• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Bovinus Bovinus 27 mai 2011 18:39

@ Tiberius

Ne prenez pas mal ce que je vais vous dire, mais sachez que je me rends parfaitement compte en vous lisant de la modestie de votre culture.

Non, non, rassurez-vous. Il se trouve que je suis spécialiste en géopolitique et en relations internationales, et que sur le chapitre du M-O j’ai eu la chance d’avoir l’un de nos meilleurs spécialistes du monde arabe comme prof (Christophe Charle, ça vous dit quelque chose ?). Mais vous avez raison, il faut savoir être humble.

Je connais la ritournelle des néo-cons sur l’Irak et la métaphore du mécanisme « tâche d’huile », devant propager la sainte démocratie partout dans le Moyen-Orient. Mais je ne pense pas que ce que les journalistes appellent « printemps arabe » soit lié à l’invasion américaine de 2003, qui n’a pas été un succès, ni même un demi-succès, ni même un quart de succès avec 8 ans de retard, comme vous le prétendez. Cette aventure irakienne s’est avérée être un échec total. Ça aurait pu marcher, mais certainement pas entre les pattes des anglo-saxons, et certainement pas à la marge du droit international et de l’ONU.

J’analyse le Moyen-Orient comme on me l’a appris, c’est à dire, surtout à la lumière du conflit israélo-palestinien. Et je peux vous dire que ce qui se passe en ce moment sur ce dossier-là est un séisme géopolitique, et un immense espoir pour les peuples orientaux. Ainsi que pour nous, par contrecoup. Faudra pas louper ce créneau-là, car si on le fait, on sera définitivement considérés comme des guignols.

Cela dit, ma « zone de spécialité » à moi n’est pas le Moyen-Orient, mais le monde ex-soviétique et russe. Ce qui ne m’empêche pas de me tenir au courant de ce qui se passe ailleurs.

Je méprise et rejette la non-pensée néo-conservatrice, qui me fout des boutons rien qu’à en entendre parler (mais, rassurez-vous, je me suis forcé à lire Brzezinski, Kissinger, Fukuyama, Huntington, etc). C’est, véritablement, de la géopolitique « Risk », ou « Command & Conquer : Alerte Rouge ». Je vous accorde que la connaître n’est en effet pas sans intérêt pour voir à qui on a affaire. Mais contrairement à vous, je ne la prends pas au sérieux, et préfère m’en tenir à des analystes comme Morgenthau, Aron, ou même, auteur plus récent, Kenneth Waltz. Je pense que bon nombre de postures néo-conservatrices sont de l’ordre de la propagande ou de la justification, mais pas forcément explicatives.

C’est vous-même d’ailleurs qui me donnez raison, par votre petit exposé « irakien » en m’expliquant pourquoi ils y sont allés. C’est ce que je me tue à vous hurler depuis au moins 3 ou 4 posts : le prétexte n’est rien, l’intérêt est tout (dans ce cas précis, les ADM et soi-disant djihadistes irakiens, c’était du flan et c’était clair comme de l’eau de roche).

Je pense que pour l’Afghanistan, c’est pareil : que Ben Laden n’est qu’un prétexte, une sorte de Grand Croquemitaine Islamique, bien pratique pour justifier une invasion de l’Afghanistan, mais pouvant également servir pour justifier le désengagement de l’Afghanistan, maintenant qu’il est évident que c’est un énième fiasco. Je suis prêt à parier avec vous que le désengagement américain aura lieu avant fin 2012.

L’Occident a repris sa croisade pour la démocratie sous l’œil effaré des Russes et des Chinois qui ne savent plus très bien comment réagir, ceci parce que, comme dans les plus beaux rêves des néoconservateurs, de la Côte d’Ivoire à la Libye, l’Occident a le soutien des peuples.

Venant d’un type qui me parle de la « modestie de ma culture » - alors que les RI, c’est mon métier - cette déclaration est ... comment dire ? Surréaliste ? D’ailleurs, vous avez raison de parler des « beaux rêves des néoconservateurs », car l’Occident est en effet, en train de rêver debout. Un tel niveau d’ignorance et de déni de la réalité, de la part de nos dirigeants, est réellement préoccupant. Le « réveil » risque d’être douloureux.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès