• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


lesigne 23 août 2006 14:39

Petits crédits multiples et crédit disponible (revolving) sont des piéges à éviter quand cela est possible. Ce qui est malheureux, c’est que des pauvres gnes se font piéger parcqu’il sont pris à la gorge. C’est de la cortisone financière pour foyer en difficulté à n’utiliser que rarement.

Maintenant il y a le vendeur qui vous font réver de choses que vous ne pouvez acheter et qui vous propose des financements piéges. Les boites de crédits qui proposent ces financements jouent le crédit de masse sans scrupule et les acceptations ne sont pas montées sur le risque client mais sur l’intérêt vendeur. Le taux d’impayés est suivi et le vendeur couvre une part ou la totalité des risques de pertes pour le banquier ou l’établissement de financement. Les vendeurs ont une telle marge fiancière qu’ils peuvent se payer ce luxe. ( crédit par carte, revolving, ou de simpple consommation) Là, c’est grave, les clients qui généralement se voient généralement refuser des crédits, parce que fichés ou déjà endettés se trouvent avec un accord de crédit qui les met de nouveau en difficulté. Ils croient qu’une banque leur a fait confiance et ils se trouvent avec un crédit proche du taux de l’usure et des méthodes de recouvrement musclés. Ces pratiques sont à dénoncer, et très courantes. Néanmoins ces banques de crédit ou Ets financiers n’ont pas intérêt au scandale, et lorsque des dossiers passent devant le juge la banque est courament mise en cause sur ses conditions d’acceptations qui ne sont pas en phase avec régles normalement admises.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès