• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


danielle bleitrach danielle bleitrach 30 juillet 2010 18:47

Bonjour Elchetorix, je ne crois pas beaucoup aux tribunaux internationaux, en revanche le monde est en train de changer et ceux qui tentent de s’opposer à cette transformation seront balayés, en fait un monde multipolaire avec des rapports sud-sud est en train de naître et ce qui rend dangereux les Etats-Unis c’est qu’ils luttent cvontre leur propre déclin, quant à l’Europe qu’en dire... Je viens de relire le grand échiquier de Zbigniew Brzezinski, c’est incroyable le mépris que les nord-américains ont pour nous, il dit que nous sommes une puissance « protégée »...
C’est la chute de l’empire romain, le paradoxe est que les Etats-Unis ont construit leur hégémonie contre une superpuissance et pour la maintenir ils cherchent un ennemi pour maintenir la vassalité européenne, celle du japon, et ils ont trouvé « le terrorisme », ils l’ont inventé à partir de leurs alliés saoudiens, de leur employé Bin laden, mais résultat leur armada ne leur sert à rien, il n’y a plus d’adversaire de ce type, leur rôle est de simple police mais ils ne savent pas mettre de l’ordre, seulement le chaos...
Et à ce moment là cette armée devenue aussi lourde que robocob lestée d’un énorme matérie, de tout une technologie démesurée et encombrante est obligée d’être protégée... Le soldat est considéré comme une porcelaine fragile , il faut zéro mort, alors la solution c’est de larguer des bombes sur les populations civiles. Et c’est ça me semble -t-il qui détruit les jeunes engagés c’est cette opération meurtre... Et il faut bien se souvenir de ce chiffre fantastique plus de morts civiles que de morts militaires, plus de morts par suicide dans l’armée que sur le champ de bataille... Là vous avez la réalité de la chute de l’empire, celle qui fit que sur le champ d’Andrinople où mourut la gloire de l’armée romaine contre un peuple de paysan qui voulait simplement de quoi manger, ce monde s’écroula parce que l’esclavage avait terminé sa parabole... Nous en sommes là et on ne peut pas plus arrêter ce mouvement qu’un accouchement...
Danielle Bleitrach


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès