• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 5 raisons pour lesquelles il m’est plus agréable de vivre au Japon (...)

5 raisons pour lesquelles il m’est plus agréable de vivre au Japon qu’en France

Avant de venir au Japon, je pensais que la situation en France était “normale”. Vivre au Japon m’a montré qu’il était possible de vivre autrement au quotidien, dans une ville plus agréable en définitive. Dans cet article, j’ai retenu 5 critères qui font vraiment la différence pour moi en ce qui concerne la qualité de vie au Japon comparée à celle qu’on peut avoir en France.

 

– La sécurité –

 

J’imagine que ce n’est pas un scoop pour vous : le Japon est un pays à faible criminalité. Après, les chiffres sont les chiffres, et moi, ce qui m’intéresse, c’est ma perception de la criminalité dans ma vie quotidienne. Et je peux dire qu’elle est quasi inexistante. Je n’ose pas dire inexistante, mais parfois j’ai l’impression de vivre dans une autre dimension. Vous avez sans doute tous entendu cette légende urbaine : la plupart des Japonais vont rapporter un portefeuille sans s’emparer de l’argent à l’intérieur. Eh bien, il ne s’agit pas d’une légende, et j’ai encore mieux : j’ai assisté un jour à une scène étrange où aucun Japonais n’osait ramasser un billet de 1000 yens qui se trouvait au sol d’un magasin. Ils le voyaient, le contournaient, mais aucune de la vingtaine de personnes que j’ai observées ne s’est penchée pour le récupérer. J’ai trouvé la situation assez ridicule donc au bout d’un moment, j’ai ramassé moi-même le billet et je l’ai apporté à une caisse en expliquant la situation. Combien d’heures ce billet serait-il resté au sol dans le cas contraire ?…

Ce n’est pas tout. J’ai toujours beaucoup de mal à comprendre comment font les gens pour laisser leur voiture fenêtres ouvertes sur un parking de supermarché, ou bien carrément les clés sur le moteur en marche, histoire de revenir dans une voiture climatisée ou chauffée de retour de courses. J’admire aussi les femmes qui laissent leur sac sur leur chariot et vont faire un tour dans le magasin sans se préoccuper de savoir ce qu’il pourrait potentiellement advenir de leur sac. Ils n’ont pas ces peurs et aucun reflexe de protection, tout simplement car cela ne leur traverse même pas l’esprit : ils considèrent en effet que la probabilité qu’on leur vole leur affaire est quasi nulle.

Je me souviens d’ailleurs d’une discussion que j’ai eue à la fac. Il y avait une pièce pour les 4eme année et ceux-ci y laissaient leur ordinateurs toute la journée, même le weekend, alors que l’université et la salle y étaient ouvertes en permanence à tout venant. Ils y laissaient bien sur leur sac avec leur portefeuille lorsqu’ils s’absentaient. Et lorsque je leur ai demandé s’ils n’avaient pas peur qu’on leur vole leurs affaires, ils m’ont regardé comme une extraterrestre ! “Pourquoi les gens viendraient-ils prendre nos affaires ?” M’ont-ils demandé en toute innocence. Oui, c’est de ce niveau-là.

Je pense que vous comprenez à quel point il peut être relaxant de vivre au Japon de ce point de vue. Du coup, quand je vais en France, j’ai un peu de mal à me remettre dans le bain : faire attention à ses affaires, prendre garde aux pick-pockets, être attentifs aux alentours lorsqu’on retire de l’argent à un distributeur en pleine rue en soirée etc.

 

– La propreté –

 

La non plus, ce n’est pas une légende : les villes japonaises sont propres. En particulier les toilettes publiques, qui sont une immonde infamie en France, mais qui sont rutilantes dans beaucoup de villes japonaises. Les rues sont généralement sans déchets, sans déjections canines (on peut admirer les alentours au lieu d’avoir le nez rivé au sol) et sans crachats délicieusement déposés sur le sol. Evidemment, on peut voir ici et là (rarement) des déchets, négligemment jetés par des boulets asociaux, mais le regard n’est pas constamment agressé par la saleté ou par ces immondes graffitis aka “Là-c’est-mon-territoire-et-je-le-marque-comme-les-chiens-pissent-sur-les-poteaux-téléphoniques” qu’on retrouve même dans les petites villes en France. Je me souviens en avoir vu quelques-uns à Sendai, donc j’imagine qu’il doit y en avoir dans les très grandes villes japonaises. Je ne me souviens pas en avoir vu à Osaka pourtant, alors que j’y ai vécu 6 mois il y a quelques années.

Et bien sûr, comme les odeurs accompagnent souvent la saleté, il est aussi très reposant pour le nez de ne pas avoir à subir d’odeurs nauséabondes dans les métros ou les trains. Sans oublier les centres commerciaux. Je me souviens encore de l’odeur infecte qui m’a prise à la gorge quand je suis allée faire les magasins dans un centre commercial d’une grande ville de France…

Les trains sont aussi sans graffitis gravés sur les vitres et sans sièges détériorés. Les installations publiques en usage libre sont aussi bien entretenues, ou plutôt, elles ne sont pas endommagées par leurs usagers…

 

– Le comportement des gens –

 

Les usagers, parlons-en justement. Ce qui fait du Japon ce qu’il est, un endroit sûr et agréable à vivre au quotidien, c’est bien ses habitants. Ce que j’apprécie particulièrement chez eux, c’est qu’ils savent se tenir. Il parait que c’est moins le cas dans les grandes agglomérations comme Osaka et surtout Tokyo, mais on ne peut pas nier qu’il s’agit d’une tendance générale. De l’ordre et de la discipline, c’est ce que j’aime. Ils ne se permettent généralement pas d’être une nuisance pour autrui, ce qui est un bien agréable changement par rapport aux Français pour qui la satisfaction de leur propre plaisir et pulsions passe avant toute chose. Comme on dit en France, quand y’a pas de gêne, y’a pas de plaisir !

Un petit exemple pour illustrer cette tendance : il y a dans beaucoup de villes des salles de gym (avec tout le matériel pour faire de la musculation) et des gymnases (basket, volley, badminton, etc) en libre-service et quasi gratuits. Ces installations sont en parfait état et toujours très propres. Qu’en est-il à Osaka ou Tokyo, je n’en sais rien, mais je ne me souviens pas avoir souffert du comportement des gens dans ces deux villes.

Une autre grosse différence réside dans leur gestion des relations humaines. Le fait de pouvoir communiquer avec les gens de façon calme et mesurée au quotidien est un luxe qui ne m’était absolument pas garanti en France, où beaucoup de gens ne savent communiquer que sur un mode pétri d’agressivité sous-jacente (et sont carrément agressifs pour un mauvais regard ou dès que quelque chose ne les satisfait pas). Je me souviens d’une fois dans un supermarché français où un client n’a rien trouvé de mieux que de violemment emboutir avec son propre chariot le chariot qui lui bloquait le passage, tout en vociférant dans une langue étrangère. Mais pourquoi tant de haine ?! Est-ce qu’il n’aurait pas simplement suffi de pousser gentiment le chariot de côté ? Eh bien non ! Et lorsque je vivais en France cette violence dans les rapports humains était quasi-permanente. Cela vient peut-être du fait que je vivais dans la banlieue d’une grande ville, mais je trouvais cette agressivité quasi-permanente épuisante…

 

– La qualité des services marchands –

 

Là aussi, c’est le jour et la nuit entre la France et le Japon. De par mon expérience (et ce n’est qu’une expérience personnelle, on est bien d’accord), environ 80% des vendeurs français font généralement la gueule et sont à peine poli lorsqu’ils s’adressent à leurs clients. Le service à la japonaise est tout autre et est surtout sans comparaison possible, tellement sa qualité est élevée.

Et il ne s’agit pas seulement des vendeurs ! Par exemple, la poste japonaise livre le courrier jusqu’à 9h le soir, même le dimanche. Lorsque j’ai voulu envoyer un colis lourd, un personnel de la poste s’est déplacé jusque chez moi pour le prendre, sans que j’aie à payer un quelconque supplément. Vous imaginez ça en France ?

La qualité du travail rendu par les artisans est sans commune mesure avec celle que se permettent de rendre certains artisans français. Il est devenue très difficile de trouver de bons artisans qui ne fassent pas un travail à l’arrache en France. Le minimum syndical, pas plus. Beaucoup refusent même du travail s’ils considèrent que celui-ci est trop fatiguant. J’imagine que si vous êtes un artisan consciencieux qui lit ses lignes, vous êtes surement outré par mes propos, mais je ne fais que raconter ma propre expérience. (Celle-ci est limitée et ne représente pas une vérité générale, bien entendu.) L’expérience que j’ai des artisans ou commerçants japonais est toute autre et il est tout à fait surprenant de voir jusqu’où ils sont prêts à aller pour satisfaire leurs clients. Dans beaucoup de magasins, le personnel accompagne leurs clients jusqu’à la sortie en portant leurs paquets et font la courbette jusqu’à ce que le client disparaisse de leur vue. Je n’en demande pas autant en France, question de différence culturelle, mais au moins des vendeurs souriants et pas mal polis, je ne pense pas que ce soit trop demander, non ?

 

– Les valeurs de la société –

 

Alors là, on touche un point sensible. Je n’ai absolument aucune possibilité de savoir comment la France était autrefois, mais je pense vraiment qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans la société française actuelle. Toute personne qui ne triche pas un peu y est généralement considérée comme un imbécile. Les gens honnêtes sont ridiculisés. Je me souviens particulièrement d’un article de journal français sur des personnes qui avaient trouvé une valise remplie d’argent et qui l’avaient rendue telle quelle à son propriétaire. Les commentaires sous l’article m’avaient choquée : les personnes honnêtes y avaient été ridiculisées pour ne pas avoir pris l’argent. Les bons élèves à l’école sont tout autant ridiculisés, de même que les employés qui tiennent à faire du bon travail, quitte à devoir faire des heures supplémentaires. Ils sont des imbéciles, fiers de faire de la servitude volontaire. Ils se font joyeusement exploités par les Patrons. Ils ne savent pas profiter de la vie. Ils ne méritent que le mépris. Les malins sont ceux qui glandent, qui trichent, qui exploitent les autres. Sans se faire prendre bien sûr. Sinon, on dira qu’ils ont joué et perdu. Au Japon, les politiques qui trichent (se servent dans les caisses entre autres) doivent généralement démissionner, en France, on revote pour eux.

A contrario, la société japonaise possède de hautes valeurs morales dont deux que j’apprécie particulièrement : ne pas être une nuisance pour les autres et ne rien faire qui puisse blesser moralement ou physiquement autrui. D’où la prétendue “hypocrisie” des Japonais qui “ne disent jamais ce qu’ils pensent vraiment”. Cette “hypocrisie” permet de maintenir une harmonie dans les rapports humains que je trouve bien reposante, comparée à la volonté de toujours dire à l’autre le fond de sa pensée, sans se soucier un chouia des sentiments de son interlocuteur.

J’apprécie aussi beaucoup leur valeur “travail”. “Ah oui, les petites fourmis qui finissent par se faire seppuku (harakiri) quand elles n’atteignent par leur objectifs ou meurent au travail d’épuisement !” Me direz-vous avec un petit ricanement méprisant. Sans tomber dans les extrêmes, j’admire cette volonté de mener à bien son travail de façon la plus parfaite possible, sans attendre rien en retour si ce n’est d’avoir la satisfaction d’avoir fait ce qu’il fallait faire. Travailler pour servir la société est un devoir moral enseigné aussi à l’école.

Bien sûr, la société japonaise n’étant pas faite d’un seul bloc, il y a de nombreuses personnes qui font des choses qui vont à l’encontre des valeurs morales de cette société. Il y a d’ailleurs énormément d’escroqueries, les politiques sont fidèles à leur tendance à taper dans les caisses publiques pour leur propre bénéfice, de nombreux patrons exploitent leur salariés (ces entreprises sont appelées les black kigyou), les entreprises qui font du travail de piètre qualité sont loin d’être inexistantes et j’en oublie encore et encore sans aucun doute. Mais en ce qui me concerne, comparativement parlant, y’a pas photo, comme on dit.

 

Pour ultime conclusion (à lire TRES attentivement), je dirais que si la vie au Japon a des atouts considérable en ce qui concerne la vie au quotidien, il ne faut pas oublier que le monde du travail y est extrêmement rude (et c’est un euphémisme !). Vous oubliez les vacances et les jours de repos complets, vous oubliez au passage les prud’hommes et les lois qui régissent le travail. Vous oubliez la retraite tant que vous y êtes. Et quoi d’autre ?… Ah oui ! Vous faites attention à ne pas tomber malade trop gravement car vous allez devoir payer 30% des frais médicaux. Sans oublier la condition de la femme qui n’est pas des meilleures. Quoique celle des hommes n’est pas terrible non plus, tant ils n’ont d’autre choix que de se tuer à la tâche pour supporter une famille souvent pas vraiment reconnaissante. Il y a sûrement d’autres points qui viennent fortement contrebalancer les points positifs évoqués dans cet article, mais ils ne me viennent pas à l’esprit. En définitive, le Japon est un pays sympa… tant qu’on n’y travaille pas. Bien sûr, on peut tomber sur des entreprises cools (et la mienne n’est pas mal dans le genre), mais elles ne représentent pas la majorité des entreprises japonaises et il faut donc bien avoir conscience de ce dans quoi on met les pieds. Le Japon n’est pas le pays des bisounours, loin de là !

Les Occidentaux ont souvent des idées préconçues négatives sur le Japon, des préjugés que les médias adorent renforcer et j'espère que cet article aura pu vous apporter un retour d'expérience un peu plus nuancé sur le sujet.


Moyenne des avis sur cet article :  3.41/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

106 réactions à cet article    


  • Tall Tall 10 octobre 2016 17:42
    J’ai entendu qu’il y avait des terrains bon marché à Fukushima.
    J’aimerais en acheter pour y cultiver des champignons géants.
    Si vous avez des contacts ...

    • nemuyoake nemuyoake 10 octobre 2016 22:58

      @Tall Non désolée. Je vous tiendrai au courant.


    • Ariane Walter Ariane Walter 11 octobre 2016 05:20

      @Tall

      Hihiihihihihi ! 
      Il est vrai que vivre dans un pays d’esclaves contents de leur sort est toujours sympa !!!
      En France, avec leurs grèves et leurs congés payés à rallonge , ce sont des chieurs graves !

    • Tall Tall 11 octobre 2016 07:19

      Salut Ariane

       
      Ben oui, le civisme tant apprécié par l’auteure a la même cause que le moutonisme face au patronat le + abject : la soumission à l’autorité.

      Va un peu expliquer ça aux gaulois qui s’amusent à décapiter leur roi en place publique.


    • jmdest62 jmdest62 11 octobre 2016 07:59

      @nemuyoake

      « il m’est plus agréable de vivre au Japon qu’en France »

      Eh ben restez-y ...y a pas de problème.

      @+


    • mmbbb 11 octobre 2016 08:39

      @Ariane Walter si les Japonais et les Chinois ne viennent plus a Paris c’est que cette ville comme les villes en france sont degueullasses et la securite incertaine Si vous êtes satisfaite de ce pays c est votre choix Les francais sont des chieurs mais il faudrait arreter de prendre cet trait de caractère pour une vertu cardinale Oui certes nous sommes toujours en train de raler mais ce pays n’est plus tres beau a voir.  J’allais voir ma compagne a l universite de Bron lorsqu ’elle etait en etude en lettre comme vous, ces jeunes revoltes contre le « sytsème » deja n’avaient aucun soin de l’enceinte de leur universite qui etait une porcherie. Comme beaucoup de francais par la force des chose je vis egoistement . J’ai ete interne les francais ont une mentalite de con Ils ne respectent pas Mais il est vrai que les francais ont choisi comme embleme le coq « Volatile chantant les pieds dans la merde » Les intellos francais me surprendront toujours par leur discernement hihihihi


    • Etbendidon 11 octobre 2016 09:54

      @Ariane Walter
      Konituya nemuyoake
      tu vois, à peine publié, les clebs aboient
      C la france.............................
       smiley


    • jmdest62 jmdest62 11 octobre 2016 10:02

      @nemuyoake

      Au fait ! tapez « pauvreté japon » sur un moteur de recherche ...résultats édifiants
      @+


    • prismsoul prismsoul 11 octobre 2016 10:07

      @Tall
      Ça, c’était il y a pas mal de générations. Aujourd’hui je les vois plus se taper dessus entre-eux que sur leurs bourreaux. Mais ça doit être juste moi.


    • trobador 11 octobre 2016 11:48

      @Ariane Walter

      Avec, au bas mot, 3 millions de Charlies, c’est pas sûr qu’on ait tant de leçons de libertés à donner aux japonnais...
      Ensuite, une remarque comme : « un pays d’esclaves contents de leur sort ». Là je me suis frotté les yeux - non Ariane ne peut pas penser ça - il doit s’agir d’une réaction épidermique liée à la beaufitude du texte...
      Et puis, un peuple de chieurs graves qui part régulièrement la fleur au fusil combattre pour le grand capital et les marchands d’armes ne doit pas trop gêner la marche du NOM.


    • mmbbb 11 octobre 2016 12:32

      @Etbendidon en 2017 j’espere que la droite fera une reforme des retraites et alignera le public sur le prive En tant qu’ aboyeur j’en ai ras le cul de payer pour ces fonctionnaires qui nous pissent dessus . Là n etait pas le propos de cet article


    • Alren Alren 11 octobre 2016 12:41

      @mmbbb

      Mais foutez le camp de notre belle France si vous ne vous y plaisez pas !!!

      « La France tu l’aimes où tu la quittes » c’est pas un slogan d’extrême droite que vous affectionnez vous qui êtes de la droite la plus débile ?
      Il s’adresse à tout le monde, ce slogan !!!


    • mmbbb 11 octobre 2016 16:17

      @Alren venez me sortir de cette france je vous ’attends ca sera le sang et mon poing sur ta gueule . Je n’ai jamais rien brule casse et insulte et j’ai un casier judiciaire vierge mais voila cela vient avec le temps parce vous vous trompez de de cible point barre . . Alors venez, vous allez voir.


    • Alren Alren 12 octobre 2016 14:13

      @mmbbb

      Mon poing sur ta gueule
       : Voilà un « argument » typique de l’extrême-droite « bas-du front » !

      C’était aussi celui des SA de Hitler.

      Merci d’éclairer les lecteurs !


    • Jean nemare Jean nemare 16 octobre 2016 21:22

      @Tall Si on a décapité des rois, c’est parce qu’ils le méritaient tout simplement : quand on est un tyran, on mérite de mourir de façon violente, ou bien on se repend et on change d’attitude !

      De même, le tout mou avec son sourire béat de gros niais sera déchu de son« trône » par le peuple en colère ! 

      Il mérite de passer en cour de justice et d’être executé lui aussi, parce qu’il a trahi la France, ses promesses électorales, son statut, sa fonction, a rabaissée la France comme jamais en bon « toutou » des amerlocks qu’il est ! 

      Personne ne viendra verser une larme sur son sort. 

    • PatDel (---.---.38.212) 1er novembre 2016 12:59

      @Tall Les eaux de la manche contiennent 10fois plus de tritium 110Bq/L que celles de Fukushima 13Bq/L http://m.france3-regions.francetvinfo.fr/basse-normandie/2013/03/27/les-eaux-de-la-manche-plus-radioactives-que-celles-de-fukushima-selon-l-acro-224293.html


    • Harry Stotte Harry Stotte 10 octobre 2016 18:00

      « – La sécurité – »


      Je me souviens d’une édition des Dossiers de l’écran, où un professeur de français, enseignant à Tokyo, avait accordé une large part de l’ordre régnant dans la rue - il avait rapporté l’exemple de sa fille de 12 ans, allant passer la soirée chez une amie, et téléphonant à 22 heures pour indiquer qu’elle rentrait. Seule - aux Yakuzas.

      • nemuyoake nemuyoake 10 octobre 2016 22:58

        @Harry Stotte Oui, des mafias, il y en a dans tous les pays. Là où il y a des humains.


      • Harry Stotte Harry Stotte 10 octobre 2016 23:14

        @nemuyoake

        « Oui, des mafias, il y en a dans tous les pays »


        Certes, mais là, il était question d’un rôle social profitant au résident moyen qui n’a pas ni ne fait d’histoires. Le même Français a rapporté un rôle de conciliateur entre la population et ceux qui tentent de l’exploiter. 


        Impliqué dans un accident de la circulation, et confronté à une compagnie d’assurance qui faisait de la résistance, on lui avait conseillé de passer par les Yakuzas, qui prendraient 30 % de la somme versée par la compagnie. IL refusa au motif que ce genre de tractations n’est pas dans nos moeurs.

      • rocla+ rocla+ 10 octobre 2016 18:04

        Et il ne s’agit pas seulement des vendeurs ! Par exemple, la poste japonaise livre le courrier jusqu’à 9h le soir, même le dimanche. Lorsque j’ai voulu envoyer un colis lourd, un personnel de la poste s’est déplacé jusque chez moi pour le prendre, sans que j’aie à payer un quelconque supplément. Vous imaginez ça en France ?


        En France  un petit bureau de poste ouvert généralement de 9 h à 12
        se trouve  fermé , sans prévenir  avec pour  écriteau «  fermé exceptionnellement  » 

        On a les meilleurs services du monde ,.

        Bien sûr .

        • nemuyoake nemuyoake 10 octobre 2016 22:59

          @rocla+
          Il ne faut pas trop cracher sur la France non plus : les services gratuits d’éducation, de santé etc... sont exceptionnels.


        • popov 11 octobre 2016 03:50

          @nemuyoake

          Vous avez oublié de dire que lorsque le client entre dans un bureau de poste, les employés lui souhaitent la bienvenue, et le remercient de sa visite quand il sort.


        • Hecetuye howahkan howahkan 10 octobre 2016 18:12

          Salut 

          c’est drôle vous commencez très positif pour au final déglinguer totalement ce pays...que je ne connais pas et dont je ne peux rien dire...
          vous dites que vous êtes enseignante dans un lycée privé et dans l’article vous dites : Bien sûr, on peut tomber sur des entreprises cools (et la mienne n’est pas mal dans le genre), mais elles ne représentent pas la majorité des entreprises japonaises

          je ne savais pas que les lycées étaient des entreprises ?

          le japon est le pays du monde ou il y a le + de centenaires et est en 3eme position pour la durée de vie...après monaco et macao...

          peut être que parce que les frais médicaux y sont chers, donc les gens se soignent eux même et avec des remèdes traditionnels ??? et que cela marche mieux !!!! ??

          ah que de question...

          Merci..pour le sujet..

          respect et robustesse smiley


          • nemuyoake nemuyoake 10 octobre 2016 23:03

            @howahkan
            Un lycée privé est géré comme une entreprise. Normalement, il y a des big boss qui décident de tout (le conseil d’administration). La mienne est plutôt du style socio-communiste car c’est la base qui décide généralement de l’orientation du lycée.

            Les Japonais ont généralement une meilleur alimentation et font plus de sport, surtout jusqu’à un âge avancé, ce qui explique la différence, je pense.


          • mmbbb 11 octobre 2016 09:38

            @howahkan les japonais sont tres soigneux et meticuleux Ils ont reussi dans l l’electronique ( 20 % du marche mondial ) .. Par ailleurs les appareils de HI Fi haut de gamme japonais sont d’une finition parfaite . J’avais ma belle soeur qui avait reçu une platine disque thomson dans les années 1990 en cadeau d ’entreprise . les boutons sautaient et ne tenaient pas. Production francaise comme dans une scene de Funes Par ailleurs les transistors japonais ( Hitachi Toshiba Sanken ) sont tres fiables et equipent la totalite des appareils electroniques Un appareil « made in France » a des transistors japonais . Ce pays entretient aussi ces « tresors nationaux » laqueurs, ceramistes, ebenisterie ,fabriquant de sabre kimono dont l élaboration est issu au rang de l’art . Il y eut un engouement de la laque japonaise en France au XIX siecle finition parfaite dessin epure comme les estampes japonaises . Hokusai inspira les artistes francais durant cette periode . Quant a la longevite de certains japonais dans certaines iles est due a l’alimentation de poisson crustacé Buvez du the cert c’est excellent contient des polyphenols comme dans le rouge francais eleve en fut de chene


          • Hecetuye howahkan howahkan 11 octobre 2016 14:30

            @mmbbb

            Salut, oui je sais...par expérience et aussi par oui dire de professionnels..pour la hi-fi oui je suis d’accord,mais il n’y a pas que eux..US, UK sont aussi très bon,.euh étaient.....coté enceinte en France il y a toujours cette entreprise bretonne Cabasse...excellent aussi etc.... je trouve...cela dit récemment j’ai eu deux motos, une chinoise,keeway puis une plus grosse yamaha...les deux sont de très bonnes machines..le chinois si il le veut sait aussi faire c’est clair....les chinois ont racheté une usine en Italie,gardé le personnel et donnent un look italien à leur motos..bien vu non ??

            tu parles d’ébénisterie, je fus ébéniste dans une autre vie , en Europe il en reste encore quelques un dans les pays de l’est...je parle de petits faiseurs à l’unité, une hérésie bien sur smiley..aujourd’hui il y a des grosses boites un peu partout qui ont des gabarits pour tous et tout devient si trop droit et si standard que pour moi c’est plus que ennuyeux surtout si utilisé avec des vernis de chez casino que l’on dirait du formica..je trouve cela une insulte au bon goût des anciens auxquelles je n’arrive pas à la cheville et loin de là ........goût personnel bien sur...

            Petit détail sur la santé....depuis 40 ans les japonais ils prennent du CoQ10...cherche et tu trouveras..
            ça fait un peu biblique mais bon ..ça le fera quand même en ces temps d’apocalypse qui veut dire révélation et donc de kali yuga..et non pas kali yoga comme me dit un des mes imbéciles de fils..mais il est sympa alors il peut le dire si il veut..

            porte toi bien salutations..


          • mmbbb 11 octobre 2016 16:25

            @howahkan Cabasse s’est termine rachete par canon et revendu Cette entreprise n’a pas su s’adapter a la concurrence. de fabrication est chinoise désormais Les prix en moyen haut de gamme beaucoup trop cher et la concurrence propose des produits de bonne facture pour moins chere comme l anglais B & W c’est dommage Je vous propose Athom ingenierie francaise et fabrique en chine mais etabli selon un cahier des charges severes ou Focal dont la gamme de prix est etendue sans sacrifier a la qualite. Je bricole et travaille aussi le bois ciseaux japonais dont la lame est damassé Excellent


          • Hecetuye howahkan howahkan 11 octobre 2016 17:42

            @mmbbb

            ah ok, je ne savais pas pour Cabasse..j’ai de vieilles enceintes monitor audio et une marque française de Nice je crois qui a disparu, 3A et aussi des jamo ,ce qui est bien c’est que aujourd’hui les hauts parleurs abîmés se réparent

            les chinois se mettent à fabriquer des amplis à lampes comme ici

            long sujet pour les passionnées smiley

            je connais des personnes qui aiment bien les ciseaux japonais oui..je n’ai jamais essayé...faut dire que je suis plus dehors que dedans..plus vélo et moto que atelier...j’en ai assez fait...ma femme plus jeune s’occupe du travail....moi des loisirs....j’exagère bien sur.mais l’idée me faisait bien marrer..

            salutations


          • Hecetuye howahkan howahkan 11 octobre 2016 17:51

            @howahkan

             a voir aussi celui là..j’en ai lu du bien voir ici...


          • flourens flourens 10 octobre 2016 18:15

            banzaï !!!!!!!!!


            • Alex Alex 10 octobre 2016 18:49

              @l’auteur

              J’ai eu le même ressenti que vous pour les points positifs. Ayant fréquenté régulièrement ce pays pendant plus de 30 ans (je travaillais extrêmement peu sur place), c’était toujours avec beaucoup de plaisir que j’y séjournais.
              Un seul point de désaccord (très mineur) : à Tokyo, évitez de prendre le métro ou le train (voire même les ascenseurs) aux heures d’affluence, car c’est vraiment du chacun pour soi. 
              Mais la sécurité, l’honnêteté et la qualité des services sont vraiment stupéfiantes.

              • nemuyoake nemuyoake 10 octobre 2016 23:11

                @Alex
                Oui, j’ai cette image aussi de Tokyo, mais j’y passe seulement de temps en temps.


              • astus astus 10 octobre 2016 18:55

                Bonsoir,


                Je confirme que ce qui est écrit dans ce billet est exact. Pour un touriste c’est un pays idéal en raison de la gentillesse de ses habitants, de la propreté, de la qualité des service et de la sécurité. Mais y travailler c’est sans doute moins agréable (en grande entreprise notamment). Cependant le travail même le plus humble (astiquer les rampes d’escalator dans le métro par exemple) est parfaitement respecté par tous et partout. On ne peut pas imaginer d’ailleurs quelqu’un se moquer publiquement d’une autre personne. J’ai vu aussi des jeunes filles très court vêtues prendre le métro à des heures tardives sans le moindre problème avec les autres voyageurs. Mais la scolarité à marche forcée des enfants en raison de la pression sociale en conduit quelques uns au suicide ou au repli devant les jeux vidéos... Rien n’est parfait sans doute mais nous pourrions peut-être proposer chez nous certaines mesures utiles dans les écoles comme celle-ci : 


                Mais j’anticipe déjà les gros titres des médias de masse : 

                « La gauche rétablit l’esclavage en France !  », « Le travail forcé des enfants dans les écoles de la République ! », « Les nouveaux robots nettoyeurs de l’école  », « Une scandaleuse exploitation !  », « Le contrat social en péril  », « Ces enfants qui volent le travail des chômeurs  », « L’embrigadement des faibles  », « Les forçats de chez nous  », « Stop à la violence scolaire !  », « La honte !  » etc.


                • nemuyoake nemuyoake 10 octobre 2016 23:13

                  @astus
                  Ca, c’est sûr que les filles extrêmement court vêtues ne sont pas harcelées...


                • Doume65 11 octobre 2016 11:02

                  @nemuyoake
                  Tu pourrais au moins étayer tes arguments par des photos, qu’on puisse juger si c’est vraiment si court-vêtu que ça smiley



                  • nemuyoake nemuyoake 10 octobre 2016 23:16

                    @foufouille

                    Ah oui, j’ai vécu à Osaka aussi. Jamais vu de graffitis. Mais comme quoi, ils existent. Et plus on va dans les grandes villes, plus les gens sont mal éduqués, égoïstes... au Japon aussi. La propreté est une tendance générale, MAIS il y a toujours des boulets pour polluer la vie des autres.


                  • rocla+ rocla+ 10 octobre 2016 19:05

                    Le mieux comme pays  c’ est l’ Alaska .


                    Demandez  à un esquimau .

                    • ENZOLIGARK 11 octobre 2016 13:56

                      @rocla+ ... , ... perso , je m ’ y suis fait braquer par deux kids americos ... , j ’ ai eu de la chance , ils m ’ ont pas « descendu » ... ( parce que j ’ etais surfeur ? ! ) ! . ... Un instrument de musique [ Moon Women ... ] cree par un de ses esquimaux dans mes affaires a aide a les coincer !!! . ... АФФ ИСС ... 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires