• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


oliviersig 30 septembre 2010 17:30

M. Cabanel,

Loin de moi l’idée que vous soyez (idiot) peu perspicace !

L’information qui circule sur Internet n’a qu’une seule source puisque l’autre était tarie, « à l’abri » de toute communication avec la presse - ce qui devait être un impératif - puisqu’il était stipulé dans les attendus de ma mise en détention provisoire, n’ayant JAMAIS eu à faire à la justice : « …qu’autres titre des intervention, les écoutes téléphoniques (une spécialité du moment NDL) démontraient aussi la volonté d’Olivier SIGOIGNET d’entretenir des contacts avec la presse et notamment l’AFP où il semble avoir ses entrées, pour obtenir une forme de soutien.. »

Aujourd’hui, il en est tout autrement et je me dois pour les plus de 100 professionnels PME –TPE de notre secteur économique qui m’ont fait confiance dans ce projet, de ne pas relâcher ma vigilance et m’oblige à répondre quand je lis des articles relatant/ralayant de fausses accusations, et elles sont multiples :

- paris clandestins

- paris truqués

- cafetiers peu scrupuleux quand ils sont dépositaires Visionex mais très sérieux quand ils sont agréés FDJ où PMU – le problème c’est que la plupart sont les 2….

- escroquerie

- 1 euro 3 minutes de surf

- véritable machine à sous et vidéo poker

- M. Sigoignet était déjà incarcéré en 2008 (canard enchainé – juillet 2010)

- fausse borne Internet, jeux clandestin, des millions d’euros détournés, etc.…


La plus grosse énormité est celle-ci …

« Il semble bien pourtant que çà n’est pas été l’avis de la justice. »

Bien au contraire, il faut savoir que Visionex a été considéré comme totalement légale par le Juge du Tribunal Correctionnelle de Carcassonne le 7 avril 2010. Seule et unique décision de justice à ce jour.

Ce qui n’a pas empêché ma mise en détention provisoire pendant deux mois…et tout le reste.

Le Tribunal Correctionnel de Carcassonne serait-il OFFSHORE ?

« Si M. Sigoignet est mis en examen à Paris, il a indirectement remporté une victoire judiciaire le 7 avril devant le tribunal correctionnel de Carcassonne.

Trois cafetiers jugés pour « détention et exploitation d’appareils de jeu interdits », en l’occurence des bornes Visionex, ont été relaxés. Les juges avaient estimé que les bornes, installées dans des cafés de Limoux, Quillan et Axat étaient légales au regard de la loi réglementant les jeux de hasard. »

Je ne peux répondre ici à toutes les inexactitudes présentes sur le web, mais j’y répondrais bien volontiers si l’un d’entrevous conteste mes affirmations ci-dessous.

« Le joueur pouvait alors participer à des parties de poker, ou tenter sa chance avec des bandits manchots.

Les points gagnés étaient convertis en euros par le gérant du café qui gérait les bornes installées. »

FAUX La borne imprimait au vu et su de tous un ticket gagnant avec la somme gagnée inscrite – drôle de jeu clandestin !

« Le manège a duré près d’une année avant d’être découvert par les services de la police »

La police est peu réactive, puisqu’elle avait été informée du jeu proposé sur les bornes avec un gain de 10 à 100 euros par l’avocat conseil de Visionex en nov.2006, soit quatre mois avant la première mise en service.

De plus, Visionex était citée dans le rapport du sénateur Trucy en Octobre 2006 suivre le lien et lire la page 115

 

Etonnant pour un futur délinquant !

Ils avaient demandé à M.A.M de favoriser (non-seulement relater la vérité et saisir l’IGS) l’installation de ces fameuses bornes, à l’époque où elle était ministre de l’Intérieur, Fabien Chalandon étant salarié par l’entreprise Visionex, 10 000 € mensuels en échange de ses « conseils ». FAUX, F.C. n’a jamais été salarié.

 

Lorsque la police a commencé ses investigations, Fabien Chalandon a été alerté par un inconnu et a demandé l’aide de son père, Albin Chalandon, lequel a contacté Alliot Marie

FAUX, c’est le père qui a demandé à son fils de m’écouter en premier et m’aider ensuite, tout cela pendant le 1er arrêt de Visionex, après ma 1ère mise en examen.

 

J’ai pris le temps nécessaire pour répondre dans ce blog car il en va aussi de ma réputation qui à ce jour, a bien souffert de toutes ces fausses allégations. Je reste à la disposition de ceux qui rechercherait la vérité sur cette affaire en attendant que la – vraie – justice se prononce enfin. (cela fait 3 ½ que je suis le seul mis en examen par un juge de Créteil, 1ère fois)

 

En conclusion, je n’ai aucune animosité contre vous M. Cabanel, au contraire, je souhaite que beaucoup de citoyens recherchent la vérité au lieu de se laisser abreuver par les « Voix de son Maître ».

Si vous avez un peu de temps, vérifier l’état de la procédure en cours contre la FDJ, où M. Blanchart-Dignac Président de l’entreprise « publique » et ancien Haut Dignitaire du Ministère du Budget, est « témoin assisté » depuis au moins 2 ans.

M. Robert Riblet accuse publiquement la FDJ d’avoir « truqué » ses jeux de grattages, au détriment des gogos qui croient encore au miracle des jeux d’argent pour faire oublier le quotidien si sombre et parfois si nauséabond…

 

Lire aussi le livre de Sébastien Turet FDJ :

Très cordialement, et merci pour la liberté d’expression

OS
(désolé d’avoir été un peu long-raccouci vers www.visionex.fr)

 

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès