• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


tanguy 31 janvier 2011 16:43

Et n’oublions pas que c’est un « repris de justice » : 15 mois de prison avec sursis et 200.000 francs d’amende c’est pas rien !!!

Mieux que l’affaire des diamants de Bokassa, les cadeaux de Pierre Botton (wikibio). Cet homme d’affaires s’était créé un réseau de vedettes du show-business (dont Patrick Poivre d’Arvor) pour médiatiser son beau-père Michel Noir (wikibio), étoile montante du RPR. En 1988, Pierre Botton devient le directeur de campagne de ce député de Lyon et le fait élire maire de la ville. A peine élu, Michel Noir tente de profiter de son nouveau statut pour intervenir sur les marchés financiers de Lyon. Le juge Philippe Courroye (wikibio) met fin aux magouilles du « système Botton » et condamnent les 2 hommes à 15 mois de prison avec sursis, inégibilité pendant 5 ans et 200.000 francs d’amende. Patrick Poivre d’Arvor, qui selon le juge a profité des cadeaux de Pierre Botton, a été condamné pour « recel d’abus de biens sociaux », à 15 mois de prison avec sursis et 200.000 francs d’amende. La cour a relevé qu’il n’était pas « le seul journaliste connu à avoir profité sans état d’âme des largesses de Pierre Botton ». Voir le compte-rendu du jugement en appel sur le site de L’Humanité du 21/04/95.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès