• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


JL JL 15 novembre 2010 11:41

Bel article, informatif à souhait.

Je vois cela sous deux angles :

L’UMP a du plomb dans l’aile et le (encore) chef de l’Etat a renoncé à l’ouverture qui avait tant fait râler les ministrables du RPR, lesquels retrouvent aujourd’hui ce qu’ils avaient « désespéré » hier.

L’autre aspect ? De fait, NS était le premier ministre. Quoi de plus naturel qu’un premier ministre qui envisage de se présenter à la présidentielle donne sa démission en temps utile pour faire sa campagne ? C’est pile poil dans les usages de cinquième république.

Maintenant, il n’est pas exclu que les centristes évincés ou émancipés ne créent des difficultés qui conduiraient à dissoudre l’Assemblée nationale. Cela ne serait pas un obstacle pour Sa Grandeur premier : c’en serait plutôt un pour le PS qui risquerait alors de se retrouver aux manettes dans cette situation pourrie et, le peuple ayant la mémoire courte pourrait, en 2012, rappeler « celui a sauvé » le système des retraites !

PS. Un système de retraite auquel il a fait subir « le supplice de la noyade » avant de lui faire cracher son accord ! ça va mieux en le disant.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès