• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Jean Umber 8 juillet 2011 12:51

<Tout ceci est peut-être en rapport avec une révolution dans la conception de la pathogénèse du cancer qui montre le bout de son nez avec cet article :

http://the-scientist.com/2011/07/06/radical-reversal/

En effet, il semble de plus en plus évident que le cancer se développe par déficit en apoptose (suicide cellulaire), qui est provoquée par certains composés radicalaires ou provenant de radicaux (comme les peroxynitrites). La vieille théorie supposant que les antioxydants préviennent le cancer est de plus en plus battue en brèche par les faits.

Or le dichloroacétate (ou dichloroéthanoate) peut libérer très facilement des radicaux chlore Cl°, qui sont des très bons oxydants.

La connaissance des phénomènes d’oxydoréduction cellulaires est encore insuffisante, mais je gage que dans quelques années, on se sera rendu compte que la maladie en général correspond à un déséquilibre de ce système rédox.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès