• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


morice morice 23 octobre 2010 12:26

Car, au cours de ces deux ou trois dernier jours, une autre catégorie d’intervenants, estimés par la police (?) à mil quatre cents - désignés sous le nom de « casseurs » – ce qui est un fait – se sont mêlés aux manifestants lycéens ou étudiants (de 13 à 18 ans) notamment, à Nanterre, banlieue de Paris, et à Lyon où armés de barres de fer et cagoulés, ils ont incendié des voitures et fracassé les vitrines de commerçant où ils ont pillé Tv, téléphone et le reste.

avec dedans de beaux manipulateurs, la décence conviendrait de le dire...

http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=3473

« Quand nous sommes entrés dans l’opéra Bastille, un petit tiers des gens qui nous accompagnaient se sont mis à nous interpeller et à nous mettre par terre. Puis ils ont mis leurs brassards de la police. » Il se dit « sûr à 100% que les membres du groupe qui ont entouré l’homme aux cheveux blancs en faisant semblant de lui donner des coups étaient des flics : ils étaient sur le côté, pas dans le cortège, et ont accouru quand ils ont pensé que ça pouvait dégénérer, pour protéger cet homme, mais aussi exfilter celui qui cassait la vitrine. » Mais il va plus loin. Selon lui, le « ninja » de Quatrebarbes était lui aussi un policier, ainsi que l’homme s’attaquant à la vitrine, même s’il admet « que pour ces deux là, ça peut se discuter ».

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès