• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


machiavelle machiavelle 24 mars 2011 20:41

Ne surtout pas se fier aux apparences trompeuses ni aux manipulations médiatiques des propos de Khadafi sortis de leurs contexte...

La pire des dictatures n’est pas celle de Khadafi qui est visible par tous, mais bien au contraire celle qui se cache derrière les mots « Démocratie » et « Droit d’ingérence », mais qui surtout décide selon des interêts obscures, quand une "insurrection populaire de masse« doit médiatiquement rester une »simple émeute" (Grêce, Algérie, Palestine) ou bien devenir « une révolution » (Tunisie, Egytpe, Lybie) auprès d’une opinion publique totalement embrigadé que l’ont informe pas, mais que dont ont fabrique en permanence le consentement..

La pire des dictatures est également celle qui ne pouvant plus utliser la menace « d’armes de destruction massive » (Irak) pour justifier l’invasion d’un pays et le pillage de ses ressources, utilise désormais l’insurrection de quelques factions tribales dissendentes (et que Khadafi avait lui même pacifiés et unifiés à d’ autres tribus pour constituer la Lybie), pour justifier « démocratiquement » sa prochaine guerre de conquéte dans l’objectif d’instaurer un « Grand Moyen Orient » ou "Une union pour la Méditerranée" dont les ressources seraient disponibles en permanence grâce à la circulation libre et non entravé des marchandises dans des pays qui comme l’Iran seront bientôt les prochaines cibles d’une dictature fondé sur la guerre économique marchande libre et non entravé, la fabrique permanente du consentement et la manipulation médiatique des masses.


La pire des dictatures est également celle qui le 11 sept 2001 n’a pas hésité à sacrifié la vie de plus de 5000 de ses citoyens, dans le seul et unique but de justifier la suppression de quelques unes de leurs libertés individuelles (patriot act) tout en légitimant un vaste programme d’occupation du moyen orient dont étrangement Israël est épargné malgré les atrocités commises depuis des décennies sur la population civile Palestinienne.

La pire des dictatures est également celle qui partout dans le monde tente de contrôler les populations en contrôlant leurs alimentation au travers des OGM et des Nanotechs, et ce alors qu’une majorité d’individus y sont farouchements opposés. Elle est également celle qui malgré le rejet de la constitution européenne par les peuples,  à ratifié le traité Lisbonne qui en reprend les grands principes.


la pire des dictatures est également celle qui brandit les mots « terrorisme » et « armes de destruction massives » afin d’effrayer une population qui ignore que ce sont leurs propres dirigeants qui financent aujourd’hui un terrorisme qui étrangement ne profite jamais à leurs auteurs directs. Populations qui ignorent également que d’autres en Angleterre et aux Etats Unis financèrent tour à tour, le Bolchevisme, l’accession au pouvoir du parti Nazi, puis l’armée Allié.

La pire des dictatures est également celle qui instrumentalisa politiquement l’identité culturelle des peuples dans ce que l’ont nomme le Nationalisme, mais elle est également celle qui aujourd’hui tente d’instrumentaliser politiquement le refus de la guerre entre les peuples dans ce que l’ont nomme « Le Nouvel Ordre Mondiale », qui n’est rien d’autres qu’une guerre technologique et scientifique totale contre l’ensemble du vivant dans globalité.

La pire des dictatures est également celle qui à tenté de nous inoccululer un vaccin dont la nocivité était supérieure à la grippe porcine dont elle prétendait nous prémunir. elle est également celle qui en Allemagne à fabriqué deux vaccins différents dont l’un était destiné à la population et l’autre à l’elite dirigeante.

La pire des dictatures est également celle qui tente de minimiser l’impact du nuage radioactif de la centrale de Fukushima, en refusant de fournir à la Crrirad les chiffres relatifs à la contamination nucléaire.


La pire des dictatures est également celle qui était prête à fournir des armes pour éradiquer l’insurrection Tunisienne, et qui aujourd’hui attaque la Lybie pour de soit disantes raisons « humanitaires », et qui en réalité ont une trés forte odeur du Pétrole.

Enfin la pire des dictatures est également celle qui dans les années à venir cherchera avec l’aide des médias à fabriquer le consentement d’une guerre « humanitaire » et « démocratique » contre l’Iran, le Venezuela, Cuba (si castro ne meurt pas avant), la Corée du Nord, autrement dit une guerre « humanitaire » contre tout les pays qui aujourd’hui encore refusent de se soumettre à la dictature économique mondiale à laquelle nous sommes nous mêmes soumis et impuissants.


Avant d’affirmer avec certitude et empréssement que le régime démocratique "serait la pire des dictatures après toutes les autres...et seulement après toutes les autres", nous ferions bien d’attendre quelques décennies pour voir si en réalité et après l’instauration d’une Gouvernance Mondiale tant désiré par ses idéologues du Groupe Bilderberg, du CFR et de la Trilatérale, elle ne sera finalement pas également considéré par les adeptes du prosélythisme démocratique, comme la plus insidieuse et la plus machiavelique de toutes les ditatures ayants jamais existés sur terre... autrement dit celle qui créa elle même les conditions d’un chaos planétaire lui permettant de jouer les indispensables « sauveurs », autrement dit le pire des tyrans et la pire des Tyrannie  !

Quant au Peuple Lybien, les dirigeants occidentaux s’en soucient bien moins que Khadafi lui même, car combien de fois n’ont ils pas démontrés leurs mépris à l’égard de tout individu qui les interpelles sur des questions sensés et précises. et en l’occurence qu’est ce qu’un Peuple sinon une grand nombre d’individus méprisés en tant qu’individus, mais fantasmés, idôlatrés et courtisés en tant que « Peuple » ou en même en tant "qu’Humanité...

Restons vigilants face au prosélytisme guerrier et « démocratique » deux poids deux mesures, qui d’un côté fait la guerre à des régimes qui refusent de soumettre totalement leurs peuples à la dictature économique mondiale libre et non entravé (Lybie, Iran, Venezuela, Cuba) mais qui de l’autre tolère des régimes qui comme au Maroc, en Algérie, et au Bahrein réprime violemment la population civile dans un silence politico-médiatique totale ! et ne parlons même pas du « deux poids deux mesures » des prosélytes démocrates concernant les massacres répétés contre la population Palestienne par l’Etat d’Israël et qui quant à lui ne justifie étrangement aucune intervention « démocratique » et militaire, de la communauté internationnale .. Un deux poids deux mesures qui révéle des interêts qui n’ont strictement rien à voir avec une quelconque intervention humanitaire...

Aprés Khadafi, les lybiens seront hélas livrés à l’appétit vorace des ogres du Nouvel Ordre Mondial et en subiront les conséquences tout comme les Irakiens, qui aujourd’hui souffrent et meurs en silence dans l’indifférence médiatique la plus totale, après avoir été eux aussi « démocratisé » à grand coup de bombes chargés en uranium appauvri.. rappelons nous également « la démocratisation » du Vietnam à l’agent orange, dont certains nouveaux nés complétements déformés subissent encore aujourd’hui les effets.. mais bien sur la dessus nos prosélytes de la « démocratie » guerrière, n’y trouvent rien à redire puisque les médias à la botte n’en parlent jamais !

le régime démocratique révéle aujourd’hui encore qu’il n’est qu’une illusion que les puissants, les dominants et autres prédateurs ont instaurés non par « humanisme » comme ont nous l’enseigne, mais uniquement pour nous donner l’illusion de liberté dans une société ou l’industrialisation de la production nécessite notre consentement afin de prospérer et de se développer jusqu’à ce qu’elle parvienne à nous asservir totalement, autrement dit en devenant l’intermédiaire techniquement indispensable entre l’Homme et son environnement naturel. Quant à l’idée même d’instaurer le régime démocratique, il fait historiquement suite aux principales révolutions industrielles du 19éme siècle et du 20 éme siècle et n’est absolument pas le fruit d’un quelconque désir humaniste bien qu’il s’en donne l’apparence.


Quoi qu’il arrive, restons sur nos gardes.. car pour ces immondes pourritures qui nous dirigent, nous mentent et nous manipules, non seulement « plus le mensonge est gros, plus il passe », mais pour eux également « la fin justifie toujours les moyens » comme ils nous l’ont démontrés lors des fameux événements du 11 sept 2001 et comme ils nous le démontrent avec un « terrorisme » sans queue ni têtes mais stratégiquement omniprésent..




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès