• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 1+1=5 Français, êtes vous aveugles ?

1+1=5 Français, êtes vous aveugles ?

Je suis contre la réforme des retraites, pourquoi ? Parce qu’elle ne va pas assez loin. Français, êtes vous aveugles ? Ne comprenez vous pas que ces jours de grèves, d’immobilisation nous font perdre des points de croissance ? Nous rends faible par rapport à nos voisins ? (En Allemagne retraite à 65 ans et 42h/semaine de travail). Ne pensez vous pas que l’image dégagée surtout en cette période de crise mondiale rabote encore plus notre attractivité pour l’installation de sociétés étrangères. Ne pensez vous pas que c’est du sabordage et que c’est nos PME et TPE qui vont être touchées par ces grèves ? Et que dans 15 ans nous prierons pour pouvoir prendre une retraite à 80ans ?

Maintenant quelques chiffres :
 
En France depuis 1980, consécutif au premier choc pétrolier et sous la politique du président Giscard d’Estaing, ensuite poursuivi par une politique économique laxiste de ses différents successeurs, le budget de l’état est chaque année déficitaire.
 
De 1980 à 2010 soit en 30 ans d’histoire nous sommes passé d’un endettement de 90 milliards d’euros (liés à l’époque aux investissements) à un endettement en 2010 de : 1 637 milliards d’euros (liés aujourd’hui à des dépenses de fonctionnements...)
 
Les recettes annuelles de l’état en 2010 sont de 308 milliards d’euros (dont 126 milliards d’euros soit 41% liée à la collecte de la TVA, recette N°1 du budget de l’état) et les dépenses global de l’état 550 milliards d’euros en 2010. Donc un déficit de 142 milliards d’euros en 2010. Le 2ème budget de l’état consacré uniquement au remboursement non pas de la dette mais des intérêts lié à la dette s’élevait en 2010 à : 44 milliard d’euros.
 
En consacrant le 1er budget de l’état à savoir l’éducation nationale soit 61 milliards d’euros en 2010 au remboursement de la dette l’état mettrait 27 ans à rembourser sa dette. En utilisant le budget de la culture, 3 milliards d’euros, l’état mettrait 545 ans à rembourser la dette.
 
Ne voyez vous pas que nous sommes dos au mur et qu’il faut se retrousser les manches, que 35h de travail ne suffisent plus ? Mais qu’il faudrait en travailler 42h ? Bien sur avec le salaire indexé sur 42h et non plus sur 35h, donc plus de pouvoir d’achat donc plus de consommation, donc plus de collecte de TVA, donc plus d’impôts sur le revenu et la capacité d’utiliser les recettes liées à 7h de travail supplémentaire par semaine au règlement de la dette. En effet passer des 35h au 42h pourrait permettre d’engranger 50 à 60 milliards d’euros supplémentaires de recette et nous pourrions alors résorber la dette sur 20 ans (le remboursement de la dette entrainant par voie de conséquence une diminution conséquente des intérêts liés à l’emprunt aboutissant à une projection de remboursement à 20 ans). C’est le seul et unique moyen de réussite pour avoir un jour une retraite et laisser à nos enfants un pays riche avec un système de protection social de qualité.
 
Nous avons en France l’extraordinaire chance de bénéficier d’un système protection sociale performant ; de sécurité sociale, de retraites, de prise en charge du chômage, de logement aidé. L’effort collectif est obligatoire si nous voulons maintenir un système de protections sociales fort pour les démunis si nous voulons continuer à accueillir des personnes de grandes qualité dans notre pays.
 
Dans 30 ans soit en 2040 à rythme constant d’évolution de la dette publique de l’état, cette dernière s’élèvera au plus bas à 30 000 milliards d’euros (en incluant le miracle de garder des taux d’intérêt aussi bas qu’actuellement) . Le remboursement des emprunts liés à la dette et non de la dette elle-même serait alors 900 milliards d’euros en 2040 (3 fois la part des recettes de l’état) pour rappel 44 milliards en 2010 pour un global de recettes de 308 milliards d’euros. Il faudrait que les recettes de l’état soient multipliées par 20 en 30 ans afin de pouvoir supporter une pareille dette. (Cela équivaudrait actuellement à 1,5 fois le budget de l’ensemble des pays de l’Union Européenne).
 
Il faut se réveiller assumer nos responsabilité et travailler !
 
Pour notre république, pour nos droits et nos devoirs, assez de grève, travaillons dur !
 
Si vous voulez manifester, allez manifester pour votre avenir et celui de vos enfants et petits enfant pour que l’état s’attaque au remboursement immédiat de la dette publique. Soyons réaliste et mettons nous tous au travail, sinon dans 15 ans vous ne manifesterez plus pour une retraite à 60, 62 ou 65 ans, mais pour que la retraite puisse être prise à 80 ans.
 
Sources :
 
- Projection économique avec estimation personnel

Moyenne des avis sur cet article :  1.75/5   (197 votes)




Réagissez à l'article

190 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 22 octobre 2010 10:47

    encore deux ou trois textes comme ça et tu aura ta place de conseiller à l’elysée !
    et ton carton d’invitation à la prochaine surboum du Medef !


    • Kalki Kalki 22 octobre 2010 12:27

      Et vous qu’est ce que vous dites de ca ?

      hxxp ://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_de_l%27abondance

      « Les robots ont volé mon travail ! : Vous pensez ne pas pouvoir être remplacé par une machine ? Détrompez-vous[5]. Les robots sont de plus en plus adroits, capables de faire un nombre croissant de tâches exigeant de la précision et de la force, et les systèmes informatiques sont de plus en plus intelligents, capables de s’attaquer aux emplois nécessitant des compétences de reconnaissance[6][7][8] et de créativité[9][10][11]. Le travail des êtres humains est encore moins cher, pour le moment, mais cette avancée technologique exerce une pression pour la baisse des salaires - et la vieille règle selon laquelle les nouvelles technologies ouvrent de nouveaux domaines de travail à l’homme ne sera pas toujours vraie. Des machines plus intelligentes, et plus capables prendront également ces emplois. »

    • LE CHAT LE CHAT 22 octobre 2010 12:38

      salut Kalki ,
      ça c’est l’étape d’après , avec Skynet et les terminators ... 
      On y arrive ...  smiley


    • Kalki Kalki 22 octobre 2010 13:17

      Future Food For Cities [archive]. D’ici une décennie, vous serez en mesure de développer tout vos besoin en légumes dans une boîte à peine plus grande que votre réfrigérateur. Les jardins aéroponique peuvent économiser 90% de l’eau utilisée dans un jardin classique, et le taux de croissance peut être de 25% plus élevé que dans les jardins du sol parce que les niveaux d’oxygène dans l’air sont beaucoup plus élevés que dans le sol. Un supplément de 40% de taux de croissance supplémentaire peut être obtenu par la culture des plantes dans des atmosphères enrichies en CO2.


    • keiser keiser 22 octobre 2010 13:35

      Le chat .

      Pourquoi conseiller ?

      Je pense qu’il est présidentiable .
      Et là , la surboum , c’est dans la tronche . lol !


    • obismey [ Against All Authorities ] obismey 22 octobre 2010 15:32

      Encore un roi de la critique !!!!! Facile de dire « JE NAIME PAS CE QUE TU PROPOSES COMME SOLUTION » !!!!

      Mais au fait c’est quoi ta solution à toi  ? RIEN DE REALISTE ... comme d’habitude


    • franchamont franchamont 22 octobre 2010 16:55

      Encore mieux, pour son grand mérite dans le domaine de la propagande, il sera invité au prochain sommet du Bildeberg. Ils on besoin de gens comme lui.


    • appoline appoline 22 octobre 2010 18:34

      Moi, je propose la ligature de trompes à toutes les pondeuses qui osent encore effectuer leur office. Car, chers amis, les vieux nous plombent, c’est un fait, ils s’obstinent à vivre de plus en plus vieux, soutenus par le corps médical qui refuse l’échec et veut à toutes fins faire la nique à la mort. Alors, qu’est-ce qu’on fait, en plus de pousser les boutonneux à bosser, ce qui n’est pas une mince affaire ? 

      Je ne conteste pas que le nain de jardin devrait donner l’exemple avec sa cour de bras cassés, mais en dehors de ça, comment voulez-vous solutionner le bémol ? Allez, les pseudos intéllos prêts à tout affronter sauf un CRS armé et casqué, que proposez-vous au lieu de vous pignoler ou vous battre avec vos petits doigts musclés derrière vos claviers.
      Ces p......de cégétistes n’ont pas encore compris qu’il y a bien des petits patrons, qui se tirent à peine un salaire décent par mois qui risquent de faire la culbute. Plus de coco pour se déplacer et travailler, plus d’entrée d’argent ; c’est tellement facile de faire grève quand le seul risque encouru est à la hauteur de deux chopines payées en moins aux copains lors du passage devant un rade avant de retourner se mettre les pieds sous la table chez bobonne.
      Bande de nazes dont le seul combat reste de glisser les peaux de banane sous les pieds d’un plus fin qu’eux. Cela me fait penser aux boutonneux de La Rochelle qui défilaient ce matin en chantant le chant des partisans ; ils ne doutent de rien les poils aux pattes, jouer les durs les soulage dans leur bêtise, une personne à la table d’à côté chantonnait : les jolies colonies de vacances, merci maman merci papa tous les ans je voudrais qu’ça recommence. ;; ;; J’ai chanté avec lui, tant je les ai trouvé ridicules

    • appoline appoline 22 octobre 2010 20:40

      Pour lutter contre le bilderberg, ce n’est certainement pas comme cela qu’il faut s’y prendre. 


    • 65beve 65beve 22 octobre 2010 23:11

      Appoline,

      Vous dites « Plus de coco pour se déplacer et travailler, »
      Avec 2% aux dernières élections il devient effectivement difficile de trouver un coco avec lequel faire du covoiturage.

      cdlt
      bv


    • heliogabale boug14 22 octobre 2010 11:05

      en lisant votre article, il me vient à l’esprit cette citation de Céline :

      L’argot est fait pour permettre à l’ouvrier de dire à son patron qu’il déteste : tu vis bien et moi mal, tu m’exploites et roules dans une grosse voiture, je vais te crever…

      mais je ne sais pas pourquoi...


      • kemilein 22 octobre 2010 21:28

        en lisant votre article

        et ben moi en lisant (en fait non même pas)
        je sais déjà que ce gus n’a lu aucun des autres artciles d’agoravox (ou des liens qui y sont largement fournis)

        et ça ça me fout les glandes, l’impression de répondre, de lier et relier à d’autres sujets/articles

        Non, ce mec vient nous pondre un torchon neuneu.
        Y’en a mare !


      • Natariege 22 octobre 2010 11:16

        Il vie sur quelle planète ce monsieurs.
        J’ ai rarement lu autant de bêtises sur un post.
        Le problème en france vient en grande partie de sa désindustrialisation.
        Les 35h n’ y sont pour rien. la faute est aux gros industriels ( une petite minoritée) avident de pouvoir et de pognons qui délocalisent pour ne pas toucher à la sacrosainte marge bénéficiaire de 20% pour l’automobile et 30 pour la grande distribution .
        Si la population ne veut pas travailler, c’est que la valeur travail a changé.
        Les managers ne respectent plus leurs employés, ne les récompensent plus, les positionnent en plateau pour mieux les surveillés.La france voir le monde est devenue un prison oû vous devez adopter la pensée unique du capitalisme financier.
        La bonne nouvelle c’est que le peuple commence à comprendre qu’il est manipulé par la droite ainsi que la gauche.
        Quand je pense que le rôle des députés est d’ écouter et de servir le peuple et non de servir les copains ainsi que les proches. il y a vraiment un malaise.
        Pour ma part je pense que la fin est proche. A ce rythme il ne faudra pas attende 2012 pour le chaos mondial.
        J’ espère que l’auteur c’est faire quelques chose de ses dix doigts, le virtuel touche à sa fin.



        • obismey [ Against All Authorities ] obismey 22 octobre 2010 15:43

          Vous dites que le problème vient toujours des gros industriels qui délocalisent et autres ....

          Eh bien ! Réveille toi ma chère ! tu ne vis pas seule sur cette planete ! Imagine un instant que les délocalistions s’arretent et que le prix des voitures triple. Sera tu pret à payer une Renault qui coute 3 fois plus cher qu’une toyota fabriqué dans un coin obscur de la chine ou c’est des femmes enceintes de 8 mois qui manipulent les produits toxiques qui servent à la finition du véhicule ?

          NON ! NON ! NON ! 

          Pourquoi ? C’est bien simple ! Tu ne veux pas savoir comment elle est fabriquée la TOYOTA ! Tu t’en fous que la RENAULT soit fabriqué en FRANCE ! Tout ce qui compte c’est ton porte monnaie ! Le problème il est là !

          Pensons plutôt à comment renforcer notre ECONOMIE de la CONNAISSANCE avant que les CHINOIS, INDIENS et autres BRESILIENS n’aient plus besoin de nous que pour que nous puissions acheter leur camelote dernier cri


        • sonearlia sonearlia 22 octobre 2010 18:01

          Les voitures française se vendait très bien, ils ont quand commencer a délocaliser, c’est bien le problème acheter français ne suffit pas a empêcher la délocalisation.


        • appoline appoline 22 octobre 2010 18:53

          Puisque vous êtes comme la gauche à brailler au scandale sans aucune proposition digne ce nom pour maintenir un système de retraite qui en soi, n’est pas à jeter aux clous. Je vous rappelle qu’il y a quelques années l’âge de la retraite était à 65 ans et qu’une fois de plus la gauche démago n’a pas étudié l’impacte sur l’économie, enfin je propose donc :*


          - l’euthanasie des vieux de plus de 75 ans, qui les bougres s’accrochent de peur de tomber dans le plumier, ce qui en soi est inéluctable.
          - noyer les mouflets qui n’atteignent pas 12 de moyenne dans leurs résultats scolaires.
          - jeter aux crocos les boutonneux qui manifestent contre une réforme qui ne les concernera probablement pas, car cons comme nous le sommes rien n’est gagné de ce côté là : implosion ou explosion ?
          - jeter aux lions tous ces politiques incapables de gérer un pays sans s’en mettre plein les poches, la quantité n’est pas négligeable depuis le départ du grand Charles

          Alors mes propositions sont-elles aussi connes que la vôtre qui consiste à brailler avec les veaux et se fichant pertinemment de l’avenir du pays. Sarko est un incapable, on le sait depuis 2007 mais le problème est que des Aubry, Royal Strauss n’ont aucun charisme, aucun n’est assez large d’épaule pour diriger une nation, tout juste bon à marcher dans les traces du père, de l’ex ou sur sa queue pour le dernier.

        • Sachant Sachant 22 octobre 2010 11:23

          La France est un pays riche
          Les français composent un peuple pauvre

          La croissance, je n’en profite pas
          Le coût de ma vie a été multiplié par 6,55957 depuis 2002
          Pas le coût de mon travail

          En contrepartie ?
          Plus l’espoir de maintenir ma santé, sauf à mes frais
          Plus l’espoir d’avoir un temps de vie entre le travail et la mort, sauf à mes frais
          Plus d’espoir d’éducation pour mes enfants, sauf à mes frais
          Le prix de mon travail ne me le permet pas

          Ce sera donc la politique de la terre brûlée


          • obismey [ Against All Authorities ] obismey 22 octobre 2010 15:51

            @Sachant dit :
            En contrepartie ?
            Plus l’espoir de maintenir ma santé, sauf à mes frais
            Plus l’espoir d’avoir un temps de vie entre le travail et la mort, sauf à mes frais
            Plus d’espoir d’éducation pour mes enfants, sauf à mes frais
            Le prix de mon travail ne me le permet pas "

            Tu veux que tu ce que tu viens de citer soit au frais de qui ? smiley
            De tes enfants peut-etre ? Ouuuui !
            Du riche voisin ? Ouuuuui !
            De ton frere qui gagne moins que toi ? Surtout lui ouuuuiiii !

            Encore un parasite !!!


          • appoline appoline 22 octobre 2010 18:58

            Les français sont des veaux, ce n’est pas moi qui le dit, mais O combien vrai.


          • Halman Halman 22 octobre 2010 11:26

            Facile d’écrire ce genre d’article quand on a un métier pas éprouvant physiquement et qu’on a pas de problème de santé.


            • dhbasse dhbasse 22 octobre 2010 11:29

              à l’auteur

              un peu de lecture, juste histoire de savoir ou vont les richesses de la France  :

              http://minilien.fr/a0lw54

              (je sais la Cours des Comptes ce sont d’affreux gauchistes... mais c’est instructif quand même)


              • Rounga Roungalashinga 22 octobre 2010 11:33

                Plutôt que de proposer des recettes de grand-mère visant à remplir à la petite cuillère le trou abyssal de la dette, ne vaudrait-il mieux pas remettre en question la loi Giscard de 1973 ? A cause de celle-ci, c’est à des banques privées que nous devons de l’argent, et c’est à elles que nous devons des intérêts !
                Au-delà de toute considération idéologique, ma voix en 2012 ira au candidat proposant d’abolir cette loi et de sortir de l’Union Européenne. C’est une urgence, le reste c’est du vent.


                • ELCHETORIX 22 octobre 2010 14:50

                  c’est ce que propose François ASSELINEAU , voir son blog sur un de ses articles qu’il a publié hier sur agoravox , c’est ainsi que probablement je voterai pour celui-ci s’il se présente et qu ’ il recueille les 500 signatures de maires pour se présenter .


                • Nethan 22 octobre 2010 17:41

                  Sauf que cette loi (et son article 25) a été ABROGEE justement (cf Legifrance), car doublon avec les impératifs de l’article 104 du Traité de Maastrich, qui l’interdit totalement et définitivement :

                  « Il est interdit à la BCE et aux banques centrales des États membres, ci-après dénommées “banques centrales nationales”, d’accorder des découverts ou tout autre type de crédit aux institutions ou organes de la Communauté, aux administrations centrales, aux autorités régionales ou locales, aux autres autorités publiques, aux autres organismes ou entreprises publics des États membres ; l’acquisition directe, auprès d’eux, par la BCE ou les banques centrales nationales, des instruments de leur dette est également interdite. »

                  Interdire aux banques centrales de faire des « prêts » aux Etats, revient à dire qu’il est interdit pour eux de battre monnaie au nom de l’Etat.

                  Il faudrait revenir sur le principe même de l’Europe pour reprendre cette capacité.

                  Et d’ailleurs, quelle monnaie ? L’Euro ? L’exigence 104 était prévu pour justement éviter une dépréciation de l’Euro par un membre qui ferait tourner la planche à billets. Si tout le monde s’y met d’un seul coup, il y aura trop d’Euro et donc la monnaie se casserait la figure.

                  En clair, on est bloqué.

                  Pour se débloquer, il faut en finir avec l’Euro.


                • Harry Stote Harry Stote 22 octobre 2010 18:31

                  Mais François Asselineau n’a pas d’habileté politique. Il faudrait mettre en avant une personne plus désireuse de prendre le pouvoir et qui soit conseillée par lui.
                  A bon entendeur, salut !


                • nawibo 22 octobre 2010 11:35

                  J’ai une autre solution ! Faire défaut sur notre dette (= ne plus payer nos dettes). L’argentine l’a fait !
                  Bien sûr, ce sera un peu compliqué au début... baisse des salaires et du pouvoir d’achat de 20-30% (privé et public), baisse des retraites, etc.
                  En effet, le deficit de l’état, c’est comme si on utilisait une carte de credit. Faire défaut sur cette carte de credit, c’est devenir interdit bancaire, c’est pas simple au début, mais après 2-3 ans, on peut repartir sur de bonnes bases.


                  • tmd 22 octobre 2010 17:06

                    Un petit défaut, comme en Argentine, c’est plutôt 50 % de baisse du pouvoir d’achat (du PIB en gros). Par contre, une vraie réforme (pas la mini-réformette qui cause tant de grabuge), comme elle a été menée en Suède, c’est 5 % de baisse pendant 2 ans, mais après, ça remonte et ça compense largement !


                  • obismey [ Against All Authorities ] obismey 22 octobre 2010 19:44

                    La FRANCE ce n’est pas l’ ARGENTINE. Refuser de payer sa dette pour la france sera catastrophique parce qu’automatiquement tout ceux qui lui doivent aussi refuseront automatiquement de lui rembourser. Et je peux vous assurez qu’on en a besoin de cet argent.

                    Mais cela n’est pas bien grave. Le plus difficile sera de faire accepter à mes compatriotes une quelconque baisse du pouvoir d’achat. Là est le vrai défi. Nous ne sommes pas pret au sacrifice nécessaire pour sauver la nation. C’est bien dommage

                    Cordialement


                  • JL JL 22 octobre 2010 11:37

                    Ce discours est une variante du trop fameux « travailler plus pour gagner plus ».

                    Heureusement pour l’auteur, le ridicule ne tue pas.


                    • JL JL 22 octobre 2010 11:43

                      Au fait, qui a dit : « La névrose c’est quand on croit que deux et deux font cinq et qu’on s’en lamente ; la perversion c’est de croire que deux et deux font cinq, et de s’en féliciter ! »


                    • Rounga Roungalashinga 22 octobre 2010 11:47

                      Desproges ?


                    • nawibo 22 octobre 2010 11:49

                      Pourquoi voir le mal partout ! Moi aussi je suis anti-sarkozy !
                      Faire défaut sur les dettes, c’est ne plus payer de rente aux riches !


                    • voxagora voxagora 22 octobre 2010 11:55

                      .

                      La perversion c’est SAVOIR que deux et deux font quatre,
                      mais le dénier..

                    • JL JL 22 octobre 2010 12:09

                      voxagora, non ! La perversion ce n’est pas le déni de réalité, au contraire : les pervers sont des gens très pragmatiques !


                    • voxagora voxagora 22 octobre 2010 13:05

                      Je m’en vais vérifier cela.


                    • Vincent Gouvion 22 octobre 2010 13:10

                      JL,

                      C’est uniquement un constat pour informer ceux qui ne le sont pas d’une dette publique qui, sans réaction nous conduira à un pays en faillite et ou plus rien ne fonctionnera.

                      Cordialement.


                    • nawibo 22 octobre 2010 13:28

                      Votre discours de gauche modéré ne me convient pas. Je propose la révolution de gauche (la vrai gauche... la gauche de la gauche) en n’arrêtant de payer les intérêts de la dette ! comme ça tous les riches deviennent plus pauvres que nous !


                    • Gemini Gemini 22 octobre 2010 14:44

                      Ce que l’auteur semble oublier, c’est que la dette de notre pays ne provient pas de notre manque de travail, mais de la confiscation de plus en plus importante des richesses générées par notre travail par une petite oligarchie.

                      Cher auteur, intéressez vous de près aux niches fiscales, au transfert s’opérant depuis quelques décennies entre les salaires et les actionnaires, …

                      Suivre vos préceptes ne servirait à rien. Les vampires qui pompent la richesse de notre pays auraient juste à pomper plus comme ils l’ont fait jusqu’à présent. Mais nous n’aurions rien de plus, toujours autant de dettes sinon plus, etc.

                      Il n’existe qu’une seule solution pour nous sortir de l’ornière : dégager les parasites de notre société et s’assurer que chacun touche le juste fruit de son labeur. Ce doit être la première étape, sans quoi toutes les autres seront vaines.


                    • obismey [ Against All Authorities ] obismey 22 octobre 2010 19:48

                      Gemini dit :
                       Ce que l’auteur semble oublier, c’est que la dette de notre pays ne provient pas de notre manque de travail, mais de la confiscation de plus en plus importante des richesses générées par notre travail par une petite oligarchie.

                      Ah c’est tellement facile de jeter la pierre aux autres et d’imaginer un grand complot, une grande conspiration ! Toi, individu-lambda qui se cache sur Agora pour pointer son doigt accusateur vers les autres , quelle est donc ta part de responsabilité dans ce qui se passe aujourd’hui ?


                    • appoline appoline 22 octobre 2010 20:46

                      Je vais mettre tout le monde d’accord : accrochez-vous, quand la grande descente va commencer il vaudra mieux garer ses miches et garder la tête froide, au vu des débats sur ce site, je ne pense pas que beaucoup soient prêts à l’affronter. C’est tellement plus facile de se coller la tête dans le sable.


                      Nous n’avons pas connu depuis la dernière guerre de difficultés pour bouffer, enfin il y aura peut-être quelques cégétistes pour partager leur casse-croute, mais les syndicats ne sont plus ce qu’ils étaient en 36

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Vincent Gouvion


Voir ses articles







Palmarès