• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


epapel epapel 8 février 2011 15:54

Elle devrait être dotée de deux panneaux solaires de 3km², elle pèserait alors autour de 20 000 tonnes. Le coût de la mise en orbite d’une masse aussi importante serait certes exorbitant, mais il faut le comparer au coût de développement d’ITER (International Thermonuclear Experimental Reactor), le futur réacteur expérimental pour la fusion nucléaire qui a récemment été revu à la hausse, passant de 8 à 16 milliards d’euros.

Effectivement, le coût de mise en orbite avoisine actuellement les 15.000€ le kilo soit 300 milliards € rien que pour la mise en orbite. Un panneau déployé sur terre coûte 1000 € le m², mais comme est nécessaire dans l’espace de disposer de quelque chose de plus sophistiqué (solidité performance), quadruplons ce prix soit pour 6 millions de m² en coût supplémentaires de 25 milliards d’euros.

Tout ceci nous amène à un coût total de l’opération de 325 milliards d’euros (20 fois ITER).

A raison de 20 tonnes par voyage il en faudrait 1000 pour réaliser le projet (et 50 crashes), et à raison de 1 voyages par semaine (doublement de la capacité mondiale actuelle) ça prendrait 20 ans.

A raison de 400 W/m² (rendement optimiste de 30%) , nous disposerions d’une puissance de 2400 mégawatts alors que l’EPR de Flamanville coûtera 5 milliards € pour une puissance de 2500 mégawatts soit 65 fois moins au mégawatt.

Tant d’efforts pour si peu de résultats en valent-ils la peine ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès