• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


pigripi pigripi 25 octobre 2010 20:23

@Fergus, Iliah et Kemilein

Quand je parle de procès « exemplaire », je ne parle pas de vengeance mais de pédagogie. La publicité des débats dans les procès d’assise peut aider des gens qui ont perdu toute notion de valeur, de bien et de mal, de respect d’autrui, de respect de la vie, de règles et de loi, à retomber dans la réalité.

Pour les victimes, on sait que la condamnation du coupable permet de se reconstruire parce que la société, par l’intermédiaire de la Justice, les a rétablis dans leur intégrité d’être humain.

Si le huis clos permet de rendre une justice plus juste, de faire la lumière sur les mécanismes du passage à l’acte criminel, alors oui. Par contre s’il s’agit pour les criinels de se défiler, de ne pas assumer leurs actes dont la réalité a été prouvée au cours de l’enquête, alors non, pas de huis clos.

Je pense que le procès ouvert et public peut profiter aussi aux criminels qui sont susceptibles de comprendre et regretter leur folie criminelle.

En l’occurence, le fait que de grands mineurs aient pu collaborer à un crime aussi grave et épouvantable que l’enlèvement, la séquestration et la torture à mort d’Ilan Halimi ne devrait pas autoriser le huis clos.
Que 2 criminels sur 18 profitent de cette faveur de la justice pour imposer le huis clos à tous les protagonistes démontre leur ignominie et les rend encore plus coupables à mes yeux.

Je souhaite que leur condamnation en appel tienne compte de leur demande de huis clos comme facteur aggravant de leur inconscience coupable.

Malheureusement, pour des monstres pareils, la prison n’est pas une solution sauf pour protéger les citoyens et les empêcher de nuire aux gens libres (car en rpison, ils risquent fort de se défouler sur leurs co détenus)
On ne sait trop que la rison est l’école du crime, qu’elle fabrique des caïds et qu’elle n’a aucune valeur pédagogique.
Je serais plutôt favorable à des sanctions de type banissement, rééducation, thérapies, travaux d’intérêt général dignes de ce nom.

Pour l’argument considérant le huis clos comme favorisant la sérénité des débats, dans un cas aussi barbare que celui ci on se dit que la sérénité est impossible.

Les enquêteurs ont dit qu’une trentaine de personnes étaient au courant de la séquestration d’Ilan. Pourquoi seulement 18 condamnés ? Que sont devenus les autres qui n’ont eu aucune conscience du bien et du mal et se baladent tels des bombes prêtes à exploser de haine et de racismes parmi nous ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès