• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


vergobret 4 octobre 2010 17:01

Ni la vie, ni la santé, ni l’amour ne sont précaires de manière systémique, son assertion est un sophisme ; la logique de son raisonnement n’est qu’apparente et conçue pour induire en erreur.
Rapporté à l’ensemble du vivant, il n’existe pas de lien systématique entre l’émergence de la vie et sa précarisation, si ce n’est qu’on ne meure que pour avoir vécu.
La vie porte rarement en elle les conditions de la mort...

Madame Parisot qui n’a brillé en aucune étude particulièrement et ne possède aucun diplôme d’aucune académie, confondant financiarisation du patrimoine reçu en héritage et entrepreneuriat, liant licenciements économiques aux subventions d’état (DeFrance), ayant failli la seule entreprise qu’elle eût jamais possédé se pique de légiférer La France.

Madame Parisot ne sait pas qu’en faisant de l’aveu de son indigence affective la raison qu’il n’en aille pas autrement pour les autres elle avoue de fait qu’elle fait payer aux autres sa propre déchéance et ses échecs personnels.

Merci de vous être penché sur son cas


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès