• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 10 avril 2022 : ni Vote blanc, ni Abstention !

10 avril 2022 : ni Vote blanc, ni Abstention !

Il y a urgence à faire croire que les dés sont jetés et que rien ne peut changer la donne. Dès lors, pourquoi perdre son temps ? Pourquoi voter ? Cette ultime manipulation ne doit pas prendre. L’abstention et le vote blanc sont la pire des choses pour ceux qui ont souffert de la politique et des mots du président sortant. Le 10 avril 2022, il y a urgence à se déplacer massivement pour voter car rien n’est joué tant que l’on a pas capitulé.

JPEG

Faire croire que le vote est inutile alors que le bilan est catastrophique

Sans que cela soit prépondérant, j’entends autour de moi trop de personnes qui avouent ne pas vouloir aller voter en avril prochain car, selon elles, « Cela ne sert à rien ! » Outre que la réalité de cette assertion n’est pas démontrée, ce qui est étrange c’est de voir que ce type de déclaration défaitiste émane de personnes qui souffrent, subissent et détestent le régime en place. Si « Cela ne sert à rien », on a envie de leur demander « Mais alors, qu’est ce qui peut servir ? » Sans même poser la question, on devine avec crainte la réponse susceptible de venir : « Rien ! »

L’abstention fondée sur la croyance que voter ne sert à rien est un subtil poison dont seul le personnage qui occupe le pouvoir peut tirer bénéfice. Ce poison est distillé avec férocité et constance par les médias. Nous sommes submergés de sondages qui nous annoncent que le président est à plus de 30% des intentions de vote. La presse nous étourdit par des articles proclamant que M. Macron s’envole dans les sondages, qu’il est le « père de la Nation », un chef de guerre qui ne se change pas en période de conflit, l’ami des démocrates persécutés par les dictateurs, celui qui vante la fraternité et qui fait en sorte que le bien et la vérité arrivent en fanfare pour écraser le mal et le mensonge. Le récit est désarmant de naïveté tant il est éloigné de la réalité.

Emmanuel Macron s’envolerait donc dans les sondages mais cet envol semble être celui d’Icare. La chute guette celui qui a voulu se hisser là où il n’a pas sa place. Nous avons beau regarder et écouter autour de nous, nous ne percevons la plupart du temps que détestation de ce personnage qui a fait du mensonge et de l’inversion de tout un mode de gouvernance. La plupart des Français déteste ce président à l’apparence douteuse d’un gamin hilare de se retrouver entre tant de dorures. Hélas, dorure rime avec pourriture et la pourriture se développe quand se nécrose un corps malade, exsangue et sans avenir. Tous les chiffres, tous les actes, toutes les déclarations de ce président ont plongé la France toujours plus au fond d’un puits sombre et glacial. Nous ne pouvons pas continuer cette descente infernale.

Pour qui veut bien réfléchir, on ne peut qu’être sidéré par le contraste entre un homme qui est présenté comme brillant, intelligent si ce n’est surdoué, et la réalité d’un personnage qui a besoin de dépenser « un pognon de dingue » en frais de cabinet de conseil pour savoir quoi et comment faire.

Des millions de Français ont été insultés, déclarés irresponsables et se sont vu dénier la qualité de citoyen. Des milliers de Français ont tout perdu, travail et salaire. Des gens se sont fait injecter un produit expérimental les larmes aux yeux, d’autres se voient refuser des soins pour ne pas avoir fait ce que la loi ne les oblige pas de faire. Le pays est fragilisé et M. Macron se fait le promoteur de la fraternité. On le voit agenouillé devant la tente d’un sans-abri et l’on se demande si l’individu sans domicile fixe n’est pas l’un des soignants que le chef de l’Etat a eu envie d’emmerder. On se le demande mais visiblement sur la photo promotionnelle du candidat, ce dernier semble juste se demander si la pose est bonne.

En cinq années de présidence Macron, la société s’est délitée, fracturée et a perdu toute notion du vivre ensemble et d’avenir en commun. Le bilan de ce président est d’une noirceur absolue. Cette catastrophe en cours ne semble pas lui poser de difficultés. On pourrait même craindre qu’il se nourrisse du chaos et du désastre. Trouverait-il des forces dans l’affaiblissement des autres ? Si nous devons utiliser le mot « rien », c’est bien à l’encontre de ce président : rien ne le fera changer, rien ne le détournera de sa désastreuse politique, rien ne le fait douter car dans le fond, il ne se doute ni ne voit rien de ce qui concerne les Français. Emmanuel Macron s’occupe de la France comme un comptable s’occupe des comptes d’une entreprise. Le président ne voit que lignes, colonnes, additions, multiplications et surtout divisions et soustractions. La France est un concept abstrait et désincarné pour ce président, pur produit d’une fausse élite élevée et nourrie dans une réalité parallèle, la réalité des dogmes, de la doxa, du mythe du progrès perpétuel et bienfaiteur.

La construction de l’abstention

La démocratie, c’est un peu comme les entreprises. Il n’est pas nécessaire d’avoir la majorité du capital (des électeurs) pour gouverner. Il suffit juste d’atteindre un seuil de capital (de suffrages exprimés) pour avoir le pouvoir.

Nos démocraties vont se satisfaire du plus grand nombre de suffrages exprimés. Vous l’avez compris, il suffit pour remporter une élection d’être celui qui a bénéficié du plus grand nombre de suffrages exprimés même si ces suffrages se sont exprimés dans un océan d’abstention. Pour maîtriser les choix des électeurs, il faut donc expulser le plus grand nombre d’électeurs du processus décisionnel démocratique pour chérir ceux qui vont encore se déplacer aux urnes.

Le développement d’une société de loisirs, le plus souvent sans sollicitation de l’intelligence et de la capacité de réflexion du citoyen, va conduire à faire lâcher prise un nombre important de citoyens qui, lentement mais sûrement, vont devenir dépendants de ces loisirs au point de n’exister que pour s’adonner à ces derniers.

Principaux acteurs de cette destruction du citoyen critique : les médias. Ces derniers modifient le rythme de vie des citoyens et leur perception du monde. Désormais, le mode de vie va se centrer sur l’immédiateté via une profusion incessante d’informations délivrées 24H/24 sans aucune hiérarchisation et par la focalisation ponctuelle sur des sujets sans importance ou tronqués et instrumentalisés. Les médias relativisent tout, noyant ainsi les sujets essentiels. Les citoyens perdent la capacité de s’intéresser à des sujets complexes, perçus comme ennuyeux. Abreuvés de flots incessants d’images et d’informations, les citoyens deviennent incapables de lire plus de dix lignes. Nous sommes à l’ère du tweet, du texto et cela se ressent. Si être synthétique et clair est une qualité, il est difficile de mettre en lumière les mécanismes complexes qui sous-tendent le fonctionnement de nos sociétés en une dizaine de lignes de texte. Or aujourd’hui la capacité de concentration du citoyen est de plus en plus formatée par les modes actuels de communication, lesquels rendent impossibles une critique sérieuse du monde mais portent au pinacle le buzz et ses enchaînements d’informations insignifiantes. La majorité des citoyens devient incapable d’accéder à la compréhension de la complexité du monde, laquelle se dévoile au-delà de la dixième ligne de texte. Les hommes se murent dans une prison faite de SMS et de tweets.

Il est difficile de débattre car débattre c’est parfois proposer un point de vue alternatif. Celui qui tient des propos dérangeants, car remettant en cause une version officielle, est immédiatement disqualifié en étant traité de fou voire de « complotiste », terme devenu l’arme fatale qui sert à fusiller tout propagateur d’idées non conformes aux standards dominants. 

Tous ces éléments détruisent l’implication citoyenne dans la vie quotidienne. Une part appréciable de la population n’est plus intéressée que par elle-même ou est dans l’incapacité de penser le monde et de s’y projeter. Cette partie de la population déserte de plus en plus les isoloirs car ces derniers ne représentent plus rien pour elle. Pour ceux qui ne sont pas encore totalement devenus les excroissances de leur écran, le constat de la similitude des candidats, mêlé au sentiment que rien ne pourra changer, les incitent à ne plus participer aux temps forts d’une démocratie dont ils perçoivent le simulacre. L’abstention ne cesse d’augmenter scrutin après scrutin.

A cela s’ajoute désormais l’usage permanent de la peur, qui elle aussi, limite la capacité de réflexion des individus. Peur du virus, peur de la guerre atomique. Tout est fait pour casser psychologiquement une partie de la population. Le grotesque est à son comble quand, interrogé sur les chances d’une avancée diplomatique avec la Russie, Emmanuel Macron se dit optimiste en langue anglaise, et pessimiste en langue française. La nature du message change selon le public-cible choisi. Le message entretient la peur et notamment celle d’un proche avenir plus incertain que jamais. Combien de Français, influencés par cette manipulation, vont faire le choix de ne pas ajouter une incertitude supplémentaire à l’avenir en changeant le capitaine ? Nul doute que les cabinets de conseil ont quantifié le nombre d’individus susceptibles de se laisser happer par cette peur entretenue pour les besoins d’une réélection.

Les derniers vaillants électeurs qui se déplacent aux urnes sont pour la plupart ceux que les mass média et les partis politiques ont le plus flatté. Ces derniers pensent encore que la démocratie fonctionne bien dès lors que les candidats présentés parlent comme eux et pensent comme eux. Il y a un phénomène d’identification de classe sociale qui se crée entre ces derniers électeurs et les candidats. Tout ce petit monde est dans l’entre-soi et est convaincu de partager les mêmes intérêts. Cette dernière frange de la population, qui participe aux élections, ne risque pas de remettre en cause un système dans lequel elle se reconnaît. Bien sûr, il y a toujours des électeurs qui échappent à ces catégorisations et qui se rendent aux urnes avec la conscience de ce qui ne va pas et de la piètre qualité des candidats proposés. Ces électeurs encore « éveillés » sont une minorité et ne peuvent pas mettre en danger le système.

L’importance de participer à l’élection

Aujourd’hui, et pour combien de temps encore, il reste aux Français quelques leviers d'action offerts par la Constitution, et notamment l’élection présidentielle. Ce rendez-vous avec les urnes est le seul qui peut extraire de la tête de ce pays un homme qui n’aurait jamais dû y être.

Si cette élection n’avait aucune utilité, on ne vous submergerait pas avec tant de propagande en faveur de M. Macron, de sondages flatteurs, d’articles de presse dithyrambiques. Si cette élection était sans importance, Emmanuel Macron ne tenterait pas de faire de la crise ukrainienne un tremplin pour faire croire qu’il possède une stature hors du commun dont on ne pourrait pas se passer en ces temps de crise. Si cette élection était sans risque pour le pouvoir en place, ce dernier ne se montrerait pas si arrogant et déterminé à faire comme si cette élection n’était qu’une singularité du calendrier, un évènement presque folklorique. Pour un peu, on imagine M. Castex recrutant quelques bignous pour donner à cette élection un air de terroir.

Cette élection est capitale car la réélection de M. Macron serait une catastrophe pour le pays et les Français. Ce président a si éreinté notre nation qu’aujourd’hui il est fort probable qu’aucun des autres candidats à l’élection présidentielle ne pourrait faire pire et plus dommageable. D’une certaine manière, par sa politique, Emmanuel Macron offre aux Français une liberté inattendue : celle de voter pour n’importe quel autre candidat car n’importe quel autre candidat sera moins dangereux que le président sortant.

Ultime tentative pour démobiliser les électeurs : la rumeur d’élections truquées. Il n’y a jamais de fumée sans feu. Les Etats-Unis ont clairement montré qu’une élection présidentielle n’est pas à l’abri de doutes sur le déroulement honnête d’un scrutin. Une chose est certaine, toute fraude est possible et surtout non décelable si elle se fait de façon douce, marginale et donc difficilement détectable. Le meilleur moyen de rendre une fraude difficile est de voter massivement à ce premier tour des élections. En effet, si des candidats non désirés récoltent des voix en grand nombre, il devient périlleux de corriger les résultats locaux, notamment au moment de leur consolidation au niveau départemental et national. Rien n’est impossible mais en cas de participation massive aux élections, la fraude, si fraude il y a, ne pourra pas se faire de façon douce, homéopathique et totalement invisible.

Cette élection, comme celle de 2017, se jouera exclusivement au 1er tour. Dès le 1er tour de l’élection présidentielle, les électeurs qui ont souffert des méthodes de ce président ou ceux qui n’ont pas été dupes des mensonges, doivent faire en sorte que M. Macron n’accède pas au second tour. Le 10 avril 2022 : pas d’abstention ni de vote blanc ! Ne pas voter ou voter blanc reviendrait à voter Macron. N’oubliez pas que M. Macron a été élu avec 43,61% des électeurs inscrits sur les listes électorales, et pire, il se repose sur une Assemblée nationale où le parti majoritaire ne représente que 16,55% des inscrits !

Français, le 10 avril 2022, allez massivement voter. Nous devons rester maîtres de nos vies et de notre avenir. Il faut se réapproprier la République et cela se fait en allant voter pour un candidat. Le vote blanc et l’abstention seront pour cette élection un suicide national.


Moyenne des avis sur cet article :  3.95/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

159 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 21 mars 18:22

    Dominion qui s’en dédit...


    • xana 21 mars 22:08

      @l’auteur
      Evidemment, si tu penses que veauter pour le moins pourri est un exercice de démocratie, vas-y camarade.
      Pour moi et beaucoup d’abstentionnistes, on ne vote pas parce qu’on a bien compris que des élections NE SONT PAS LA DEMOCRATIE.
      C’est même le contraire : C’est se moquer des citoyens d’un pays.

      On s’en fout que Macron passe ou non.
      Pour nous ce n’est pas un candidat, c’est un mort en sursis.
      Nous le guillotinerons en public. Ainsi que Hollande et une belle brochette de traîtres.


    • Duke77 Duke77 22 mars 08:53

      @xana
      Si tu penses que le « grand soir » arrive bientôt et que le peuple va se soulever pour mettre la tête de nos dirigeants au bout d’une pique, ne vote pas. Mais tu vas attendre longtemps étant donné que la majorité de nos concitoyens croient ce qu’ils voient à la Tv ou dans les journaux. En attendant, cela permet à nos « puissants » de continuer leur projet de nouvel ordre mondial avec les autres qui votent pour des young leaders de Klais Schwab..
      Tu estimes l’arrivée de ce grand soir à quelle date ? 2025 ? 2030 ? 2080 ?
      Moi je pensais que le réveil collectif arriverait vers 2010 avec tous ces mensonges accumulés sur le 11 septembre etc. Depuis, j’ai grandi.


    • Armelle Armelle 22 mars 09:44

      @Duke77
      Malheureusement vous avez raison !!
      Et quand bien même il y aurait une abstention à hauteur de 90%, que ça ne changerait rien. Il n’y a aucune notion de « quorum » dans le cadre d’une l’élection au suffrage universel
      Ce qui ne m’empêchera pas de ne pas voter cette année, souhaitant ne pas être réduit à choisir « le moins mauvais »
      Quand vous voyez que des chèvres comme foldingo plafonne à 2% et maintien sa candidature, il faut avouer qu’il y a un vrai problème, d’autant plus quand on contraint les candidats à recueillir un minimum de 500 parainages !?!? ...Cherchez l’erreur...Et cet exemple montre que nos représentants locaux ne sont du coup aucunement représentatifs du peuple, la preuve ; 1400 parainages et 2% d’intention de vote pour cette foldingo !!! la grosse blague...


    • Albert123 22 mars 10:22

      @Armelle

      « il y aurait une abstention à hauteur de 90%, que ça ne changerait rien. »

      il y aurait une participation à hauteur de 90%, que cela n’y changerait rien non plus.

      c’est pas en faisant une connerie plus nombreux que c’est moins une connerie.


    • Ouallonsnous ? 22 mars 10:28

      @xana

      "Des millions de Français ont été insultés, déclarés irresponsables et se sont vu dénier la qualité de citoyen. Des milliers de Français ont tout perdu, travail et salaire. Des gens se sont fait injecter un produit expérimental les larmes aux yeux, d’autres se voient refuser des soins pour ne pas avoir fait ce que la loi ne les oblige pas de faire. Le pays est fragilisé et M. Macron se fait le promoteur de la fraternité. On le voit agenouillé devant la tente d’un sans-abri et l’on se demande si l’individu sans domicile fixe n’est pas l’un des soignants que le chef de l’Etat a eu envie d’emmerder".

      Mais, si le choix des candidats au deuxième tour se résume à « Blanc bonnet ou bonnet blanc » comme déjà pratiqué par l’imposteur de l’Elysée, bien sur, l’abstention s’impose, mais s’impose aussi la recherche du moyen pour nous faire respecter !!


    • Ruut Ruut 22 mars 10:54

      @xana
      Ce qui est bien avec les abstentionnistes, c’est que le gouvernement peut utiliser leurs voies pour faire des faux indétectables.
      C’est le principe de la triche par vote électronique ou par correspondance en faisant voter les abstentionnistes à leur insu.


    • Albert123 22 mars 11:15

      @Ruut

      ce qui est formidable avec l’électorat c’est qu’il continue de participer à une élection truquée en sachant qu’elle est truquée, 

      en matière de servitude volontaire on est au top


    • Ruut Ruut 22 mars 11:39

      @Albert123
      En démocratie, il n’y a plus que 2 options.

      1. Voter
      2. La révolte populaire qui fera des morts pour un bénéfice incertain.
      3. La manifestation pacifique étant inaudible aux corrompus au pouvoir en place, ce n’est plus une option.

    • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 22 mars 12:08

      @xana
      Le problème c’est que les vieilles idéologies qui nous ont conduit au chaos et qui ne résoudront pas ce chaos en nous proposant l’opportunité d’une société juste sont toujours vivaces alors que le simple constat de ce qu’elles ont produit de délétère ne fait pas évoluer d’un millimètre ceux qui les soutiennent. Il est vrai que la démocratie telle qu’elle nous est présentée est un leurre mais courber l’échine et laisser la place à ceux qui jouent dans cette comédie revient à faire perdurer cette comédie. Dire qu’on s’en fou que Macron passe ou non c’est être dans une religion aussi pertinente que le « covidisme » et tout le fatras produit pas le système. Mais bon, cette idéologie du « on s’en fou si Macron passe ou non » est l’une des trappes utilisée par le système pour mettre une partie des opposants sur une voie de garage. Ce monde est cynique et diaboliquement bien organiser pour dévitaliser toute forme utile de contestation, si infime que soit sa portée. 


    • Marc 23 mars 20:08

      @Ouallonsnous ?


    • leypanou 21 mars 18:37

      Ce président a si éreinté notre nation qu’aujourd’hui il est fort probable qu’aucun des autres candidats à l’élection présidentielle ne pourrait faire pire et plus dommageable  : çà je n’en suis pas si sûr.

      En tout cas, personnellement, si je vote, je ne voterai pas ni pour lui, ni pour la candidate LR ,ni pour le candidat écolo ni pour la candidate socialiste.


      • germon germon 23 mars 06:34

        @leypanou

        Portrait de cette élection :
        Macron est payé pour tuer la République, la France et les Français.
        Macron et LREM leur devise = Tout pour moi , rien pour les autres et moi d’abord les autres après.

        Le Pen, Zemour, Pecresse, Hidalgo, Roussel, Jadot n’ont aucune envergure politique pour défendre la France face aux USA, OTAN, Europe, RUSSIE, CHINE. Ce sont des cariéristes sans plus.

        Donc voter pour un PROGRAMME écrit, mis à jour pendant des années par une EQUIPE nombreuse, diverse, ayant des compétences et dont on peu suivre l’acivité depuis 2012 sa me semble RAISONNABLE, NON ? 

        Et puis : LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ
        ou HONNEUR, PATRIE, VALEUR et DISCIPLINE

          CE NE ONT PAS DES GROS MOTS


      • Attila Attila 21 mars 18:47

        Le problème est : pour qui voter pour contrer le petit merdeux de l’Élysée ?

        J’ai pensé soutenir la position de Mélenchon qui veut sortir de l’Otan et retrouver une politique étrangère non-alignée. Mais quand j’écoute ce qu’il raconte sur l’isolement de la Russie, je suis effaré.

        Vais-je me faire violence en votant pour lui ?

        Mélenchon dans La France face à la guerre

        .


        • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 21 mars 20:16

          @Attila
          C’est clair, les Français sont dans une situation des plus inconfortables. Politiquement, notre pays est sinistré. Nous devrons faire un choix en décidant d’écarter ce qui nous semble le plus mauvais, le plus délétère mais il sera difficile de faire un choix en fonction de quelqu’un qui serait le meilleur. près, il faut essayer de voir l’entourage des têtes d’affiche. Il peut y avoir des élus qui pourraient compenser les travers de leur médiatique représentant.


        • Adèle Coupechoux 21 mars 21:03

          @Attila

          Mélenchon, n’est pas l’Union Populaire à lui tout seul. Il y a Ruffin, Panot, Stiegler...
          Qui soutiennent son programme.
          Seul le programme compte, je ne vote pas pour un président mais pour un programme. 
          Sortir de l’OTAN, ne pas imposer la vaccination et le pass vaccinal, je vais me faire violence en croisant les doigts pour que cette fois-ci, ce ne soit pas une énième trahison. D’ailleurs, y a-t-il un autre choix ? J’ai beau chercher, je n’ai rien d’autre comme sortie de tunnel. 


        • Attila Attila 21 mars 21:29

          @Adèle Coupechoux
          « Mélenchon, n’est pas l’Union Populaire à lui tout seul »
          Nous parlons de l’élection présidentielle de 2022. Pour quel candidat voter pour contrer Macron ? Je ne savais pas que Ruffin et les autres étaient candidats.


        • Adèle Coupechoux 22 mars 07:13

          @Attila

          Ce que je veux dire, c’est que la présidentielle nous est vendue par les médias comme le fait d’élire un homme ou femme. Mélenchon, je m’en fous ; il s’agit d’une élection pour un programme. 
          En tout cas, Mélenchon ne s’entoura pas de tous ces crétins que nous subissons depuis 5 ans. Voire plus avec Hollande et Sarkozy.
          Je ne fais pas d’illusion, mais au moins, Mélenchon ne fait pas partie des Young Leaders. C’est de ces derniers dont j’espère me débarrasser.
          Et si Macron est réélu, il y a un troisième tour (avec les législatives). Si vous élisez par défaut le ou la présidente, ou voter nul ou si vous vous abstenez, au moins avec le 3ème tour, vous pouvez au moins essayer de mettre en place un contrepouvoir.


        • Armelle Armelle 22 mars 09:51

          @Adèle Coupechoux
          « Seul le programme compte, je ne vote pas pour un président mais pour un programme »
          Si je me décidais à voter cette année, je retiendrais effectivement ce principe, seulement, heu... un programme doit être perçu comme une liste de promesses, et côté promesses, on sait maintenant à quoi s’en tenir en matière de politique ! Elles n’engagent que ceux qui les écoutent...
          Le jour où un programme sera conditionné à un échéancier, et que la sanction tombera dès qu’une échéance n’est pas respectée, alors je retournerai aux urnes !!! Donc, j’ai bien peur de ne plus du tout aller voter...


        • Ruut Ruut 22 mars 10:56

          @Attila
          Nicolas Dupont-Aignan ou Jean Lassalle.

          Ils ont tous les 2 prouvés leur honnêteté.


        • Adèle Coupechoux 22 mars 10:59

          @Armelle

          La corruption qui règne devient insupportable et totalement assumée. Si Macron passe, cela continuera avec tout son lot de maltraitance. Encore une énième affaire d’état : https://www.ladepeche.fr/2022/03/18/affaire-mckinsey-impots-impayes-missions-avortees-budgets-envoles-5-exemples-marquants-reveles-par-le-senat-10178601.php
          A quoi sert Bercy dans ce cas précis ? Que vient faire McKinsey pour donner ses conseils sur le futur métier d’enseignement ? A quoi servent les hauts fonctionnaires ???
          Tant que l’abstention et le vote blanc ne seront pas pris en compte pour installer une véritable démocratie, nous n’avancerons pas. L’Union Populaire propose au moins le « référendum d’initiative citoyenne » (RIC). Je suis d’accord, ce n’est qu’une proposition, mais j’ai envie de saisir la perche tendue.


        • Armelle Armelle 22 mars 11:36

          @Adèle Coupechoux

          Finalement le problème n’est pas tant le doute quant à la sincérité de certains intervenants, car je pense qu’effectivement un homme comme JL Mélanchon est sincère dans ses propos, et dans sa conviction à vouloir mettre à exécution ses projets, seulement, il y a au dessus de cette mêlée, la délégation des vrais décideurs, ceux qui chapeautent le monde, du haut de leur immense fortune et donc de leur pouvoir infini. Je ne suis pas certaine que notre président, qu’il soit Mr X ou Y, ait vraiment le pouvoir de décider de quoi que ce soit, j’ai bien peur que la politique à venir soit déjà entérinée et que le prochain président exécutera sans brocher ou alors il ne sera pas !!! Les ordres sont à prendre au bâtiment Berlaymont et à davos...Notre représentant suprême n’est qu’un exécutant et un semblant d’élu permettant à la populace de croire qu’elle agit sur l’avenir en déposant son bulletin dans la « boîtakon »

          Et puis de toute façon, dans un projet de mondialisation globale tel que nous le voyons se dessiner, je ne vois pas bien quel pouvoir significatif, le président de la « petite France » pourrait bien avoir...Nous sommes à la traîne et 100% dépendants quant aux deux grands domaines qui façonneront le monde demain ; 1) l’énergie et l’intelligence artificielle. La France est pour l’intelligence artificielle, ce que Kodak a été pour le numérique dans les années 70... Nous sommes des « seconds », de bons seconds certes, mais des seconds et il n’y a pas d’hégémonie French tech, c’est un mirage, juste les restes d’une gloriole issue des 30 glorieuses...C’est cela de toujours se croire les meilleurs, on ne voit plus ceux qui eux, avancent...Comme les Chinois que bcp pensent encore qu’ils ne sont que des « copieurs »...Pfff


        • Joseph DELUZAIN Joseph DELUZAIN 22 mars 15:54

          @Armelle
          Ce commentaire ainsi que le précédent de 9h51 sont lucides. C’est un constat, que cela nous plaise ou non ... et je m’arrête là car il n’est pas besoin de développer, tout a était dit. Juste dire : j’approuve.


        • Octave Lebel Octave Lebel 27 mars 13:13

          @Joseph DELUZAIN

          C’est malin, c’est exactement l’idéologie qu’instillent au goutte à goutte les médias dans nos cerveaux, l’impuissance et la résignation pour le plus grand nombre au service de ce que Macron représente.


        • Rinbeau Rinbeau 21 mars 18:57

          En ce qui concerne le vote, les dés sont pipés depuis la révolution Française !

          A chaque époque a existé sa manière d’influencer le vote.

          De nos jours, le libre arbitre a contre lui :

          • La désinformation par les journaux et la télévision
          • les sondages frauduleux
          • Le bourrage des urnes
          • Les procurations qui changent de couleur politique dans l’isoloir
          • Les partis politiques et leurs financements donc l’argent
          • Les parrainages odieux
          • Les achats d’électeurs
          • Les morts qui votent
          • Des jeunes non inscrits que l’on ne veut pas inscrire

          etc..

          Comment voulez vous aller contre ce déterminisme ?


          • Rinbeau Rinbeau 21 mars 19:01

            @Rinbeau

            J’oubliais ! l’installation dans les communes de France de machine à voter qui sont reliées directement au ministère de l’intérieur !


          • Octave Lebel Octave Lebel 27 mars 13:16

            @Rinbeau

            Décidément on dirait que la coalition que représente Macron a cruellement besoin de l’abstention des mal-pensants.
            C’est bon à savoir.


          • Rinbeau Rinbeau 21 mars 18:59

            C’est dans la rue et par la force malheureusement que se jouera notre véritable démocratie ! Pas la représentative !


            • Octave Lebel Octave Lebel 27 mars 13:20

              @Rinbeau

              Qu’est-ce que vous êtes crédible à quelques jours d’une élection.
              Il fait beau, c’est dimanche, nous allons faire semblant de ne pas avoir vu la grosse ficelle.Bonne journée.


            • sirocco sirocco 21 mars 19:00

              « Le meilleur moyen de rendre une fraude difficile est de voter massivement à ce premier tour des élections. »

              Cet argument ne me semble pas imparable.

              J’ai plutôt l’impression que le meilleur moyen de rendre la fraude difficile serait qu’il y ait dans chaque bureau de vote un représentant de chaque candidat qui assiste au dépouillement et envoie les résultats au QG de son candidat.

              Ne pas oublier que la macronie est passée experte dans la manipulation des chiffres (cf. tout ce qui concerne le Covid, la santé, les sondages...)


              • sirocco sirocco 21 mars 19:09

                « Ne pas voter ou voter blanc reviendrait à voter Macron. »

                J’attends une démonstration de ce postulat... J’aurais préféré l’affirmation : "Ne pas voter ou voter blanc revient à voter pour le/la candidat(e) arrivé(e) en tête au dépouillement.

                Sinon vous supposez que c’est Macron qui sera obligatoirement en tête...

                Cela dit, je suis d’accord avec votre analyse de tout le mal qu’il a fait au pays.


                • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 21 mars 20:13

                  @sirocco
                  Je comprends votre formulation mais en l’état je suis pessimiste. Il est possible que M. Macron arrive en 1ère ou 2ème position. Il est vital qu’il ne franchisse pas le cap du 1er tour. Hélas, quand je vois comment il utilise son image, et tout ce qui peut lui être utile et quand je vois à quel point certains individus semblent avoir oublier le traitement des gilets jaunes et la gestion de la crise sanitaire, je suis inquiet. Tous les sondages annonçant l’envolée de M. Macron produisent sur certains un effet dévastateur et démobilisateur. Il faut lutter contre cela. 


                • L'apostilleur L’apostilleur 21 mars 20:38

                  @Régis DESMARAIS
                  « ...Hélas, quand je vois comment il utilise son image... à quel point certains individus semblent avoir oublier le traitement des gilets jaunes... »

                  Du coup Jacline Moraud « figure des gilets jaunes » est sur la liste d’E. Zemmour. 

                  Pourquoi pas chez LFI  ???


                • sirocco sirocco 21 mars 21:20

                  @Régis DESMARAIS
                  « Il est possible que M. Macron arrive en 1ère ou 2ème position. »

                  Rien de contestable dans votre réponse et je partage votre inquiétude. Mais sauf démonstration du contraire, je persiste à prétendre que ne pas voter ou voter blanc ne favorise que le candidat arrivé en tête.


                • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 22 mars 00:34

                  @sirocco
                  Non car l’élection se fait sur le nombre de suffrages exprimés. Un candidat qui a un petit électorat, style Macron, ne peut pas gagner une élection si le taux de participation est important car dans ce cas, les candidats à fort électorat potentiel « écrasent » ce petit candidat. Mais si les candidats à fort électorat potentiel (ceux soutenus par des partis ancrés territorialement) voient une part importante de leur électorat potentiel ne pas voter ou voter blanc, le petit candidat qui lui mobilise la plupart de son petit électorat devient majoritaire dans les suffrage exprimés. C’est pour ça que LREM possède la majorité à l’Assemblée nationale alors que les votes recueillis par ce parti aux législatives ne représentent que 16,55% des électeurs inscrits. De fait, avec l’abstention ou le vote blanc, vous pouvez être majoritaire qu’avec 16,53% des inscrits. C’est pourquoi, le vote blanc ou majoritaire est l’une des arnaques utilisées pour ce faire élire alors que l’on ne représente pas grand chose dans le pays.


                • Ruut Ruut 22 mars 12:03

                  @L’apostilleur
                  Vue comment le programme santé de Zémour vient de se faire défoncer sur la chaine de Divisio.....

                  Espérons que les autres sujets soient traités plus sérieusement…


                • L'apostilleur L’apostilleur 22 mars 16:12

                  @Ruut
                   Que vient faire Zemmour ici ?
                  C’est une diversion ou hors sujet ?


                • Cyril22 22 mars 19:37

                  @Régis DESMARAIS
                  ’’Il est vital que |Macron] ne franchisse pas le cap du 1er tour’’

                  Cela aurait été effectivement une bonne tactique qu’il soit viré dès le premier tour, mais on ne peut plus désormais avoir d’illusion, il sera en tête. Reste donc à réduire son avance, et à booster un(e) candidat(e) susceptible de faire le poids au second tour pour l’emporter contre Macron.
                  Son score semble du reste s’éroder par rapport au pic qu’il avait atteint au début du conflit russo-ukrainien.


                • Octave Lebel Octave Lebel 27 mars 13:24

                  @Régis DESMARAIS

                  Bravo et merci.Ce ne sont évidemment pas les choses que l’on nous explique tous les jours à la radio et à la télé.Et pourtant il y a du beau monde pour venir nous dire le bien qu’ils nous veulent.


                • Matlemat Matlemat 21 mars 20:13

                  Pas de candidat pro frexit, donc une élection qui ne sert à rien.


                  • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 21 mars 20:14

                    @Matlemat
                    Vous êtes sûr ?


                  • samy Levrai samy Levrai 21 mars 20:21

                    @Régis DESMARAIS
                    oui.


                  • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 22 mars 00:58

                    @samy Levrai
                    Visiblement Dupont-Aignan propose l’équivalent du frexit. Nathalie Arthaud propose une Europe fondée sur des Etats-Unis socialistes d’Europe. A sa manière, c’est aussi un frexit. Donc si le frexit est la clef du choix de certains électeurs, ces derniers peuvent trouver de quoi les satisfaire.


                  • Lynwec 22 mars 07:44

                    @Régis DESMARAIS

                    Dupont-Aignan, young leader, ayez confiance, disait le serpent....
                    https://www.monde-diplomatique.fr/2016/11/QUATREPOINT/56762
                    Nathalie Artaud est gentille avec son Europe des états socialistes. Elle fait comment exactement ? L’UE est faite pour être indéboulonnable, à moins d’en sortir.
                    Aucun choix pour les amateurs du Frexit.


                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 22 mars 08:13

                    @Lynwec
                     
                     ’’ L’UE est faite pour être indéboulonnable, à moins d’en sortir. Aucun choix pour les amateurs du Frexit. ’’

                     

                    « L’histoire nous a inlassablement appris que le pouvoir n’a jamais rien cédé et ne cèdera jamais rien si ce n’est par la force. » Normand Baillargeon

                     

                    cf. Je maintiendrai

                    C’est pour n’avoir pas su maintenir que Louis XVI a perdu la tête. Et peut-être, plus proche de nous, certains Présidents. Et c’est aussi probablement pourquoi tous ceux qui sont élus se couchent aussi régulièrement, Young Leaders ou pas.


                  • samy Levrai samy Levrai 22 mars 08:57

                    @Régis DESMARAIS
                    Pas vu de sortie de l’UE, de l’euro et de l’OTAN dans aucun de leur programme... juste « une autre Europe » sans dire comment ils pourraient bien le faire... ( désobéir ? )
                    pourquoi participes tu à l’arnaque comme tout bon europeiste ? 


                  • Ruut Ruut 22 mars 11:05

                    @Lynwec Dupont-Aignan, young leader, ayez confiance, disait le serpent....
                    https://www.monde-diplomatique.fr/2016/11/QUATREPOINT/56762

                    Ouille, douche froide....
                    ...
                    Certes, on constatera ultérieurement que, ici ou là, l’opération de séduction a échoué (avec M. Nicolas Dupont-Aignan, par exemple)
                    ...

                    Ce qui explique, son comportement durant le covid et l’élection de 2017 qui fut exemplaire, il est donc encore intègre...


                  • Ruut Ruut 22 mars 11:45

                    @samy Levrai, Philippo a forcé NDA, à offrir des garanties, c’est plus que ce qu’a fait Asselineau.

                    Par contre j’adore la contre campagne de l’UPR un peu tardive hélas, Tu as aussi les vendredis vérités de Divisio qui sont intéressants.


                  • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 22 mars 12:10

                    @samy Levrai
                    Leur autre Europe est de facto une sortie du cadre actuel, enfin si les mots ont un sens... ce qui fort peu évident depuis quelques temps...


                  • Matlemat Matlemat 22 mars 14:13

                    @Régis DESMARAIS
                     C’est un peu tard pour être sincère, Dupont Aignan, a appelé a voter Le Pen au deuxième tour en 2017, Le Pen ne propose pas le frexit, quant à Artaud, si c’est sortir pour refaire une autre union en espérant que l’Europe bascule à l’extrême gauche ça m’a l’air complètement déconnecté de la réalité.


                  • véronique 22 mars 16:08

                    @Régis DESMARAIS

                    Donc si le frexit est la clef du choix de certains électeurs, ces derniers peuvent trouver de quoi les satisfaire

                    Hum hum....  ils seront satisfaits d’avoir pu voter pour un candidat qui leur convient, et après ? Ces candidats ne seront pas au deuxième tour, c’est une certitude. Ce choix n’est donc qu’une mascarade. Et donc l’élection présidentielle n’est qu’une mascarade.


                  • Matlemat Matlemat 22 mars 18:21

                    @véronique
                    Oui c’est devenu officiellement une mascarade.


                  • Cyril22 22 mars 19:43

                    @Matlemat
                    NDA est le plus proche du Frexit, puisqu’il propose un referendum après avoir négocié (à la Cameron).
                    Ceci étant, vous avez pu remarquer que suite à l’attaque russe contre l’Ukraine, l’UE comme l’OTAN reprennent du crédit auprès des populations. Quelque chose du style : en cas de perturbation un parapluie percé est toujours mieux que pas de parapluie du tout.


                  • Thierry SALADIN Thierry SALADIN 23 mars 10:07

                    @Régis DESMARAIS
                    Vous écrivez :
                    « Visiblement Dupont-Aignan propose l’équivalent du frexit. »

                    Pardon de vous reprendre, mais le frexit qu’en bon français on doit appeler la triple sortie est quelque chose de précis, et pas de l’à peu près, ou un truc qui visiblement serait l’équivalent de...
                    La triple sortie (= de l’UE, de l’euro et de l’OTAN : tout ça en même temps) seuls la proposent (et sauf erreur) les partis suivants : l’UPR, le Pardem, le PRCF, S&P et le POID.

                    Asselineau vient de se faire torpiller lors des parrainages (par un coup bas !). Tous les autres candidats (promus ou acceptés par le système) n’ont en aucun cas écrit dans leur programme ; « Je sors de l’UE, de l’euro et de l’OTAN ».
                    Donc s’ils ne l’ont pas écrit, c’est qu’ils ne veulent pas le faire. Et c’est leur droit.
                    Nous devons simplement nous en remettre aux faits : leurs écrits.

                    Cordialement.

                    Thierry Saladin


                  • Matlemat Matlemat 23 mars 16:05

                    @Cyril22
                    NDA n’avait qu’a le dire plus tôt et plus fort pour être crédible.

                    Effectivement, la guerre arrive à point , peu de temps après que la Hongrie parlait ouvertement de sortie de l’UE et une OTAN en état de mort cérébrale.

                    Si l’UE et l’OTAN reprennent autant de crédit à la population, c’est étrange d’avoir peur d’un « petit » candidat qui propose la sortie de ces institutions et de censurer ou « shadowbanner » tout média trop critique.


                  • Cyril22 23 mars 17:10

                    @Matlemat

                    C’est très clair dans le programme NDA2022

                    ’’renégocier avec nos partenaires sur la base du traité alternatif en annexe au présent programme (en faveur d’une communauté des nations libres et des projets à la carte). Si les négociations aboutissent, ce dont nous ne doutons pas, nous soumettrons le traité à referendum ; si les négociations échouent, la France quittera cette Union Européenne fantôme’(il est précisé par ailleurs qu’en cas d’échec : les Français seront consultés par referendum sur la sortie de l’Europe).

                    C’est pour ça qu’il a reçu le soutient de Florient Philippot et de dissidents de l’UPR.

                    Mais son score dans les sondages est bien inférieur à celui des précédentes élections, alors que jamais le total des scores souverainistes n’avait été aussi élevé pour le premier tour.

                    Concernant les parrainages aux présidentielles, je suis d’accord que la procédure actuelle est inadaptée, pourtant François Asselineau avait obtenu les 500 signatures en 2017, le positionnement pro-Russe a du lui nuire auprès d’élus craignant d’être désavoués par leurs électeurs.


                  • Matlemat Matlemat 23 mars 19:50

                    @Cyril22
                    Ca m’a l’air bien flou, et puis que fera il cette fois au deuxième tour ?

                    Les sondages amènent la ou on veut vous faire aller, à quel milliardaire appartient l’agence de sondage dont vous faites référence ?

                    Positionnement pro russe ? voila ou on en est rendu, être neutre et dire les choses vraies c’est aujourd’hui c’est être pro russe, ou faire le jeu de Poutine, c’est déprimant d’en être arrivé là. 


                  • Octave Lebel Octave Lebel 27 mars 13:29

                    @Matlemat

                    Les prêcheurs (une variante parmi d’autres) du renoncement qui servent qui..............Macron.


                  • quijote 21 mars 21:07

                    Je n’ai moi-même pas voté pendant une quinzaine d’années. C’était assez indifférent. Mais là, plus que jamais, ne pas voter, c’est ne pas voter contre. Ne pas voter contre Macron et l’invraisemblable bande de c...ards qu’il nous a infligée pendant 5 ans. Il faut tout faire pour dégager cette engeance. Vous vous rendez compte qu’on a payé un gouvernement pour être dirigés par une boîte privée, elle aussi payée sur nos impôts ? Bref, un gouvernement fantoche, bien qu’élu, et un gouvernement de l’ombre, non élu, mais bien réel et bien payé. La honte absolue.


                    • samy Levrai samy Levrai 21 mars 22:06

                      @quijote
                      Tu as pensé quoi de Hollande et de Sarko juste avant ? Faut te le faire combien de fois ? pas de FREXIT demandé alors pas mon vote puisqu’il ne sert à rien de voter pour un parti du parti unique euro atlantiste.
                      Ce qui est dommage c’est que cette offre n’existe pas sur cette « élection » truquée...
                      Macron ou un autre europeiste, de toute façon, ce sera la même politique.


                    • Ruut Ruut 22 mars 11:49

                      @samy Levrai
                      Il reste au candidat de l’UPR de se faire connaitre pour les législatives et d’avoir un maximum de ville aux communales et régionales pour qu’il ait ses parrainages pour les prochaines élections. Visiblement en UE 2.0, sans ancrage fort, sans soutien des oligarques médiatiques, pas de parrainage.


                    • quijote 22 mars 20:02

                      @samy Levrai

                      Pour moi, dégager Macron est la priorité des priorités. Après, penser qu’un Frexit, contre lequel je ne suis pas, est la condition sine qua non pour pouvoir reprendre ses aises par rapport à l’Europe, je n’y crois pas. C’est une possibilité et je ne suis pas contre. Mais je crois possible aussi de dénoncer des traités signés. Au nom de la majorité d’un peuple qui n’en voudrait plus. Et si ce peuple est le peuple français, à plus forte raison.
                      Un président nouvellement élu peut, quoi qu’en pense la nomenclatura européenne, dire la chose suivante :« Oui, la France avait signé ça. Mais maintenant le peuple français en a ras-le-cul de l’union européenne et de son idéologie woke à tous crins. Alors en son nom, je dénonce tel, tel et tel traité. Nous décidons de ne plus nous y soumettre. Qu’est-ce tu dis Van der Leyen ? T’es pas d’accord ? On s’en fout. » Voilà. Evidemment je résume. Impossible ? Absolument pas. C’est possible. La France est contributrice nette à l’Europe. En clair, on perd du pognon. Tous les ans. C’est l’Europe qui a besoin de nous. L’inverse est beaucoup moins vrai.


                    • véronique 24 mars 08:17

                      @quijote
                      Dénoncer les traités ue, c’est le frexit. 


                    • Régis Desmarais, vous réprouvez l’abstention. Vous avez donc voté au second tour de la présidentielle de 2017. Pour qui ?


                      • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 22 mars 00:51

                        @Giordano Bruno - Non vacciné
                        Comme vous avez lu avec attention mon article, vous avez compris que l’élection se joue au premier tour : au premier tour, il faut faire accéder au second tour celui qui doit être élu car au second tour, vous l’opposez à un candidat qui sera présenté comme repoussoir par les médias. Vous transformez l’imposteur en sauveur de la démocratie, du monde libre, de la liberté, du savoir vivre, de le veuve et de l’orphelin etc... En 2017, je me suis focalisé sur le 1er tour. Au second tour, je me suis désintéressé de cette élection mascarade. Mais comme vous l’avez lu dans cet article, Macron a été si doué dans la médiocrité qu’il est devenu le pire des candidats. A cette élection, nous en serons réduit à sans doute devoir choisir entre la peste et le choléra mais pour ma part, un président qui a envie d’emmerder les Français est illégitime à occuper ces fonctions et est un repoussoir majeur. Mais le problème sera sans doute moins douloureux si dès le 1er tour Macron est viré de la course présidentielle et ce sera possible, s’il y a une participation massive des électeurs inscrits à cette élection car si 90% des inscrits votent, Macron sera noyé car il ne représente pas beaucoup des inscrits. Il acquiert du poids, si ces électeurs potentiels viennent en grande majorité voter et si les électeurs des autres candidats ne se déplacent pas ou votent blanc. C’est pour ça qu’en ayant recueilli des suffrages ne représentant que 16,55% des inscrits, LREM a obtenu la majorité à l’Assemblée nationale. Si vous avez peu de suffrages exprimés mais que cette expression se fait dans un océan d’abstention, vous remportez l’élection. 


                      • véronique 22 mars 16:15

                        @Régis DESMARAIS

                        Si 90% des inscrits votent au premier tour des présidentielles, il se passera la même chose que si 70% votent.


                      • Cyril22 22 mars 19:48

                        @Régis DESMARAIS
                        « si 90% des inscrits votent, Macron sera noyé car il ne représente pas beaucoup des inscrits »
                        On ne sait pas pour qui voteraient ceux qui s’abstiennent d’habitude, pensez-vous que s’il y a 90% de participants MLP et JLM passeraient tous deux devant Macron -car les autres candidats sont trop loin pour remonter la pente, surtout ceux donnés à 1 ou 2%- ? 


                      • Excellent et judicieux articles. Président protecteur ou PORTE POISSE. La technique est connnue depuis la nuit des temps. celle du pervers narcissique. Il détruit et ensuite se donne comme figure du sauveur..... On assèche et ensuite on se présente comme celui qui va fournir de l’eau. La question qui se pose : les français commencent-ils à ouvrir les yeux. Celui qu’ils vont élirent est un GRAND PERVERS... Je crains hélaaas que non. Ils ont même failli porter DSK au pouvoir. J’ai comme l’impression que les lunettes Affelou sont peu efficace. Attention, parce que l’homme Macron est aigri, soucieux, ses tempes son grise. Un peu comme le tableau de Dorian GRAY. Avec Brigitte qui prendra encore 5 ans d’âge.... le risque est grand de voir son visage encore plus creusé. Même changement de look que zélensky. Tee shirt KAKI, débur de barbe. Il ressemble de plus en plus à un djihadiste. Bien sûr que ce 2ème mandat comme un descente aux enfers de l’envers de sa personnalité de gestionnaire de surface. Comme il a réussi à diviser tous les français sur les sujets qui fâchent ils risque d’être un coq qui s’enfonce dans la boue de ses propres déchets.... La libre titrait : résumé du bilan de Macron : vert pâle. Oui, comme le 4ème cavalier de l’apocalypse. Voter, pas voter, oui mais pour qui ????


                        • Mon avis. Macron sera ré-élu, certes, mais pris à son propre piège, il s’enfoncera de lui-même. Peut-être qu’alors des personnes réellement valables pousseront....


                          • relire:Peau de chagrin. En 2017, Macron était cosmopolite. Maintenant, il est européiste... dans cinq ans, il finira SEUL...


                            • Description du pervers narcissique.. 

                              -Je vais combler tous vos manques : théorie du ruissellemnt, consultation populaire (oui, j’entends bien, oui je prends note, oui, j’y veillerai). Je suis le frère, l’homme providentiel, le Prince charmant rêvé que vous attendiez, bref le christ...

                              -divisez pour mieux rêgner (pas besoin de commenter..., c’est évident....

                              -la morosité et les catastrophes s’accumulent, les crise de colère, le mal être, la maladie (pandémie)...

                              -c’est de VOTRE faute : j’emmerde les non vaccinés....

                              -le pays est anéanti,  morts physiques et psychiques. Je serai celui qui va vous  sauver. Il n’y a que moi.... Sans moi, vous êtes foutus.... 

                              -vous voyez bien que vous ne pouvez vous passer de moi,.... le autres sont tellemnt nulle.

                              -ne prend pas le risque d’être démasqué (refus du débat...).

                              -double vie (un halo de secret entoure sa vie privée, on fantasme sans démenti (face à Jean mi, on est gros Jean comme devant

                              N’y avait-il pas un film à l’époque qui s’appelait : LA MALEDICTION.....

                              Macron ou les liaisons dangereuses...

                              Que faire face à se genre de personnalité ??? Un : voir clair. 2 : couper les ponts. l’absence de vote hélaaas ne permet pas de désavouer un candidat.... Voter pour quelqu’un en particulier. Certes, mais les votes seront éclatés.... 

                              Plus vous mettrez en LUMIERE la malignité du personnage et son néant, plus il va se racrapoter.... Deuxio : répérez les personnes réellement valables. Je comprends, c’est difficile, les jeux de pouvoir ayant déjà tendance à pervertir... Nous n’avons hélas plus assez de « Molière » pour démasquer les intrus...


                              • Lynwec 22 mars 07:51

                                Voter pour un troupeau de menteurs pathologiques, ça n’est pas vraiment engageant. Depuis « mon ennemi c’est la finance », beaucoup ont fini par comprendre qu’on les enfume en permanence.

                                Certains ont quand même rechuté avec le covidisme, puis l’ukrainisme, deux maladies mentales graves et les menteurs sévissent toujours :

                                https://www.lelibrepenseur.org/verantanplan-affirme-que-les-stocks-diode-sont-une-donnee-classifiee-alors-que-son-ministere-y-avait-deja-repondu/

                                et en dehors de ce point précis, on les a vus enchainer tranquillement les mensonges ces deux dernières années, alors, les promesses de campagne....

                                C’est bien parce qu’un parti n’avait jamais exercé de pouvoir et disait toujours la même chose depuis sa création qu’on ( un duo de voleurs ) les a écartés prudemment du scrutin, sait-on jamais ?


                                • zygzornifle zygzornifle 22 mars 08:03
                                  Depuis 40 ans

                                  Voter n’a jamais amélioré les retraites
                                  Voter n’a jamais donné plus de pouvoir d’achat
                                  Voter n’a jamais permis de payer moins de taxes ni d’impôts ni autres prélèvements
                                  Voter n’a jamais créé d’emplois

                                  Voter est une illusion entretenue par ceux qui veulent le pouvoir....

                                  • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 22 mars 12:13

                                    @zygzornifle
                                    Oui mais voter massivement peut « foutre le bordel » dans un système habitué à une forte abstention et à un vote attendu. Voter ne changera sans doute pas la donne mais cela va causer quelques soubresauts à la mécanique huilée de l’entre soi constituée par ceux qui se rendent aux urnes bien obéissants aux injonctions des médias. 


                                  • zygzornifle zygzornifle 22 mars 17:01

                                    @Régis DESMARAIS

                                     Oui mai j’ai peur que le vote massif soit en faveur de Macron .....
                                    Les médias ont tellement bien formatés les mougeons que même si Macron ne se présentait pas il serait quand même élu par les veaux mettant quand même son bulletin dans l’urne, voila le monde dans lequel on vit, la fRance a vraiment un mauvais Karma ....


                                  • véronique 24 mars 08:21

                                    @zygzornifle

                                    Le mauvais karma de la France c’est sa constitution.


                                  • Lynwec 22 mars 09:02

                                    On peut voter autant qu’on voudra, puisque le système est conçu pour amener le résultat voulu indépendamment de notre avis.

                                    Lara Logan, journaliste à CBS un temps, un peu hors cadres depuis 2020, l’année de la manipulation mondiale, explique à côté de son observation du conflit en Ukraine, qui est loin de n’être que ça, comment elle voit l’accès au pouvoir dans la plupart des pays et la façon dont l’état profond organise et manipule en permanence. Elections truquées, dirigeants non élus, désinformation, corruption. Un autre regard sur le monde que celui qu’on nous met en scène.

                                    https://nouveau-monde.ca/ukraine-la-journaliste-lora-logan-balance-du-lourd-sur-une-chaine-americaine/


                                    • Je voterais Dupond Aignan. C’est un homme qui a la carrure pour être Président. Mais je couperais la poire en deux concernant le Frexit. La France aura besoin de l’Europe. Surtout pour se défendre contre les anglo saxons, les américains et la Chine. Mais il faut au contraite un Europe fédérale qui n’intervient que pour la défense des intérêts commun : écologie, guerre...


                                      • Hervé Hum Hervé Hum 22 mars 10:54

                                        vous ne maîtrisez pas le sujet et c’est là la plus grande chance de Macron et cie.

                                        En effet, vous écrivez "pas d’abstention ni de vote blanc ! Ne pas voter ou voter blanc reviendrait à voter Macron. N’oubliez pas que M. Macron a été élu avec 43,61% des électeurs inscrits sur les listes électorales, et pire, il se repose sur une Assemblée nationale où le parti majoritaire ne représente que 16,55% des inscrits !

                                        "

                                        Vous confondez l’abstention et le vote blanc et avec comme résultat de favoriser la légitimité de Macron, car contrairement à ce que vous écrivez, si l’abstention est donner un blanc seing à l’élu, qui ne touche donc pas à sa légitimité, le vote blanc consiste à retirer sa légitimité à ce dernier, même s’il conserve la légalité. Or, en démocratie ou tout du moins un pays affirmant être démocratique la légalité découle de la légitimité, le sens contraire étant la dictature. L’abstention et le vote blanc ont donc un sens totalement opposé. Voilà bien pourquoi le vote blanc est comptabilisé mais n’est pas reconnu comme exprimé, car il pourrait alors invalider l’élection et signifier la fin de la constitution en cours. Voilà pourquoi en France le vote n’est pas obligatoire car cela obligerait à considérer le vote blanc comme exprimé. Mais en tout état de cause, s’il y avait plus de 50% de votes blanc, le président n’aurait aucune légitimité et ne pourrait pas gouverner sur la seule légalité. 

                                        De plus, contrairement à ce que vous écrivez, le président est toujours élu avec l’ensemble des votants, donc, y compris ceux votant contre lui au second tour A L’EXECPTI0N DES VOTES BLANCS ET NULS. Autrement dit, s’il y a plus de 50% de votants qui votent au second tour pour l’un ou l’autre (l’abstention consistant à laisser les autres décider pour soi même), le président est élu avec une majorité de votants, car le principe repose sur le fait que le perdant et donc ses électeurs acceptent le verdict des urnes et donc, reconnaissent pleinement la légitimité du vainqueur, sans cela, il ne peut pas y avoir d’élection. C’est comme si le perdant d’une finale d’une compétition sportive ne reconnaissait pas sa défaite. S’il s’abstient de jouer la finale, il a perdu par abandon. La différence étant qu’il n’y a pas de nul ou vote blanc !!!

                                        Dernière chose, si le vote blanc était reconnu, une de ses conséquences serait d’interdire tout sondage dès le début de la campagne officielle et au moins 3 mois avant le 1er tour !

                                        Mais il est clair que le vote blanc est une arme à double tranchant et que les politiques français ne sont pas prêt à prendre le risque et préfèrent donc la situation actuelle, c’est à dire, voir les gens préférer s’abstenir et aller pêcher, tout en faisant semblant de se lamenter de l’abstention, mais faisant très attention de ne pas mettre en avant le vote blanc, trop dangereux !


                                        • Abolab 22 mars 13:01

                                          @Hervé Hum
                                          Voter blanc ou nul est encore donner de la considération à un système législatif représentatif qui n’en mérite aucune !


                                        • Hervé Hum Hervé Hum 22 mars 13:45

                                          @Abolab

                                          certes, mais que peut vouloir dire s’abstenir quand les médias montrent des gens qui vont à la pêche ou se promener ?

                                          L’abandon du combat politique et je ne crois pas que cela gêne beaucoup les gouvernants. Ils font mine de s’en désoler, mais pour eux, c’est le moindre mal.

                                          Aussi, ne pas aller voter par déconsidération et mépris sans que cela soit un abandon politique n’a de sens que si ces mêmes citoyens vont manifester en masse au même moment et montrer que leur abstention est l’expression de leur rejet, sans cela, ben, c’est simplement laisser les autres décider pour soi et qui ne changera rien au système législatif représentatif.

                                          Bref, imaginez que 30% d’électeurs abstentionnistes, vont manifester dans la rue au même moment où les autres se rendent dans les bureaux de vote, cela représente quelques millions de français dans la rue et là, ce n’est plus de l’abstention, mais de la contestation, manifestation d’une volonté de révolution constitutionnelle.

                                          Et en fait, vous réalisez que ces abstentionnistes peuvent fédérer les votes blancs et nuls et réciproquement :


                                        • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 22 mars 16:45

                                          @Hervé Hum
                                          Le vote blanc n’est pas comptabilisé en France, il ne sert à rien sauf à mettre sur une voie de garages des votes qui auraient pu gêner celui qui est élu. Vous parlez de légitimité ? Réveillez-vous. Il y a longtemps que le pouvoir en place n’en a que faire de la légitimité. Ce pouvoir ne comprend que le rapport de force. Moi je le place dans les urnes. Voter blanc ou s’abstenir est un renoncement à s’exprimer. Certes, si le vote blanc était réellement pris en compte ce serait différent et encore, faudrait-il être avec des gens qui ont le soucis de leur légitimité. Quand on déclare et assume avoir envie d’emmerder les Français, vous croyez vraiment que des votes blanc en masse vont interpeller le pouvoir ? Moi je ne le crois pas. Du reste, il est frappant de voir les réactions à cet article : visiblement une des grandes manipulations de ce système est bien d’avoir convaincu des gens que voter ne sert à rien. Dans une démocratie, convaincre les gens d’une telle chose ouvre un boulevard à celui qui est en poste. C’est assez fortiche !


                                        • Hervé Hum Hervé Hum 22 mars 17:45

                                          @Régis DESMARAIS

                                          Depuis toujours le pouvoir en place trompe les citoyens, mais je ne crois pas que votre solution consistant à voter changera quoi que ce soit. Comme vous l’écrivez, le système est verrouillé, vérolé depuis toujours.

                                          D’autant que comme je vous l’écris et que vous ne contestez pas, voter pour un candidat consiste aussi à voter pour son adversaire quant au résultat de l’élection. A contrario, voter blanc consiste à récuser tous les candidats et si le vote blanc n’est pas considéré comme exprimé, il est bel et bien comptabilisé. C’est ici que ce situe la distinction entre légitimité et légalité. C’est de l’arnaque sémantique, je le reconnais, mais voilà pourquoi je fais la distinction entre légitimité et légalité.

                                          Ceci étant dit, si on veut poser la question la démocratie, donc, autant sur la légalité que sur la légitimité, le fait est que la France n’a jamais été une démocratie, ni aucun pays au monde, car aucun critère fondamental n’est rempli. Bref, le vote n’est qu’un leurre, car ce n’est pas lui qui définit ou non la démocratie.

                                          En effet, la démocratie signifie souveraineté du peuple, or, par définition, les deux critères fondamentaux qui fait la souveraineté c’est la décision qui implique la connaissance et donc, l’interdiction du secret vis à vis du souverain sans que cela ne soit pas un complot et une haute trahison. Dans le système actuel, le complot n’est pas une théorie, c’est un fait de la réalité lié au secret de la décision.

                                          Le second critère, lié au premier, est que le représentant ne peut pas se placer au dessus du peuple, mais en dessous de lui, donc, pour un mandat impératif et sans possibilité de secret sous quelque motif que ce soit, sauf l’état de guerre (mais pas l’état d’urgence qui précède la guerre) mais qui signifie de facto la mise entre parenthèse de la démocratie et donc, la dictature ou bien si la dictature se poursuit au delà de l’état de guerre via l ’état d’urgence permanent, la fin de la démocratie.

                                          Car le représentant placé au dessus du peuple cela s’appelle la régence ou en terme moderne et républicain, la mise sous tutelle et donc, signifie soit l’immaturité ou minorité du peuple, soit la sénilité ou encore les deux en même temps.

                                          Comme le système actuel place le représentant au dessus du souverain peuple, il s’agit d’une mise sous tutelle permanente depuis 1789, où donc la souveraineté du peuple n’a jamais existé et ne peut exister que si le représentant est placé en dessous de lui, donc, pour un mandat impératif et sans possibilité de secret sous quelque motif que ce soit, car c’est constitutif d’un complot du représentant contre le souverain peuple.

                                          Comme à ma connaissance aucun candidat conteste le principe de la représentation au dessus du souverain peuple, qu’il ne met pas dans son programme la fin de tout secret d’Etat, la levé de tous les secrets passés, j’en conclu qu’ils sont tous des dictateurs en puissance et aucun n’est véritablement pour la démocratie et donc, voter pour l’un ou pour l’autre ne changera rien.

                                          La souveraineté est toujours intérieure, jamais extérieure, car cela signifie la domination sur autrui ou sur une autre nation. Autrement dit, la souveraineté de la France n’existe pas en tant que telle et ne peut pas exister vis à vis des autres nations et comme toute nation est la somme des citoyens qui la compose, il ne peut pas exister de secret d’Etat propre à un peuple, mais seulement à ses dirigeants et où l’unique solution pour vivre en paix relationnelle consiste à s’émanciper de ses propres chefs, chaque peuple devant faire le même travail d’émancipation, ce qu’on appelle devenir adulte et qui consiste à devenir responsable, c’est à dire, dans la capacité de répondre de ses droits et devoirs envers autrui, jamais envers soi même. Mais encore une fois, comme tout peuple est la somme des individus qui le compose, soit il s’agit de s’en remettre à la volonté d’un seul, soit de ne considérer comme souveraineté que l’individu lui même où un culture ne vit alors que tant que ceux qui veulent la faire vivre la font vivre, sans contrainte, que ce soit dans un sens ou dans l’autre.


                                        • véronique 24 mars 08:39

                                          @Abolab

                                          Voter blanc ou nul c’est encore donner de la considération à un système législatif représentatif.

                                          Là où je suis d’accord c’est sur le fait que voter blanc ou nul c’est effectivement donner de la considération....  mais seulement au scrutin auquel on participe.

                                          Là vous parlez des élections législatives, alors que l’article porte sur les présidentielles. Vous pouvez penser que les législatives ne méritent aucune considération, mais il faut le préciser et ne pas confondre toutes les élections.

                                          J’ai deux remarques sur les législatives : l’assemblée nationale peut être un contre-pouvoir plus ou moins efficace, et les élections législatives sont un peu moins manipulables que l’élection présidentielle pour diverses raisons, dont le fait qu’il existe plusieurs centaines de circonscriptions. On ne peut donc pas vraiment généraliser. Dans certaines circonscriptions, il est possible de faire gagner un candidat de l’opposition, dans d’autres non.
                                          Ma deuxième remarque est matérialiste. Le premier tour des législatives détermine la clé de répartition du financement des partis politiques, il y a donc toujours un intérêt pratique à choisir un candidat plutôt qu’un autre.


                                        • Albert123 22 mars 11:11

                                          Tous les cinq ans, il faut laisser les veaux s’exciter pour rien.

                                          passer 5 ans à les voir accepter tout et n’importe quoi, puis les voir monter sur leur grands chevaux pendant les 2 mois du radio crochet présidentiel en fustigeant les abstentionnistes.

                                          voter est un peu l’aboutissement des gens sous emprise, des adeptes du syndrome de stockholm, 5 ans de relation toxique avec un pervers narcissique, et à la fin ils recommencent avec le même ou un autre pour se donner l’impression que tout à changer. 


                                          • Djam Djam 22 mars 20:34

                                            @Albert123
                                            Votre commentaire me revigore ! je me sens moins seule parmi ces veautants toujours prêts à jouer à la démocratie...


                                          • I.A. 22 mars 11:44

                                            « La construction de l’abstention »

                                            Très clairvoyant : personne n’a envie de voter pour le perdant, ou d’aller voter en sachant que ça ne servira à rien.

                                            Il suffit donc de faire croire à tout le pays que l’Ennemi de la République va être réélu haut la main, pour faire passer l’envie d’aller voter aux gueux.

                                            Manipulation rendue possible par l’usage inconsidéré de ces soi-disants sondages, lesquels devraient être depuis longtemps interdits.


                                            • Albert123 22 mars 12:03

                                              @I.A.

                                              Personne de sain ne vote pour le petit club des républicains esclavagistes si enclin à valider le nazisme.

                                              le reste c’est de l’habillage pour mougeon qui veut bien être un nazis tant qu’on lui dit pas en face et que netflix peut lui fourguer sa merde woke quotidienne.


                                            • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 22 mars 12:16

                                              @Albert123
                                              C’est pourquoi il faut porter le désordre dans cette mécanique de l’entre soi des « mougeons ». Voter massivement va provoquer un ébranlement de l’ordonnancement établi ne serait-ce qu’au niveau du narratif. Je vous l’accorde c’est peu, mais il y a dans le vote massif comme une « envie d’emmerder » qui on sait et qui ne souhaite qu’une chose : une abstention massive pour se donner l’illusion de son incontournable présence tutélaire.


                                            • Abolab 22 mars 13:10

                                              @I.A.
                                              Le système n’est pas seulement corrompu. Il est créé par un esprit lui-même corrompu et fragmenté. Aucune modification institutionnelle ne peut changer la corruption qui se trouve à l’intérieur même des esprits qui font la société et qui est la norme dans la population. On aura beau inventé le plus merveilleux des systèmes démocratiques, si ceux qui le font vivre sont intérieurement corrompus, alors il est voué à se dégénérer et s’auto-détruire ou à être renversé par un autre système qui finira de la même manière.


                                            • Albert123 22 mars 13:49

                                              @Régis DESMARAIS

                                              on ne s’est pas compris : la 1ere caractéristique du mougeon c’est de voter 


                                            • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 22 mars 14:20

                                              @Albert123
                                              On ne s’est effectivement pas compris. Mais voter n’est pas le problème, le problème c’est de voter dans le sens du système et même ne pas voter c’est servir le système car ce dernier n’en a rien à faire de ceux qui ne votent pas car ces derniers sont perçus comme des sous-citoyens. A un moment donné, il faut mettre des grains de sable dans la mécanique. Aujourd’hui, mettre des grains de sable c’est fuir l’abstention et le vote blanc pour voter en permettant de chasser dès le 1er tour le favori et en conduisant le système au bout de ses contradictions en le laissant face à un second tour non prévu. On peut bien sûr décider de ne jamais voter mais voyez vous c’est tellement ce que veux le système que rien que pour ça, il faut voter.


                                            • Djam Djam 22 mars 20:41

                                              @Régis DESMARAIS
                                               Vous pouvez toujours essayer « d’emmerder » ces merdeux, tant que vous resterez dans l’oignon européen et sous le joug de l’euro, vous ne changerez strictement rien à la marche forcée de leur monde de misère.

                                              Notez également que pas mal de veautant disposent déjà de leur nouvelle carte d’électeur garnie d’un... QR code ! En gros, vous entérinez tout simplement le système de numérisation intégrale avec le très prochain ID wallet (en fabrique actuellement chez Thalès) et qui sera le nouveau ausweiss avec votre état civil, vos données médicales, vos données bancaires etc etc... Super non ?


                                            • Abolab 22 mars 12:59

                                              Non merci, très peu pour moi !


                                              • nemesis 22 mars 13:39

                                                Pour essayer de Niker Mme Benalla : voter MLP !

                                                Pour protester contre la russophobie : Nathalie Artaud !


                                                • eddofr eddofr 22 mars 14:46

                                                  On vote à court terme ou à long terme ?

                                                  On vote pour comment va être « managée » la merde durant les 5 prochaines années ?

                                                  Ou on vote pour affirmer le modèle de société qu’on veut pour aujourd’hui et pour demain ?

                                                  A court terme, je vote contre Marcon.

                                                  Le personnage et ses méthodes me sont insupportables, n’importe qui d’autre sera mieux (pire ce n’est pas possible).

                                                  A long terme, je vote pour une société de liberté, de droit, de souveraineté du peuple, de partage équitable et de fraternité inconditionnelle.

                                                  Donc pour moi ce sera Mélenchon.

                                                  Mais tout autre choix est respectable, du moment qu’on choisit.

                                                  Et pour tous les abstentionnistes qui prétendent que voter ne « sert à rien », j’envoie ce message :

                                                  « D’accord, ne votez pas, mais je vous attends, sur les barricades, dés le 11 avril 2022, et venez armés parce que pour que ça change par la rue, il faudra que ça saigne ! »


                                                  • eddofr eddofr 22 mars 14:47

                                                    @eddofr

                                                    Ou vous allez aussi les autres « se battre à votre place » ?


                                                  • Albert123 22 mars 16:21

                                                    @eddofr

                                                    « vous allez aussi laisser les autres « se battre à votre place » ? »

                                                    et pas qu’un peu même,

                                                    dites vous bien que je ne voterai pas pour vous faire plaisir alors faire couler une goutte de mon sang pour le ramassi de mougeons nazis qui ont accepté le passe, ostracisé les non vaxx, validé le fait d’injecter des femmes enceintes et des gosses et soutenu des nazis en ukraine, c’est même pas la peine d’y penser.

                                                    ce que vous demandez c’est juste d’oublier ce qui s’est passé y’a pas encore 6 mois, et de faire comme si de rien n’était,

                                                    soyons sérieux, l’oubli y’en aura pas quand au pardon il va falloir attendre au moins aussi longtemps que les excuses qui n’arriveront de toute évidence jamais.

                                                    Et donc me battre pour qui pour refaire société avec quoi ?

                                                    des profs qui ont collaboré à torturer des gosses au quotidien ?

                                                    des médecins qui vous disent qu’ils ne soigneront pas les gens sans passe ?

                                                    des femelles dégénérées qui veulent une chatte refaite ?

                                                    des gauchiasses antifa LGBT wokes ?

                                                    des trous du cul faussement virilistes de drouate ? 

                                                    des journalistes cons comme leurs pieds qui veulent m’envoyer dans des camps ?

                                                    des chiasseux qui porte encore le baillon aujourd’hui ?

                                                    des imbéciles qui font flotter le drapeau ukrainien sur leur façade pour mieux être cocifiés derrière ?

                                                     


                                                  • Djam Djam 22 mars 20:43

                                                    @eddofr
                                                     Pourquoi ? Vous êtes allez vous battre, vous, lors des grosses manifs, des gilets jaunes, des routiers, des infirmières ? 


                                                  • Abolab 22 mars 21:31

                                                    @eddofr

                                                    « D’accord, ne votez pas, mais je vous attends, sur les barricades, dés le 11 avril 2022, et venez armés parce que pour que ça change par la rue, il faudra que ça saigne ! »


                                                    « Merci de noter que, selon moi, la mort d’un soldat est tout aussi criminelle que la mort d’un civil, d’une femme ou d’un enfant. »

                                                    eddofr, 21 mars 11:04



                                                  • Abolab 22 mars 21:33

                                                    @eddofr

                                                    Pas besoin d’armes, les poings suffisent.


                                                  • eddofr eddofr 23 mars 11:50

                                                    @Djam

                                                    Je suis allé manifester oui (mais bon, chez moi c’est un réflexe, je suis une de ces connards de la CGT), mais pas me battre non, moi je me bats avec mon bulletin de vote.


                                                  • eddofr eddofr 23 mars 11:55

                                                    @Abolab

                                                    Pas de contradiction chez moi.

                                                    Quand je dis que j’attends ceux qui choisissent de ne pas voter sur les barricades, ça veut pas dire que moi j’y serait, puisque moi je choisis de voter. Cela veut dire que s’ils estiment que la « révolution » est le seul moyen de changer le monde, faut qu’ils assument et qu’ils la fassent la révolution, pas qu’ils attendent qu’on la fasse pour eux.

                                                    Et oui, contre les puissants, une révolution « faut que ça saigne ».

                                                    Intrinsèquement, je suis persuadé que si on fait la révolution, qu’on supprime brutalement l’état tel qu’il est aujourd’hui, on va juste laisser une place vide que les grandes multinationales, leurs milliards et leurs milices vont s’empresser de « remplir ».

                                                    Donc je vote, sans grand espoir ...


                                                  • Djam Djam 24 mars 11:50

                                                    @eddofr

                                                    Fort bien, les manifs « joyeuses » au parfum de saucisses grillées très CGTistes ne vous mettront pas non plus en grand danger, n’s’pas ?
                                                    Quant à votre « combat » à coup de bulletin de vote, je vous le laisse... Continuez donc à faire exactement la même chose et vous obtiendrez exactement la même chose. 
                                                    Simple bon sens...


                                                  • xana 22 mars 16:02

                                                    Je pense qu’il NE FAUT PAS VOTER.

                                                    D’accord, Macron va en profiter, puisque les lois que ces messieurs ont mises au point font que même avec 1% on peut être élu si les autres n’ont que 0%. C’est une fraude, et si vous votez c’est que vous acceptez cette fraude. Donc, je pense que mon abstention va profiter (pour le moment) à Macron. Tant pis, ou plutôt tant mieux.

                                                    Que va faire Macron ? Il va continuer à piller les Français pour le compte des riches et des banques. Il va continuer à appauvrir les Français. C’est son job, il est payé pour cela.

                                                    Plus les Français s’appauvriront, plus la révolte augmentera. Aujourd’hui aucun Français ne veut se révolter, parce qu’aucun Français ne crève encore de faim. Les Français ont été gentils avec les Gilets Jaunes, mais pas un seul n’a accepté de mettre en cause son confort ou son emploi pour faire céder l’Etat. Aucun Français ne prend le risque de mourir pour la liberté. Les derniers qui l’ont fait c’était à la fin de l’Occupation...

                                                    Voila.

                                                    On ne vaincra pas les pourris en votant pour l’un ou l’autre des candidats, car seuls des pourris ont la possibilité de se présenter.

                                                    On vaincra en s’exposant à perdre la vie en luttant physiquement pour la liberté.

                                                    Voter est une lâcheté. C’est accepter d’intégrer un système pourri, prévu pour ne laisser gagner que des pourris.

                                                    Mais c’est vrai qu’en votant on ne risque pas sa peau...


                                                    • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 22 mars 16:38

                                                      @xana
                                                      Votre point de vue est délétère et directement dicté par le système. C’est exactement ce qui est dit et professé pour dévitaliser toute tentative d’action. Le mythe d’attendre, de laisser le système s’effondrer en imaginant que de cet effondrement sortira quelque chose de positif est une arnaque savamment et longuement distillée auprès de nombreuses personnes qui veulent le changement. Ne pas voter, c’est entrer béat dans l’ère du crétinisme soumis et des gens heureux de l’être car se croyant plus malin et plus fort que les autres. Cette manipulation doit cesser. Il est urgent de se réapproprier le champ politique par le vote et en rejoignant des partis pour faire changer les choses. La meilleure façon de faire perdurer ce système est de se mettre en retrait. J’ignore si en votant on risque ou pas sa peau, mais le doute est tout aussi permis quand on reste chez soi à ne rien faire. Lutter physiquement pour la liberté, la révolution, ce sont de vieilles lunes dont les seuls gagnants sont ceux qui tirent les ficelles. Mais bon, ces vieilles lunes sont comme les idéologies, certains s’y raccrochent comme des moules au rocher sans même essayer de voir et faire autrement car prisonnier de leur idéologie devenue un dogme du refus du vote et de l’illusion du sacrifice physique pour la liberté. Il y a du religieux voire du sectaire dans cette rengaine ressassée jusqu’à plus soif. URGENCE DE VOTER !


                                                    • véronique 24 mars 09:31

                                                      @Régis DESMARAIS

                                                       Ne pas voter, c’est entrer béat dans l’ère du crétinisme soumis et des gens heureux de l’être car se croyant plus malin et plus fort que les autres

                                                      Et voter pour les présidentielles ? On pourrait dire la même chose car il faut beaucoup de naïveté pour croire que ce vote peut changer les choses, d’ailleurs ça n’a rien changé par le passé et il n’y a jamais d’abstention massive pour ce scrutin.

                                                      La fin de votre phrase est tout de même curieuse. Je vais m’abstenir aux présidentielles. Je ne me sens pas plus maligne ou plus forte. En fait que je vote ou pas, je me sens plutôt dans la catégorie des opprimés. Pas de quoi pavoiser.


                                                    • xana 22 mars 18:23

                                                      Non. Il est urgent d’ouvrir les yeux.

                                                      « Si voter pouvait changer quelque chose, il y a longtemps que ce serait interdit ». C’était vrai du temps de Coluche, et c’est toujours vrai. D’ailleurs Coluche lui-même s’est présenté aux élections et... un camion l’a écrasé. Forcément. Il n’était pas corruptible !

                                                      Voter ne changera rien, les lois électorales sont là pour que l’impensable ne puisse pas arriver. Mais le pouvoir a besoin d’empêcher la révolte populaire, et les élections servent à cela en faisant croire aux lendemains qui chantent.

                                                      Vous aussi êtes prisonnier de VOTRE idéologie, et plus encore de votre soumission et de votre lâcheté. Tiens, je parierais que vous êtes vaxxiné !

                                                      Allez-y, votez pour qui vous voudrez. Le lendemain vous pleurerez parce que votre favori n’aura pas emporté (de loin) la majorité, et vous vous préparerez, dans le calme, à la prochaine élection qu’il plaira à Macron de vous proposer, et tout recommencera comme à chaque fois. Avec des citoyens comme vous, Macron n’a pas de soucis à se faire. Ni aucun de ses clones...


                                                      • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 22 mars 18:27

                                                        @xana
                                                        Si voter ne servait à rien, il n’y aurait pas cette opposition contrôlée à laquelle se rattache la fable bien apprise et bien répétée « Le vote ne sert à rien, inutile de se déplacer »...


                                                      • quijote 22 mars 20:26

                                                        @xana

                                                        Jospin devait être au 2ème tour. Finalement non ! La mère Clinton devait être élue. Finalement non ! Et Trump ne devait pas l’être. Finalement si ! Le Brexit ne devait pas avoir lieu. Finalement si !
                                                        Là, Macron est déjà élu. Rien que pour le plaisir de voir des gueules de journalistes se décomposer en direct, ça vaut le coup de faire l’effort et d’essayer de leur chier sur la tête en le dégageant.

                                                        Qu’on le veuille ou non, ne pas voter, c’est ne pas voter contre. Macron remercie d’avance les futurs abstentionnistes.


                                                      • xana 22 mars 20:38

                                                        @Régis DESMARAIS
                                                        Je ne prétends pas que « voter ne sert à rien ». Voter sert au gouvernement pour connaître le nombre de ceux qui préfèrent croire des balivernes et resteront rétifs à toute révolution. Ses partisans, en fait.
                                                        Par contre j’ai écrit que « voter ne change rien », parce que le système est parfaitement rodé pour que ce soient toujours les mêmes qui sont « élus ».
                                                        Et cela même sans machines à voter trafiquées...
                                                        Ces élections sont et ont toujours été des « pièges à cons ». Une fois tous les X ans, chacun de nos petits citoyens va faire son petit tour dans l’isoloir, et c’est fini, on lui a joué le tour de la « démocratie ». C’est pitoyable que des êtres humains se laissent berner à ce point.


                                                      • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 22 mars 21:14

                                                        @xana
                                                        Elle sont un piège à cons parce que on ne s’est pas investi en politique. Il faut y aller et ne pas laisser les plus mauvais occuper les places.


                                                      • véronique 23 mars 14:47

                                                        @quijote

                                                        Jospin devait être au 2ème tour, et finalement non.
                                                        Ok. Mais si vous regardez les sondages, vous verrez que ça s’est joué à assez peu. Pour l’élection présidentielle à venir, c’est Mélenchon qui est à la 3ème place mais assez loin (il faudrait qu’il progresse au minimum de 3 ou 4 points). 


                                                      • eau-du-robinet eau-du-robinet 22 mars 18:40

                                                        Me Virginie de Araujo-Recchia a fait l’objet d’une arrestation ce matin le 22/03/2022

                                                        .

                                                        Mon avis personnel :

                                                        Tout laisse à supposer qu’il s’agit d’un acte de représailles politique, car elle mène plusieurs procès contre certains membres du gouvernement suite à la gestion criminelle du Covid-19 ...

                                                        .

                                                        Voici un exemple parmi plusieurs procès
                                                        .
                                                        Elle travaille en étroite collaboration avec l’avocat Allemand Reiner Fuellmich qui lui gère un réseau d’une cinquantaine d’avocats dans divers pays du monde.


                                                        • charclot charclot 22 mars 19:08

                                                          obligé de voter blanc , à part Zemmour y’a pas un arabe..


                                                          • quijote 22 mars 20:18

                                                            @charclot

                                                            Pars en Afrique.


                                                          • charclot charclot 22 mars 20:59

                                                            @quijote
                                                            déjà fait mais avec les conneries colonialistes et interventionnistes je suis pas sur que je serai reçu comme y a 20 ans...


                                                          • racbel 22 mars 19:21

                                                            « Veauter » parce qu’il le faut


                                                            • xana 22 mars 20:40

                                                              @racbel
                                                              Non, il ne le faut pas !


                                                            • Djam Djam 22 mars 20:29

                                                              @ Régis

                                                              Je comprends fort bien que vous appeliez au geste citoyen aux urnes, mais... pour ma part ce sera sans moi. Pourquoi ?

                                                              1/ je refuse de voter pour un gus que je trouve douteux, or... ils le sont tous et toutes.

                                                              2/ je refuse de voter pour un système représentatif que ne représente que lui-même depuis des lustres.

                                                              3/ je refuse de jouer le jeu pseudo démocratique avec des manipulateurs qui ont réussi à neutraliser les quelques rares candidats qui avaient vraiment un programme revolutionnaire.

                                                              4/ je refuse d’achever mon pays en nommant un petit chef d’état qui continuera de toute façon le massacre.

                                                              Tant qu’on restera dans la fosse sceptique maastrichienne et l’Euro ce sera sans moi. Au moins je peux me regarder dans une glace.


                                                              • xana 22 mars 20:51

                                                                @Djam
                                                                Bien expliqué.

                                                                Moi aussi j’aimerais bien participer à la vie politique de mon pays. Je travaille avec d’autres à rédiger des projets de constitution en attendant mieux.
                                                                Mais donner mon suffrage à un pourri pour qu’il en abuse, non, certainement pas. Veauter pour « élire » un corrompu qui nous trahira immédiatement, non plus. Je voterai plutôt la peine capitale contre eux.

                                                                Mais surtout je n’accepte pas de donner mon suffrage à une pantomime, comme si un citoyen ne pouvait pas faire mieux que donner sa voix à un salopard qui est déjà vendu, ne serait-ce que pour avoir la possibilité de se présenter. Combien ça coûte une campagne électorale ? Et vous croyez que cet argent est avancé gratuitement aux candidats ?

                                                                Une élection ce n’est pas de la démocratie. C’est une parodie de démocratie.


                                                              • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 22 mars 21:12

                                                                @Djam
                                                                C’est votre choix. Vous refusez la République et vous laissez se déliter le pays en regardant le spectacle de sa décomposition. N’oubliez pas de compter tous les morts, toutes les vies gâchées mais dans le fond, ils seront morts et leur vie aura été gâchée sans compromission avec ce qui est en place. 


                                                              • Djam Djam 24 mars 12:01

                                                                @Régis DESMARAIS

                                                                Il est étonnant que vous me répondiez selon l’habile tentative de culpabilisation ! Une stratégie qui a en effet fort bien fonctionner pendant les deux années de covidisme... 

                                                                Et effectivement, le régime républicain n’est pas mon choix. J’assume et je sais pourquoi. C’est un régime qui ne dure pas parce qu’il se transforme systématiquement là où nous le voyons actuellement... en totalitarisme « mou » mais redoutable.

                                                                La France, oui, se décompose, et tous les pays d’Europe de l’Ouest avec... étonnant, ils sont presque tous sous « république » (!). 

                                                                Régis, je respecte les choix différents d’autrui. Mais de grâce, ne me faites pas le coup du « vous n’avez pas adhérez donc vous êtes responsables de... » ! Ce type d’argument de culpabilisation est exactement celui qu’utilisent les idiots utiles « verts » avec leur catastrophe climatique et tous ceux qui ne parviennent pas à récupérer ceux qui pensent le monde autrement. 

                                                                Rélisez bien les circonstances, les méthodes et l’idéologie qui sous-tendaient l’avénement de cette république que vous défendez comme une foi religieuse...


                                                              • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 25 mars 00:40

                                                                @Djam
                                                                Je ne suis pas attaché à la forme républicaine au motif que cette forme de régime serait indépassable. Du reste, la France n’a pas toujours connu ce régime. Toutefois, le délitement actuel n’est pas le résultat du modèle républicain. Ce qui se passe est le résultat d’un mode de fonctionnement mondial de nos sociétés basé sur la recherche obsédante du profit, du marché de masse, de l’abrutissement des foules, du nivèlement par le bas. N’importe quel régime politique se délite ou se délitera avec ce poison de l’inculture, de l’effacement des différences et de l’oisiveté élevée au rang de vertu. Je ne cherche pas à vous culpabiliser mais à vous mettre face à la réalité : ne pas voter c’est donner un chèque en blanc à des voyous. On peut trouver cela fun et louable mais au moins faut-il être certain et avoir conscience de ce que l’on fait. Après, c’est votre libre choix et je ne vois pas comment culpabiliser quelqu’un qui trouve de la vertu à son choix. L’exercice me semble impossible. En 2017, j’ai vainement essayé d’alerter sur le piège Macron, beaucoup n’en ont rien eu à faire. On a préféré débattre des costumes et des casseroles de Fillon sans même se demander comme cela se faisait que toute le presse ne parlait que de ça du matin au soir. Je pense que si les gens avaient réagi dès le premier tour de 2017, bien des drames qui ont suivi ne se seraient pas passés. La encore, il ne s’agit pas de culpabiliser mais de rappeler des faits.


                                                              • Octave Lebel Octave Lebel 27 mars 13:42

                                                                @Djam

                                                                Ne pas voter au 1er tour ou voter pour un ou une qui n’est pas en mesure d’atteindre le second tour ou voter extrême-droite c’est voter Macron.

                                                                A chacun de faire ce dont il a envie mais c’est mieux de savoir où cela mène.


                                                              • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 mars 14:35

                                                                @Octave Lebel
                                                                 
                                                                 ’’ Ne pas voter au 1er tour ou voter pour un ou une qui n’est pas en mesure d’atteindre le second tour ou voter extrême-droite c’est voter Macron. ’’
                                                                 
                                                                 Ce serait vrai s’il n’y avait pas de second tour.
                                                                 
                                                                Je préconiserais au contraire l’abstention massive au 1er tour pour marquer le mécontentement, et un TSM massif, tout sauf Macron au second tour.


                                                              • suispersonne 22 mars 22:01

                                                                Une équation tellement simple qu’on peut avoir du mal à l’envisager.


                                                                Débarrasser la démocratie des politiciens professionnels

                                                                + Supprimer l’obligation de devoir gagner sa vie


                                                                = Retrouver vite la santé de cette planète



                                                                L’équation duale révèle des principes révolutionnaires, dont le premier fut la base de la seule véritable démocratie : athénienne pendant 2 siècles.


                                                                Tirage au sort – mandat court non renouvelable

                                                                + Revenu universel libérateur


                                                                = Ruine express des business indésirables



                                                                Faire désirer ces changements se heurte à des croyances trop répandues.

                                                                Si la défaite devant Sparte a signé le glas de la démocratie athénienne, les causes de cette défaite de l’humanité viennent aussi de l’ignorance, qui n’a pas permis de solidifier le système.


                                                                Les 2 principes ci dessous sont


                                                                • à étudier sans attendre par tous les cerveaux motivés

                                                                • à mettre en musique pour une révolution - de préférence pacifique

                                                                • à diffuser parmi les gueux en colère

                                                                • à installer dans une planification de constituante


                                                                Constitution fondée sur des critères de progrès humain

                                                                + Priorité générale à l’autosuffisance


                                                                = Multiplication des échanges interpersonnels gratuits



                                                                Comment faire ?


                                                                1. Il paraît évident que les résistances sont puissantes et cruelles.

                                                                2. Tout cela parait bien utopique.

                                                                3. La pédagogie nécessaire doit sortir du complexe, analysé en détail, pour parvenir à l’évidence.

                                                                4. La très large majorité des gueux indignés doit s’en emparer, et devenir irrésistible.


                                                                • yvesduc 23 mars 06:15

                                                                  L’abstention ne mène nulle part. Celui ne s’exprime pas n’a aucune chance d’être écouté. L’oligarchie se réjouit de ces classes populaires qui ne votent pas ! Un vote bourgeois pour les bourgeois,, leur convient tout à fait…


                                                                  • nono le simplet 23 mars 06:49

                                                                    @yvesduc
                                                                    Celui ne s’exprime pas n’a aucune chance d’être écouté.
                                                                    j’en reste muet


                                                                  • xana 23 mars 09:08

                                                                    @yvesduc
                                                                    C’est exact, celui qui ne s’exprime pas n’a AUCUNE chance d’être écouté. mais il est non moins exact que ceux qui s’expriment dans une élection truquée ne seront PAS PLUS écoutés !
                                                                    La seule chose est qu’ils auront donné au pouvoir la mesure exacte des soumis, ceux prêts à accepter n’importe quoi pour éviter la révolution...


                                                                  • xana 23 mars 09:13

                                                                    @nono le petit robot

                                                                    Tiens, tu as adopté les couleurs Ukies ? Ca te change d’avoir été Charlie, Covidiste (et j’en oublie dans la liste des étermels suivistes)...

                                                                    Demain tu seras Taïwanais ?

                                                                    Oui, bien sûr.


                                                                  • charlyposte charlyposte 23 mars 09:23

                                                                    @nono le simplet
                                                                    Le silence est d’or, c’est bien connu.... rien de nouveau sous le soleil et donc tu peux retourner dans ton lit douillet en faisant la guerre dans tes rêves obscures à défaut de compter des moutons, tu comptes désormais des néo-nazis ! smiley


                                                                  • Adèle Coupechoux 23 mars 17:32

                                                                    @xana

                                                                    " Tiens, tu as adopté les couleurs Ukies ?

                                                                    " Nan, il soutient la campagne de pub d’Ikea  ;_)
                                                                    https://www.youtube.com/watch?v=Kn1nvBDtZ3s


                                                                  • yvesduc 24 mars 06:35

                                                                    @xana L’adoption des Traités Européens, malgré qu’il ait été rejetés dans les urnes, a réveillé de nombreux citoyens. À défaut de changer les choses, les élections permettent au moins de montrer le régime pour ce qu’il est : une autocratie. Et d’infliger une toute petite tape sur la joue des oligarques, ce qui nous procure un petit plaisir dont il serait dommage de se priver.


                                                                  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 25 mars 11:46

                                                                    @yvesduc

                                                                    « Celui ne s’exprime pas n’a aucune chance d’être écouté. »

                                                                     

                                                                    Entre 1988 et 2008, je me suis exprimé, mais devant les tribunaux au pénal pour chaque PV et au tribunal administratif pour tous les impôts en me servant des droits de l’homme de 1789, vous savez, ceux qui nous disent :

                                                                    « Afin que cette déclaration constamment présente à tous les membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif et ceux du pouvoir exécutif…afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous.... » (préamb Déclaration 1789)

                                                                    Eh bien les tribunaux n’examinaient pas mes arguments mais terminaient toujours par une condamnation. Conclusion : s’exprimer devant l’Etat ne sert à rien.

                                                                     

                                                                    De même, vous avez voté en 2005 en disant NON à la Constitution européenne qu’en est-il advenu ?

                                                                    De même, en 1989, les Parlementaires se sont amnistiés des condamnations qui pesaient sur eux au sujet des financements des partis politiques. Qu’est-il advenu de l’autorité de la loi ?


                                                                  • xana 23 mars 09:26

                                                                    Pour conclure, ne votez pas !

                                                                    Voter dans une élection truquée n’est pas de la démocratie, c’est une soumission abjecte à des règles concues par les banques et les riches pour rester au pouvoir quoi que vous vouliez.

                                                                    De toutes façons Macron sera élu, lui ou un autre vendu.

                                                                    De toutes façons il continuera à dépouiller la France et les Français pour ses commanditaires. Ca changera quoi de voter pour l’un ou pour l’autre ?

                                                                    Ca ne concerne pas le peuple ! C’est un petit jeu entre corrompus !

                                                                    .

                                                                    Aucun candidat ne pourra libérer le peuple asservi.

                                                                    Seule la REVOLUTION le pourra !


                                                                    • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 23 mars 18:17

                                                                      @xana
                                                                      Cette vieille lune des révolutions. C’est le nouvel opium des bobo. On se replie dans son désir de révolutions et on laisse le champ libre à ceux qui accaparent les pouvoirs. C’est fou comme l’opposition contrôlée est efficace et si habile à conseiller aux gens de ne pas utiliser le peu de leviers d’action qu’il leur reste. Mais bon d’ici peu, nous n’aurons plus à discuter de cela car avec le nouvel ordre mondial que nous annoncent Biden et Schwab, nous ne serons plus inviter à exprimer notre opinion. Entre deux injections plus ou moins expérimentales, certains rêveront encore de révolution, ce sera leur dernier rêve érotique et sensuel. 


                                                                    • Étirév 23 mars 09:31

                                                                      Vous voulez que rien ne change, alors allez voter.

                                                                      Dans le contexte actuel du mandat présidentiel, le véritable pouvoir échoit de façon opaque, anonyme, à ceux qui financent les partis politiques. En effet, le parti qui gagne les élections, et plus généralement « les partis dits de pouvoir » détiennent en réalité les rênes du pouvoir législatif et du pouvoir exécutif. Il en résulte que la séparation des pouvoirs est, structurellement, une apparence contraire à la réalité : alors que l’apparence prévoit des pouvoirs séparés, la réalité donne tous les pouvoirs, sans aucun contrepouvoir institutionnel, aux seuls « fournisseurs de capitaux », c’est-à-dire aux entités qui financent les partis politiques lors de perpétuelles élections ; élections auxquelles on vous encourage toujours vivement de participer, et qui légitiment, grâce au leurre du « suffrage universel », toutes les actions à venir de ceux qui les gagnent. Exemple : « Tonton », en 1983, avec le « tournant de la rigueur » et Sarkozy, en 2007, à peine entré en fonction et « s’asseyant » royalement sur le « NON » des français au référendum sur le Traité Constitutionnel de 2005, en validant directement lui-même (s’était plus vite fait) le Traité (scélérat) de Lisbonne, sa copie quasi conforme.
                                                                      Le « suffrage universel », rappelons-le, c’est l’opinion de la majorité qui est supposée faire la loi ; mais ce dont on ne s’aperçoit pas, c’est que l’opinion est quelque chose que l’on peut très facilement diriger et modifier ; on peut toujours, à l’aide de suggestions appropriées (démagogie, sondages, attentats, pandémies, etc.) y provoquer des courants allant dans tel ou tel sens déterminé. C’est ce qu’on appelle la « fabrication du consentement ». Et les médias de masses : presse écrite, TV, radio, cinéma, jeux vidéo, publicité, affichage urbain, etc., la plupart « subventionnés » à cet effet, aidant grandement à la manœuvre.
                                                                      C’est pour cela qu’on a pu dire que « l’opinion, c’est l’erreur du plus grand nombre ».
                                                                      Nos dirigeants politiques sont choisis pour leur faiblesse morale, leur capacité à mentir, à suivre les ordres, à se soumettre au chantage ou leur volonté de faire avancer le plan de l’oligarchie. Le parti auquel ils appartiennent n’a aucune importance. Au-delà d’une boulimie d’argent et de pouvoir, certains sont aussi les produits d’une vie qui peut inclure la pédophilie, le trafic et la consommation de drogue, la pornographie enfantine, la bestialité, etc. Aussi, ils leur sont donnés de nombreuses occasions de se livrer à leurs vices, ce qui assure leur obéissance et leur solidarité. Et le public ayant une confiance enfantine en ses dirigeants, en particulier les présidents, l’accusation selon laquelle ils pourraient s’adonner à de telles activités reste pour lui quelque chose d’inconcevable.
                                                                      BLOG


                                                                      • chantecler chantecler 23 mars 09:38

                                                                        @Étirév
                                                                        Pas fô !
                                                                        Mézalors que faire ?
                                                                        Prendre le Capitole ?
                                                                        Confisquer le pognon ?
                                                                        Ca se pratique beaucoup outre Atlantique ....


                                                                      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 23 mars 09:42

                                                                        Mais la démocratie, on n’en veut plus. Les votes truqués, les machines à voter qui font ce qu’ils veulent, les votes blancs transformés, les faux résultats transmis, les médias aux ordres, les 500 signatures pour se présenter, les partis qui ne demandent pas à respecter la constitution et les droits de l’homme de 1789, etc... , L’abstention vote "Merde à la démocratie".

                                                                        Il est nécessaire que Dieu reprenne la main.

                                                                         

                                                                        Entrée des étrangers en France Prophétie de Marie-Julie Jahenny
                                                                        « Pendant que les ennemis de mon nom fermeront les saints temples des églises, quand on jettera toutes les croix à la renverse, quand on imposera les lois les plus sataniques, les plus infâmes au clergé et aux fidèles, là, je me lèverai. La terre aura été dévastée ! L’étranger entrera dans le royaume de la Fille aînée de l’Eglise avec toute son armée, sur une longueur d’un espace mesuré par Moi et Je les arrêterai. »Extase du 18 septembre 1902


                                                                        • xana 23 mars 10:00

                                                                          @Daniel PIGNARD
                                                                          Pas DU TOUT d’accord avec toi !
                                                                          Ce n’est pas de la démocratie que les gens ne veulent plus, car ils n’ont jamais pu en jouir !
                                                                          Ce qu’on appelle « démocratie » en occident c’est une sorte de ploutocratie où les riches font élire par le peuple LEURS exécutants (grâce à des élections truquées) pour éviter que ce peuple se soulève encore une fois contre eux.
                                                                          Mais cela n’a RIEN à voir avec la vraie démocratie où c’est le peuple lui-même qui vote sa constitution et ses lois, dans les intér êts du peuple et non pas dans les intérêts des riches et des banquiers.

                                                                          Toi, tu aimerais bien revenir au temps des rois, plus conforme à tes idées religieuses d’un autre temps.

                                                                          Nous au contraire ne voulons pas retourner à la tyrannie des rois pour remplacer le tyran Macron. Nous voulons une VRAIE démocratie, et voter nos lois nous-mêmes !


                                                                        • véronique 23 mars 14:14

                                                                          @xana

                                                                          Entièrement d’accord. Et effectivement il n’y a jamais eu de démocratie en France.


                                                                        • Michel DROUET Michel DROUET 23 mars 09:48

                                                                          @l’auteur

                                                                          Pas de dénonciation de truquages, de manipulations ou de magouilles juste une grosse fatigue démocratique.

                                                                          Donc, je n’irai pas voter comme je le fais depuis 2017

                                                                          L’impression que le ni gauche, ni droite a fait son chemin et a mis fin aux débats d’idées, et cela va continuer.

                                                                          Plus d’idéologie, mais des programmes, des catalogues qui n’engagent que ceux qui y croient et qui pleureront dans deux mois et des thématiques qui vont bien dans l’air du temps (Immigration, sécurité) et masquent le reste.

                                                                          L’impression également qu’une petite part du pays, mais la plus riche décide de ce qui est bien pour elle et non pour les français (cf Pécresse reprise en mains par le Médef...).

                                                                          Un battage médiatique organisé et des promesses de « grands débats » ou de « conventions citoyennes » d’où il ne ressort pas grand chose.

                                                                          Enfin, l’impression que la classe politique est interchangeable : un coup à droite, un coup à gauche, un coup à l’extrême droite. Des rentiers de la politique et qui tiennent à ce que ça dure en se ralliant au plus offrants et des « petits candidats », idiots utiles, justes là pour l’animation, le folklore et faire croire au pluralisme.

                                                                          Ce sera donc sans moi.


                                                                          • xana 23 mars 10:02

                                                                            @Michel DROUET
                                                                            Bravo. Seuls les ânes ne changent pas d’avis devant l’évidence.
                                                                            Et merci pour votre exemple !


                                                                          • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 23 mars 18:12

                                                                            @Michel DROUET
                                                                            C’est votre choix et votre droit mais c’est exactement ce qu’attend le système de ceux qui en ont perçu son imposture et ses failles : qu’ils se retirent de la République et qu’ils subissent et se soumettent aux ordres du pouvoir sans l’ouvrir et sans manifester. Bref, allons vite vers la 4ème dose et fermons la. Après tout, nous ne sommes que des irresponsables si nous exprimons un libre arbitre has been. Le piège s’est donc refermé.


                                                                          • Michel DROUET Michel DROUET 24 mars 07:51

                                                                            @Régis DESMARAIS
                                                                            M’abstenir ne m’a jamais obligé à « la fermer » et à ne pas manifester. Surprenant pour vous, n’est-ce pas ?
                                                                            Dépassée la caricature du pêcheur à la ligne ou du type irresponsable qui se cache honteusement dont on voudrait nous affubler, je milite désormais pour l’abstention ouvertement, notamment sur ce site en donnant mes arguments dont, paradoxalement vous ne souhaitez pas débattre.


                                                                          • véronique 24 mars 07:53

                                                                            @Régis DESMARAIS

                                                                            Ce que le système attend, c’est que les électeurs soient convaincus qu’en allant choisir un candidat à la présidence de la république, ils sont en démocratie. L’élection présidentielle est l’élection préférée des français. Le taux de participation le démontre à chaque fois car l’abstention y est limitée. Aller voter à une élection anti-démocratique en croyant que c’est la démocratie, voilà ce que le système attend des français. 


                                                                          • véronique 24 mars 09:48

                                                                            @véronique
                                                                            @Régis DESMARAIS

                                                                            J’ajoute qu’en allant voter pour un candidat à la présidentielle, vous allez bien plus sûrement vers la 4ème dose car vous cautionnez le système. En effet, comme il n’y a qu’un seul élu, une aberration dans une république démocratique, voter pour un candidat même non élu permet de légitimer celui qui est élu.


                                                                          • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 25 mars 00:23

                                                                            @Michel DROUET
                                                                            Désolé mais j’ai répondu à vos arguments bien connus du reste dès mon article : bonnet blanc et blanc bonnet, tous pourris, rien ne changera par les élections etc... C’est exactement ce que veut le système. Si je comprends aisément votre lassitude et votre rejet du processus électoral, ne plus vouloir voter c’est se placer hors des institutions. Le problème, c’est que ces institutions ne vont pas vous placer hors de leur périmètre de contrôle et elles viendront vous chercher pour la nième piquouze ou nième privation de liberté. C’est vrai que voter ne sera pas le grand soir, mais je pense que ceux qui ne trouveront pas du plaisir à essayer de virer Macron dès le 1er tour, auront en fait bien peu d’empathie pour tous les soignants suspendus et pour tous ceux qui souffrent de ce régime. Entre rien faire et tenter le coup de brouiller les cartes par une participation massive au 1er tour, je pense que le déplacement aux urnes vaut le coup. 


                                                                          • jack mandon jack mandon 23 mars 10:02

                                                                             C’est vrai que la justice ne s’empresse pas de saisir les affaires foireuses de Macron parce qu’elle est à deux vitesses, voire même corrompue.

                                                                            Macron le guignol du capital et toutes les institutions répondant à la logique de la haute finance sont dans l’immanence d’un pouvoir totalitaire.

                                                                            Croyez-vous que les français majoritairement, possèdent encore un minimum de sens critique ? La politique en place utilise tous les rouages de sa publicité. Ce qui a fait tomber Fillon ne semble pas inquiéter un gouvernement qui a multiplié les erreurs voire même les escroqueries manifestes.

                                                                            Toutes les personnalités qui se présentent contre macreux sont plus honorables que lui et dans un contexte gouvernemental bien construit elles ne pourraient nuire plus que lui. Le système présidentiel monarchique ne peut convenir qu’à une personnalité digne et qui a une haute idée de ses responsabilités. L’éthique apparaît essentielle.

                                                                            Il faudrait aussi prendre pleinement conscience du danger absolu de l’impérialisme américain qui engendre un chaos permanent pour imposer ses stratégies guerrières.

                                                                             

                                                                            François Mitterrand : « La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort. »

                                                                             

                                                                            Au moment où la chouette crépusculaire prend son envol, tout homme pensant honorable fait un constat de sagesse. (Hegel)

                                                                             

                                                                            Mais cela ne signifie pas que la nation française a rajeunie, elle est hélas âgée, aveugle et manipulée.

                                                                            Pour le vote, il est évident qu’il faut éliminer macreux, le beau costume vide, le foireux du capital, le provocateur inconscient qui est assez idiot pour risquer sa vie. Mais si vous éliminez cette erreur de la nature, vous n’atteindrez pas le marionnettiste qui vassalise les peuples. 

                                                                             


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité