• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


bluebeer bluebeer 13 août 2010 12:59

Salut tout le monde.

L’idée de « jeux pour vieux » est loin d’être conne, elle a même été étudiée et mise en application pour freiner les maladies démentielles :

http://forum-tfe.forumactif.com/sciences-sante-education-f9/un-jeu-video-pour-prevenir-l-alzheimer-t2411.htm

Le principe c’est qu’un neurone non stimulé de manière cohérente n’établit pas de connexions et tend à disparaître. La démence est un phénomène boule de neige : la perte de tissus limite les activités cérébrales, l’inaction accélère la destruction des neurones. Vaut donc mieux rester actif pour rester djeune.

Un autre aspect intéressant est que le cerveau utilise grosso modo les même territoires pour faire et/ou pour imaginer quelque chose. Ce qui veut dire que le monde virtuel n’est pas si éloigné du monde réel, ou que virtualité et réalité se mélangent et sont intriquées. Je ne suis pas sûr qu’une banalisation et un entraînement systématique aux jeux violents n’a pas de répercussion sur la vie pratique. En fait, deux chercheurs de l’université d’Iowa et de Michigan (Anderson et Bushman) prétendent même qu’ils ont un effet d’amplification de la violence dans la vie réelle (cerveau & psycho, 40, pp34-35).

Bref pas si sûr que les jeux violents n’ont pas d’impact sur la violence des individus. Je penserais même plutôt le contraire.

A ça près, je tue encore régulièrement des zillions d’internautes dans des FPS de la 2ème guerre mondiale, et ils me le rendent bien. Et je me trouve très doux au quotidien.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès