• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


njama njama 16 février 2011 18:28

@ l’auteur

La « dhimmitude » , dont on devine la proximité phonétique voulue avec le mot « servitude », est un concept, non pas du VII° siècle comme vous l’indiquait, mais qui fut forgé par Bat Ye’or ( Giselle Littman) dans son livre Les chrétientés d’Orient entre jihâd et dhimmitude (1991) préfacé par Jacques Ellul, théologien protestant anarchiste assez virulent qui tient pour incompatible, judéo-christianisme et islam, dont elle s’est inspirée.
ahl al-dhimma désigne la communauté des dhimmis. Les versets du Coran parlant des Gens du Livre (Ahl al-kitâb) sont nombreux. Leur condition fut assez vite régi par un véritable pacte, par lequel ils bénéficiaient de protection moyennant aussi en contrepartie quelques obligations ...
Cet ensemble de dispositions, souvent désigné sous le nom de Pacte d’Omar, figurait dans le traité que le premier calife signa avec les chrétiens de Syrie.

"Les juifs, comme les chrétiens, n’ont jamais cessé de bénéficier d’une large tolérance.
Il ne semble pas que la moindre contrainte se soit jamais exercée sur eux pour les amener à embrasser l’Islam.
Ils ont toujours pu vivre en accord avec leurs croyances et pratiquer leur religion en toute liberté, en jouissant dans le cadre de l’Etat musulman d’une relative autonomie.« 

voir pour + de détails > L’histoire des juifs de Tunisie

Pour qui connaît un peu l’islam, il n’ y a jamais eu de la part des musulmans ni anti-judaïsme ni anti-christianisme.
L’orient se dépeuple de chrétiens et d’autres personnes en raison essentiellement des multiples conflits (politico-militaires) qui secouent la région depuis 1948.

Je vous invite à lire La Lettre ouverte des Chrétiens arabes du Machrek à Sa Sainteté le Pape par Hayat al Huwik Atia chercheur et journaliste libanaise
 » Votre Sainteté le Pape, sachez que Je suis une chrétienne arabe ! [...] Par conséquent, en ma qualité d’Arabe, je m’incline devant vous par respect pour votre personne, mais cela ne m’empêche pas de vous rappeler ma fierté d’appartenir à cette terre arabe. Cette terre est le berceau de toutes les Religions et de toutes Révélations monothéistes. Notre religion et notre spiritualité nous ne la recevons donc de personne ni d’aucune puissance si ce n’est de notre terre arabe et de son histoire."

 http://www.soueich.info/article-31810698.html




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès