• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


franco-chinois 16 octobre 2010 11:52

Bonjour Guy

Merci pour ces réponses et pour les liens qui expriment bien beaucoup de réflexions intéressantes. Et je regrette de constater que souvent les discussions partent dans le travers.

J’ai pris délibérément, la logique identitaire, dans cette histoire de prix Noble. Thèse, anti-thèse, mais synthèse impossible. (voir aussi mes réponses à un article de Sarah sur le site d’Alain ).

« "un prix pour services rendus, mais à qui ?" La réponse est simple : pour la dignité humaine. »

La dignité humaine ? Vous parlez au singulier, au singulier « universel », aux pluriels ?

C’est le point de discorde, entre les pays dits riches et pauvres, concernant les droits de l’homme..

Vous savez sans doute comme moi que, de l’identification du Même, à l’identification au Même, il n’y a qu’un pas, souvent affranchi de manière sanglante.

« Ma version n’avait volontairement rien à voir avec l’humanisme mais avec une règle naturelle. »

Permettez moi de vous conseiller la lecture d’un livre de Ph. Descola : Par-delà culture et Nature.

« Je l’ai dit la Chine imite l’Occident avec un retard qu’elle comble avec avidité. On aurait pu espérer quelques différences spécifiques.... »

Beaucoup de monde attend quelque chose de nouveau. Le pire serait que la Chine s’identifie complètement au Même que l’occident a identifié. Certains courants en Chine le sont, poussés par les « humanistes » de l’occident.

« La Chine, elle aime montré ses bijoux de famille dans le domaine aussi, non ?

Oui. C’est un complexe d’infériorité que souffrent tous les pays en retard du développement dont le sens du mot, développer, n’a pas la même signification. Ce complexe est symbolisé par les gratte-ciels au Nouveau Monde il y a un siècle.

« Une question de moraliser l’occident ? Probablement.

Tout le monde est le mercenaire de quelqu’un. Vous le savez très bien dès que vous mettez le premier pied dans l’étude et l’exercice d’un métier. Je connais le vôtre, donc. »

Je ne pense pas que c’est dans la logique de moraliser quoi que ce soit, si l’on se réfère à la logique de co-existence et non pas à celle de lutte à mort. Les jeux de GO et d’échec.

Je n’ai pas cette vision de mercenaire. Si c’est pour que l’histoire de l’espèce ne soit plus écrite avec son propre sang, alors volontiers, je le serai.

Vous n’aimez pas le caviar, tant mieux, moi non plus. Mais vous savez sans doute à quoi je fait allusion : la « gauche divine ».

Amicalement,

Liang


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès