• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Étienne Chouard Étienne Chouard 4 juin 2011 12:36

Bonjour,

Je vais rappeler au « Canard républicain », ce que je lui ai déjà répondu il y a quelques jours sur le même sujet, sur ce même site :

Je connais personnellement André Bellon, que j’ai rencontré plusieurs fois, et avec qui je suis d’accord sur presque tout… sauf sur le tirage au sort, à l’évidence, mais c’est un débat, voilà tout.

 Pour comprendre le point de vue de l’Association pour une Constituante, je signale qu’ANDRÉ BELLON EST UN ÉLU (il a été président de commission à l’Assemblée nationale), ce qui permet de prévoir sans difficulté qu’il va naturellement détester l’idée du tirage au sort (puisque cette idée le mettrait mécaniquement au chômage, ou lui retirerait la plupart de ses chances d’être désigné). 

 On peut donc comprendre cet homme.

 Mais sans confondre son intérêt personnel avec l’intérêt général.

 

Relisez les FAITS de 200 ans de pratique quotidienne du tirage au sort (avec des tirés au sort amateurs qui remplissent une charge, temporaire, qui rendent des comptes et qui sont révocables, etc.) : c’est infiniment plus convaincant — à mon goût — qu’une (fumeuse) théorie (inversant le sens des mots à la manière de Big Brother) selon laquelle "le tirage au sort serait le rêve de la classe dirigeante" (sic) : si c’était le cas, si le tirage au sort était le rêve de la classe dirigeante, le tirage au sort serait évidemment advenu... Or, il n’en est rien. Cela n’est pas sérieux.

André Bellon nous prédit : « Des citoyens isolés, sans identités politiques, sans liens avec les citoyens, sans mandats et sans responsabilités devant les électeurs sont, en effet, une proie idéale pour toutes les technocraties.«  Mais cette prédiction est un cauchemar monté de toute pièce pour faire peur, mais qui n’a rigoureusement RIEN à voir avec la démocratie (et son moteur indispensable qu’est le tirage au sort) ; relisez mon texte : en démocratie, tous les représentants sont responsables et révocables à tout moment... Cette prévision d’absence de mandat et de responsabilité est donc farfelue. Et cette prédiction d’André Bellon fait, d’ailleurs, comme si les élus n’étaient pas, eux, de fait, une proie idéale pour toutes les technocraties... Cet article ressemble à une blague...

Selon moi, la position d’André Bellon n’est nullement démocratique : c’est un élu qui défend (naturellement) un régime d’aristocratie élective, voilà tout. Il suffit de le savoir.


On ne peut pas se prétendre démocrate et défendre l’élection, c’est incohérent.

Amicalement.

Étienne.

http://etienne.chouard.free.fr/Europe/tirage_au_sort.php

PS  : je signale que j’avais préparé (et posté sur son site) un commentaire critique au billet d’André Bellon, mais que ma réponse n’a jamais été publiée, probablement pour éviter toute « polémique » par trop « antirépublicaine »  smiley

PPS  : merci à Taïké Eilée pour son article, très intéressant : j’y ai trouvé de nouvelles sources de réflexion. On est plus forts ensemble, c’est sûr.

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès