• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 73 ans de terreur sur fond nucléaire

73 ans de terreur sur fond nucléaire

Le 6 août 1945, le temps était clair au-dessus d'Hiroshima. Le B29 Enola Gay était parti à 2 h 45 de l'île de Tinian, avec Little Boy à son bord. Le pont Aioi, reconnaissable par sa forme en « T », constituait un point de repère idéal au centre de la ville. Peu après 8 h 15, la bombe « Little Boy » sortait de la soute à une altitude de 9 450 m (31 000 pieds). A 8 h 16 min 2 s, après environ 43 secondes de chute libre, la bombe atomique explosait à 580 mètres d’altitude, à la verticale de l'hôpital Shima, en plein cœur de l'agglomération, à environ 300 m au sud-est du pont initialement visé, libérant une énergie équivalente à environ 15 000 tonnes de TNT32 , tuant instantanément des dizaines de milliers de personnes et détruisant tout sur environ 12 km233.

Pourtant, Washington savait que le Japon était vaincu et prêt à se rendre. Mais le vrai but de l’opération n’était pas d’obtenir une reddition, c’était d’envoyer à la Russie soviétique un signal fort concernant la nouvelle donne : "Nous sommes les maitres du monde. Il faut nous obéir". La version officielle serinée dans toutes les écoles occidentales justifiant cette catastrophe programmée par le fait d'épargner des vies dans les troupes américaines est à peu près aussi crédible que l’explication fournie par la Maison Blanche sur le 11 Septembre. Et quand bien même les stratèges d’alors se seraient livrés à ce calcul, il s’agirait d’une équation monstrueuse dans laquelle des vies humaines auraient une valeur sans commune mesure avec d’autres.

Pourtant, cinq ans plus tard le droit de l'oncle Sam de gérer les affaires du monde d'après-guerre depuis les rives du Potomac était contesté. Les forces coréennes, rejointes par les troupes chinoises avaient repoussé l'invasion de la Corée du Nord par les Etats-Unis. Washington avait réagi par une série de bombardements au napalm et armes chimiques qui a détruit toutes les villes de la Corée du Nord, tué 20% de la population et soulevé une vague d’enthousiasme dans la presse occidentale qui n’avait rien à envier à à sa progéniture actuelle sur le plan de l’abjection.

Puis l'armée de l'air avait détruit les barrages nord-coréens qui assuraient l'approvisionnement en eau de la population, ce qui constitue un crime de guerre (ou du moins avait été jugé comme tel à Nuremberg quatre ans plus tôt).

Aujourd’hui, pour la presse et les médias en général, ces réalités semblent enfouies dans une amnésie opportune et personne n’y fait allusion dans les commentaires sur les ronds de jambes, esquives et déclarations présentées comme des « accords » lors de la récente rencontre à Singapour entre Trump et Kim Jong-un. Les commentaires et analyses servis aux JT, à la radio et dans les journaux tournent autour du fait que la Corée du Nord se comporte de manière « bizarre » et « paranoïaque » envers les États-Unis, et certains se demandent si ce brave Donald ne se serait pas fait rouler dans la farine par KIM le rusé.

Comment oublier ces faits glorieux, pourtant, alors que d’autres morceaux de bravoure ont illustré l’épopée américaine dans l’Asie du Sud-est depuis et devraient stimuler la mémoire défaillante des rédactions. La guerre américaine contre le Vietnam, le Laos et le Cambodge a constitué une agression massive sur plusieurs fronts contre des pays qui n’avaient pas attaqué les Etats-Unis mais avaient eu la velléité de mettre en place des gouvernements indépendants.

Les actions militaires officielles et les opérations de commandos des « forces spéciales » étaient loin de l’image de « guerre froide » présentée alors par Washington comme le combat de la « démocratie » et de la « liberté » contre le « communisme (qui serait, bien sûr l’antonyme de ces deux valeurs affichées comme des étendards par ceux qui imposent leur hégémonie à la planète). Les États-Unis voulaient empêcher le Vietnam de devenir un exemple réussi l'indépendance nationale du « Tiers-Monde ». Mais au Viet Nam, on se souvient de la vérité : les musées nationaux exposent les traces des efforts déployés pour faire lle bonheur du pays malgré ses habitants et raconter l'histoire de la résistance des soldats vietnamiens à cette généreuse initiative.

Pas de guerre « froide » non plus et autre équation stupéfiante dans les années 90 quand Madeline Albright a déclaré sur CBS que les 500.000 enfants morts à cause des « sanctions » américaines en Irak étaient « un prix qui [valait] la peine d'être payé », avant d’ajouter : « les États-Unis sont bons. Nous essayons de faire de notre mieux partout."

"Mais pourquoi nous haïssent-ils donc ?" se demandent aujourd’hui les apôtres de la paix qui ont renversé des douzaines de gouvernements dans le monde depuis 1945, ceux qui représentent près de 40% des dépenses militaires mondiales pour maintenir au moins 800 bases militaires réparties dans plus de 80 états « souverains », ceux qui se lamentent pendant des mois sur la mort de quatre soldats américains pris au piège d'une mission tordue au Niger mais qui ne versent pas une larme sur les milliers d'innocents tués régulièrement par des attaques de drones américains à travers le Moyen-Orient, l'Asie du Sud-Est et l'Afrique du Nord, ni sur les dizaines de milliers de Yéménites tués et mutilés par des raids aériens saoudiens soutenus et équipés par les États-Unis, pas plus qu’ils n’avaient montré de compassion pour le million d'Irakiens morts à la suite de l'invasion de l’Irak effectuée sous des prétextes mensongers en 2003.

Il suffit de connaître les partenaires du camp de la "liberté" et de la "démocratie" pour expliquer l’origine de ce désamour :

● 36 pays bénéficiant d’une aide militaire américaine ont été identifiés classés comme « dictatures » en 2016 par Freedom House (une organisation de droite).

● Le régime saoudien, le gouvernement le plus réactionnaire de la planète, principal soutien idéologique et logistique du « djihadisme » utilise les armes et les munitions des États-Unis et autres membres de l’OTAN pour bombarder le Yémen.

● L'occupation et l'apartheid d'Israël, qui a massacré ce printemps des dizaines de jeunes Palestiniens non armés qui ont eu l'audace de protester contre le siège de leur prison de Gaza.

● Les Philippines, dirigées par un philanthrope qui se vante de faire assassiner tuer des milliers de consommateurs de drogue et de trafiquants par ses escadrons de la mort.

● L'Ukraine, où un gouvernement qui comprend des néo-nazis paramilitaires a été mis en place par un coup d'État téléguidé il y a quatre ans.

Ces temps-ci, les médias s’évertuent à mettre le troupeau terrorisé en garde contre le danger extrême de voir l'Iran développer une arme nucléaire et à prôner la « dénucléarisation complète de la péninsule coréenne ».

Que n’en profitent-ils pas pour évoquer la question de la dénucléarisation des puissances que sont la France, le Royaume-Uni, la Chine, la Russie et … les Etats-Unis, et alors que la seule puissance au monde à avoir jamais attaqué des civils avec des armes nucléaires va consacrer 1,7 milliard de dollars à la création de nouveaux systèmes (un programme initié par Obama, prix Nobel de la paix) ?

Dans un discours prononcé un an avant son assassinat :exécution, Martin Luther King avait déclaré : "Une nation qui continue année après année à dépenser plus d'argent pour la défense militaire que pour les programmes sociaux approche la mort spirituelle".

Il s’agit bien de savoir à quel poste budgétaire affecter ce « pognon de dingue » !

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • Patrick Samba Patrick Samba 15 juin 14:29
    Bonjour,

    no comment (in english in the text)
    Tout est dit....


    • Milka Milka 15 juin 14:31

      Si quelqu’un faisait le bilan des gens tués pour le capitalisme, le bilan du communisme serait largement revu et corrigé. Mais faudrait pas sombrer dans l’antiaméricanisme primaire non plus !


      • Matlemat Matlemat 15 juin 18:12

        « Les forces coréennes, rejointes par les troupes chinoises avaient repoussé l’invasion de la Corée du Nord par les Etats-Unis »

         C’est bien la Corée du Nord qui a attaqué et envahit la Corée du Sud au début de la guerre de Corée et non l’inverse.


        • Matlemat Matlemat 15 juin 21:06

          @cassini

          Le nucléaire civil tue et tuera, provoque des mutations, des malformations, le défendre mordicus et avec cynisme comme vous le faites est particulièrement immoral et amoral.


        • Matlemat Matlemat 15 juin 22:42

          @cassini
           Décidément vous êtes malhonnête, la pollution nucléaire s’étale sur des échelles de temps énorme et tuera encore des gens ou des êtres vivants dans des milliers d’années et comme les coûts, les victimes officielles sont largement sous-évaluées, on sait qu’il y a eu un accord avec l’OMS, le nombre de victimes de tchernobyl est sous évalué la aussi, je voudrais bien savoir combien de victimes sont comptées dans ce tableau pour le nucléaire civil.


           heureux de voir qu’a part le nucléaire , l’hydroélectrique et l’éolien sont bien placées.

           Niez vous aussi les malformations infantiles en Bielorussie et en Ukraine ? 

           Je ne devrais pas poser de question vu que vous y répondez que quand ça vous arrange.







        • Matlemat Matlemat 15 juin 22:56

          @cassini



           Dans l’article on a pas les chiffres utilisés, si le nombre de victimes vient de l’OMS on pourquoi le résultat est si bas . Ils reconnaissent qu’ils n’arrivent pas a prouver le rapport cancer/irradiation et ils admettent que le nombre de victimes devrait augmenter.


           Un extrait de ce qu’on trouve sur le site de l’OMS concernant Tchernobyl : 

          On peut s’attendre à ce que le nombre de décès par cancer augmente au cours de l’existence des personnes irradiées lors de l’accident. Toutefois, comme il est impossible de déterminer quels sont les cancers attribuables à l’irradiation, le nombre de ces décès ne peut être évalué que par des méthodes statistiques à partir des données et des projections tirées des études sur les survivants des bombardements atomiques et autres populations fortement exposées. Il est à noter que les survivants des bombardements atomiques ont reçu des doses élevées de rayonnement pendant une courte période de temps, alors qu’à Tchernobyl, il s’agissait d’une irradiation faible mais prolongée.



        • Matlemat Matlemat 15 juin 23:00

          @cassini
           un million de morts pour Tchernobyl selon d’autres sources :



        • Matlemat Matlemat 15 juin 23:05

          @Matlemat

           50 morts selon l’OMS, vous êtes vraiment crédule de ce genre de chiffres ? 

           Vous allez essayer d’esquiver la question comme à chaque fois.

        • Matlemat Matlemat 16 juin 08:30

          @cassini
          « Vous n’avez pas les bases les plus rudimentaires sur la radioactivité et la radioprotection »

           Je commence à vous connaitre, vous ne vous prenez pas pour n’importe qui, vous remettez toujours vos connaissances en physique nucléaire sur le tapis mais niveau sens de la moral vous êtes bien bas sans parler de votre sens critique, mais comme vous le dites je ne suis qu’un « niais ».

           Encore une fois vous répondez à coté, donc 50 morts pour Tchernobyl selon vous c’est crédible.

           On vous a bien formaté, vous prenez pour parole d’évangile les affirmations mensongères du lobby du nucléaire et vous êtes incapable de la moindre remise en question. 


        • Matlemat Matlemat 16 juin 08:51

          @cassini
           Vous êtes particulièrement hypocrite de minimiser ainsi les impacts sanitaires du nucléaire civil, se remettre en question serait pour vous se renier.

           Pas facile d’accepter qu’on a été dans l’erreur toute sa vie, et qu’on a poussé le vice jusqu’à faire l’apologie du mal absolu.

           La vérité c’est que vous vous moquez éperdument de vos semblables et de nos descendants.


        • Matlemat Matlemat 16 juin 09:47

          @cassini
          « L’article dit 4 000 »

           J’en savais rien, je n’ai pas vu de chiffre dans l’article, dans votre splendeur vous n’avez pas daigné nous donner le lien.

           « Petit manipulateur » c’est tout ce que vous avez comme arguments ? encore une fois vous essayer de retourner les choses pour tenter de décrédibiliser votre contradicteur, le seul qui manipule ici c’est vous.

           Je vous ai donné une source qui parle de 950 000 morts pour Tchernobyl. 


        • Matlemat Matlemat 16 juin 10:00

          @cassini

           Encore fixé sur un détail :

          OMS : moins de 50 morts parmi les liquidateurs, les pompiers de Pripyat et les opérateurs de centrale des suites d’irradiation massive.la plupart d’entre eux sont morts quelques mois après l’évenenement.

          Environ 4000 cas de cancer de la thyroïde chez les enfants les plus exposés en Ukraine, Bielorussie et Russie. neuf sont décédés.


        • Matlemat Matlemat 16 juin 10:04

          @cassini
           J’apporte donc la preuve que votre tableau vantant la non dangerosité du nucléaire civil est basé sur des chiffres fantaisistes. C’est donc bien une manipulation.


        • foufouille foufouille 16 juin 10:45

          @Matlemat

          « Je vous ai donné une source qui parle de 950 000 morts pour Tchernobyl. »
          certainement une source verte trafiquée.

        • Matlemat Matlemat 16 juin 10:54

          @foufouille
           Merci de ta contribution, des faits et des arguments c’est inutile quand on est un nucléocrate confirmé.


        • foufouille foufouille 16 juin 12:50

          @Matlemat

          de plus, je ne vois aucun lien, je vais chercher sur le net pour rire de ta connerie.


        • foufouille foufouille 16 juin 13:04

          @Matlemat

          effectivement ton lien est celui d’un khmer vert. c’est l’heure de ton bain de radiations « naturelles » très bonnes pour la santé comme le sable au thorium.


        • foufouille foufouille 16 juin 13:28
          @Matlemat
          ils sont tous morts depuis longtemps.
          "Outre les régions exposée au radon et les mines d’uranium, il existe d’autres endroits où la radioactivité naturelle est particulièrement élevée, et intéressante.

          A Ramsar en Iran, la dose équivalente moyenne est de 260 [mSv/an], beaucoup plus que ce que permet n’importe quelle norme d’exposition de la population civile. Cette radioactivité provient pour beaucoup du radium dissous dans les eaux thermales de la ville. Or le taux de cancer des habitants de Ramsar n’est pas significativement différent de celui de populations vivant à des endroits moins exposés [6]. D’autres études sont parvenues au mêmes conclusions à propos de Yangjiang en Chine, de la province du Kerala en Inde (riche en minerai de thorium) et de Guarapari au Brésil où les niveaux de radioactivité naturelle sont aussi beaucoup plus élevées que la norme. Selon ces chercheurs, les populations vivant dans ces régions auraient développé une résistance biologique aux radiations, mais ce sujet est encore controversé, tout comme l’est d’ailleurs celui des faibles doses d’irradiation en général."


        • Gasty Gasty 16 juin 15:15

          @Matlemat

          « Les forces coréennes, rejointes par les troupes chinoises avaient repoussé l’invasion de la Corée du Nord par les Etats-Unis »

           C’est bien la Corée du Nord qui a attaqué et envahit la Corée du Sud au début de la guerre de Corée et non l’inverse.

          Un peu comme si les Français du nord envahissaient les Français du sud... On se demande pourquoi ? Ah oui, les Etats-Unis étaient en Corée...dans le sud ! Enfin ils étaient là et derrière tout ça.

        • Matlemat Matlemat 16 juin 17:28

          @cassini

          Avec vous il faut repeter deux fois les mêmes choses, il n’y a pas les chiffres dans votre lien du nombre de victimes estimées.

          Voila pourquoi je sors les chiffres de l’OMS, il faut tout vous expliquer comme à un enfant.

          Vous etes de mauvaise foi c’est évident, la recherche de la vérité ça n’est pas votre truc, normal pour un nucléocrate. 


        • pemile pemile 16 juin 17:33

          @cassini « donc 50 morts pour Tchernobyl selon vous c’est crédible : Petit manipulateur. L’article dit 4 000. »

          Petit manipulateur, l’article dit 4000 cancers dont 9 décès, donc 59 morts au total ?


        • Matlemat Matlemat 16 juin 17:38

          @foufouille

           Toi aussi tu essaie de dévier, tu as tes sources, j’ai les miennes.

           La radioactivité moins il y en a mieux c’est, pense le contraire si ça te fait plaisir.


        • pemile pemile 16 juin 17:44

          @Matlemat « Toi aussi tu essaie de dévier, tu as tes sources, j’ai les miennes. »

          Malheureusement, les deux exagèrent smiley

          L’étude de Yablokov sur estime les décès, l’OMS les sous estime, ont fait une moyenne (950000+50)/2 ? smiley


        • Matlemat Matlemat 16 juin 17:46

          @Gasty
          C’est un peu plus complexe que cela , à la base c’est le japon qui occupait la Corée, et les américains ont demandés de l’aide aux soviétiques pour lutter contre le Japon.

          Bref en tout cas ce sont les Coréens du Nord qui ont débuté la guerre, la façon dont l’auteur présente la chose donne a penser le contraire.


        • Matlemat Matlemat 16 juin 17:49

          @pemile
          Je suis d’accord, c’est exagération pour exagération.

           La vérité c’est que c’est impossible de savoir exactement car les études n’ont pas été faites, le seul référent que l’on a c’est Hiroshima, et ce n’est pas la même exposition.

           En tout cas sur le long terme les victimes ne peuvent qu’augmenter.


        • foufouille foufouille 16 juin 17:49

          @Matlemat

          donc ils sont tous morts du cancer ? surtout pour le brésil vu que ce ne sont pas des autochtones depuis longtemps.
          tu peux « penser » ce que tu veux, la science reste la science et 900 000 de la propagande de khmer vert détraqué et PN.


        • Matlemat Matlemat 17 juin 07:54

          @foufouille

          Décidément tu ne comprends rien à rien. 


        • foufouille foufouille 17 juin 10:09

          @Matlemat

          mais si je comprend le khmer vert. radiation naturelle = bien = pas de cancer comme dans les endroits très radioactif naturellement. radiation pas naturelle = pas bien= = beaucoup cancer.
          c’est simple comme du cabanelien et ses patates électriques.


        • oncle archibald 17 juin 17:19

          @Matlemat ; je confirme, c’est bien la Corée du Nord qui a attaqué et envahit la Corée du Sud au début de la guerre de Corée et non l’inverse. Quelques détails pour ceux qui veulent s’instruire sur

          https://www.herodote.net/25_juin_1950-evenement-19500625.php


        • Christian Labrune Christian Labrune 15 juin 18:42
          L’occupation et l’apartheid d’Israël, qui a massacré ce printemps des dizaines de jeunes Palestiniens non armés qui ont eu l’audace de protester contre le siège de leur prison de Gaza.
          --------------------------------------------------

          Tiens, un auteur à la botte du Hamas, qui recopie servilement sa propagande infecte !
          Pour ceux qui ne m’auraient pas lu sur toutes ces questions, je propose encore une fois cet article fort instructif, qui rappelle des faits vraiment incontournables :


          Ras-le-bol de ces sortes de fabrications idéologiques auxquelles un demeuré de cinq ans bavant sur son pourpoint ne pourrait pas même croire un seul instant.

          • OMAR 15 juin 23:04
            Omar9
            .
            Au secours !!!!
            .
            Un nazisioniste s’est échappé de Ste-Anne....



          • gardiole 15 juin 18:52

            Quelque chose m’échappe : en 1945, les USA pensaient que l’URSS était incapable d’avoir la bombe par ses propres moyens ? Était-il bien judicieux de leur part de faire une telle pub pour cette arme ? N’était-ce pas pousser l’URSS à l’acquérir ?


            • foufouille foufouille 15 juin 20:07
              c’est des crétins en zunie, 4 ans pour exterminer la russie communiste et pas un pet atomique.


              • Raymond75 15 juin 21:13
                ’Ils’ ont osé, ils l’ont fait ... Qui ça ’ils’ ? Les US, des êtres humains, nous ...

                La France possède 280 bombes opérationnelles, 4 sous marins lance engin de 16 fusées chacun pouvant contenir 5 bombes (dont un toujours en alerte), des bombes ’tactiques’ qui peuvent être lancées depuis des avions, et des êtres humains pourvus d’une carte d’identité française prêts à déclencher ces atrocités.

                USA, Russie, Grande Bretagne, Chine, Inde, Pakistan, Corée du nord, Israël ... D’autres pays font ce qu’il faut pour développer cela. Ce sera donc à nouveau utilisé un jour, et on dira ’jamais je n’aurai pensé que ce soit possible’. L’espèce humaine détruit tout, est incapable de collaborer et de s’entraider, elle tue, massacre ; détruit, estropie, désespère, mais ce n’est pas suffisant : elle est capable de s’autodétruire. Et elle n’apprend rien du passé.

                Quelle civilisation ?

                • Patrick Samba Patrick Samba 16 juin 01:15

                  @Raymond75


                  «  L’espèce humaine détruit tout » : oui, enfin, les dirigeants américains surtout....

                • Raymond75 16 juin 10:05

                  @Patrick Samba

                  Les dirigeant africains aussi, Mao tsetung aussi, Hitler aussi, Staline aussi ... Je ne vois pas qui pourrais se permettre de donner des leçons aux autres.

                  La Corée du Nord est une épouvantable dictature, la Chine assure un contrôle total de la population, le Vietnam est une dictature, comme Cuba. En Afrique, génocides, guerres ethniques, massacres et viols de masse, pillages se succèdent à intervalles réguliers. Au Moyen Orient, les populations sont incapables de vivre ensemble (ex : le Liban, 200 km x 50, 15ans de guerre civile).

                  Et pour ce qu concerne l’Amérique du sud, les révolutions de libération contre les dictatures engendrent des gouvernements incapables et d’autres dictatures ...

                  On peut toujours dire « tout est de la faute aux Américains » si cela vous soulage, mais ce n’est qu’un placébo !!!

                • gogoRat gogoRat 16 juin 09:26

                  répétons ici la question (si ,si ! elle a un lien aussi avec le sujet de cet article ) :

                  Fake ou pas ? au sujet de la vitesse des torpilles ?

                  * Selon ’opex’ : http://www.opex360.com/2017/06/25/la-torpille-lourde-f-21-est-entree-dans-sa-derniere-phase-de-qualification/’la F-21 [’torpille lourde de nouvelle génération’] pourra fondre vers sa cible à une vitesse supérieure à 50 noeuds (plus de 90 km/h).’  ... ’Ce projet a pris du retard étant donné que les premières livraisons, attendues pour 2016, ne seront finalement pas effectuées avant 2018.’ *selon wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/K-141_Koursk&nbsp ; 
                   ’Le samedi 12 août 2000, ...’ ’le Koursk devait lancer la dernière version d’un autre type de torpille, une Chkval, qui se caractérise par une propulsion à la vitesse exceptionnelle de 500 km/h (au lieu de 70 km/h pour les torpilles classiques).’ 
                   

                  Qui en France, pourrait bien avoir l’autorisation de poser des questions prétentieuses relatives à l’abandon des recherches en MHD ? 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès