• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


velosolex velosolex 20 mars 2011 15:45

Peut-être l’internationalisation des catastrophes réussira t’’elle, ou du moins obligera t’elle l’homme ce qu’il a été incapable de réaliser au niveau politique.
C’est à dire une conception des sociétés fondée sur l’aide, l’assistance, le partage des ressources et des richesses.
L’urgence fait office de discours, la survie de rhétorique.
Et sortir de cette jungle n’ayant pas évolué depuis le moyen age, avec ses fiefs, ses seigneurs féodaux, cette politique de la terre brulée.
Alors que la science et la technique auraient du amener à chacune de leur avancée, obliger l’homme à s’étalonner.
Ou l’obliger à prendre position, refuser l’émergence de choix incompréhensibles, de culs de sac évidents, pourtant vantés par tous ces spécialistes ivres de leurs chiffres, de leurs statistiques imparables !
Maintenant simplement incompatibles avec la survie de l’espèce.
Tous ces dictateurs avides représentent la caricature de ce qu’est devenu le monde. Des homme de cro-magnon, avides de pouvoir, mais disposant de missiles nucléaires, alors qu’avant ils ne disposaient que de massues et de pierres.
Les événements nous bousculent.
Mais à force d’entendre dire qu’il va falloir réagir, qu’on ne dispose plus que de quelques années pour réagir, et à nous satisfaire éternellement de ces quelques années pour attendre, ne rien changer.
Je ne voudrais pas dire qu’il est peut être déjà trop tard.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès