• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Horatiu Russin Horatiu Russin 2 septembre 2011 09:37

Voila que fait-on de la Libye une fois « libérée » de sous la dictature féroce de Kadhafi :

1. La Jamahiriya Arabe Libyenne était sous Kadhafi un pays sans dettes envers le FMI, la banque Mondiale et/ou envers d’autres institutions financières du pouvoir globaliste. Alors, on va commencer à l’endetter pour l’aligner sur la voie des pays « démocratisés » au point de baïonnette !

2. La Libye a maintenant une réserve de 144 tonnes d’or dans la Banque Centrale du Gouvernement Libyen. Or cela ne peut pas demeurer dans un pays « libre et démocratique », alors on va partager cette richesse libyenne entre ceux qui ont libéré le pays et le peuple !

3. La Libye avait une Banque Centrale du Gouvernement Libyen (celle qui appartient encore 100% a l’Etat et qui a le siège social a Tripoli) offrant jusqu’a présent des prêts sans intérêt et sans limite de temps aux citoyens libyens. 
Epouvantable et intolérable dans un pays libre et démocratique ! Alors, cette banque sera remplacée dans la période « d’après Kadhafi », avec la nouvelle Banque Centrale de Benghazi – autorité auto-déclarée compétente dans les affaires monétaires du pays, ayant déjà nommé un Gouverneur qui siège a Benghazi – ouverte par les rebelles qui ont formé le soi-disant Conseil National de Transition (CNT) !

4. La Libye a un potentiel pétrolier qui couvre à présent 2% de la production mondiale de pétrole et qui était exploit
é sous le contrôle étatique du Colonel Kadhafi. Or, dans un pays qui vient de s’ouvrir vers la démocratie,  on ne peut pas laisser le pays exploiter ses propres ressources, parce que ça ne répond pas aux règles démocratiques nouvellement instaurées. Il faut donc laisser les pays qui ont contribué pleinement a la démocratisation forcée du pays d’offrir de « nouvelles solutions démocratiques »  quant a l’exploitation du pétrole libyen.

5. La Libye offrait a son peuple jusqu’au moment de la « démocratisation » du pays un système de santé et d’enseignement 100% gratuits. Terrible ! Ces services ne peuvent pas être gratuits  depuis que le peuple libyen ait retrouvé sa chère liberté ! Alors les systèmes de santé et d’éducation du pays devront  être sujet à des privatisations « démocratiques » assez précipitées, dans la période d’après Kadhafi.

6. Le colonel Kadhafi ait réalisé pendant son règne un projet gigantesque déjà accompli – le Great Man-Made River (GMMR) qui a coûté au peuple libyen 33 milliards de dollars US et  qui permet d’assurer l’alimentation avec eau potable pour 70% de la population libyenne – celle qui s’est révoltée « spontanément » contre son dirigeant. Cette eau potable était offerte gratuitement au peuple libyen pendant la dictature féroce de Kadhafi, chose difficilement digérable dans une « vraie démocratie » !  Désormais, cette eau potable va être embouteillée  et vendue « démocratiquement » au peuple libyen, qui vient tout juste de retrouver sa liberté.

7. La Libye était jusqu’au moment de la tombé du régime du Colonel Kadhafi, un pays pas mal riche, indépendant et souverain, qui était devenu un « exemple négatif » aux yeux des Maîtres du Monde. Maintenant, par l’intermédiaire de ceux qui ont vendu le pays au nom « démocratie » et surtout de la « liberté », voire ceux qui composent le Conseil National de Transition, on va montrer au peuple libyen comment doivent-ils être désormais reconnaissants aux sauveurs : à genou devant les Maîtres du Monde !!!


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès