• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


kiouty 27 octobre 2010 10:29

Cet article passe encore à coté du principal : la réforme des retraites ne figurait pas au programme de Nicolas Sarkozy. C’est la crise financière qui est responsable de la montée du chomage et de la montée incroyable des déficits. Nous payons une première fois la crise par ce creusement des déficits. Ce creusement des déficits a déclenché la crise des dettes souveraines à cause des marchés financiers, ceux la meme qui ont provoqué la crise des subprimes en premier lieu. Ceux la meme qui ont survecu avec des injections massives d’argent public reprochent maintenant aux états leur endettement et des agences de notation, dont la légitimité est tout sauf démocratique menacent alors de faire baisser la note de la France a AA au lieu du triple A.

C’est la seule et unique raison pour laquelle la réforme des retraites a été lancée. L’allongement de la durée de vie n’est qu’un argument pour amuser la galerie, le vrai fond de l’affaire c’est les agences de notation a qui il faut plaire.

Nous payons une deuxième fois la crise des subprimes en sacrifiant nos acquis sociaux pour plaire aux marchés financiers.

La est le véritable scandale.

J’ajouterai que pour les gens qui ont lu « la stratégie du choc », ce stratagème est typique des gouvernances ultra-libérales : profiter des crises pour imposer aux populations des mesures anti-démocratiques, anti-sociales et anti-étatiques, mesures issues de la doctrine du consensus de Washington.

Et après, il y en a encore qui nous disent que l’Europe nous aide à résister aux USA...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès