• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Surya Surya 7 février 2011 16:44

Bonjour Fergus,

Cet article m’a énormément intéressée car il expose un point de vue radicalement différent de celui de la majorité d’entre nous. Si vous aviez travaillé à l’aide à l’enfance, on aurait pu penser que vous défendiez votre boulot, les points de vue qu’on vous a appris à avoir, mais là c’est différent.
Personnellement, et si on parle bien de la même histoire, j’ai très mal réagi quand j’ai entendu dire que cette fillette a été retirée par excès d’affection. J’ai encore du mal à accepter ce genre de choses, car ce que j’aimerais savoir, c’est ce qui est considéré comme excès d’affection au juste. J’imagine que l’enfant n’est pas supposé appeler sa mère d’accueil « maman » ni son père d’accueil « papa », mais à part ça ? Est ce que faire un gros bisou au gamin et lui raconter une histoire avant d’éteindre la lumière le soir est considéré comme un excès ? Ca a l’air caricatural ce que je dis, mais après tout le môme vit bel et bien chez cette famille, et je me demande bien sur quoi ces personnes se basent pour juger qu’il y a excès. J’imagine que ce doit être sur des textes officiels, des directives administratives. Si ces textes changent aussi souvent que ceux de l’éducation nationale, demandant aux enseignants un truc et l’année suivante totalement l’inverse, ça promet...
Une famille adoptive n’est jamais contrôlée par l’Etat une fois l’adoption prononcée, j’imagine, et pourtant il y a eu beaucoup de cas où l’enfant n’y était pas si bien traité que ça, ou très aimé. Les familles d’accueil le sont visiblement, puisque du jour au lendemain on peut leur enlever les gamins sur un jugement qui, de plus, doit dépendre d’un inspecteur à l’autre.
Votre article va me faire réfléchir, et c’est bien.
Le gamin, lui, il s’en fiche que la famille soit « juste » d’accueil ou adoptive, ce qu’il a besoin c’est d’affection. Que la famille de cette fillette ait abusé en refusant de la laisser partir doit être regardé à la loupe. La petite était-elle maltraitée dans sa famille biologique, ou la placement résultait-il de gros problèmes financiers ? Pourquoi un gamin qui écrit des lettres disant qu’il ne veut plus voir sa mère biologique n’est-il pas écouté ? Et si le gamin est rendu à sa famille biologique plus tard, y a-t-il possibilité que l’ancienne famille d’accueil puisse avoir un droit de visite ?
C’est vraiment délicat comme sujet, mais je crois qu’une solution, ou un début de solution, serait de demander directement au gamin son avis, du moins s’il a l’âge de le faire. On ne lui demande jamais son avis, comme s’il n’en avait pas !! Ou comme si on s’en fichait, après tout, ce n’est qu’un gamin...
Merci pour cet article, qui en plus montre bien que les choses ne sont pas aussi simples qu’on voudrait qu’elles soient.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès