• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


perlseb 26 octobre 2010 18:29

Merci pour votre réponse et aussi pour votre important travail. J’avais déjà jeté un œil a votre site et apprécié votre traduction du livre de Irving Fisher, mis à disposition librement.

Quelque part, vous êtes convaincu que le système est bancal mais que nous sommes en démocratie. Pour ma part, je suis convaincu qu’il est parfaitement connu et manipulé par très peu (Goldman Sachs a fait des bénéfices records pendant la crise, pas toutes les banques).

Nous sommes dans une crise très intéressante pour ces apprentis sorciers maîtres du monde : s’ils n’avaient que peu de pouvoir, nous devrions rentrer dans une période de déflation très comparable à celle qui a suivi 1929. Or ce n’est pas le cas, pourquoi ? Simplement parce qu’ils ont la mainmise sur la planche à billet avec la FED. Donc cette crise va être l’occasion pour des bandits d’imprimer une somme collossale d’argent sans inflation parce que cet argent fraîchement « imprimé » ne va pas au peuple (multiples plans de soutien aux banques ou aux « entreprises-écrans » en difficulté : y a-t-il un contrôle pour vérifier si le salaire des PDG de ses entreprises aidées est décent et l’a été par le passé, si les choix antérieurs pris par ces PDG étaient sensés ?). C’est une escroquerie mondiale (car le monde entier supporte la dollar).

Nous sortirons peut-être de ce système qui paraît absurde, mais, à mon avis, seulement par une révolution. Quant au gouvernement mondial non légitime dont vous parlez (4 grandes banques centrales agissant de concert), il ne se fera jamais dans l’intérêt du peuple. La démocratie représentative conduit toujours à l’oligarchie car les hommes sont cupides : le pouvoir ne devrait jamais être concentré, règle d’or de la démocratie.

Je me suis intéressé très petitement à la création monétaire, mais je pense maintenant que le problème de fond est la démocratie, concept encore trop noble pour les égoïstes d’aujourd’hui, pour qui l’égalité relative serait triste et démotivante. C’est là que je suis pessimiste : une révolution serait actuellement aussi inutile sur le long terme que les précédentes (même si pour le court terme, il y aurait sûrement une remise à plat bénéfique).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès