous traitants), n’a d’autres ressources en Afghanistan et au Pakistan, que de payer encore. Et plus encore les seuls alliés locaux qu’elle a préfabriqués et qu’elle mérite.
Même l’Angleterre, allié anglo-saxon indéfectible, et peu regardante jusqu’ici sur les coûts de ce soutien aveugle, voit sa prospérité menacée et parle de se retirer d’une guerre dont les objectifs se sont étiolés.
Je n’ai pas le moindre doute que deux ou trois autres petits foyers faciles à créer (en Somalie ? au Sahel, tiens ?) achèveront de rogner la superbe des Yankees, parce que là aussi, il faudra payer, avec en sus les dîmes prélevées au passage, par les dictateurs et chefs de guerre locaux. Je suis même prêt à parier que l’affaire fait des jaloux et que quelques autres dictateurs peu scrupuleux rêvent d’inviter quelques groupes terroristes chez eux. Du moment que çà rapporte ... C’est l’essence même du double jeu dont vous parlez.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès