• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Nautile 1er juin 2011 12:29

fichtre !
du tempérament on dirait.

Voyons les choses calmement.

Désolé pour le « chère madame » il n’était en rien condescendant. Je m’en excuse et le retire. Mais nous ne nous connaissons pas assez pour que j’ose vous appeler « chère Agnès ». Du moins sans votre autorisation.

Je suis également au regret de vous informer que je ne connais pas tout sur tout. Mais que j’ai simplement la prétention, vivant dans le pays de Brocéliande d’être quelque peu informé de ce qui s’y trame. Allez, je vous l’avoue, je suis même président d’une association citoyenne et terminais ces derniers jour la préparation d’une lettre d’information que notre association publie à destination de nos concitoyens (ceci explique mon manque de temps des premiers échanges). Les imprimeurs n’aiment pas attendre ..
Sauf que parcourant les titres d’AV, je n’ai pas laisser passer de telles choses ( je me modère, je voulais écrire inexactitudes).
« Magré une décision judiciaire, la forêt mythique est menacée de devenir peu à peu une immense décharge » Osez vous dire que c’est de l’information ce que vous écrivez ! Moi j’appelle cela de l’amalgame. Une manière de tromper les gens en leur faisant croire que l’on va implanter le centre de traitement au milieu des sites mythiques. Cela m’a fait bondir, peut être sans modération je vous le concède. Mais c’était vraiment trop gros.

Je ne sais pas si cela existe un faux démocrate. Je sais juste - un peu - ce que c’est de se frotter à la démocratie locale et quotidienne, mais ma vie personnelle n’a guère d’intérêt ici.
Le site du smictom a le mérite d’exister et de nous donner le point de vue de ce syndicat intercommunal. Ce n’est pas ma seule source d’information non plus. La presse en est une autre. Le site de l’association je le fréquente aussi un peu et je connais et fréquente aussi quelques élus ou anciens élus connaissant peu ou prou le dossier.

Je n’ai plus l’âge de croire au paradis de Disney, mais celui d’essayer de voir les choses avec un minimum de pragmatisme. Pour votre gouverne, j’étais aussi sur les barricades en 68 ! Alors la révolte je connais un tout petit peu. Je sais aussi ce qu’en sont les lendemains.

Votre sujet traitait de notre problématique des déchets ménagers. Je suis concerné et je la connais. Raison de mes interventions. ce n’est pas moi qui ai introduit d’autres notions n’ayant rien à voir avec le schmilblic. J’aurais aussi voulu cantonner mes interventions à débattre de cette problématique.
Une dernière chose concernant votre premier paragraphe. Une de mes belles filles est journaliste et travaille sur Paris. Donc souffrez que je ne sois pas complètement étranger à ce milieu. J’en discute assez souvent avec elle. Du moins quand ses obligations professionnelles lui en laissent le temps.
Mais avec tout le respect -et l’estime aussi- que je leur porte, aux uns comme aux autres, je ne mélange pas le travail d’un rédac’chef et celui d’un grand reporter. Tiens si j’osais un parallélisme : le site de Brocéliande et celui du smictom.
Pour les fraises du chili, je me régale plus de celles de mon jardin, et pour le reste, non merci.

Je vais vous décevoir une nouvelle fois.
Je ne suis pas plus breton que vous. Mes ancêtres (certains du moins) viennent de plus loin que les votres. C’est un fait et je n’en tire aucune gloire. Ma femme est née au pied de la Butte Montmartre.
Par contre, cette région (ses avantages et ses défauts) nous l’avons adoptée et mes enfants ne se définissent pas autrement que bretons, même si les premiers n’y sont pas nés.
Je vous rassure, il y a des imbéciles partout. En Bretagne, comme ailleurs, il y a des gens qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Je ne connais pas la problématique du salon de Vannes, mais peut être qu’une discussion avec les organisateurs vous éviterait d’enrager, de trouver un compromis sur votre positionnement. Ah pardon ! vous n’aimez pas les compromis.
Moi, je suis un peu naïf, c’est vrai qu’en me donnant une domiciliation à Vannes, je pensais à une bretonne. C’est drôle, non ? J’avais oublié que les bretons sont tous à Paris.

Je vais rester poli pour conclure. Votre dernier paragraphe est vraiment hors sujet je n’en dirai rien par respect pour ceux que vous citez et bien d’autres.

Enfin, je n’ai pas le plaisir de connaitre l’escrime. Donc souffrez que ce jargon d’initiés me paraisse « abscon ».
Mais si j’en comprends le sens, je pense qu’il rejoint l’idée que je me fait de ces échanges.

Je me définis comme un citoyen ordinaire. Sauf que par rapport à beaucoup d’autres je suis directement concerné par le sujet que vous avez initié.
J’espère que vous réagiriez aussi avec vigueur si j’évoquais des problèmes concernant golfe du Morbihan qui vous concernent.
Cela étant il est temps pour moi de conclure.
Comme il est temps pour les communes adhérentes du smictom que les choses avancent et que ce qui est utile et nécessaire pour notre communauté soit enfin réalisé.

rassurez vous, je ne compte plus intervenir dans ce débat.
Je vous salue bien cordialement.
mes amitiés au pays vannetais.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès