• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Antoine Vielliard (Saint-Julien-en-Genevois) Antoine Vielliard 30 août 2010 15:14

Je ne sais pas d’ou vient cette derive monarchiste.. je ne l’attribue pas au catholicisme pour ma part. L’analyse que vous faites est pertinente... mais je me mefie aussi de toute explication historique trop prononcee car cela justifierai de ne rien changer or l’histoire est justement l’analyse de tous les changements qui ont eu lieu par rapport aux heritages precedents.

Cette centralisation des pouvoirs n’a pas toujours ete si excessive. Meme du temps de la monarchie... mais sans aller si loin, la troisieme et la quatrieme republique ne confiaient pas autant de pouvoirs a un seul homme. Meme la cinquieme dans sa pratique n’a pas toujours ete aussi loin des pratiques democratiques habituelles : il y avait des coalitions plutot qu’un parti unique. Ces coalitions donnaient un peu de garantie de debat au sein des majorites. Les elections legislatives etaient deconnectees des presidentielles et par consequent l’elections des deputes ne devaient pas tant a leur soumission a l’executif.

Le Parlement a perdu toute autonomie face a l’executif et n’agit plus comme control de l’executif. Pour la troisieme fois dans l’histoire de France un seul parti dispose d’une majorite absolue a l’Assemblee nationale (1981, 2002 et 2007).

Tout cela n’est pas irremediable.

Antoine Vielliard


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès