• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Clojea Clojea 2 juillet 2011 15:57

Le sexe sans amour devient une drogue, et comme toute drogue, il y a symptôme de manque. Courte explication : Faire l’amour avec quelqu’un que l’on apprécie, c’est super. Cela n’empêche rien, et si les deux protaganistes ont envie de le faire plusieurs fois par jour, pas de souçis.
Pratiquer le sexe pour juste avoir un « plaisir » occasionnel est voué à l’échec, parce que cela devient comme une drogue. Une fois le « plaisir » retombé, il faut recommencer. D’ou la chaine sans fin de regarder un porno, puis de continuer à en regarder etc... 
La particularité des images que l’on regarde est de rester dans le mental. Images sympa, ça ne colle pas mentalement, images négatives ça colle mentalement. C’est pour ça que les adeptes des films d’horreur ou de porno ne vont pas bien mentalement.
Entre le fait d’avoir regardé dans sa vie, un ou deux films pornos,et d’avoir largué le sujet car inintéressant, et le fait d’être accroc tous les jours à ce genre d’images fait toute la différence. Douleur et sexe à outrance vont souvent ensemble malheureusement 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès