• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


bd-blogeur 3 août 2011 11:35

On pourrait imaginer très simple, mise en ligne d’un projet de loi devant être validé par 1% des électeurs.

Puis si validation, vote avec participation minimum des deux tiers des électeurs pour faire valider ou invalider la loi.

Valable au niveau local et national.

Avec un gouvernement élu au suffrage universel qui gouverne réellement, mais dont les décissions puissent être contestées à n’importe quel moment.

Poubelle les députés, sénateurs, comités théodule et associations bidons qui nous pompent en permanence !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès