• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Clac (---.---.229.212) 2 mai 2006 17:14

« Un consommateur insatisfait ne pourrait pas retourner le produit commandé au vendeur. Par ailleurs, en cas de réception d’un bien abîmé (transformation du kilo de tomates et une purée de tomates lors du transport postal), le consommateur pourrait très difficilement apporter (notamment en cas de contentieux devant les tribunaux) la preuve d’une inexécution du contrat. »

Aller au tribunal quelques fruits et légumes, cela risquerait de coûter cher !

Non je pense que si un consommatreur est insatisfait de son fournisseur, une fois, deux fois, trois fois, il ne commandera plus chez lui et c’est tout. C’est déjà vrai chez les commerçants chez qui « je ne met plus les pieds ».

Inversement un producteur qui a toujours de bons produits verra ses commandes renouvelées.

Cela dit, comme c’est déjà dit plus haut, les frais de port risquent d’être disproportionnés par rapport au prix des fruits et des légumes (c’est lourd).

Internet pour des denrées périssables et peu chères au kg, je n’y crois pas beaucoup.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès