• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 104 ans et le droit de mourir...

104 ans et le droit de mourir...

JPEG

L'homme est-il fait pour vivre plus de 100 ans ? Alors que les transhumanistes nous promettent une vie éternelle, le cas de cet Australien de 104 ans qui a décidé d'avoir recours au suicide assisté nous montre les limites de notre humanité.

 

Cet Australien de 104 ans, un scientifique a décidé que sa vie avait assez duré. Il a, alors, fait le voyage jusqu'en Suisse pour bénéficier d'une mort douce, car dans son pays, le droit à mourir n'existe pas.

 

"Ma vie est assez difficile, ces dernière années, j'ai vraiment hâte d'en finir.", a-t-il déclaré pour justifier sa décision.

Comment ne pas le comprendre ?

Quand le corps fait défaillance, quand les douleurs sont trop intenses, l'euthanasie, le suicide assisté devraient être accessibles à toute personne qui le souhaite.

 

David Goodall était un biologiste australien de renom. Il a mis fin à ses jours ce jeudi 10 mai autour de midi. 

Cet homme ne souffrait d'aucune maladie en phase terminale, mais jugeait que sa qualité de vie s'était détériorée et qu'il était temps de partir. "Je suis heureux d'avoir la chance demain d'en finir et j'apprécie l'aide de la profession médicale de ce pays pour rendre cela possible" avait-t-il précisé.

"Je pense que mon voyage va contribuer à changer la législation...", avait-il affirmé...

 

Hélas, en France, beaucoup de gens meurent encore très mal, dans des souffrances atroces... La mort lente est inadmissible quand on peut apaiser et abréger des douleurs physiques, morales.

 
Arrêtons d'agiter le vieux spectre de la religion, la science a évolué : elle permet à tous de s'épargner une fin de vie douloureuse.

 On voit bien aussi que les motifs religieux ne tiennent pas, n'ont aucune raison d'être : assez d'hypocrisie ! Quand il s'agit d'apaiser la douleur, c'est bien la compassion religieuse qui intervient, c'est elle qui nous relie et nous unit aux autres : on ne peut souhaiter la douleur des autres, de ceux que l'on aime...

La pratique de l'euthanasie et du suicide assisté doit être, bien sûr, strictement encadrée avec l'accord du patient, de la famille, avec différents avis médicaux, mais cette évolution est nécessaire face au désarroi de certains patients qui subissent une véritable torture... 

 

Le cas de cet Australien est un exemple : il nous montre que la législation doit évoluer... en l'état actuel des lois, seuls les gens fortunés peuvent faire le voyage vers la Suisse pour bénéficier du suicide assisté.

 

Pour endiguer cette injustice, on attend une harmonisation des législations européennes sur le sujet.

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2018/05/104-ans-et-le-droit-de-mourir.html

 

https://www.francetvinfo.fr/societe/euthanasie/suicide-assiste-le-dernier-voyage-d-un-australien_2747907.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.24/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

85 réactions à cet article    


  • astus astus 15 mai 2018 17:38

    Actuellement « Seuls 11 % des Français s’opposent à toute évolution de la législation sur la fin de vie. Et les plaidoyers pour légaliser l’euthanasie et le suicide assisté trouvent un écho dans les franges traditionnellement conservatrices de la population : 91 % des sympathisants de droite sont pour une évolution (…) Même les catholiques pratiquants sont 72 % à se dire favorables à une légalisation de l’euthanasie et/ou du suicide assisté. » (Marianne 2 mai 2018)


    Les médecins qui ont le privilège d’accoucher la vie ont  le devoir d’apporter d’autres délivrances à la fin de celle-ci car ils s’occupent de leurs patients de la naissance à la mort, et que ceux-ci finiront toujours par mourir même avec les meilleurs soins du meilleur médecin du monde. Les praticiens doivent donc être les premiers à accepter cette échéance inévitable qui blesse leur narcissisme de toute puissance et leur propre peur irrationnelle de la mort en refusant pour des raisons strictement humanistes toute déchéance évitable. Il est légitime que chacun qui n’a pas choisi de vivre puisse choisir sa mort sans imposer à quiconque son propre choix. Cela permettrait aussi de mieux soigner les vivants, ce qui est en fin de vie est plutôt un beau geste pour tous. Pour mémoire les soins donnés à Vincent Lambert (4000 € par jour X 365 jours pendant 10 ans) = 14 600 000 €



    • foufouille foufouille 15 mai 2018 17:53

      @astus

      tu sais où tu peut la mettre ta déchéance ?
      et c’est à partir de combien ton trop cher ? un vieux revient cher comme un invalide à 80%.
      en france, tu as 3000 vincent = 3000 cadavres

    • hunter hunter 15 mai 2018 19:23
      @astus

      Ne vous inquiétez pas, nos gouvernants sont en train de faire rentrer plein de « chances », des « futurs Montaigne », qui se chargeront de vous occire bien avant que ce ne soit l’heure !

      Ils sont là pour ça, c’est leur mission, ils la rempliront à la perfection !

      Et puis vous verrez, si le sabre est bien aiguisé, ça passe tout seul......

      Cessez de vous inquiéter pour votre fin de vie, elle est proche.

      Adishatz

      H/


    • astus astus 16 mai 2018 09:01

      @foufouille

      Vos insinuations grossières n’élèvent pas votre cause. Et vous pouvez en outre constater que je respecte la liberté de choix de chacun puisque j’écris : 
      « Il est légitime que chacun qui n’a pas choisi de vivre puisse choisir sa mort sans imposer à quiconque son propre choix »

      Quant à vos jeux de mots fréquents sur ce sujet entre euthanasie et nazi ils sont à l’évidence  totalement déplacés pour tout être censé. C’est ce qu’on appelle le point Godwin ?

      Il n’en demeure pas moins que s’il y a 3000 Vincent Lambert en France cela coûte par an environ 43 800 000 000 € à la collectivité et qu’il est normal que celle-ci, dans un pays démocratique, en soit informé.



    • oncle archibald 16 mai 2018 10:31

      @astus : « Il est légitime que chacun qui n’a pas choisi de vivre puisse choisir sa mort sans imposer à quiconque son propre choix. »

      Cette affirmation est en parfaite contradiction avec ce que vous semblez souhaiter puisque vous voulez imposer au corps médical de délivrer la mort à votre convenance, et même davantage puisque pour faire des « économies » il vous parait souhaitable d’envoyer ad patres tous ceux qui ne vous paraissent pas « assez vivants », les trop vieux, les trop mal foutus, etc ... La vocation des médecins et de nous aider à vivre, pas de nous tuer.

      Votre contribution illustre parfaitement toutes les dérives qui inévitablement viendraient se greffer sur une légalisation de l’euthanasie et du suicide assisté. Ce serait tellement facile d’inciter une personne vulnérable à réclamer la mort que les héritiers pressés et les directeurs d’hôpitaux manquant de place vont pouvoir se régaler !

      Et pour le cas de David Goodall dont l’auteur précise bien qu’il ne souffrait d’aucune maladie en phase terminale et qui était à 104 ans en pleine possession de ses moyens intellectuels quelle pitié de constater que seule sa petite personne a de l’importance à ses yeux.

      Il n’a pas une épouse, des enfants, des petits enfants, des amis qui tiennent à lui, qui l’aiment, qui prennent plaisir à discuter avec lui ? La réponse est probablement oui, il y a des gens qui l’aiment mais il s’en fout ! Quel égoïsme !


    • rosemar rosemar 16 mai 2018 11:05

      @oncle archibald


      Les gens qui l’aiment ont tout simplement eu la volonté de ne plus le voir souffrir : est-ce que vous pouvez le comprendre ?

    • rosemar rosemar 16 mai 2018 11:06

      @rosemar

      Et, bien sûr, la décision vient de Goodall lui-même.

    • astus astus 16 mai 2018 14:19

      @oncle archibald


      Vous traduisez curieusement ma pensée, et traduire, c’est parfois trahir. Personne ne parle d’imposer au corps médical l’intention que vous me prêtez. Mais il faut au préalable dire que la vie ne s’oppose pas à la mort, mais à la naissance. La vie est donc ce qui existe de la naissance jusqu’à la mort. Et les médecins savent parfaitement que leur patient, même s’ils l’ont très bien soigné, mourra, tout comme eux-mêmes.

      Mais il est vrai que cela est ressenti par la plupart d’entre eux comme un échec, parce qu’ils se croient au dessus du lot, maîtres de la vie et tout- puissants, ce qu’ils ne sont pas, et qu’ils ont comme beaucoup de personnes sur ce fil, une sainte trouille de la mort (la leur surtout, car sinon pourquoi ont-ils choisi ce métier ?).
       
      Les personnes qui préfèrent accélérer la fin de leur vie pour des raisons qui les regardent doivent l’avoir signalé à leur entourage et, mieux, rédigé des directives anticipées de fin de vie. Les médecins qui le souhaitent peuvent alors y participer sauf ceux qui le refusent pour des clauses de conscience, comme pour l’avortement. On peut même concevoir que le patient lui-même puisse absorber une substance létale ou confier de façon vérifiable et attestée ce soin à une autre personne clairement désignée, qui ne soit pas le médecin, et qui l’accepte. Alors où est le problème ? Vous préférez vraiment l’hypocrisie actuelle où tout se fait en douce ?

      Dernier point : je n’ai jamais dit qu’il fallait débrancher Vincent Humbert. Simplement il y a des personnes qualifiées qui ont estimé, à plusieurs reprises, et en accord avec les lois, que l’on est dans l’obstination « déraisonnable ». Alors les français qui ne peuvent pas toujours être bien soigné en raison de contraintes budgétaires doivent savoir que cela a un coût. Et il est parfaitement légitime puisqu’on n’a pas choisi de vivre de pouvoir choisir sa mort. Ceux qui s’y opposent aujourd’hui sont les mêmes ou presque qui se sont opposés à toutes les avancées humaines précédentes.

    • foufouille foufouille 16 mai 2018 14:39

      @astus

      tes manipulations euthanazistes sont grossières également.


    • foufouille foufouille 15 mai 2018 17:41
      "Cet Australien de 104 ans, un scientifique a décidé que sa vie avait assez duré. Il a, alors, fait le voyage jusqu’en Suisse pour bénéficier d’une mort douce, car dans son pays, le droit à mourir n’existe pas."

      il était vraiment en bonne santé pour faire le voyage et avec plein de fric.


      • hunter hunter 15 mai 2018 19:21

        @foufouille


        Et visiblement pas handicapé...donc il n’avait qu’à se mettre un gun dans la bouche, un bon 45, et hop...plus d’héritage pour les descendants !

        T’as vu, on revient encore sur l’euthanasie..putain c’est varié quand même non.. ?

        Bon à part ça, ta santé ça va ?

        Et ton nouveau chez toi, t’es content ?

        Portes-toi bien

        H/

      • Henry Canant Henry Canant 15 mai 2018 17:48

        Rosemar,


        Si tu allez aussi faire un tour en Suisse ?

        • Lonzine 15 mai 2018 18:55

          que vient faire cette anecdote dans le débat publique ?


          • foufouille foufouille 15 mai 2018 18:58

            Bertrand Vergley, philosophe et théologien, auteur de plusieurs livres sur la mort[1] livre ainsi son analyse : pour certains de nos contemporains, David Goodall est un « héros », car la vieillesse est considérée comme une « horreur ». Mettre fin à sa vieillesse serait un moindre mal en attendant que la science soit capable de « mettre fin à la mort ».

             

            Selon le philosophe, la caractéristique principale de la modernité, c’est que « le plaisir est plus important que la vie. C’est lui qui est sacré. Lui qui donne de la dignité à la vie ». S’il n’y a plus de plaisir, la vie ne vaut plus la peine d’être vécue, dans notre monde « matérialiste, pragmatique, utilitariste, consumériste ».

             

            Bertrand Vergeley va même plus loin, expliquant que « le monde moderne se rue sur la quantité de plaisirs afin de compenser la perte du bonheur et de la joie ». Quant aux séniors eux-mêms, ils « nous font peur. Incarnant une vie qui n’est pas plaisante à regarder, ils menacent notre désir de plaisir. Nous ne voulons pas en entendre parler parce que nous aspirons à pouvoir entendre uniquement une vie parlant de plaisir ».

             

            La leçon que tire le philosophe, c’est que « notre monde est devenu un monde d’usagers de la vie, de consommateurs de la vie qui entendent être satisfaits ou remboursés. L’euthanasie est à comprendre dans cette logique consumériste. La vie ne donne plus de plaisir ? Se faire euthanasier est une façon de se faire rembourser en tant que consommateur non satisfait. »



            • oncle archibald 16 mai 2018 10:57

              @foufouille : merci de nous avoir donné accès à la pensée de Bertrand Vergley qui fait une analyse des moteurs de notre époque « matérialiste, pragmatique, utilitariste, consumériste » que je trouve absolument pertinente. Ce dont on manque, c’est d’amour partagé, un amour échangé dans le contact relationnel.



              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 15 mai 2018 19:15

                @foufouille

                Bonjour. L’est con ...des veuves noires ça se trouve en Australie... A son âge une piqure et au bout d’un quart d’heure...zoooouuuu .game over.


              • hunter hunter 15 mai 2018 19:26

                @Aita Pea Pea


                Il y a aussi le serpent le plus venimeux en Australie, bref l’embarras du choix quoi !

                H/

              • hunter hunter 15 mai 2018 19:34

                @arioul


                Ah oui excellent !

                Avec le prix qu’il a casqué chez les helvètes, il pouvait se payer une top call-girl

                Bon allez, je vais faire des économies tiens.....

                 smiley

                Adishatz

                H/

              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 15 mai 2018 19:37

                @hunter Bonjour. Le crocodile de mer aussi, au nord. Tu vas peinard a la pêche et t’attend...l’appât c’est toi . Vu les bestiaux ça doit pas durer longtemps...lol


              • foufouille foufouille 15 mai 2018 19:38

                @Aita Pea Pea

                oui mais il a donné son corps à la science. dans le désert, il aurait servi de repas aux vautours.


              • foufouille foufouille 15 mai 2018 19:41

                @hunter

                d’après l’article, il avait un peu de mal à marcher mais bossait encore ...........
                pour l’argent, ce sont les euthanasistes qui ont fait des dons jusqu’à 20 000$ australiens.


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 mai 2018 19:35

                j’avais une amie confrontée à un dilemme : soit on lui otait son anneau qui lui rentrait dans l’estomac et avait 99% de chance de mourir durant l’opération, soit elle mourait dans d’atroces souffrances. Elle avait prévu le coup et effectivement, il est parti (367 magnum). Juste au bon endroit, dans la bouche ou sous la machoire. Son visage était serein. Aucune grimace ni souffrance. Ne laissez pas les autres prendre votre mort en charge.


                • foufouille foufouille 15 mai 2018 19:42

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  ton amie devait vivre en afrique car c’est une opération sans risque ou presque.


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 mai 2018 19:49

                  @foufouille


                  Elle s’est déjà fait opérer à 63 ans. L’anneau bougeait déjà. Elle est restée dans un coma prolongé. Le cocktail pour l’endormir lui fut presque fatal. Un dernière opération, elle y restait. Elle était une Festetic de Tolna (du solide) mais pas Raspoutine. https://www.google.be/search?q=Festetic+de+tolna+sauvage&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwj0qrKmo4jbAhWFN8AKHaMpA-EQ_AUICigB&biw=1164&bih=614#imgrc=q-9PfAiS4RsMGM :

                • foufouille foufouille 15 mai 2018 20:04

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  c’est toujours pas 99% de décès.


                • rosemar rosemar 15 mai 2018 20:44

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  C’est une mort atroce.

                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 mai 2018 20:54

                  @rosemar

                  Apparemment non, étant donné sa sérénité. Par contre le combat qu’elle a vécu dans sa tête et nous qui étions impuissants face à sa détresse, (crainte de se réveiller dans un état épouvatable après l’opération ou mort lente dans des souffrances que nous imaginons..).les médecins aussi. Tout ce qu’elle avalait, elle le recrachait. Les fins de vie sont le plus généralement horribles. J’espère partir en plein sommeil....

                • Henry Canant Henry Canant 15 mai 2018 22:57

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                  La rombière, on serait plutôt intéressé à la partouze à laquelle t’a convié Nabum.


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 mai 2018 10:20

                  Henry Canant, je suppose que ton imagination est un peu en manque et que Play-boy ne te fais plus fantasmer. Alors je te présente ANTO CARTE, peintre belge et louviérois qui a parfaitement représenté la scène. Et tu pourras t’en délecter pour le restant de tes jours (Bon, il s’agit indirectement d’un représentation biblique, mais TU sautes,....cela risque de diminuer ta "jouisssance de pépère lubrique). https://www.google.be/search?biw=1164&bih=614&tbm=isch&sa=1&ei=sOj7WsDVN4uNgAbooL-4DA&q=Anto+carte&oq=Anto+carte&gs_l=img.12..0j0i30k1j0i24k1l3.3956.3956.0.7470.1.1.0.0.0.0.118.118.0j1.1.0 ....0...1c.1.64.img..0.1.115....0.aFnbjhDhJnE#imgrc=SZZyOvxdyhMM4M :



                • petit gibus 15 mai 2018 19:59
                  Pour une fois 
                  merci rosemar pour ton sujet
                  Quand cessera l’hypocrisie actuelle sur cette ultime liberté que nous refuse 
                   le milieu médical, judiciaire et politique ? !

                  Plus de 70% de Français la réclame

                  Un livre à lire absolument :
                  « Pitié pour les hommes »
                  de Denis Labayle

                  Lui sait de quoi il parle :
                  25 ans comme chef de service dans la région parisienne
                  contrairement à des schizophrènes aux positions dogmatiques 
                  qui veulent imposer à tout le monde et pas qu’à eux même 
                  une ultime « PEINE » de mort comme fin de vie smiley



                  • foufouille foufouille 15 mai 2018 20:05

                    @petit gibus

                    je te bute pour deux fois moins cher : 4000 en cash.


                  • rosemar rosemar 15 mai 2018 20:47

                    @petit gibus

                    Merci pour la référence...

                  • Montdragon Montdragon 15 mai 2018 20:15
                    Chez nous un vieux sous médoc, gavé, attend l’heure de bouffer mais ne sait plus si il peut mourir un jour et n’attends rien, même pas la mort.
                    Effrayant.

                    • foufouille foufouille 15 mai 2018 20:20

                      @Montdragon

                      le mieux est de tuer les gens quand ils sont malades et ne rapportent plus assez. donc 50 ans pour un pauvre ...........
                      75 pour un fergus qui aura assez vécu.


                    • rosemar rosemar 15 mai 2018 20:46

                      @Montdragon

                      En effet, beaucoup de personnes âgées sont assommées de médicaments, c’est terrible.

                    • Coriosolite 15 mai 2018 20:51
                      Bonjour,

                      Le titre de l’article me laisse songeur.

                      « le droit de mourir » ? mais mourir n’est pas un droit ou un choix.
                      C’est l’issue inéluctable de notre séjour ici-bas. Que l’on décide de la date et du moyen, ou qu’on s’en remette à l’inéluctable, n’y change rien.

                      Que certains souhaitent abréger leur vie, je désapprouve ce choix mais je le respecte.
                      Dans certains cas le suicide n’est pas une fuite ou une lâcheté, mais un acte noble de bravoure, je l’admet.
                      Je trouve par contre malhonnête et manipulateur de mélanger suicide, assisté ou non, et euthanasie.
                      Quant à débattre de ce sujet, cet article n’est en aucun cas une introduction valable pour un débat.
                       

                      • rosemar rosemar 15 mai 2018 22:54

                        @Coriosolite

                        Vous êtes défavorable à l’euthanasie ? Bien sûr, comme je le dis dans l’article, il faut qu’elle soit encadrée strictement.

                      • Gasty Gasty 16 mai 2018 09:43

                         La constitution nous interdirait-elle de choisir le jour de sa mort ? Faut-il proscrire la mort et comment faire ?
                        Le débat ce n’est pas la mort mais la souffrance physique et morale ou la non vie...Tant qu’il y aura de la vie il y aura la mort, alors pourquoi refuser qu’elle soit heureuse elle aussi ?
                        La torture plutôt que la mort, non merci !


                        • zygzornifle zygzornifle 16 mai 2018 09:56

                          Quand je serais vieux et décadent j’irai me planquer au sénat , on ne me remarquera meme pas .... 


                          • zygzornifle zygzornifle 16 mai 2018 09:58

                            On devrait organiser un tirage du loto ou le gagnant aurait droit a son euthanasie ....


                            • Hecetuye howahkan 16 mai 2018 10:12
                              Mais ils ne font guère mieux ceux d’aujourd’hui qui, avant de commettre leurs crimes les plus graves, les font toujours précéder de quelque jolis discours sur le bien public et le soulagement des malheureux. On connaît la formule dont ils font si finement usage ; mais peut-on parler de finesse là où il y a tant d’impudence ?

                              La Boétie..écrit il y a 500 ans et ce matin..


                              pourquoi faut il que la masse tombe toujours dans tous les pièges...tendu par les psychopathes que nous soutenons.. ??? smiley... smiley

                              sauf exceptions



                              • Hecetuye howahkan 16 mai 2018 10:25

                                @Hecetuye howahkan


                                A chaque fois que tout pouvoir actuel et souvent passé parle de faire du bien aux populations c’est parce que derrière il y a une autre idée qui celle la n’est pas du tout faire pour faire du bien

                                grâce aux milliards de crétins qui n’ont plus l’usage de leur cerveaux y ayant renoncé volontairement et se laisse avoir à chaque fois totalement hypnotisés par les paroles du maître, et bien doucement ce qui est en train de se mettre en place ici est le plan de entre autre Jacques Attali...après 65 ans tout humain doit mourir



                                il y en aura encore pour dire : « on » ne savait pas..toujours pareil ..

                              • Hecetuye howahkan 16 mai 2018 10:27

                                @Hecetuye howahkan


                                extrait



                                 Jacques Attali. (L’avenir de la vie) 1981.
                                 « Dès qu’il dépasse 60-65 ans, l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte cher à la société. La vieillesse est actuellement un marché, mais il n’est pas solvable. Je suis pour ma part en tant que socialiste contre l’allongement de la vie. L’euthanasie sera un des instruments essentiels de nos sociétés futures… « 

                                Soit dit en passant qu’un tel génocidaire en projet ose tenter entre les deux tours, cette manipulation d’emmener son poulain sur le lieu d’un génocide dont la candidate adverse n’est en rien responsable quant à elle, c’est l’hôpital se foutant ouvertement de la charité.


                                Vous n’en avez pas marre d’être aussi idiots et manipulable à souhait  ????


                              • Hecetuye howahkan 16 mai 2018 10:29

                                @Hecetuye howahkan


                                ces gens sont des psychopathes, peut être l’ êtes vous vous aussi ??


                              • oncle archibald 16 mai 2018 10:44

                                @Hecetuye howahkan :

                                "Jacques Attali. (L’avenir de la vie) 1981.
                                 « Dès qu’il dépasse 60-65 ans, l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte cher à la société. La vieillesse est actuellement un marché, mais il n’est pas solvable. Je suis pour ma part en tant que socialiste contre l’allongement de la vie. L’euthanasie sera un des instruments essentiels de nos sociétés futures… « "

                                Jacques Attali aura 75 ans cette année. Cherchez l’erreur !

                                Finalement c’est un politique comme un autre, faites ce que je dis, pas ce que je fais !


                              • Hecetuye howahkan 16 mai 2018 11:11

                                @oncle archibald


                                Salut tonton, oui tout à fait c’est aussi pour cela que j’ai amené ces propos..

                              • rosemar rosemar 16 mai 2018 11:19

                                @oncle archibald


                                Il ne s’agit pas d’imposer l’euthanasie ou le suicide assisté à qui que ce soit : ce doit être un libre choix. Et c’est le cas de cet Australien...

                              • oncle archibald 16 mai 2018 11:39

                                @rosemar :

                                Arrêtez avec ces sornettes, le but clairement exprimé est d’obtenir une loi qui permettra voire obligera un médecin à tuer son patient, et à partir de là tout le monde sait que les dérives sont non pas éventuellement possibles mais inévitables !

                                Votre australien est un gros égoïste qui illustre parfaitement notre société de gavés, notre époque « matérialiste, pragmatique, utilitariste, consumériste » comme le dit si bien Bertrand Vergley. C’est en outre un sans couilles qui n’a pas eu le courage de se suicider discrètement. C’est un militant, comme vous, qui a voulu faire la une des journaux dans le but de « faire avancer la cause ».


                              • Gasty Gasty 16 mai 2018 11:53

                                @rosemar

                                Oui en effet ! entre choisir et imposer il y a un fossé et l’amalgame lorsqu’il s’agit d’euthanasie est là pour servir la peur.

                                @Hecetuye howahkan Vous voulez nous faire peur. Peutetre avez-vous raison mais c’est un autre débat.

                                La population n’en est pas encore à stigmatiser les vieux mais le monde étant ce qu’il est on peut toujours le craindre puisqu’on le fait avec des catégories de salariés ou avec les aides sociales aux plus défavorisés.


                              • rosemar rosemar 16 mai 2018 11:54

                                @oncle archibald

                                Mais bien sûr que non ! Il ne s’agit pas de donner un permis de tuer. Mais quand la vie n’est plus la vie, qu’elle n’est que souffrances, est-il souhaitable de continuer à vivre ?

                              • oncle archibald 16 mai 2018 12:40

                                @rosemar : « quand la vie n’est plus la vie, qu’elle n’est que souffrances, est-il souhaitable de continuer à vivre ? »

                                La vie des personnes gravement handicapées est elle une « vraie vie » ? Qui décide quelle vie vaut la peine d’être vécue et quelle vie « ne vaut rien » ? J’imagine que vous sentez bien qu’il est impossible de répondre à ces questions !

                                Pour moi il est souhaitable de continuer à vivre tant que l’on aime et que l’on est aimé. Je supporte très mal ces notions de « valeur » qui en fait dépendent du regard porté sur la personne handicapée, le pire restant encore de raisonner en réfléchissant à ce que coute à la société la vie d’une personne très âgée et/ou handicapée.


                              • rosemar rosemar 16 mai 2018 12:46

                                @oncle archibald

                                C’est la personne concernée qui décide, bien sûr, si elle en est capable : on ne doit pas lui imposer quoi que ce soit, dans tous les cas.
                                Goodall ne supportait plus son état : il a décidé de partir, c’est un choix personnel.



                              • foufouille foufouille 16 mai 2018 14:43

                                @rosemar

                                non, il s’agit de manipuler l’opinion pour que de plus en plus de gens se suicident car déchéant, vieux, invalide, malade ou pour le fric.
                                goodall était en bonne santé et pouvait se suicider tout seul sans problème.


                              • Gasty Gasty 16 mai 2018 16:17

                                @foufouille

                                Pourquoi de la manipulation plutôt qu’une évolution des mentalités. L’IVG a-t-elle été une manipulation ?
                                Je veux bien qu’on puisse regretter qu’un riche se fasse assister alors qu’un pauvre devra se jeter sous un train ou qu’un vieux, invalide ou malade aient recours à une pharmacopée ou au gaz de ville mais au moins on en parle. C’est positif non ?


                              • Hecetuye howahkan 16 mai 2018 16:32

                                @Gasty


                                L’IVG oui une manipulation totale venu toujours des mêmes...

                                il suffit d’utiliser des préservatifs, moyens de contraceptions et pour commencer par faire tout simplement attention etc

                                l’ivg comme moyen de contraception est réellement une arnaque totale..évidemment..

                                qui c’est qui pousse à cela déjà ???



                              • oncle archibald 16 mai 2018 16:47

                                @Hecetuye howahkan

                                Ceux qui poussent à cela sont ceux qui nient la responsabilité personnelle, qui nous gavent d’informations premachées pour bien nous conditionner. Bientôt un ordinateur programmé par ces nuisibles nous dira ce qu’il y a lieu de faire à chaque instant de notre vie, et si nous « coûtons » trop cher à la société nous orientera vers des solutions permettant « à ceux qui le méritent » de continuer à vivre. 

                              • Gasty Gasty 16 mai 2018 17:37

                                @Hecetuye howahkan
                                « ’ivg comme moyen de contraception est réellement une arnaque totale.. »
                                Que l’IVG soit une contraception pour vous c’est bizarre. Mais qui vous pousserait à croire cela ? Les entreprises du préservatif ? Non.... !
                                Puissiez-vous finir votre vie sur une croix, en ce qui vous concerne je ne pense pas etre choquant en disant ça, je crois plutôt que pour vous ce serait une fin heureuse.
                                Si ce n’est pas le cas dites le moi !


                              • oncle archibald 16 mai 2018 17:47

                                @Gasty :

                                Que l’IVG soit une contraception comme une autre est hélas une triste réalité pour quelques filles qui ont perdu tout sens de la responsabilité. J’ai connu une fille qui faisait trois ou quatre IVG par an ! C’est complètement dingue !


                              • Xenozoid 16 mai 2018 17:48

                                @oncle archibald

                                non c’est impossible


                              • foufouille foufouille 16 mai 2018 18:03

                                @Gasty

                                ton IG est pratiqué sur un foetus pas encore né.
                                la manipulation à parler de déchéance, dignité, d’inutile ou d’argent dans le but de monter la population contre les inutiles qui seront montrés du doigt. ce qui se fait toujours pour certaines personnes envers les malades par exemple qui seraient courageux en crevant rapidement en travaillant.
                                ex avec pernault et claire chazal.


                              • Xenozoid 16 mai 2018 18:33

                                @oncle

                                 je répondais a cela

                                J’ai connu une fille qui faisait trois ou quatre IVG par an ! C’est complètement dingue !


                              • Gasty Gasty 16 mai 2018 18:39

                                @oncle archibald

                                Ca je veux bien le croire !

                                @foufouille

                                Tu me parles de la bêtise humaine. Certes ! il ne faut pas l’ignorer et en tenir compte.


                              • oncle archibald 16 mai 2018 18:42

                                @Xenozoid :

                                Je veux bien en bon méridional que je suis avoir tendance à un peu « ézagéger » mais plusieurs avortements par an et sur une période de plusieurs années c’est certain et donc pas du tout « impossible ».


                              • Xenozoid 16 mai 2018 18:46

                                @oncle archibald

                                tu n’es pas une femme....donc ce que tu dis est impossible, c’est comme dire que amaury est monté dans un bus , et a vue des putes de quartier de 14 ans qui insultaient une vielle, mais qui te dis plus tard que cela est possible même si il n’a jamais été la...
                                je te laisse a ta bonne soupe
                                smakelijk eten


                              • Xenozoid 16 mai 2018 18:48

                                @Xenozoid

                                smakelijk eten ,eet smakelijk

                                bon appetit


                              • foufouille foufouille 16 mai 2018 18:50

                                @Gasty

                                non, ça va plus loin comme dans les MDPH, la CPAM ou la CAF.


                              • Gasty Gasty 16 mai 2018 19:09

                                @foufouille
                                Si je comprend bien, tes craintes sont orientés vers les structures comme le MDPH etc...

                                OK !


                              • foufouille foufouille 16 mai 2018 19:12

                                @Gasty

                                pas uniquement, le nombre de « cons » sera beaucoup plus important et on te fera comprendre que tu es de trop comme certaines personnes que j’ai connues.


                              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 mai 2018 11:10

                                Lisez le point de vue de christian de duve : Chrétien ET médecin. Sa fille étant psychologue, il a OSE exprimer que quand il perdrait ses capacités et qu’il deviendrait un poids moral, physique et fianacer pour ses enfant, il préférait partir. Quelle belle preuve d’amour parental....http://plus.lesoir.be/92548/article/2017-05-04/cela-sest-passe-un-4-mai-christian-de-duve-choisi-le-moment-de-sa-mort


                                • rosemar rosemar 16 mai 2018 11:20

                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                  MERCI pour cet autre témoignage.

                                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 mai 2018 11:24

                                  @rosemar


                                  Christian de Duve, un très très grand Monsieur. Un exemple. Je le préfère à Stéphane Hessel. Indignez-vous, D’accord, mais contre qui ou quoi, ?????

                                • oncle archibald 16 mai 2018 12:06

                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                  Comment un père qui se sait aimé de ses enfants peut-il penser qu’il va devenir un poids « moral, physique et financier » pour sa progéniture ?

                                  J’imagine que Christian de Duve n’était pas à la fin de sa vie dans le besoin matériel, et qu’il pouvait en conséquence trouver les solutions idoines pour vieillir sans « peser » sur ses enfants. Je ne vois dans son geste qu’une preuve d’égoïsme et en rien une « preuve d’amour parental ». J’y vois plus « je ne supporte pas de me voir vieux et malade » que « je veux faire plaisir à mes enfants ».

                                  Cet esprit brillant n’avait-il comme ça tout à coup plus rien à dire à ses enfants et ses petits enfants ? Mes beaux parents sont morts à 93 ans et je peux vous assurer que leurs enfants, leurs bru et leur gendre, plus tous leurs petits enfants, prenions un plaisir fou à être avec eux et profiter de leur conversation, leur faire raconter leur vie, leurs voyages, etc etc ... Personne n’avait aucune hâte de les voir partir, leur vie ne nous « pesait » pas, bien au contraire.


                                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 mai 2018 12:16

                                  @oncle archibald

                                  Chaque histoire est différente. J’en connais d’autre catastrophiques. Les parents devenus alzheimer, incapables de régler les problèmes ou charges de leur appartement qui se dégrade, laissant aux enfants chômeurs le soin de s’en occuper et se retrouvant eux-même à la rue. L’héritage qui aurait permis de faire face aux frais étant bloqué. Alors que de leur vivant, les parents dans un état de conscience « normal » espérait transmettre l’héritage familial (par le leg de la maison des ancêtres)....Alors, quoi,...Si Christian de Duve a agit ainsi, c’est qu’il écoutait ce qui se disait dans les couloirs des médecins : faut-il sauver les enfants ou les parents ? Quand l’Etat se décharge totalement du problème.....


                                  • Hecetuye howahkan 16 mai 2018 11:21

                                    Finalement nous passons une non vie à fuir la vie sans bien sur s’en rendre compte à aucun moment,sauf exceptions, pour certains il est alors .....certain que le suicide final ne peut qu’être l’accomplissement d’une telle non vie..qui est déjà en soi un suicide lent, une non vie

                                    le suicide étant bien sur comme tout le monde n’en sait absolument rien du tout du à la tentative de fuir ce qui ne peut pas l’être, qui crée une souffrance atroce et notre pensée bien liquide trouve comme ultime solution de supprimer le corps pour supprimer la douleur ....

                                    il est vrai que cela marche à moitié..mais la vie n’est plus non plus...

                                    cela dit se suicide qui veut..est crétin qui veut, etc je me rappelle assez jeune d’un vague copain dépressif, enfin genre comme cela, toujours à chouiner qui un soir après une soirée pub monte sur la parapet d’un pont très haut et me dit : je vais sauter , j’en ai mare de la vie :: je lui ai dit texto : et bien saute !!

                                    il est descendu du pont en gueulant tout ce qu’il pouvait, genre oui tu déconnes, tu aurais du me sauver etc

                                    je l’ai laissé avec son propre problème.....et lui disant : tu me gonfles ..

                                    je l’ai revu de loin quelques années après...


                                    Pourquoi je dis cela ? pourquoi pas..c’est juste un vrai vécu..pas une fantaisie imaginaire ..

                                    mitakuye oyasin

                                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 mai 2018 11:30

                                      Face à un suicidaire, c’est souvent la meilleure attitude. Un patient en psychanalyse a tenté d’acculer le psy qui était derrière lui (j’ai eu l’enregistrement en main car il enregistrait ses consultation dans l’espoir de démolir le métier), si vous ne bougez, je me jette par la fenêtre,...le psy n’a pas bronché. Le patient a dû se dire, merde, si je saute, je risque d’abimer mon enregistrement,...comme Rosemar qui lève le voile de la profession d’enseignant, je fais de même pour un autre profession. Merci Rosemar ;

                                    • Hecetuye howahkan 16 mai 2018 13:27

                                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.


                                      Salut, face a un psychopathe aussi, avec une certaine violence physique contrôlée..mais puissante issue de la colère juste, encore une autre capacité oubliée

                                      laissons Attali avec Alain Soral 5 minutes...on n’en entendra plus parler..

                                    • Hecetuye howahkan 16 mai 2018 13:39

                                      @Hecetuye howahkan


                                      un de mes enfants à développé ce cote psychopathe , futur Attila donc, très jeune, celui qui se connaît assez donc pas d’une manière analytique du tout bien sur donc quasiment personne soyons honnête sait quoi faire avec cela, et cela ne vient pas de « moi je » mais d’un certain ailleurs ce fut long , à sa mère avec qui nous sommes ensemble je lui ai dit de ne pas s’en occuper car elle ne saisissait rien ..là aussi j’ai du être ..incisif..

                                      à 21 ans aujourd’hui quand je lui ai parlé de l’époque ou je fus très dur avec elle à chacune de ses « envolées » lyriques.., elle me regarde assez éberluée car elle ne l’a pas du tout vécu comme cela ..par contre elle se rappelle de certaines engueulade avec sa mère , elle savait en fait que ce qu’elle faisait était « borderline » surtout pour elle en fait ..une question de souffrance bien sur...sujet inconnu de l’ensemble de l’humanité sauf pour essayer de la fuir ..dommage c’est notre seule porte d’ issue

                                      mais voila nous ne savons plus...et n’en prenons pas le chemin..

                                      qu’y puis je ? rien bien sur..mais dans le cas parent enfant la relation est spécifique , à condition que le parent ai autre chose que un vague post coït attention avec son enfant biens sur
                                      ..c’est une engagement pour la vie ...avec une vision clair..si possible...adaptable aussi etc


                                    • Gollum Gollum 16 mai 2018 16:44

                                      @Hecetuye howahkan

                                      un de mes enfants à développé ce cote psychopathe 

                                      Tiens donc ? Avec un père adepte de la non-violence comment cela peut-il être possible ?

                                       et cela ne vient pas de « moi je » mais d’un certain ailleurs 

                                      C’est ce qui s’appelle : savoir endosser ses responsabilités. smiley Pourquoi ne suis-je pas surpris ?

                                      qu’y puis je ? rien bien sur..

                                      Ben non. Vous n’êtes pas psychopathe vous.

                                      Ben les miens vont bien et sont parfaitement bien équilibrés. Voilà. smiley



                                    • macchia 16 mai 2018 18:38

                                      Le revolver c’est la liberté. Vrai au point de vue psycologique, facile à dire est moins cher que la Suisse. En posseder un aide à avoir confiance en cas de souffrance grave. Toutefois il faut être encore en condition de s’en servir et s’enficher du choc pour femme, enfants, petits-enfants.


                                      • Claudec Claudec 16 mai 2018 20:22

                                        Face à l’évidence de la mise à mort d’une planète et d’une civilisation, par une population que sa démesure rend chaque jour plus malheureuse et moins gouvernable, merci à ce philanthrope d’avoir rappelé que la dénatalité n’est pas le seul moyen de résoudre ce problème (s’il en est encore temps).

                                        Naître moins nombreux et vivre moins vieux.

                                        • guepe 16 mai 2018 22:17

                                          Il suffit de faire un tour dans un service de médecine physique pour adhérer à l’euthanasie.

                                          Les conditions de vie de ces patients sont tellement affreuses que heureusement que les 3/4 n’en n’ont pas conscience smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité