• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


CHALOT CHALOT 15 septembre 2010 23:45

Birdy ! On hurle de rire comme on peut !

Dès que l’information fut connue les dénonciations ont été adressées aux autorités.
Pour élargir la discussion, voici ce que m’a envoyé un bon copain :
"Cette histoire pourrait être rapprochée de celle de la prof d’histoire (« juive », comme toute la presse s’est évertuée à le souligner, de façon plus ou moins malsaine) qui a été suspendue semble-t-il pour avoir organisé des voyages scolaires dans les camps nazis ?
 
Cette histoire, encore très mal connue, multiplie les paradoxes inédits :
 
1 - Une prof punie pour avoir accompli le devoir de mémoire (légitime d’ailleurs) des souffrances et du martyre des victimes juives exterminées par le nazisme, qui est pourtant hyper-sacralisé par la classe politique (y compris réactionnaire) depuis 30 ans  ;
 
2 - Une punition qui aurait été réclamée non pas par l’administration mais par le SNES et le SGEN de son lycée (! !!) ? Avec pétition à l’appui ? Un lynchage entre collègues ? Instrumentalisé par notre glorieuse hiérarchie inspectorale ? Cela devrait nous préoccuper en tant que syndicalistes ;
 
3 - Un seul motif concret mis en avant, étonnant pour une sanction aussi lourde et infamante : qu’elle aurait eu le tort d’employer le terme de « Shoah » (au lieu d’ « extermination » ou génocide ?), alors que le premier terme est consacré par tous les intellectuels officiels et officieux, qui font autorité depuis des années, à tort ou à raison.
 
Finalement, on croit comprendre qu’ il est reproché, très bizarrement, à cette prof : d’une part d’avoir pris au sérieux les injonctions de la classe dominante pour remémorer en priorité ce crime spécifique contre l’humanité (peut-être à l’exclusion de toute autre crime plus dérangeant pour le capitalisme contemporain, encore que la dénonciation des complicités pétainistes entre 1940 et 1944 entâche forcément les agissements répressifs du pouvoir actuel) et d’autre part, d’être juive, sous-entendu je suppose : communautariste partiale, ce qui est sans précédent dans l’éducation nationale et dans la vie publique française, ceci depuis très-très longtemps. Et ce n’est pas un progrès, loin de là.
 
Ces trois paradoxes expliquent peut-être l’embarras évident sur cette affaire des milieux de gauche et d’extrême-gauche. Mais hier l’association des profs d’histoire a déclaré la soutenir."

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès