• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


vasionensis 19 mai 2011 15:52

Marine le Pen improbablement élue serait immédiatement paralysée par ce qui reste de gauche, par les syndicats, par les enseignants et par les émigrés.


  Quelle gauche ? La pseudo ? Celle du Flore et de la Place des Vosges ? Celle qui se contrefout du peuple comme de son premier toast au caviar ?
  Les syndicats sont faibles en France. Ceux fortement connotés à gauche n’ont plus guère qu’une capacité marginale de nuisance en soutenant des politiques dont l’échec est patent. A part rabâcher des slogans débiles (’FHaine’ ; ’le fascisme ne passera pas’ etc) et défendre les prébendes de leurs dirigeants, leur contribution à la vie nationale est nulle.
  Les enseignants sont tenus au devoir de réserve, qui consiste à ne pas contredire ouvertement le discours officiel (pauvres profs d’histoire, forcés de le proclamer !).Mais la dégradation des conditions de travail sous l’action conjuguée de la démagogie de gauche et du démantèlement libéral pourrait contribuer au renforcement d’un parti promettant un Etat fort. Auprès des autres fonctionnaires aussi.
  Vous voulez je suppose parler des immigrés. Ils sont souvent aux premières loges pour percevoir les vagues suivantes comme une menace. Reste le pro-sionisme affiché de MLP. Il lui ouvre les médias et lui interdit une bonne partie de l’électorat musulman. Mais ce dernier a-t-il un champion dans l’arène politique ? 













  

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès