• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 50 ans de cinéma SF - Matrix

50 ans de cinéma SF - Matrix

Dans un futur proche, un jeune programmeur, Thomas Anderson, mène une vie routinière entre son travail « officiel », plutôt assommant, et ses activités nocturnes de pirate informatique, qu'il mène sous le pseudonyme de Néo. Un jour, un certain Morpheus le contacte, l'invitant à aller au-delà des apparences pour lutter contre « la Matrice ». Très intrigué, Neo finit par rencontrer son énigmatique interlocuteur. Ce qu'il apprend alors le stupéfie : d'après Morpheus, le monde dans lequel il vit n'est qu'une immense illusion, générée par un ordinateur ultra-perfectionné et contrôlée par un mystérieux organisme : la Matrice. Néo serait le seul homme capable de vaincre la Matrice et de mettre fin à l'esclavage de ses congénères...

Quelle pillule veux-tu Néo lui demande Morpheus dans cet opéra empruntant aux arts martiaux chers à John Woo. Cette question – rester dans l'illusion ou pénétrer le savoir – fait référence au mythe de la caverne présenté par Platon dans La République. Seul le philosophe, l'éclairé, peut parvenir à sortir de l'illusion par une quête sans fin – et donc sans certitudes – du savoir.

Cette quête obéit à cette aptitude à avancer en densité par la pensée clairvoyante au moyen du questionnement socratique. Qu'on pourrait visualiser par ces combats acrobatiques au moyen desquels Neo – le nouveau, figure christique par excellence, qui meurt, ressucite, fait des prophéties etc …- cherche et fouille le réel et déchire un à un les voiles des apparences, ces faux reflets envoyés par la matrice et créés par elle au moyen de programmes.

Tel le philosophe, Néo le personnage emblématique libère les hommes, les libère de la machine, des machines créations humaines à la Descartes, et délivre un message de paix. Il est celui qui apporte la delivrance par rapport à la technique triomphante, à ces Frankestein créatures en capacité d'asservir leurs créateurs, ces hommes qui se prenant pour des dieux tissent des toiles aptes à les engloutir dans des algoritmes.

Parabole de la moderne servitude et récit philosophique puisant également dans les textes sacrés, Matrix, premier du nom, fonctionne en miroir. Les frères Wachowski utilisent les artefacts du cinéma d'action et de SF pour tendre à leurs contemporains un miroir à peine déformant de ce bocal dans lequel tout-un-chacun se complait.

Et sussurent que l'effort seul, celui du coeur, celui du courage, celui de la pensée à même de casser les barreaux de nos cages mentales, que seuls ces efforts humains paient. Il y a une pillule qui conduit à l'esclavagisme et l'autre à la liberté absolue.

A chacun de faire son choix.


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 3 mars 14:23

    ’’A chacun de faire son choix.’’
     
    J’crois bien qu’il est déjà fait.
     
    On veut du foot ! On veut d’la télé ! Qu’ils brament, les 99,99% de lobotomisés.
    Du pain (frelaté) et des jeux (trafiqués), un écran plat, un smartphone, et les voila qu’ils décollent, qu’ils nagent en plein bonheur.
     
    Ouais, le but ! Ouais, la médaille d’or !
    Putain les cons, feraient mieux d’essayer le LSD, ça leur coûterait moins cher...
     


    • Clocel Clocel 3 mars 14:24

      Rien sur Sion ? smiley

      Je signale au passage : La Forme de l’eau...


      • foufouille foufouille 3 mars 14:33

        aussi mauvais que les autres articles.


        • De nombreuses études ont été faites du film : philosophiques, métaphysique, francs-maçoniques, religieuses (Néo, Noé), psychanalytiques. Hier, je discutais avec mes amis : imaginons que nous survivions à cette société, que ferions-nous,.. ? Un peu comme ceux qui sont sortis des camps de concentrations : survivants mais à jamais meurtris,...La belle affaire. Survivre, oui, mais pour quoi faire, ????


          • Xenozoid Xenozoid 3 mars 14:51

            et mon article sur l’enfant et mon encyclopédie de merde ne sort pas....merde moi aussi je me basait sur le travaille des autres a ma façon,alors, la bleue ou la rouge ?


            • Robert Merle a produit le même genre de littérature. L’exemple le plus courant est celui de personnes enfermées sur une îles. L’île de Robert Merle est très intéressant. Mais au fond de moi-même, je ne peux m’empêcher de penser. Si c’était à refaire, ferions-nous les mêmes erreurs ? Sommes-nous condamnés à reproduire le même cycle : grandeur et décadence,...Probablement.


              • Xenozoid Xenozoid 3 mars 14:57

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                au moins la notion de cycles n’a pas de fin



              • @Xenozoid


                Excepté le cyclamen,... mais c’est de l’ordre du biologique, pas de la spiritualité et du Divin,...

              • Seule la spiritualité est immortelle. Le biologique : non. 


                • Xenozoid Xenozoid 3 mars 15:07

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  elle est né quand tu es née(ta spiritualité),apres on suppose

                  c’est comme kalima,déese de la renaissance et de la mort,et donc de la naissnce


                • @Xenozoid


                  Je suis née à RENAIX,....

                • Xenozoid Xenozoid 3 mars 15:10

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  ma jambe de bois vient de faire un tour,merci pour la nouvelle


                • Xenozoid Xenozoid 3 mars 15:14

                  @Xenozoid
                  moi je suis né a Fougères, qui existe depuis des centaines de millions d’années... alors

                  renaix avec un « x » ? comme dans x files ?
                  oh lala


                • @Xenozoid
                  http://www.cabale.online.fr/mystique/gematrie.htm. Et en plus mon nom en gématrie donne 2466.https://www.youtube.com/watch?v=mbPEJ-ps8-I. Le légende selon le PHENIX. Authentique et amusant,... 


                • @Xenozoid


                  Et en flamand Renaix donne Ronse qui pourrait s’entendre comme Ronce. Qui renaît des cendres ou Ronces,...


                  • Ouam Ouam 4 mars 02:42

                    @l’auteur :
                    merci
                    Aimé les 3 et particulierement le 3eme
                    Fait mon choix smiley


                    • arthes arthes 5 mars 11:22

                      @L’auteur,


                      Intéressant.


                      Et sussurent que l’effort seul, celui du coeur, celui du courage, celui de la pensée à même de casser les barreaux de nos cages mentales, que seuls ces efforts humains paient. Il y a une pillule qui conduit à l’esclavagisme et l’autre à la liberté absolue.

                      C’est la voie de la sagesse et je n’en imagine pas une autre pour nous libérer de l’asservissement béat à la technologie, à l’IA, à la pensée mécanique, au destin avilissant de « l’humain consommateur » , pour permettre à l’amour de jaillir et pour entreprendre de renouer avec notre propre nature spirituelle, en toute liberté et conscience.

                      J’ai vu que le premier, ça donne envie de voir les suivants sous cette approche.

                      • Ruut Ruut 16 mars 13:43

                        Si le premier opus est intéressant et bien réalisé, les 2 seconds partent carrément en sucette.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès