• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Nometon Nometon 10 décembre 2010 09:36

Aucune phobie contre Ségolène Royal. C’est bien vous qui êtes dans l’affect !

En revanche, aucune envie qu’elle représente les forces de gauche. Royal est fondamentalement centriste. Si elle n’avait pas débuté sa carrière comme responsable de la com présidentielle alors que Mitterrand était au pouvoir, si le président de l’époque avait été à droite, elle serait aujourd’hui dans le camp adverse sans question ni regret, sans doute avec le nouveau centre ou une obédience de ce genre. La principale stratégie politique de Royal a été de vouloir un rapprochement avec le modem. Sa principale ambition politique, mis à part d’être élue présidente, est de faire disparaître le socialisme au profit d’un parti démocrate à l’américaine. Ses récentes déclarations envers DSK sont tout à fait dans cette ligne.

Personnellement, je combats cette ligne politique. Il n’y a pas de phobie envers une personne (c’est d’ailleurs une attitude très sarkoziste de vouloir toujours tout ramener aux valeurs de l’individu). Il y a une résistance affirmée contre la droitisation rampante du principal parti de gauche, que Ségolène appelle de ses voeux et à laquelle elle travaille.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès