• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 2012 : le Sarkhollande, nouveau pays médiatique, lettre ouverte au (...)

2012 : le Sarkhollande, nouveau pays médiatique, lettre ouverte au SNJ

La presse nous vole éhontémment notre élection. La presse audiovisuelle, d'une part, nous avait montré son visage de fossoyeur de démocratie tout au long du mois de janvier quand le CSA a confirmé l'impression de ce que nous supposions, à savoir un rouleau compresseur des media pour ce nouveau pays qu'est le Sarkhollande avec des radios qui ont impunément donné à ce couple 77 % de leur temps d'antenne pour Europe 1 et France Info par exemple, où France 3 qui n'a accordé que 3 petits pour-cents à François Bayrou en accordant 29 à Hollande et 39 à Sarkozy !, voilà, d'autre part, que nous découvrons que la presse Internet fait infiniment pire n'ayant aucun compte à rendre à un quelconque CSA. Comment vous, SNJ, vous le représentant des journalistes pouvez-vous accepter que nous Français, soyons intoxiqués à n'en plus finir par vos encartés dont la déontologie ne peut accepter un tel déni de justice démocratique ?

Comme l'a montré le CSA il y a eu un matraquage inouï entre le 1er et le 27 janvier pour ce pays anti-républicain du Sarkhollande, et si le schiffres peuvent parler, l'image ci-dessous vaut tous les discours de la terre et ne peut que nous atterrer. 

JPEG - 257.8 ko

Mais s'il y a la quantité pour ce pays qui dénie à notre élection le droit au choix, il y a aussi la qualité. Non seulement le phénomène quantité joue, car en dessous d'un certain seuil vous êtes inaudible, quand en plus les horaires de diffusion ne donnent aucune équivalence réelle en temps quand l'un est en prime time ou en plein JT de 20 h et que l'autre est passé à 2 h 50 du matin !, le contenu des questions, des commentaires ajoutent encore à ce désastre. Un exemple simple. Matthieu Aron, de France Inter, a, avec d'autres, demandé qu'en plus, lors de la seconde période électorale, les petits candidats soient supprimés des radars. Lui-même, avec Le Monde et LCI, a initié une émission de radio, début septembre. Il y eut 36 émissions. Lors de ces 36 émissions 25, 25 furent consacrés à l'UMP et au PS, pour les 11 restantes qui concernent rien moins que 50 % des Français, il y eut trois Europe Ecologie – Les Verts, deux Front National, un Front de Gauche, un Divers Gauche, un Modem, ainsi que les futurs-ex candidats Hervé Morin du Nouveau Centre, Jean-Pierre Chevènement du Mouvement Républicain et Citoyen et Christine Boutin du Parti Chrétien Démocrate. Comme deux des ex-candidats, qui ont toujours représentés moins de 1 % ont appelé à voter Sarkozy nous pouvons donc dire que ce ne sont pas 25 mais 27 émissions sur 36 au pays du Sarkhollande. Comparons un instant EE-LV et le MoDem. Bayrou est entre 11 et 14 % et Joly à moins de 3. Ce qui fait un rapport en défaveur de Bayrou de 1 à 9 ! idem pour le Sarkhollande qui représente 4 fois le score de Bayrou mais 36 fois en nombre d'émissions. Rapport à nouveau 1 à 9 !

Vous donc, journalistes, vous imposez aux Français depuis le mois de septembre sans strictement aucun respect pour la démocratie, un duel factice de deux personnes dont 50 % des Français ne veulent pas. Cela va beaucoup plus loin. Ce temps d'antenne, la qualité positive réservée au Sarkhollande, et le peu de temps, et l'aspect négatif réservés aux autres les étouffent littéralement. Moins ils passent moins ils peuvent s'exprimer et plus ils ont des chances de baisser dans les sondages et plus il baisseront car moins ils auront du temps d'antenne car déjà plus bas. C'est la spirale destructrice dont vous êtes initiateurs et responsables. 

Alors que lundi soir, sur TF1, Bayrou avait une émission très importante d'une heure trente (qui sera compensée par d'autres interventions des autres candidats) à part un article négatif du Figaro, aucun des journaux que je vais citer, aucun à 16 heures n'a parlé de Bayrou. Aucun ! Alors qu'il a suffi que Sarkozy se déplace devant quatre personnes pour avoir quatre articles par journal, qu'il a suffi à Ségolène Royal, massacrée lors des Primaires faut-il le rappeler ?, qu'elle fasse une déclaration pour que cela fasse la une des journaux. Y a-t-il pire ? Oui, Le Monde. Après la sortie de l'information dans Libération, comme quoi Borloo, serait nommé à la tête de Véolia, ce journal de référence ne cite pas moins de 5 réactions du PS y compris celle de Hollande. Marielle de Sarnez était intervenue : pas un mot. Zéro.

Vous, Syndicat National des Journalistes, vous avez un devoir immense, celui de rétablir dans les plus brefs délais la démocratie. En effet, si les media audiovisuels ont un organisme de surveillance, assez peu efficace, mais qui nous permet pour le moins de vérifier les faits, il en est tout autrement de la presse écrite et de la presse Internet. Libération a mis en place un outil fort intéressant. Il s'agit de ce qu'ils appellent les Unités de Visibilité Internet. Ils recueillent auprès de quatre types de sources les articles concernant les candidats : Partis politiques, journalsites, Internautes et autres. 

Vous, SNJ, regardez donc cette copie d'écran prise dans l'après-midi du 21 février 2012. La veille, donc, comme dit plus haut, Bayrou répond pendant une heure et demie à des questions centrales. Ses réponses intéressent évidemment tous les électeurs. Le Pen, ne fait rien de particulier, pas plus Sarkozy ni que Hollande. Et pourtant, cette image nous laisse sans voix.

JPEG - 337.6 ko

Je vais vous faire une traduction de scores relevés un peu plus tôt

Sarkozy 7 404 UVI dont 50 % vous journalistes soit 3 702 !

Hollande 4 152 UVI dont 49 % vous journalistes soit 2 034

Bayrou 2 034 UVI dont seulement 42 % vous journalistes soit 744.

Ceci nous dit que Sarkozy a eu droit à 5 fois plus d'articles que Bayrou quand il est à un peu plus du double en intention de vote et qu'il n'a rien dit de particulier et alors qu'Hollande n'a pas plus dit quoi que ce soit d'intéressant il est à près de 3 fois ce qui est accordé à Bayrou. Mas ceci est un ensemble, bien que déjà peu favorable à Bayrou.

Regardons cela d'un peu plus près pour 7 media Internet, c'est affolant. J'ai pris la sélection élections présidentielles du journal de ce jour et j'ai compté le nombre d'articles de cette page.

Journal Divers Bayrou Hollande Sarkozy Total
Libération 7 0 4 5 16
Le Figaro 2 0 6 7 15
Le Point 12 1 13 34 60
Le Monde 12 0 6 17 35
L'Express 13 2 3 8 26
Parisien 9 2 5 12 28
le JDD 2 3 6 12 23
Totaux 57 8 43 95 203
% T/des 3 28 4/5,5 21/29,2 47/65,3 100
rapport   1 5,25 11,7  

 

Il y a deux % : un par rapport au total des articles (le premier) et un interne aux trois candidats (le second). Ex 4 % pour Bayrou par rapport à tous les articles et 5,5 % par rapport aux articles des 3 candidats.

Le Figaro qui a le plus gros « tirage » Internet ne donne aucun article sur Bayrou malgré sa prestation télévisée de la veille, Le Monde, ce journal qui se targue d'être la référence, pas plus. Et ceci quand ni Sarkozy, ni Hollande a quelque chose d'intéressant à dire. Hollande a une couverture 5,25 fois celle de Bayrou et Sarkozy près de 12 fois. On peut aussi analyser cela de façon différente : Bayrou a droit à peine un article ce jour dans ces grands quotidiens alors qu'une information essentielle le concernant a été diffusée la veille, Hollande a, lui, une moyenne de 6 articles par quotidien et Sarkozy plus de 13 ! Le SNJ serait-il le le repère des agents du ministère de la propagande ?

Et si vous regardez l'historique de ce système de visualisation en UVI de Libération, vous vous rendez compte à quel point Bayrou est mal traité. Le Pen a eu jusqu'à 4 fois plus de traitement de la part des journalistes, et en moyenne Hollande 4 fois et Sarkozy 7. Comment est-il possible dans ses conditions si d'une part les media audiovisuels massacrent les candidats hors Sarkhollande, et si la presse accentuent gravement ce déficit sans n'avoir aucun compte à rendre à qui que ce soit que cahcun puisse faire un chois éclairé ?

 

La question est simple et intéresse tous les électeurs français : Que comptez-vous faire en urgence afin que la démocratie ne soient pas étouffée par vous, journalistes, - et ici il ne s'agit pas de la complainte Caliméro des candidats, il s'agit de faits et de satistiques - ?

 

 

Il nous reste à peu près deux mois pour nous débarrasser de ce pouvoir. Souvenons-nous à chaque instant de cette campagne qu'Eric Woerth a été mis deux fois en examen dont une pour recel de financement illégal de parti ce qui est une forte suspicion de l'illégalité de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 et donc l'illégalité de son élection. Faisons notre Révolution en 2012, et avant si possible. Et votez en conscience après avoir lu ce livre des méfaits du clan Sarkozy Le Sarkozyland et ses méfaits(epub) ou Le Sarkozyland et ses méfaits(issuu)

 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 
Si vous êtes intéressés par les textes ci-dessous, vous pouvez les retrouver en cliquant sur les liens et ce totalement gratuitement car il est hors de question que je touche un Kopek sur le dos de la Sarkozye qui, étant le règne du bling bling et de l’argent roi et corrupteur, sera combattue par son contraire : la gratuité (ou en compensation faire un don à Agoravox ou vous abonnez à Médiapart). Pour simple information, si vous êtes sur iPhone ou iPad, sans flash, en haut de la page dans le bandeau vous pouvez télécharger les textes en pdf, et pour tous les diffuser le plus possible autour de vous. Pour le télécharger il y a un onglet sous le texte. Il faut vous inscrire à Issuu ce qui permet aussi de télécharger tous les textes nombreux et intéressants de ce site. Sinon vous pouvez toujours vous désinscrire ensuite. Si tout cela vous gêne je pourrais vous les envoyer par e-mail (imhotep.forumlogos@free.fr). Le texte sur Woerth est régulièrement mis à jour (aujourd’hui 24é version du 9 février 2012) :
 

 

 N’oublions jamais :

  • l’affaire Karachi
  • l'affaire Takieddine (patrimoine de 40 m€ non imposé, Karachigate, SAWARI II, MIKSA (350 millions d'euros), contrats avec la Libye notamment d'espionnage de la population avec l'appui d'une entreprise française et commissions occultes, tractations obscures avec la Syrie, la protection qu'il a ou a, eu selon Mediapart, de la DGSE
  • l’affaire GDF
  • l’affaire Tapie, enrichie d'évasion fiscale du magot vers la Belgique
  • l’affaire Clearstream
  • l’affaire Bettencourt
  • les affaires Wildenstein
  • l'affaire César
  • l'affaire Pleyel
  • l'affaire Facebook
  • l’affaire de Compiègne
  • l’affaire Peugeot
  • l'affaire Abdallah Senoussi, bras droit de Kadhafi, patron des services spéciaux libyens et beau-frère de Kadhafi, condamné à une peine de perpétuité en France dans l'affaire de l'attentat contre le DC10 d'UTA et visé depuis lors par un mandat d'arrêt international., que Guéant et Sarkozy ont tenté de protéger
  • les affaires Djourhi, Takieddine
  • les possibles mallettes de Bongo pour financer la campagne de 2007
  • les micros partis de Copé, Wauquiez, Woerth, Sarkozy etc.
  • l'affaire du Fetia Api
  • les discours de Caen, Metz, Nice, du bois de Boulogne, Dakar, Riyad, Latran et du Puy en Velay, la lettre de Guy Môquet, le parrainage d'un enfant de la Shoa, sur la mort de Ben Laden
  • l'invitation des dictateurs pour le 14 juillet, celle de Kadhafi avec les ors, le tapis rouge, les petits plats dans les grands, celle d'El Assad en décembre 2010, le copinage avec Dos Santos, les silences sur le Tibet, le Darfour, le prix Nobel de la paix, la présence l'ouverture des JO de Pékin et le fils Louis dans les bras de Poutine
  • les fils Pierre et Jean invités dans les voyages officiels à l'étranger (Mexique, Maroc) alors qu'ils ne représentent aucun intérêt pour le bien de la nation, la protection du fils Pierrot, son rapatriement d'Odessa
  • la gestion catastrophique de la crise Géorgienne (le Russes y sont encore et ont implanté des bases de missiles), celle de la crise financière, celle de l'Europe, celle des révolutions tunisienne et égyptienne, le fiasco libyen, l'inaction en Syrie
  • l’affaire de la Jatte, du Fouquet's payé par Desmarais, du Paloma payé par Bolloré, de la villa mexicaine, de Wolfeboro payé par les dirigeants de Prada et Tiffany, des repas au Bristol 2 fois par semaine, du voyage en Egypte, celle des stylos, celle de la déclaration de patrimoine …
  • l’affaire Pérol
  • l'affaire Yannick Blanc
  • l’affaire de l’Epad (et des deux scooters)
  • Gandrange
  • les vaccins du virus H1N1
  • les accords entre l'UMP et le Parti Communiste Chinois, l'UMP et la mairie de Paris pour payer les frasques de Chirac, l'envoi par l'UMP des bulletins d'adhésion aux restaurateurs dans la période de la baisse de la TVA à 5,5 %
  • les affaires Yade, Boutin, Copé, Juppé, Joyandet, Bertrand, Blanc, Estrosi, Lefebvre, Santini, Proglio, Amara, Laporte, Péchenard, Mitterrand, Ouart, Solly, Soubie, Richard, Fillon, Squarcini, Marleix, Charon, Longuet, Bachelot, Mignon, Morano, Giacometti, Besson, Courroye,Tron, Laroque (Baroin), Guéant (contrats avec la Libye), Dupuydauby, Fontaine, Squarcini, Courroye, Ceccaldi Raynaud, fils Tibéri …
  • l'utilisation du contre-espionnage pour des affaires privées
  • l'utilisation de l'Elysée pour recevoir les caciques de l'UMP et les satellites jusqu'à plusieurs fois par semaine, l'utilisation des moyens de l'Etat pour la propagande et pour préparer et faire la campagne du candidat Sarkozy, la proposition de Sarkozy à Lauvergeon d'une prime de 2 ans de salaires comme si Aréva lui appartenait et qu'il sortait l'argent de sa poche
  • les légions d'honneur (Servier, Widenstein, Desmarais, Frère, Maistre, Bourgi, Richard, Peugeot etc.)
  • l'Air Sarko One (250 millions d'euros dont 50 % de dépassement selon René Dosière) et ses deux fours à plus de 131 000 € (TTC et avec l'étude), le cocktail de New York à 400 000 euros, le dîner pour l'UPM à 1 million d'euros, les 4 X 4 Nissan de Megève
  • la proposition de loi sur la déchéance de la nationalité française et son extension, et le débat sur la nationalité, le fichier EDVIGE, Wauquiez et son cancer de la société, le RSA
  • l’affaire de la rémunération illégale de septembre au 31 décembre 2007 (rémunération comme ministre de l'intérieur alors que Nicolas Sarkozy est président), l'augmentation stratosphérique, le divorce, le mariage, l'inscription hors délai sur les listes électorales, la déclaration des impôts en retard, le tout illégal ou non pénalisé
  • la circulaire Hortefeux, ses amitiés avec Takieddine, ses déclarations d'Auvergnat, celles de Guéant dont celles répétées sur l'échec scolaire des enfants d'immigrés, l'autre récidiviste, celles de Guaino (béatification, prison, etc.)
  • la nomination à la têtes des chaînes audio et vidéo publiques par le pouvoir
  • la réforme constitutionnelle
  • les ministres aussi maires ou élus, le mélange des genres, la non séparation de l'exécutif et du législatif avec le retour sans élection des députés virés du pouvoir 
  • l'irresponsabilité pénale du Président de la république
  • la position d'Hortefeux dans la condamnation des 7 policiers, et ses deux condamnations à lui
  • l’affaire des sondages
  • les classements du parquet
  • le site France.fr (des millions d'euros pour rien)
  • les évictions des préfets pour crimes de lèse-pelouse ou de sifflets
  • la paralysie des villes et les moyens de quasi guerre (2 000 CRS pour 600 habitants par exemple) au coût pharaonique pour les déplacements du président, les 12 000 € de frais de bouche par jour, chaque jour, la baisse des œuvres sociales de l'Elysée passées de 300 000 € en 2006 à 165 000 en 2010
  • l’affaire de l’espionnage des journalistes par le contrespionnage
  • l’affaire de la validation des comptes de campagne de Balladur et de Chirac
  • la scientologie
  • l'affaire Servier dont Nicolas Sarkozy a été l'avocat. Coût 1,2 milliards à la Sécurité Sociale en plus des morts.
  • l'affaire Bongo
  • la proposition de MAM d'aide à Ben Ali et son pouvoir pendant la révolte tunisienne, les lacrymos et son voyage entre Noël et le jour de l'an et ses quatre mensonges fondamentaux, les petites affaires des parents, et Ollier (ses amitiés libyennes en plus), l'utilisation de la Libye et du Japon par Nicolas Sarkozy pour raison électorale
  • les vacances de Fillon payées par Moubarak dont la clique a détourné plus de 45 milliards de $ et dont 3 ministres ont été arrêtés pour corruption et détournement de fonds publics, et sa justification, celles Sarkozy au Maroc. Et la Ferrari prêtée en 2009 en pleine crise à Fillon, ses voyages à 27 000 € pour retourner en Sarthe alors que le train met 1h20

Vignette


Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • Francis, agnotologue JL1 22 février 2012 09:45

    Imhotep,

    vous dites : "le CSA a confirmé l’impression de ce que nous supposions, à savoir un rouleau compresseur des media pour ce nouveau pays qu’est le Sarkhollande avec des radios qui ont impunément donné à ce couple 77 % de leur temps d’antenne"

    Il faut appeler un chat un chat, et parce que mal nommer les choses c’est ajouter-aux malheurs du monde !

    A qui voulez vous faire croire que Bayrou n’est pas, lui aussi, un candidat du système ? Vous voulez une chose et son contraire, être traité par les médias comme les autres candidats du système, tout en racolant les voix des électeurs qui sont contre ce système !!!?

    Il n’y a pas la gauche, la droite qui feraient au centre, une petite place à un part anti-système ! Un anti entouré de deux candidats pro !??? C’est absurde, et le discours de Bayrou est grotesque. Exit Bayrou, c’est un candidat bidon qui n’a pas su s’imposer auprès des siens, et à ce titre est un usurpateur quand il prétend s’imposer devant des Français.

    De fait, il n’y a pas une gauche et une droite, il y a les étatistes de gauche, les étatises de droite, et les anti-étatistes, les néolibéraux. Ceux-là, ils sont partout !

    Et il y a aussi les anarchistes, espèce de libéraux qui se croient de gauche. Mais ceux-là, comme le FN, sont des marginaux, mais pas pour les mêmes raisons : le FN est un parti qui fait son frichti sur la xénophobe, mais qui reste politiquement un étatiste de droite.


    • Imhotep Imhotep 22 février 2012 09:54

      ? Quel est le rapporta avec l’article ? Il ne s’agit ici de Bayrou que comme exemple que ceux qui représentent environ 50 % dans les sondages à eux deux ont jusqu’à près de 80 % dans l’audiovisuel et près de 90 % dans la presse. Si cela vous convient c’est votre problème, mais moi, cela ne me convient pas, mais pas du tout. Libre aux Français de choisir qui ils veulent, mais ce n’est pas à la presse d’imposer deux candidats. Ni à vous du reste de savoir qui est le bon ou le mauvais candidat dans voter vision sclérosée et dogmatique de la politique.

      Votre intervention est complètement à côté de la plaque et n’apporte rien au débat. Elle est dans la lignée du délit de sale gueule que vous pratiquez avec plaisir. Vous êtes le siamois des Sarkozy : vous divisez le monde en deux et vous voulez l’affrontement de l’un contre l’autre. Ailleurs, on veut de l’unité, vous de la division.

    • Francis, agnotologue JL1 22 février 2012 10:38

      « ce n’est pas à la presse d’imposer deux candidats. » (imhotep)

      Je suis entièrement d’accord, mais vous évacuez le sens de mon intervention, et pour cause, puisqu’il est pile poil, au contraire de ce que vous prétendez, au cœur du problème, et c’est vous qui avez une vision sclérosée de la politique.

      Seulement j’ai tapé là où ça vous fait mal.

      Ce n’est pas moi qui divise le monde en deux, c’est le monde qui est divisé en deux, mais pas comme le prétendent ceux que vous combattez, à savoir les dirigeants UMPS, et pas davantage comme le prétend Bayrou, entre l’UMP et le PS : ça c’est le discours du système, et c’est aussi l’aporie sur laquelle buttent les discours de ceux qui se présentent sous les fausses couleurs de l’anti-système.

      Je suis le ’siamois’ de Sarkozy comme Bayrou est le siamois de Le Pen : l’inverse, mais vu dans le miroir déformant de votre pensée déformée ; Le Pen amalgame l’UMP et le PS, cependant que Bayrou se présente comme équidistant entre deux partis différent. De ce point de vue, c’est Le Pen qui est dans le vrai. La visiion de Bayrou est schizophrène qui croit en un système bipolaire. Le bipartisme est le cache sexe du système monolithique (*)

      Et je ne suis pas moins habilité que vous à dire quel est le bon et quel le mauvais candidat.

      "Les médias doivent donner une image d’apparente diversité, pour cacher une réelle uniformité" (Goebbels)


    • Imhotep Imhotep 22 février 2012 10:50

      Parler de là où cela fait mal est une tarte à la cème. Je n’ai pas à répondre à un hors sujet. Il y a assez d’articles parlant des uns et des autres pour s’y étendre. Il est parfaitement inutile d’enfler des commentaires qui n’ont pas leur place ici. Je répète donc qu’ici Bayrou est un exemple saisissant et justifié. Il est le 4é dans les sondages et avec son score est pourtant extraordinairement sous-évalué par la presse en terme d’articles. Et j’en parle parce que je le suis et suis donc au courant de ses interventions, non relayées en quantité par les media. Cela vaut pour Mélenchon à 8 % qui l’est tout autant. Je laisse aux mélenchonistes le soin d’en faire autant. Du reste un article les liant a été mis en ligne avant hier, avec un fond commun avec celui-ci.


    • Francis, agnotologue JL1 22 février 2012 11:34

      « Je n’ai pas à répondre à un hors sujet » (imhotep)

      Je vous en prie, ne répondez pas. Vous avez même le pouvoir de replier, ne vous en privez pas.

      Le meilleur moyen de ne pas être contredit, c’est encore de ne pas publier, non ?


    • Imhotep Imhotep 22 février 2012 11:38

      Evitez les faux procès. Je n’ai jamais censuré personne.


    • nexus 22 février 2012 21:42

      Tout d’abord merci Imothep pour cet article.
      Je ne suis pas la présidentielle ne lisant pas les journaux et n’ayant plus de télé donc c’est intéressant d’avoir ce genre de retour.

      Ne vous fâchez pas tous les deux... Il y a des choses intéressantes dans vos deux discours...
      Je rejoins Imothep sur ce constat : Le système médiatique désigne et met en place par son jeu selectif les candidats. C’est maintenant une chose absolument sure et certaine... Les média ont même élu Hollande. Cela semble évident. (Avant c’était DSK l’élu mais c’est passé à Hollande) bref....

      Ce que dit JL va un peu plus loin (si j’ai bien compris) dans l’analyse, même si c’est effectivement totalement hors sujet. C’est que ce constat est une chose : Le système médiatique est pourri. Mais qu’une seconde chose tout aussi grave, c’est que c’est pas la seule chose de pourrie... C’est à dire que rétablir un temps de parole équitable entre les candidats dans les média (qui serait à priori une bonne chose) ne suffit absolument pas pour qu’on ait la moindre once de démocratie dans l’élection présidentielle... Les règles du jeu sont faussées beaucoup beaucoup plus profondément que cela. Le temps de parole est une toute petite chose comparé au reste... Le conditionnement sur la démocratie telle qu’on se la représente... La croyance que ce type de scrutin est relativement honnête. Il fait partie intégrante de la problématique du vote utile qui présente l’avantage de proposer une fausse alternative droite-gauche et donc enfumer 99% de la population.
      J’irai personnellement encore plus loin : La pipolisation ou personnification (à la place des programmes) à travers les candidats est une arnaque. La concentration des pouvoirs (un chef pour 60 millions de français, françaises, mais qu’est-ce que c’est que cette CONNERIE ? déjà quand il y a 100 personne les chefs partent en cacahuète mais la c’est le bouquet).... Bref... l’élection présidentielle c’est pour moi comme Noël tous les 5 ans, les cadeaux en moins... Le Président un genre de père Noël. Chacun y voit ce dont il rêve. Puis pchitttt les rêves disparaissent pour 5 ans... Et on a le droit de la fermer... Mais évidemment c’est hors sujet tout ça. Désolé d’avoir autant digressé. Un dernier truc, si vous voulez voter sanction, arrêter avec Le Pen et les néo-nazis... il y a plus simple et plus cohérent : ne votez plus. Le vote tel qu’il est organisé ici constitue le coeur de l’arnaque... Lorsque le mode de scrutin permettra vraiment a la démocratie de reprendre le dessus... alors là OK. En attendant, arrêtez de voter pour faire flipper le système...


    • Fergus Fergus 22 février 2012 09:56

      Bonjour, Imhotep.

      Vous avez parfaitement raison de souligner le scandaleux déséquilibre médiatique entre les favoris de la présidentielle et leurs challengers. Un déséquillibre pourtant inscrit clairement dans la législation des temps de parole qui, avant la campagne officielle, sont en grande partie basés sur la surface élective des partis en présence.

      Je note cependant, concernant Bayrou et Joly, que les médias ne sont pas seuls responsables de leur flop télévisé de TF1. Voilà une chaîne qui, quel que soit le programme, réussit en général à tourner autour de 33 % d’audience, y compris avec d’affligeantes émissions de télé-réalité ou des rediffusion de feuilletons usés jusqu’à la corde, le tout entrecoupé de plages publiciatires. Or que s’est-il passé ? Les spectateurs de TF1, d’ordinaire si fidèles (la chaîne a cumulé 99 % des meilleurs audiences de 2011), sont allé ailleurs, préférant, sur la 2, Cold Case et ses épisodes archi-usés. Résultat : 34 % pour France 2 contre... 9 % pour TF1. Une terrible gamelle !

      L’enseignement que l’on peut en tirer : ni Bayrou ni Joly ne font plus recette, et leur discours a cessé d’intéresser. On peut le regretter, mais c’est ainsi malheureusement qu’il convient d’analyser cet évènement.


      • Fergus Fergus 22 février 2012 10:07

        En réalité, ce sont le règles du CSA qui devraient être revues pour aller vers plus d’équité. Mais il faut pour cela une majorité, et ni l’UMP ni le PS n’ont intérêt à voir bouger les choses, ou alors à la marge.

        Personnellement, je serais pour une officialisation des candidatures plus précoce, de l’ordre de deux mois avant le1er tour, afin de remettre précisément un peu plus d’équité dans les temps de parole.

        A noter que la presse écrite echappe totalement aux règles du CSA. Peut-être y aurait-il là aussi nécessité de mettre un contrôle en place.


      • Imhotep Imhotep 22 février 2012 10:10

        La faible audience de Bayrou est effectivement une baffe. Quant à dire qu’ils n’intéressent plus c’est aller vite en besiogne. Tous les sondages qualitatifs, et encore le dernier placent Bayrou devant Holande. Il y a un autre double phénomène. France 2 diffusait les derniers épisodes de Cold Case et nous étions en période de vacances scolaires pour es deux zones les plus importantes (Paris, Lyon). Soit plus des 3/4 de la France. Ceci dit cela ne change pas que le score fut très faible. Mais ce n’était pas le propos de cet article. Quand dans la presse depuis des mois le rapport Bayrou (ou Mélenchon) est de 1 à 9 ou 10 avec Sarkozy ou de 1 à 5 avec Hollande, cela ne peut qu’avoir un impact fort qui joue dans les sondages. Ce n’est donc pas que Bayrou n’intéresse plus c’est qu’à force de faire du bi-parrisme, la presse a créé une ambiance propice à la non crédibilité de la présence de Bayrou au second tour et de là un désintérêt au niveau du vote. Et en créant cette spirale infernale, il transforme l’effet pour la cause en disant que Bayrou, comme vous le dites, n’intéresse plus et baisse dans les sondages, ce qui n’est pas tout à fait vrai car dans un sondage récent il monte. Etant si peu présent, son message ne peut passer et donc ne passent que les commentaires négatifs à son encontre et qu’il est devenu hors course et il peut le devenir. C’est exactement le mécanisme de la prophétie auto-réalisatrice.


      • Imhotep Imhotep 22 février 2012 10:15

        Et voici un autre exemple de cette censure de la presse. Quand Royal décide au pied levé une conférence de presse elle a droit à la une du Figaro par exemple, et pour dire quelques vabanalités. Voici, hier soir, une réaction forte de Bayrou que personne ne reprend, personne : 


        François Bayrou a estimé mardi 21 février que « l’attaque brutale » de Nicolas Sarkozy contre les « corps intermédiaires » est « l’une des plus graves atteintes que l’on puisse porter à notre conception de la démocratie et de la République ».

        « Si les corps intermédiaires ne sont pas là, c’est l’arbitraire qui l’emporte  ; si les citoyens ne sont pas organisés, ce sont les oligarques, un petit nombre qui détient à la fois le pouvoir économique et l’influence sur les milieux politiques qui décident dans l’ombre sans que personne n’en sache rien », a affirmé le candidat à la présidence de la République dans une déclaration. « Par exemple, l’affaire Veolia qui visait à la prise de contrôle d’une grande entreprise avec l’aide de l’État (par Jean-Louis Borloo) ne serait jamais sortie s’il n’y avait pas eu la presse pour la faire éclater avant qu’elle ne se réalise », a-t-il ajouté.

        Selon le candidat à la présidence de la République, « l’attaque brutale qui a été lancée par Nicolas Sarkozy contre les ’corps intermédiaires’ est une des plus graves atteintes que l’on puisse porter à notre conception de la démocratie et de la République ». « Les syndicats, les organisations professionnelles, les associations, la presse, tous ceux-là sont les défenseurs des citoyens en face de pouvoirs qui se voudraient tout puissants », a-t-il souligné.

        « Les corps intermédiaires, quand ils marchent bien, ce sont les défenseurs des petits contre les gros, particulièrement contre les détenteurs du pouvoir politique qui voudraient être absolus », a-t-il fait valoir. Selon le député des Pyrénées-Atlantiques, « c’est d’ailleurs un immense débat historique : Montesquieu d’un côté et tous ceux qui veulent la séparation des pouvoirs et de l’autre, les Jacobins de tous les temps, les Jacobins de droite et de gauche, qui veulent une société aux ordres du pouvoir et des citoyens désorganisés pour imposer la volonté des puissants ».



      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 22 février 2012 12:13

        Bonjour Fergus, Imhotep.

        Il faut aussi ajouter que TF1 n’a pas fait la moindre promotion de son émission politique. Par exemple, me concernant, j’ai pris connaissance du programme par hasard en zappant.

        Autre chose. Je ne sais pas s’il vous arrive de regarder la chaîne I-télé mais je vous la déconseille. L’édition du matin, notamment, consacre l’écrasante majorité de son temps à vanter les mérites du seul sarko, à couvrir ses déplacements jusqu’à l’absurde (« le président est dans une brasserie ! Il est dans une bra-sse-rie ! »), et à faire la louange de sa campagne « qui démarre et qui va tout changer », etc.

        Pire que le Figaro. Abject.


      • Taverne Taverne 22 février 2012 12:20

        « ni Bayrou ni Joly ne font plus recette » (sur TF1). Fergus, faites preuve d’un peu plus de prudence. Il n’est pas certain que Hollande ferait mieux. Qui a cartonné ? DSK. Normal, c’était très sulfureux et fascinant...Sarkozy ! Normal, il est président de la République et il annonce sa candidature. Donc, je le répète, soyez prudent : ça pourrait ricaner quand on verra le score d’audience de Hollande face à Louis la Brocante.

        Ne ricanons pas du désintérêt de téléspectateurs pour la démocratie !


      • Fergus Fergus 22 février 2012 13:14

        Bonjour, Taverne.

        Nous verrons bien car Ferrari les accueillera dans son émission dans les semaines à venir.
         
        Je pronostique néanmoins qu’il y aura une très forte audience pour Sarkozy, Hollande et... le bretteur Mélenchon, ce dernier étant capable d’attirer, outre les gens intéressés par sa parole politique, un public de corrida venu là pour sentir l’odeur du sang.


      • Imhotep Imhotep 23 février 2012 09:24

        Voici une réponse des Français et il faudra bien qu’un jour cela serve à quelque chose bien que la presse ne se fasse pas l’écho de ce sondage, cela les gène bien trop (Le Figaro) :


        Une majorité (53%) de Français souhaite plutôt la victoire de la gauche à l’élection présidentielle, 44% préférant au contraire un succès de la droite (3% sans opinion), selon le « tableau de bord des personnalités politiques » Paris Match-Ifop publié aujourd’hui. Ce rapport de force est stable par rapport aux deux derniers mois.

        Au classement des personnalités, François Hollande, avec 57% de bonnes opinions (+1 sur un mois), devance de 17 points Nicolas Sarkozy (38%, +1). Parmi les candidats à l’Elysée, François Bayrou garde la meilleure position (65% de bonnes opinions, -1).

        Les personnes interrogées préfèrent François Hollande à Nicolas Sarkozy (55% contre 42%). Elles préfèrent François Bayrou à Nicolas Sarkozy (61% contre 37%), et François Bayrou à François Hollande (51% contre 48%).

        Sondage réalisé par téléphone du 16 au 17 février auprès d’un échantillon de 1.007 personnes, représentatif de la population française de 18 ans et plus (méthode des quotas). 


      • bernicoduvar bernicoduvar 23 février 2012 09:36

        bon Itélé bb de c+ petit journal grand journal

        soyons plus fort votons en notre âme et conscience et restons lucide sur le bilan

        le reste n’est que bla bla de journaux qui vive 24/24 sont un monde de sensations fortes.

        c’est la vie (pas la vrai)mais c’est la vie des médias


      • Fergus Fergus 23 février 2012 09:40

        Bonjour, Imhotep.

        Ces chiffres sont éloquents. Ils montrent d’ailleurs que Bayrou ne souffre pas de son déficit médiatique en matière de sympathie et de confiance des Français. Pour autant sa candidature ne fonctionne que très moyennement. La faute, je me répète, à un manque cruel d’appareil et de relais dans l’opinion. Dommage, car avec une équipe plus étoffée et des voix qui portent (ce n’est pas le cas de Sarnez), il aurait pu « siphonner » plus largement les voix modérées de l’UMP. Mais tout n’est pas fini pour lui, et l’arrivée de la campagne officielle pourrait lui permettre de refaire une partie du terrain perdu depuis l’entrée en campagne populiste de Sarkozy.


      • Robert GIL ROBERT GIL 22 février 2012 10:22

        rien d’etonnant Imhotep,

        voici un article sur la concentration des medias en France, quand on a lu ça on a tout compris , ce sont eux qui decident de qui parlent suivant les interets qu’ils veulent defendre....

        http://2ccr.unblog.fr/2011/12/13/concentration-des-medias-en-france/


        • Nestor 22 février 2012 10:48

          Salut Imhotep ... Salut à tous ...

          Hier soir de nouveaux sondages ...

          Sarkozy à un petit point d’hollande ...
          28 % Pour Hollande et 27 % pour Sarkozy (il me semble)
          Marine le Pen 17 % → - 0.5 %
          Bayrou 11 % → -2 %

          Mémenchon 9 % +1%, mais faut vite regarder les journalistes passent trés vite à autre chose quant aux autres candidats pas réellement eu le temps de voir et certains journalistes n’en parlent même pas comme s’ils n’existaient pas.

          Ce qui est sûr c’est que hier ils nous ont passé du Sarko en boucle ... Sarko à Rungis ... Sarko en Charente maritime (Chatellaillon plage)... Sarko à Alstom ...

          Du Sarko et encore du Sarko, du matin au soir le matraquage médiatique en faveur du candidat Sarko, c’est bel est bien une réalité ...

          Les chaines Sarkozy vous présentent leur candidat, bourrent les crânes des citoyens en espérant qu’ils bourreront par la suite les urnes en bulletin de leur idole ...

          C’est de la propagande ... Démocratie Loose ... Game over !

          Puis hier au parlement que c’est t-il passé au sujet MES ... En ce qui me concerne je n’ai pas entendu le moindre mot d’infos sur le sujet ... Pfff ... Néant total .

          Plus Haut la démocratie perdait un combat, ben là avec le tout, c’est démocratie is dead !

           


          • Yvance77 22 février 2012 10:56

            Salut,

            Hier c’était flagrant. 18 heures et des... je zappe sur « C dans l’air » show pas du tout partisan pour un sou comme chacun sait, et ou la pluralité des paroles est de mise... enfin si on parle PS et UMP, car pour le reste (soupir).

            On trouve tout à fait normal que les spotlights soient en permanence braqués sur les candidats majeurs aka les finalistes désignés des merdias Flamby et Pipole 1er.

            Trop c’est trop j’éteins et reviens plus tard sur ce même canal. Dupont-Aignan est l’invité (avec JF Khan) de la Sublet qui est aussi jolie que ce qu’est est adepte de la brosse à reluire. Moi à sa place, il y a longtemps qu’une Nadine Morano, la tarte à la crème, elle l’aurait eu comme dessert, mais pleine face, direct la tronche. Bon en même temps c’est p’tet pour ça que je ne fais pas animateur spécialisé « lèchouille de boules ».

            Et là, miracle un passage sur Nicolas Dupont-Aignan qui est à graver. Celui ou il se fait berner par un imitateur, et qui balance du lourd et du méchamment bon, avec la fraîcheur d’une jeune fille en fleur habitant du coté de chez Swan, cher à Dave.

            Je suis certain que sur ce coup NDA a marqué des points, pas énorme, mais c’est un fait pour moi.

            Or, si on donne plus de temps de paroles à ces personnes là, celles qui ont vraiment des choses à dire (Asselineau, Cheminade etc...) je suis absolument convaincu que sur le long terme c’est payant.


            • Pyrathome Pyrathome 22 février 2012 12:02

              Mais bon-sang !! Balancez vos tv et radios.... !!!!
              Coupez le bras de la propagande...vous êtes maso ou quoi ?
              Analysez et pensez par vous-même !!!!


              • Le printemps arrive Le printemps arrive 23 février 2012 14:43

                Bien dit !

                Ajoutez à cela que chaque téléspectateur et auditeur, par le calcul de l’audimat finance les pubs et ceux qui participent à ces médias (stars du journalisme, du sport etc...)
                S’abstenir de les regarder, c’est couper le cordon de leurs bourses !


              • LE CHAT LE CHAT 22 février 2012 12:16

                Bayrou et son compère du Modem n’étaient apparemment même pas présents lors du vote sur le MES , alors que ça engage profondemment le pays !!!


                • Taverne Taverne 22 février 2012 12:22

                  « ça engage profondemment le pays ». Un peu trop profondément peut-être...


                • Nestor 22 février 2012 12:23

                  En effet !

                  Salut ...


                • LE CHAT LE CHAT 22 février 2012 12:35

                  salut Nestor ,
                  je m’étonne quand même de cette abscence qui est aussi lâche que l’abstention de Flamby !
                  Dupont Aignan a lui été voter Non , tout comme les communistes et Noel Mammère par exemple ! le FN non représenté n’a même pas pu voter contre !


                • Nestor 22 février 2012 13:34

                  Salut le Chat ...

                  "je m’étonne quand même de cette abscence qui est aussi lâche que l’abstention de Flamby !
                  Dupont Aignan a lui été voter Non , tout comme les communistes et Noel Mammère par exemple ! le FN non représenté n’a même pas pu voter contre !"

                  C’est là que l’on voit ceux qui sont pour la mondialisation, ils en ont strictement rien à foutre de la nation, pour eux il n’y a que le pognon qui compte. On va punir un gamin qui va blasphémer la Marseillaise et à coté de ça un mec qui délocalise pour faire plus de profits, de bénefs, qui fout 3000 personnes sur le tapis plus tout les petits commerces qui en dépendent, lui on ne le condamne pas. Mais qui des deux la respecte le moins la nation, le gamin inconscient de son jeune âge qui blasphème mais ça reste abstrait ou l’autre qui détruit des foyer et des commerces juste pour se faire encore plus de profit et lui c’est du concret !

                  Alors qui des deux la respecte le moins la nation ?

                  Je suis comme toi sur certains point de vue et ne peux le nier car c’est la réalité, malgré que tu sois de la droite dure et moi à l’opposé.

                  Sur d’autres points et tu sais très bien lesquels on ne pourras jamais là par contre être d’accord on est c’est clair en opposition total.

                  Même si ça peut choquer certains ici, Je me sens plus proche d’un gars comme toi que des gars de l’ump voir du ps ou autres qui soutiennent se systême, car certains de nos combats sont les mêmes, anéantir ce systême ...

                  Mais tu vois je ne soutiendrais jamais Marine Le Pen, car dans son électorat il y a des personnes que je déteste, ceux qui sont racistes, est autres, ceux qui ne veulent pas comprendre les misères que les peuples qui se réfugient chez nous ont vécu, je préfère tendre la main à ces gens là plutôt que de les ignorer, voilà ou sont mes valeurs en tant que citoyens Français, mon peuple doit être bon et généreux, c’est comme ça que je vois et envisage les choses.


                • Taverne Taverne 22 février 2012 13:51

                  Cette absence ne signifie pas grand chose. Hollande et Bayrou ont un très gros emploi du temps à cause de leur campagne présidentielle. L’absence ici n’est pas forcément une lâcheté. En revanche, s’indigner publiquement et tirer sur le MES puis aller à l’Assemblée pour s’abstenir...


                • LE CHAT LE CHAT 22 février 2012 14:39

                  @nestor
                  oui , c’est certains que nous avons des valeurs communes et mon député communiste local Vaxès a lui voté contre cette honte nationale !

                  mais il y a aussi dans votre bord des fascistes rouges , qui comme Isga sont une menace pour la démocratie et dont les écrits sur Agoravox sont une horreur !


                • Nestor 22 février 2012 21:37


                  "mais il y a aussi dans votre bord des fascistes rouges , qui comme Isga sont une menace pour la démocratie et dont les écrits sur Agoravox sont une horreur !"

                  Mon bord ? fascistes rouges ou autres restent des ennemis !

                  Mais là aussi on se rejoint, comme toi je suis contre tout ce qui peut être « une menace pour la démocratie » peut importe la couleur de la menace ...


                • arobase 22 février 2012 12:56

                  le fn aurait des représentants s’il présentait des candidats valables et crédibles, avec des idées humanistes, pour lesquels les électeurs qui ne sont pas contraints .voteraient . qui l’empêche ?


                  mais si ce sont des candidats de cet acabit, c’est pas demain la veille.

                  tout ça démontre que seule la proposition essentielle de la gauche a du sens et recouvre le besoin impérieux du pays : préparer la 6° république ! 

                  trop de choses sont devenues obsolètes, dépassées ou carrément débiles dans bien des domaines.

                  • arobase 22 février 2012 13:09

                    les organes de presse touchent des subventions pour vivre. normal s’ils remplissent leur rôle.

                    or, sous couvert de liberté d’expression, les journalistes ne sont que les porte parole des propriétaires des médias, chargés de faire leur propagande ou celle des régimes qu’ils soutiennent.

                    le figaro ou rmc en sont le plus vibrant exemple quand on voit se déchaîner sur toutes les toiles à toutes les heures les toutous du président.   la légion d’honneur est au bout.

                    le métier de journaliste consiste à décrire à leurs clients de façon neutre les évènements qui se produisent, moyennant paiement de leur travail, et rien d’autre.

                    aujourd’hui, ils viennent en permanence débiter les évangiles dictés par leur maîtres avec toute la hargne et le zèle voulu, nous dire ce que nous devons penser ou faire.

                    ou bien asséner leur propre avis qui ne vaut pas plus que celui de ma concierge, souvant bien plus avisée car son quotidien est édifiant.

                    ce ne sont plus des journalistes mais des bonimenteurs menteurs et indignes.

                    malheureusement c’est nous qui les payons avec nos impôts et l’argent de la pub, pris sur tout ce que nous achetons.

                    • Fergus Fergus 22 février 2012 13:19

                      Bonnjour, Arobase.

                      Un journaliste est censé présenter les faits de manière objective, pas un éditorialiste qui, par nature, donne un avis partisan. Malheureusement, ce sont surtout ces derniers que l’on entend ou lit dans les médias.


                    • Emmanuel Aguéra LeManu 22 février 2012 17:18

                      On a la radio ou la télé ou le web qu’on mérite.
                      Ca ne me dérange pas si Sarkozy squatte la télé car 90% de ses apparitions se font sur des canaux que je ne regarde simplement pas. Pareil pour le web : il se trouve que bizarrement, mes sites les plus visités diffèrent quelque peu de ceux dont il est fait synthèse ici. Chacun sa mère. Il me semble qu’on prend un peu les gens pour des cons, là.
                      PS : j’ai regardé TF1 l’autre jour, eh oui... tombant par erreur sur la gueule de Bayrou, j’y suis resté :
                      Eh bien tant-pis, Bayrou m’a déçu et emmerdé, j’ai mille fois préféré la suite avec Eva Joly.
                      Ceci-dit je voterai Hollande car je n’aime pas Sarkozy. Je sais, je sais, la logique peut échapper à certains, mais pas d’inquiétude c’est normal.
                      Par contre que l’émission de public-sénat que je venais de voir n’était pas mal du tout.


                    • arobase 22 février 2012 13:35

                      salut Fergus


                      donner un avis partisan mais honnête ne veut pas dire venir tous les soir sur trois chaînes à la fois pour asséner avec le plus grand zèle les éléments de langages de certains candidats ?

                      on peut, comme dit thréard prétendre que sarkosy a un bon bilan. à condition de préciser pour qui ce bila est bon ! pour son patron ou bétencourt il est même excellent !

                      quand eric brunet claironnait l’autre jour sur RMC avec emphase et passion, répétant dix fois ces tirades ::
                      -sarkosy va gagner c’est le meilleur 
                      -sarkosy va gagner parce qu’il est indispensable
                      -sarkosy va gagner parce que nous avons besoin de lui............... j’en était gèné pour lui !

                      ces radios doivent se rappeler que c’est la pub qui les fait vivre, pub payée par tous les consommateurs, et parmi lesquels il y en a 75% qui pensent exactement le contraire concernant sarkosy d’après les sondages !


                      • Voltaire Voltaire 22 février 2012 13:40

                        La couverture médiatique de l’élection présidentielle est effectivement inique. Cela était déjà le cas en 2007. Et comme le dit l’auteur, les durées ne sont rien par rapport aux présentations : dans les journaux télé ou radio, les titres annoncent toujours les évènements Sarko ou Hollande, à tous les journaux, quasiment jamais les autres.
                        Or, comme le dit l’auteur, ces deux candidats représentent à peine plus de 50% des intentions de vote. Les cas Le Pen et Bayrou sont particulièrement mal traités, Mélanchon marginalement mieux car il est très médiatique, et les petits sont absents. C’est anti-démocratique, car même si in ne partage pas leurs idées, chacun doit pouvoir exprimer son projet.

                        Je pense qu’il faudrait clore les dépots de signatures plus tôt (début décembre), de façon à avoir une vision claire de tous les canddiats réels, puis entre décembre et Mars, avoir une couverture médiatique proportionnelle à la moyenne des intentions de vote calculées sur les 15 jours précédents (pour lisser les moyennes et permettre aux média de répartir les temps d’antenne), avant une courte période (3 semaines) d’égalité de traitement. Ceci devrait être appliqué à tous les média « journalistes » pour un véritable débat démocratique équilibré.

                        A l’heure actuelle, les outsiders sont discriminés de la même façon que beaucoup de femmes dans le monde du travail : ils doivent être infiniment meilleurs pour un traitement (ou un poste) égal. C’est anormal.


                        • LE CHAT LE CHAT 22 février 2012 14:53

                          @ voltaire

                          en plus d’avoir un temps de parole réduit , MLP a toujours à affronter des pseudos journalistes hargneux et hostiles , comme cette honte d’émission où Joffrin et Fourrest se sont acharnés comme des pitt bulls , aucun autre candidat n’a à subir cela !!!!!!


                        • millefaces 22 février 2012 13:54

                          Et pourquoi ne pas imposer clairement à la presse écrite de choisir entre 2 options :
                          - soit d’afficher clairement son étiquette politique (et ne pas avoir à respecter des règles d’équité/égalité)
                          - soit de respecter les règles d’équité/égalité (dans le cas de journaux qui veulent continuer de se prétendre neutres) ?
                          Millefaces - Neopolis


                          • Morris 22 février 2012 14:25

                            Même si la démarche est louable, on sent surtout la volonté de faire comprendre que si François Bayrou stagne, plus ou moins, dans les sondages, c’est un problème de présence dans les médias.

                            Le problème, c’est qu’il sort d’une séquence médiatique importante : France 3 (le 12-13) + M6 (le 19h45) le 19 janvier et TF1 (« Parole de candidat ») le 20 janvier sans en bénéficier dans les sondages.
                            2 points de perdus pour CSA (sondage réalisé le 20/01/12) et 1 pour IFOP (quotidien - Paris Match).

                            Le problème de F. Bayrou, c’est que son discours semble de plus en plus déconnecté de la réalité et que, de ce fait, actuellement (cela peut changer), il intéresse moins (Sur M6, il a lâché un « on n’est pas en période de crise » qui a du laisser dubitatif jusqu’à ses partisans).
                            Une quelconque « prophétie auto-réalisatrice » n’a rien à voir avec cela, surtout que l’auteur l’avez déjà utilisée pour expliquer cette fois là que F. Bayrou pouvait gagner.
                            A croire qu’à tous les coups ça marche...

                            Pour terminer, Internet supporte difficilement la passivité. Il faut aller chercher l’information.
                            Contrairement à ce que vous affirmez (le « pire »), Le Monde a bien cité la réaction de Marielle De Sarnez au sujet de Veolia : (Le Monde).


                            • Pelletier Jean Pelletier Jean 22 février 2012 15:27

                              @l’auteur,

                              je reprends les propos de Fergus  :« L’enseignement que l’on peut en tirer : ni Bayrou ni Joly ne font plus recette, et leur discours a cessé d’intéresser. On peut le regretter, mais c’est ainsi malheureusement qu’il convient d’analyser cet évènement. »
                              Certes vous avez raison de dénoncer l’injustice que représente cette mal-répartition des temps de parole.
                              Mais force est de constater que Hollande et Sarkozy rassemble plus d’audience que les autres candidats, mis à part Mélenchon qui fait un tabac quand on lui donne l’occasion de disposer d’une belle vitrine.
                              On verra demain soir s’il cartonne en audience, ce que je lui souhaite, mêm s’il n’est pas mon candidat.
                              http://jmpelletier52.over-blog.com/ 


                              • Tipol 22 février 2012 17:09

                                Je ne vois pas François Asselineau dans vos listes. C’est le seul intéressant. C’est un un oubli ?


                                • Dunizel 22 février 2012 17:12

                                  Je suis plus que d’accord sur le fond de l’article.

                                  J’ajoute que cette inégalité de traitement des « petits » candidats, par rapport aux 2 qui représentent les gros partis, accentue la différence de moyens financiers des partis en question.

                                  Alors qu’en démocratie, les médias devraient neutraliser cette variable des fonds investis et aider à la visibilité de ceux qui ne peuvent pas investir 330 000€ pour organiser chaque meeting...

                                  Seul bémol, tout en soulignant le manque des petits candidats sur les médias, vous montrez vous même des diagrammes sur lesquels seuls 4 apparaissent...


                                  • fred74 fred74 22 février 2012 17:22

                                    Bonjour,,,,,

                                    Il n’est pas nouveau que dans ce système parfaitement démocratique,,,,en fait à l’image de l’ancienne URRS,,,,Certains candidats gênant ce système se retrouve conformément au règlement de ce même système (quelle redondance n’es ce pas) qu’ils soit, simplement et sans que cela ne gène en fait pas ,grand monde, isolés et ignorés des médias.

                                    C’est cela la démocratie participative,,,,,,,et la caravane passe !!!!!
                                    Même les abstentions ne les gens en rien pour ce déclarer légitime au yeux de tout un peuple.

                                    Normal, quand on lis certains posts içi même, pas la peine de chercher plus loin la dangerosité de certains comportement,,,,,,,,elle est belle la démocratie sélective,,,,,


                                    • SNOOP 22 février 2012 18:04

                                      les européens ont combattu et vaincu un cancer qui se développait en son sein.
                                      sarkozy devrait se taire, il ne comprend rien à l’histoire.


                                    • François51 François51 22 février 2012 18:19

                                      on se demande même quelle mouche a piqué France2 de passer J.L Melenchon en prime-time en Janvier chez la bande a Pujadas. 3Heures ! a 20h35 ! 3 millions de téléspectateurs au passage. une bonne prestation de l’intéressé qui plus est.... quel effort !. F2.


                                      • chantecler chantecler 22 février 2012 21:02

                                        Je vois un seul candidat , un seul parti omniprésent partout .
                                        NS et l’UMP qui ont mis la main sur tous les médias .
                                        C’ en est une honte .
                                        Alors ne me faites pas rire avec votre UMPS .
                                        Hollande par exemple est l’objet de toutes les attaques , les plus basses ...
                                        Oui, notre démocratie après 5 ans de sarkosie est bien malade .


                                        • ricoxy 23 février 2012 02:31

                                          ► Les spectateurs de TF1, d’ordinaire si fidèles (la chaîne a cumulé 99 % des meilleurs audiences de 2011), sont allé ailleurs, préférant, sur la 2, Cold Case et ses épisodes archi-usés.

                                          Il me semble que NS et FH font partie des « Cold cases ».


                                          • pierrot123 23 février 2012 09:13

                                            Tiens, au passage, ce truc, cette « manchette », sur GOOGLE...
                                            Jusqu’à 8 fois « SARKOZY » nommé en quelques lignes ! Du grand art !
                                            Et c’est tous les jours (et même toutes les heures !)
                                            Exemple ici
                                            Que fait le CSA ???


                                            • pierrot123 23 février 2012 09:15

                                              Précision : c’est moi qui ai souligné en rouge, faut quand même pas pousser ! ;—))


                                              • yargo yargo 23 février 2012 13:26
                                                Bonjour Imhotep

                                                Vous parlez de l’impartialité ou plutôt du manque d’impartialité des journalistes vis à vis des politiques. Pour être impartial un journaliste ne doit en aucun cas avoir de passerelle avec la population oligarque, hors ce n’est pas le cas il faut rappeler aujourd’hui que nos 
                                                Bayrou qu’ils ne maîtrisent pas. 
                                                Le seul moyen de sortir de ce système est de supprimer la fonction de politique avec un salaire pour aller vers un tirage au sort à la place de l’élection ou les partis, mouvements nous imposent des candidats qui ne sont pas désirés. Ce sont des élections par défaut. La démocratie n’existe plus depuis longtemps et nos dirigeants ont pris le nom de démocratie pour imposer leur oligarchie, que voulez vous revendiquer une démocratie alors que l’oligarchie en place utilise ce nom. La liberté de la presse est logée à la même enseigne, étant donné que les médias sont verrouillés, même le canard enchaîné que j’ai contacté en 2007 avant la présidentielle en expliquant à un journaliste que la CAF fabriquait des SDF, avec son système de calcul des prestations (basées sur les revenus des années antérieurs) constat du journaliste après enquête« oui c’est vrai », mais nous ne pouvons pas le dire. J’en déduis que ce journal est là pour dénoncer les us et coutumes des oligarques, mais en aucun cas de dénoncer une institution nous appartenant sensée nous protéger, mais qui nous dessert . Qui croire dans ce monde qui tourne en rond en petit comité et ne s’occupe pas du peuple., peuple qui subit et qui lui n’a aucun avantages. Le monde du libéralisme est cruel, je ne suis pas contre le capitalisme il en faut, mais un capitalisme humain.
                                                Cette civilisation est en train de disparaître, lors de la fin de la civilisation Romaine cette fin ne s’est pas fait en un an mais en plusieurs décennies. Notre civilisation est sur cette voie.
                                                Quel est le pourcentage de vote blanc ? Qui se reconnaît dans les propositions des petits candidats ? Pas grand monde à part leur corporation. Soyons logique de quoi avons nous besoin aujourd’hui ? De sortir de ce système ou nous ne maîtrisons plus rien, sortir de cette spirale qui nous enfonce. il existe des solutions qui ne nous coûteraient pas d’argent, qui permettraient de créer des emplois pour tous rapidement, renflouer toutes les caisses et rembourser cette dette monstrueuse.
                                                Que les gens se posent les bonnes questions et la France avancera, et peut garder sa différence par rapport aux autres pays « assurance sociale, retraite, chômage, allocations... ». Des solutions sont possibles il suffit simplement de nous en donner les moyens.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès