• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Scipion (---.---.1.146) 31 mars 2006 16:51

Il en va du commerce des organes comme de la prostitution. Du moment qu’il y a des gens pour acheter, il y en d’autres pour vendre.

Que ce qu’ils vendent leur appartiennent ou qu’ils doivent le prendre à quelqu’un d’autre. On n’y peut rien... Ou, en tout cas, pas grand-chose.

Le contrôle de la provenance des organes ne résoudrait rien. Du moment qu’il y aurait aussi des gens pour acheter des interventions chirurgicales clandestines, il y aura aussi des chirurgiens pour vendre des opérations clandestines.

Et du moment que certains sont légitimés à s’asseoir sur certains aspects de la morale, il est difficile de reprocher à d’autres de s’asseoir sur d’autres aspects de la morale.

El_Che,

Vous dites qu’on vole les richesses des Africains, mais j’ai de la peine à m’en persuader. Leur prendre des minerais dont ils ne sauraient pas quoi faire et en payer le prix qu’en demandent les dirigeants, est-ce vraiment voler ?

Quand je vais ramasser des morilles - c’est tout bientôt - dans les forêts du voisin, qui ne s’y intéresse pas, je n’ai pas le sentiment de prendre quelque chose qui appartient vraiment à quelqu’un d’autre...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès