• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 66% des français soutiendront un mouvement social contre les ordonnances (...)

66% des français soutiendront un mouvement social contre les ordonnances Macron : ils peuvent les stopper aux #législatives2017

 

Alors que Macron et son appareil médiatique aux ordres tente par tous les moyens de cacher jusqu’au premier tour des législatives la destruction du code du travail, la suppression effective du CDI, du paiement des heures sup’, la casse de l’assurance chômage etc.. pour arracher une majorité à l’assemblée nationale, les français sont vent debout contre les ordonnances. Une bombe antisociale jetée contre les travailleurs, les ordonnances sont en effet une arme de destruction massive du code du travail, une méthode totalitaire d’un président illégitime, le plus mal élu de la Ve République, pour exécuter les ordres donnés par l’Union Européenne et le MEDEF et poursuivre la politique de Sarkozy et de Hollande qui plonge les travailleurs de France dans la misère et la précarité.

Sans surprise, les Français qui se sont massivement mobilisés contre la Loi Travail imposée à coup de matraques et de 49.3 s’opposent à la Loi Travail 2.0 que Macron veut imposer à coup d’ordonnances durant la période des congés annuels d’été. Et ce alors que le contenu de ces ordonnances n’aura donc jamais été dévoilé ni durant la campagne présidentielle, ni durant les législatives.

Macron veut la guerre sociale contre le peuple, il est encore temps de l'en empécher !

Stopper les ordonnances ? avec un barrage républicains contre les députés Macron aux législatives et avec la mobilisation sociale dans la rue

Si la CGT appelle seulement ces jours derniers à la mobilisation, force est de constater la timidité coupable de FO qui fait mine de croire à un dialogue entre gouvernement et syndicat. Comme si on pouvait concerter avec le canon des ordonnances sur la tempe. Et les révélations du projet de loi d’habilitation des ordonnances par le Parisien (lire ici l’analyse d’IC) puis à travers un document du ministère du travail publié par Libération démontrent l’hypocrisie de ceux qui font mine de croire à une négociation : oui le texte est déjà écrit, et si Macron a invité les états majors syndicaux, c’est comme il l’a dit lui même pour ne rien leur dire et les mener en bateau. Et gagner ainsi du temps jusqu’au premier tour des législatives.

Il y a au contraire urgence à la résistance à la destruction du Code du Travail, en mobilisant dans la rue pour construire un barrage républicain contre les députés Macron aux législatives et empêcher ainsi que soit voté la loi d’habilitation des ordonnances au mois de juillet pour un massacre sanglant des droits des travailleurs dans la torpeur de l’été.

Rappelons qu’avec 58 députés, il est possible de déposer une mention de censure du gouvernement. Qu’avec 185, il est possible de faire voter des lois par referendum. Et que les 7 millions d’électeurs s’ils se mobilisent peuvent envoyer des députés au second tour – et donc construire une majorité – dans plus de 451 circonscriptions. L’histoire n’est pas encore écrite et c’est à chacun de prendre ses responsabilités.

Les ordonnances un passage en force pour 42% des Français

D’après une enquête en ligne réalisée par Yougov du 24 au 25 mai – soit avant que les premiers documents confirmant le contenu des euro ordonnances Macron liquidant le code du travail ne soient dévoilées – 42 % des français considère que les ordonnances sont un passage un force. Une condamnation sans équivoque de la méthode violente, antidémocratique, totalitaire de Macron et de ses éventuels députés. Seul 26% jugent que c’est un outils constitutionnels comme les autres.
Et ils ne sont que 6% selon Yougov à se déclarer très favorable au recours aux ordonnances dans le cadre de la réforme du code du travail, contre 20% pas du tout favorable.

66% des français soutiendraient un mouvement social contre les ordonnances Macron

A la même période un sondage de l’institut ODOXA confirme que :

  • les français sont opposés à une réforme du code du travail (51% y sont opposés contre 48% qui y sont favorables)
  • qu’ils condamnent un nouveau passage en force de Macron contre les syndicats : 63% exigent que Macron tienne le plus compte possible des objections des syndicats quitte à revoir sa copie
  • 52% des français sont opposés au recours aux ordonnances
 

Surtout, les français sont prêts à la mobilisation avec les syndicats de lutte contre les ordonnances : 66% soutiendront les syndicats qui organiseront un vaste mouvement de contestation contre Macron qui tente de passer en force sur la réforme du code du travail.

Sans aucun doute que la publication du contenu des ordonnances Macron aura encore fait gonfler la colère du peuple depuis. Raison de plus pour que la résistance ce soit maintenant, et que l’on ne fasse pas le pari perdant d’une illusoire mobilisation durant le mois d’Aout que craint fort peu le gouvernement Macron.

JBC pour www.initiative-communiste.fr

https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/66-des-francais-soutiendront-un-mouvement-social-contre-les-ordonnances-macron/


Moyenne des avis sur cet article :  3.85/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 8 juin 17:30

    tu as bien voter macron et pas FN ?


    • taktak 8 juin 17:51

      @foufouille
      Les communistes avec le PRCF n’ont voté ni Macron, ni FN !
      Et il faut remarquer que Macron n’a été élu qu’à la faveur du passage au second tour de Le Pen, contre qui, une chèvre aurait élu. C’est d’ailleurs l’un des rôle principaux du FN. perpétuer le système en place, interdire toute alternative.

      Aux législatives, il n’y aura qu’un vote utile, à nouveau, le vote pour le mieux placé des candidats FI ou PCF.

      Dommage que la direction du PCF pour pouvoir s’allier à un PS entrainant le peuple dans le gouffre ait fait ce qu’il fallait pour empécher des candidatures unitaires partout. Dommage que le PG (FI) trop ambitieux n’est pas réussi à l’empécher en donnant trop souvent le baton pour se faire battre.

      Il reste que si les 7 millions d’électeurs de Mélenchon vont voter au premier tour de la législatives pour un député FI, Macron sera privé de majorité à l’assemblée. Donc vous savez ce que vous avez à faire si vous voulez pas en prendre plein la gueule pour les 5 prochaines années et avoir du Sakhollande bis.


    • foufouille foufouille 9 juin 07:02

      @taktak
      tu as donc voter macron par ton abstention.
      un parti fasciste serait interdit depuis longtemps.


    • Croa Croa 9 juin 12:06

      À taktak,
      Eh bien SI ! Ces gens ont bien voté Macron, pas au premier tour évidemment mais au second (à l’exception de quelques véritables insoumis.)
      .
      Aux législatives mêmes causes mêmes effets : Au second tour les électeurs SE REFUSERONT À FAIRE BARRAGE aux candidats Macronistes car ils ne voteront pour l’opposant qualifié que si celui-ci appartient à leur chapelle. Suite à quoi le candidat macroniste sera élu sans coup férir smiley


    • Alren Alren 9 juin 13:30

      @Croa

      Je vous approuve Croa ! J’ai voté Le Pen au deuxième tour pour que l’écart entre elle et Macron soit le plus faible possible.

      Mais, comme je l’ai dit ailleurs, en tant que joueur d’échecs, je suis habitué en cas de difficulté à jouer rationnellement le moins mauvais coup.

      Cette tactique je l’appliquerai au deuxième tour de la législative dans ma circonscription, si, comme cela est probable hélas, le candidat FI a été éliminé : je voterai pour l’adversaire du macroniste, quel que soit cet adversaire. Car c’est le moins mauvais coup.


    • Croa Croa 9 juin 20:04

      À Alren,
      Pas mal la métaphore du jeux. Effectivement aux échecs il ne faut pas hésiter à faire les sacrifices parfois nécessaires.
      *
      Dans ma circonscription la Ø ne se qualifiera probablement pas non plus (d’autant que dans mon secteur plutôt bourgeois il y a quand même concurrence entre la Ø et le PC !) Nous aurons donc certainement à choisir entre le sortant LR et la candidate En Marche avec un (petit) risque de triangulaire avec le candidat FN en plus. Dans le premier cas je voterais LR (dur !!) car celui-ci a déjà annoncé qu’il ne soutiendrait pas Macron pour tout (ce sera déjà ça smiley ). Dans le second cas je voterais candidat FN car son opposition à Macon est plus réelle que celle du LR smiley !


    • NEPNI NEPNI 8 juin 17:31

      Vous avez criez à l’antifascisme de pacotille, dansez maintenant ! https://www.youtube.com/watch?v=xY3jUuFBWIM


      • NEPNI NEPNI 8 juin 17:35

        Vous n’êtes plus crédible, vous aviez une chance historique de renverser la table et repartir sur de nouvelles bases (super encadrées et surveillées) et vous avez invité tout le monde à faire barrage !

        Et vous osez vous plaindre ? Je ne sais pas pourquoi Audiard me vient en tête !


        • taktak 8 juin 17:59

          @NEPNI
          Le PRCF a appelé à ne pas voter Macron et à faire campagne pour qu’aucune voix n’aille au Fn.

          Et il se trouve que mélenchon aussi, ainsi que l’ensemble de la France Insoumise n’ont pas appelé à veauter Macron.

          Bref, adressez ces critiques à vos amis LRPS. Ainsi qu’à Le Pen qui a garantie la victoire de Macron. A tel point que ce dernier l’a célébrer au soirt du premier tour

          Sans l’aide de Le Pen et des électeurs FN, jamais macron n’aurait pu être élu président par seulement 18% des électeurs inscrits.


        • NEPNI NEPNI 8 juin 19:44

          @taktak

          On peut discuter longtemps sur « à qui la faute » mais la priorité était justement de sortir « à tout prix » de ceux qui gouvernent depuis 40 ans. Macron est la synthèse de ce qu’a pu produire l’UMPS. Tout ceux qui n’ont pas voulu sortir de ce carcan en n’appelant pas à voter MLP sont complices et ont perdu le droit de se plaindre. Le reste, c’est du blabla.


        • Croa Croa 9 juin 12:16

          À taktak,
          FAUX, le vote Macron n’était pas interdit, juste vaguement déconseillé. Par contre « pas une voix ne doit aller au FN » ! Rien de tel à propos de Macron pourtant beaucoup plus dangereux. (Disons véritablement dangereux smiley ).
          .
          Ces irresponsables imbéciles vont procéder pareillement au second tour des législatives !


        • flourens flourens 9 juin 09:15

          Macron a été élu avec 65% des voix, c’est une réalité, on peut dire qu’ils nous avaient mis le pétard sur la tempe donc pas trop le choix, en fait si, on l’avait le choix mais la réflexion n’est pas le propre du peuple Français
          mais aujourd’hui, le FN est disparu des écrans médiatiques, il a rempli son rôle au dela de toutes espérances, alors qu’est ce qui pousse à voter Macron si ce n’est d’être des moutons, si vraiment 58% des Français sont contre la casse du travail ils doivent voter contra Macron, s’ils lui donnent une majorité, alors ils sont complices et n’auront que ce qu’ils méritent


          • mmbbb 9 juin 11:47

            @flourens si Macron a une majorite aux legislatives, cela prouvera que les francais sont schizophrène .


          • Croa Croa 9 juin 12:24

            À flourens,
            Bien sûr que si, nous avions un choix. Madame Le Pen était beaucoup moins dangereuse donc il fallait voter Le Pen. Les quelques vrais insoumis qui l’ont fait n’en sont pas mort car il n’y avait pas « de pétard sur la tempe »... ( Où t’as vu ça ?)


          • flourens flourens 9 juin 20:19

            @Croa
            ben si on avait le pétard sur la tempe, souviens toi du traitement de Mélenchon, comme en 2002, et bientot en 2022, nous étions sommés de votez Macron (ou Chirac en 2002 ou ???? en 2022)sinon nous votions Le Pen et nous étions d’affreux fachos, tu dis toi même donc il fallait voter Le Pen. ceux qui ne votaient pas Macron votaient forcément Le Pen, dans votre bouche il n’y avait aucun choix, Macron c’est tout, et bien non, je maintiens et persiste à dire que ceux qui ont voté contre Le Pen avec un bulletin Macron sont dans l’erreur et dans la peur, n’ont eu aucun discernement et maintenant on va le payer de 400 petits Macron, merci pour le cadeau


          • Norbert 9 juin 09:41

            Il me semble que la CGT (plus combative que la CFDT certes) vient de de « saboter » le mouvement de grève des transporteurs de matières dangereuses pour ne pas trop gêner le nouveau gouvernement. Ce mouvement aurait pu être le déclencheur d’une vaste contestation venant empêcher dans l’œuf les plans du macronisme. Ne va t-il pas falloir commencer à réfléchir à comment couper la tête pourrie des syndicats ?

            Qu’en pensez vous ? Mon point de vue est peut-être exagéré ?


            • mmbbb 9 juin 11:55

              @Norbert les syndicats ont un jeu trouble et ambivalent. Ils sont déjà subventionné et ont pu d’adhérents. Par ailleurs ils ne dédaignent pas les gestes de bonification du pouvoir, Lepaon ayant été nommé par Hollande a un poste apres ses depenses somptuaires au siège de la CGT, le defunt Cherèque de la CFDT qui eu une promotion a un comité theodule " observatoire sur la misere comme si en france il n y avait pas l INSEE et le Credoc etc . Oui les syndicats ne sont pas clair en France faible proportion d’adherents et le plus gros du bataillon dans la fonction publique. Je ne dis pas qu il ne faut pas de syndicat, mais non seulement ils sont nombreux divises et ont leur propre stratégie qui rend illusoire une force d opposition sereine .


            • agent ananas agent ananas 9 juin 11:22

              Donc 66% des français sont opposés aux lois anti-sociales de Macron, mais vont quand même lui donner une majorité parlementaire avec un raz de marée ?
              Il semble que les français sont de plus en plus masos ... et/ou schizo ...


              • Croa Croa 9 juin 12:30

                À agent ananas
                Effectivement un sondage l’affirme : « 61 % des Français ne veulent pas donner une majorité à Macron ... »
                .
                Et pourtant il vont la lui donner !  smiley
                .
                C’est MATHÉMATIQUE. Les français qui ne veulent pas des amis à Macron vont se disperser en de multiples chapelles ne se supportant pas entre elles (du PC au FN). Au premier tour il y aura pas mal d’opposants qualifiés mais au second tour, au lieu de voter pour l’opposant qualifié ces gens vont s’abstenir voire voter pour le candidat de l’élite, suite à quoi Macron s’assure sans coup férir une confortable majorité, CQFD !

                Les sondages qui s’appuient sur des prévisions de résultat, et non sur les désirs des gens, confirment cela.


              • Lambert 9 juin 14:32

                @agent ananas
                Bonjour,

                Je suis dans la même perplexité que vous mais Croa nous a bien expliqué ce qu’il va se passer.
                Pas d’union, pas de victoire. Pourtant Macron n’est uni à personne mais tout le monde le rejoint !
                C’est ce phénomène que je n’arrive pas à comprendre et je ne sais pas si Croa pourrait me l’expliquer.
                J’ai bien entendu raconter des histoires sur des sages retirés au fond des bois et que des foules rejoignaient mais cela ne correspond pas à l’individu auquel nous avons affaire.
                Reste, peut-être, l’histoire des mouches attirées par la ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès