• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


kiouty 2 mai 2011 14:35

Nous avons au fil des ans accumulé une dette pharamineuse. Il parait qu’à présent nos impôts directs suffisent tout juste à en payer seulement les intérêts. Et pourquoi en sommes nous arrivés à cette situation ? Parce qu’à chaque élection étaient élus les candidats qui faisaient les plus belles propositions. Ensuite pour les tenir ils empruntaient.

Non, c’est le système monétaire qui a été détourné au profit des banques par une loi, la fameuse loi de 1973, qui nous a foutu dans la merde.

L’endettement des états n’est pas une mauvaise chose en soi : c’est l’utilisation aujourd’hui des richesses qui seront créées demain, une sorte d’emprunt optimiste sur le futur. C’est rationnel dans un monde en constante croissance, avec une finance au pas, régulée et prudente (qui ne fout pas la merde comme wall street a ete capable de le faire), et dans un monde on il y a un fort investissement sur la croissance d’avenir. Ce qui n’est pas le cas actuellement.

Ca c’était pour répondre à « bouh l’endettement c’est très très méchant ».

Ce qui se passe actuellement est un problème de dette qui est du au fait que des obstacles colossaux se dressent devant la croissance (genre, au pif : crise financière de 2008, désindustrialisation massive de la France à cause de la concurrence des pays à bas cout, etc etc) tels qu’elle ne permet pas de parier sur le fait que la dette future sera remboursée. OK, d’accord.
Mais on oublie le DEUXIEME point qui est que l’on paye des intérêts faramineux à des investisseurs privés (l’équivalent du déficit budgétaire annuel sert à payer les investisseurs). Alors on peut deja remarquer qu’il n’y aurait pas d’intérets, les budgets seraient à l’équilibre et qu’il n’y aurait pas besoin de démanteler l’éducation, la santé etc etc. Et d’autre part, ce n’est que depuis 1973 et la fameuse loi de Giscard d’Estaing que l’on a imposé à la France d’emprunter aux investisseurs privés au lieu de s’autofinancer par la banque de France, comme dans la période pré-1973 ou il n’y avait pas de problèmes de budget. La dette actuelle est donc le résultats d’un hold up total des banques et des investisseurs privés sur les états et les citoyens.

La suite logique à donner (si on a pour objectif de sortir la France de l’ornière) est donc de récupérer la souveraineté monétaire, d’abroger la loi de 1973. C’est par là que ça doit commencer. Et après seulement, on examinera éventuellement des mesures de rationnalité budgétaire qui permettraient d’éviter la planche à billets, tentation des états irresponsables (comme les USA quoi).

C’est fou comme on a tendance à oublier tout cela dans les explications sur l’endettement.

En plus, vu que c’est la merde totale (on le rappelle, à cause du chomage massif provoqué par la crise qui a creusé les déficits type sécu, sans compter les trous dans les comptes de toutes les institutions, mêmes les établissements publics les plus vénérables qui se sont fait dépouiller par les fameux Credit Default Swaps qui ont contaminé les bilans de la terre entière à hauteur de 55 trilliards partis en fumée), quelle idée brillante ont eu nos élites ? L’émission d’obligations EUROPEENNES, histoire de recommencer à zero un cycle d’une trentaine d’années, qui sera meurtrier pour les générations futures. Ca marche pas, mais on repart, on relance la machine mortelle de l’endettement dans une situation de croissance molle, voire nulle, voir négative, voire non viable à cause des contraintes environnementales, on s’en fout, le krach boursier ne viendra que dans trente ans, les responsables ne seront plus aux manettes !!!

Il faut dire STOP à ces gens quoi.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès