• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > A Aubervilliers comme ailleurs, les marchands de sommeil agissent en toute (...)

A Aubervilliers comme ailleurs, les marchands de sommeil agissent en toute impunité

 

 

A Aubervilliers comme ailleurs, les marchands de sommeil agissent en toute impunité

 

Le nombre de logements sociaux disponibles étant insuffisant, de nombreuses familles trouvent dans le privé des « logements » chers et souvent insalubres mais disponibles très vite.

Souvent les Municipalités se disent démunies face à cette situation.

Il est pourtant intolérable et inacceptable que des taudis puissent être mis à disposition de locataires .

Aucun propriétaire, petit ou grand ne devrait être exonéré d'une visite des lieux avant toute mise en location.

Souvent des familles qui viennent dans nos permanences nous demandent d'intervenir auprès de leurs bailleurs pour que l'assainissement des murs et la sécurisation des locaux soient effectués.

A chaque fois un bénévole se déplace sur le « site » pour constater, prendre des photos avant que nous n'intervenions auprès du bailleur, privé ou social.

Nous demandons qu'enfin des vérifications soient faites et que les logements défectueux soient immédiatement remis en état et que les taudis soient fermés.

« Trois semaines après l'incendie qui avait fait quatre morts (une mère enceinte et ses trois enfants) dans une tour HLM d'Aubervilliers, et pour lequel un enfant de 10 ans est mis en examen, un nouveau drame a fait 22 blessés ce 19 août 2018. »

Aujourd'hui c'est à AUBERVILLIERS, demain ce sera ailleurs, il y en a assez !

Tout le monde a droit à un toit décent !

Jean-François Chalot

 

Paris le 21 août 2018, mis à jour 12h

 

Incendie Aubervilliers : Relogement des sinistrés !

Protégez les victimes des marchands de sommeil,

Appliquez et améliorez les lois pour les protéger

 

A nouveau un incendie frappe cruellement des mal logés qui, face à la cherté et la crise du logement, n'ont pas eu d'autre choix que de s'entasser dans un local commercial impropre à l'habitation pour lequel un arrêté aurait dû être pris. Le DAL fait part de sa tristesse et de sa colère 

A l’heure où le secrétaire d’Etat au logement doit rencontrer la maire de la commune, nous rappelons qu’il leur appartient de reloger décemment les sinistrés et en attendant, de les héberger.

 

Le DAL, saisi quotidiennement par des mal logés surexploités voire terrorisés par des marchands de sommeil, et face à ce drame qui a encore frappé des enfants, rappelle :

· Que les mal logés, aux revenus modestes et précaires, sont confrontés à la crise du logement et la cherté des loyers et sont de ce fait otages des marchands de sommeil

· Que les marchands de sommeil sont issus de tous les milieux sociaux, de toutes nationalités, et que l’on en trouve aussi bien dans le 16e ou à Neuilly qu’à Aubervilliers, ou en zone rurale. Ils ont en commun la cupidité et le mépris de l’être humain

· Qu’il est de la responsabilité de l’Etat d’appliquer la loi de 2000, en prenant des arrêtés d’insalubrité de telle sorte à faire suspendre le paiement du loyer et faire reloger les habitants.

· C’est aussi à l’Etat, la police et la justice de donner suite aux plaintes des victimes lorsque le logeur les expulse illégalement, les menace ou les brutalise par mesure de représailles car elles ont eu le courage de dénoncer leur situation auprès du service de l’hygiène.

· C’est au service communal ou intercommunal de l’hygiène de transmettre les rapports aux services de l’Etat chargés de l’insalubrité. Les dossiers restent dans les tiroirs ou se concluent par une simple amende, car personne ne veut prendre la charge de reloger les habitants concernés.

 

 Dans le cas d’Aubervilliers et des autres commune du 93 qui accueillent les personnes chassées par la spéculation et l’urbanisme gentrificateur des communes riches, il faudrait conduire des RHI (opération de résorption de l’habitat insalubre), qui organisent l’expropriation, le relogement des habitants, et la réalisation de logements sociaux ou d’édifices publics en lieu et place des taudis.

 

Le projet de loi ELAN ne contient pas de mesures efficaces pour protéger les victimes des marchands de sommeil et les reloger et au contraire l'article 58 ter prévoit la pénalisation des occupants sans titre (squatteurs, occupants par nécessité, victimes de marchands de sommeil).

 

Nous disons donc au gouvernement et au préfet du 93, assez d’hypocrisie, passez à l’action :

- Relogement des sinistrés !

- Application et respect des droits des victimes des marchands de sommeil, c’est le rôle du ministère du Logement et du ministre de l’Intérieur qui se sont « émus » du sinistre.

- Mobilisation par l’Etat de moyens humains et financiers pour instruire les dossiers d’insalubrité, les plaintes des victimes et les reloger, au lieu de sabrer dans le budget des HLM et les APL

- Renforcement de la législation pour protéger les victimes des marchands de sommeil, le DAL a fait des propositions dans le cadre de la loi ELAN

 

Un toit c’est un droit !


Moyenne des avis sur cet article :  3.36/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • cyborg 21 août 17:03

    Aubervilliers c’est une colonie non ?
     
    Dans la Cité antique, ce n’étaient pas les lois où la constitution qui unissaient une multitude en un peuple, mais les mœurs communs (pas de burkini). 
    Ce n’était pas une directive constitutionnelle du lotocrasse Chouard où une fatwa moraliste Chalot, qui donnait au peuple la forme de l’État, mais l’intérêt commun (déjà garder la dragée haute aux esclaves beaucoup plus nombreux... et lutter contre les autres cités).
    Moi le souchien indigène, ai-je un intérêt commun avec toutes les bites-à-beurettes et leurs « chances » djellabas coloniales ?
     


    • sleeping-zombie 21 août 18:22

      @cyborg
      c’est toi le CDD qui vient remplacer Jean Roque ?


    • ASTERIX 22 août 10:57
      @sleeping-zombies

      SARKO 1ER = JUPITER 2

      amis des riches et des ripoux (ben allah s’est reclassé en pompier pyromane voir AUBERVILLIERS

      "LE POGNON DE DINGUE DONNE AUX PAUVRES L AUTRE SARKO DIT SALE CON VIENS JE VAIS TE CASSER LA GUEULE……………….ECT..


      PRSEIDENTS DES TRES RICHES TENDEZ VOUS LA MAIN

      AU DEBUT DE L AUTRE SIECLE LES OUVRIERES DES CONSERVERIES TRAVAILLANT EN FAMILLE AVEC UNE SEULE PAYE POUR LA MERE !!!!!!! ChANTAIENT ;

      RICHES HEUREUX PENSEZ AUX PAUVRES QUI GAGNENT VOS MILLIONS !!!!!!!!!!!!!!!

      40 % DES LOGEMENTS D AUBERVILLIERS SONT INSALUBRES ET lOUES AUX PAUVRES POUR 1000 EUROS/MOIS

    • ASTERIX 22 août 11:03
      @ASTERIX
      debut EXACT DE LA CHANSON « SALUEZ RICHES HEUREUX LES PAUVRES EN HAILLONS QUI GAGNENT VOS MILLIONS

    • bibou1324 bibou1324 21 août 17:27

      Vous réfléchissez avec votre coeur. Sachez qu’un prérequis pour être élu est de penser avec sa tête et de reléguer ses émotions au second plan.


      Les ultra pauvres produisent moins de valeur que les riches car moins formés, moins éduqués. Quand ils travaillent, ils sont facilement remplaçables. Souvent ils ne travaillent pas. Ils sont plus souvent la source de nuisances, car isolés ils ont souvent perdu les repères nécessaires à la vie en communauté. S’ils crèvent dans d’atroce souffrances cela fait un poids social allégé pour la masse des français. Des électeurs contents, c’est le but des élus.

      Un toit n’est pas un droit, ne vous en déplaise, c’est un privilège que peuvent s’offrir ceux qui ont de l’argent. Jetez un œil dans notre constitution si vous ne me croyez pas.

      J’ai pas dit que laisser crever les pauvres c’est bien. C’est juste une analyse froide de la situation. Si vous voulez aider les pauvres vous ne cesserez de vous battre contre le système soutenu par une très large majorité des français. Vous êtes un outsider, un extraterrestre qui pense que la vie des autres est importante.

      Bon courage dans votre lute.

      • sleeping-zombie 22 août 09:34

        @Hecetuye howahkan

        j’suis plutôt d’accord avec bibou.

        Si tu as mal à ton corps et que tu vas voir ton médecin,
        Que ton médecin t’examine d’un oeil froid, clinique, et dépassionné
        Et qu’il te répond : ton corps a un cancer
        Ton médecin est-il infect pour autant ?


      • Hecetuye howahkan 22 août 10:21

        salut bébert..

        ah je te sens énervé sur ce coup là..je n’ai même pas lu l’article de chalot, j’en ai lu un..ça m’a suffit...et je te rejoins donc sur ce point bien sur..

        le mot de bibou ne mentionnait pas de spécificité de pseudo races ...je l’ai pris comme cela

        l’Irlande a connu l’apport de 200 000 polonais en 10 ans ,si on ramène cela à la taille des pays france et Irlande cela ferait l’équivalent de 2 400 000 immigrés polonais , lituaniens en france..sans problèmes particuliers ..ceux qui peuvent retournent chez eux...on a donc encore là des causes économiques volontairement mauvaises créées par le maître..c’est toujours pareil ..

        coté Africains et arabes je ne sais pas les chiffres, il y en a de plus en plus.......et il y aurait ? un programme de remplacement de la population également...genre 50/50..je ne sais pas si cela est vrai...

        Mr Rothschild y tiens à posséder sa planète ,alors il nous fait tous « chier »...

        comme nous continuons à nous battre chacun dans notre coin ...il nous affronte 1 par 1 et forcément il gagne

        je soupçonne Mr Rothschild et amis d’être moins con que nous la masse

        eux ils coopèrent la haut le savons nous ?
        que fait et pense le peuple : tout pour ma gueule ..

        De La boétie nous éclaire là dessus il y a déjà 500 ans , mon dieu comme le temps passe..je ne m’en suis pas rendu compte

        Et pourtant ce tyran, seul, il n’est pas besoin de le combattre, ni même de s’en défendre ; il est défait de lui-même, pourvu que le pays ne consente point à la servitude. Il ne s’agit pas de lui rien arracher, mais seulement de ne lui rien donner.


        Oui mais voila la masse est divisée, n’a aucune unité....et c’est la masse qui a créé ce maître dément, et ces conditions présentes..et la masse bien sur refuse de voir cela, de le reconnaître , dommage c’est la première étape..voir sa propre « faute » c’est déjà avoir changé...

        et au lieu de voler et détruire ces pays pour notre petit confort , il fallait faire n’importe quoi sauf cela...c’est juste un retours de bâton..car en votant on abandonne sa vie au maître...on lui laisse donc faire ce qu’il veut...c’est de notre responsabilité..

        une seule issue ..coopération , partage sur des bases volontaires...

        voila 50 ans que je fais le test autour de moi, quasiment personne non seulement n’en veut mais en général cela ne remonte même pas à un seul neurone..

        ce qui se passe est de notre faute car nous refusons la collaboration et le partage...persuadés sans rien y comprendre ni savoir que il n’y a aucune alternative....arrêtons donc de pleurer ceci est notre fait et râler passivement ne sert à rien..là encore le maître lui il sait très bien cela..

        bon etc

        je te salue.... de mes mots...n’en porte pas ombrage ...

      • foufouille foufouille 21 août 17:50
        · Qu’il est de la responsabilité de l’Etat d’appliquer la loi de 2000, en prenant des arrêtés d’insalubrité de telle sorte à faire suspendre le paiement du loyer et faire reloger les habitants.

        en pratique, l’état se contrefout de défendre les sans dents.
        la justice est pourrie.

        • covadonga*722 covadonga*722 21 août 17:51

          hé hé 

          d’après la maire , c’est une famille qui hébergeait de la « famille » , je cite hein , et vu le peu d’empressement de la Mairie a identifier le « marchant de sommeil » d’ici a ce qu’il soit exotique lui aussi ça foutrait par terre pas mal de ouin ouinerie hein ....

          • ASTERIX 23 août 11:07

            @covadonga*722



            précision  marchand de sommeil  A AUBERVILLIERS ARABE OU JUIF OU PORTUGAIS ???ESPAGNOL  ????
            dans CES COMMUNES AUBERVILLIERS MONTREUIL 75019 OI 75020 40 % DES LOGEMENTS A LOUER SONT INSALUBRES MAIS LOUES PAR DES AVOCATS PROPRIETAIRES D AGENCES IMMOBILIERES QUI LOUENT CES MERDES !!!!

            hidalgo socialo bobo et la ministre du logement INCONNUE AU BATAILLON  NE FONT….RIEN

          • Pauline pas Bismutée 21 août 18:05

            @ Cyborg Burkini ou mini-jupe personne ne devrait craindre de tomber malade ou de finir brûlé vif à cause d’un logement insalubre

            @ hibou1234 Triste mais vrai. Sauf que, quand même, un logement ne devrait pas être un privilège !

            @ l’auteur Bravo ! Continuez de « penser avec votre cœur » !


            • eddofr eddofr 21 août 18:35

              Bonjour,


              Ayant été loueur, j’ai connu une situation entrant, plus ou moins, dans le champs de vos propositions.

              J’ai acquis un ancien hôtel dans le 93, à Sevran, fort délabré et vide de tout occupant car totalement insalubre.

              Je l’ai entièrement rénové et transformé en immeuble de logements d’habitation que j’ai bien évidemment mis en location.

              Après quelques mois de location « tranquille », un locataire « issu de l’immigration » s’est présenté, seul, pour louer un studio.

              Je l’ai évidemment accepté : je ne pratique pas la discrimination et il disposait de tous les documents appropriés (titre de séjour, fiches de paie, ...).

              Après seulement quelques semaines, le studio en question n’était plus occupé par un individu, mais par une famille de 4 personnes (dont 2 enfants).

              Après quelques mois, malgré tous les recours légaux, non seulement la famille était toujours là, mais j’ai, en plus commencé à recevoir les loyers de manière beaucoup moins régulière, puis de temps en temps, puis plus du tout.

              A partir de ce moment là, un gentille assistante sociale et un « associatif » sont venus m’expliquer que j’étais un parfait salopard d’oser loger une famille de 4 personnes dans un studio de 26 mètres carrés et qu’il ne fallait pas en plus que j’espère toucher un loyer.

              Les autres locataires ont dés lors commencé à se plaindre du bruit, de l’odeur, de vols, de dégradations, de menaces.

              Les professionnels que j’envoyais pour réparer les dégâts se faisaient, au mieux, interdire l’accès, et au pire agresser.

              Au fil du temps, toujours avec la pression « aimable » des services sociaux, les locataires « bons pères de familles » ont déserté l’immeuble les uns après les autres, sans demander leur reste et sans qu’il me soit possible de procéder à un état des lieu ou à une restitution des clés en bon et due forme ...

              Car, fort heureusement pour moi (c’est de l« humour), je n’ai pas eu à souffrir de problèmes de vacance des locaux ... car dés qu’un locataire quittait les lieux, une nouvelle famille, »issue de l’immigration« s’installait à sa place, changeait les serrures et produisait un »contrat de location« copié sur celui du premier locataire et portant une signature ’ressemblant vaguement à la mienne » ...

              Au bout de deux ans, l’immeuble n’était plus occupé que par des squatter munis de faux contrats de location et ne payant évidemment ni charges ni loyer.

              A partir de là, je n’ai plus jamais eu accès, ni moi ni aucun de mes représentants, à mon immeuble jusqu’à la conclusion de cette mésaventure .... 8 ans plus tard.

              A partir de là, se sont succédé actions individuelles en justice contre chaque squatter, constats et actes d’huissiers, pressions des services sociaux, menaces, accusations, injonctions de « remettre en état », constats d’huissier prouvant l’impossibilité d’accéder aux locaux, procédures diverses, contrôles fiscaux, injonctions de déclarer et payer l’impôt sur des loyers non perçus mais réputés ’acquis au titre de créance« , sans compter les squatters qui disparaissent et sont remplacés par d’autres (obligation de repartir à zéro en justice), les versements minimaux à l’huissier pour geler la procédure, ... etc.

              J’ai mis entre 4 et 6 ans pour obtenir les décisions d’expulsion.

              La préfecture n’a JAMAIS accepté de prêter le concours de la force publique.

              Les jugements d’expulsions ont même été attaqués au motif que les occupants avaient changés entre temps (fort heureusement ils n’ont pas obtenu gain de cause, car occupants les locaux »du fait" du squatter visé par le jugement d’expulsion.

              Au bout de 3 ans supplémentaires, l’immeuble a finalement été évacué. Mais pas du fait des décisions de justice. NON, il a été évacué suite à un arrêté de péril émis par la préfecture, car il était redevenu insalubre.

              Soit dit en passant, cela prouve que j’avais vraiment bien fait les choses : l’immeuble est resté habitable huit ans sans le moindre entretien !!!

              Il m’a fallu 4 ans de plus pour obtenir, au tribunal administratif le versement de l’indemnité d’occupation illicite, du par la préfecture à compter de son refus de prêter main forte (ils ne voulaient pas payer car ils n’avaient pas de budget pour ça)

              Je n’ai jamais obtenu un centime la remise en état de l’immeuble (même les tuyauteries et les fils électriques avaient été arrachés, y compris ceux encastrés dans les cloisons, pour le métal je suppose, quand je l’ai récupéré), malgré que les plus gros dégâts aient été causés durant la période d’occupation illicite résultant du refus de la préfecture d’exécuter une décision de justice.

              J’ai récupéré l’immeuble dans un état pire que quand je l’avais acheté.

              Au final, j’ai perdu 150 000€ de travaux et l’équivalent de 6 ans de loyer de six logements (environ 50000€).

              J’ai finalement revendu l’immeuble à un promoteur, qui l’a rasé et à construit un immeuble de bureaux.

              J’ai perdu 10 ans de ma vie, mes économies, mes illusions et ma foi en la loi.

              Aussi, en toute sincérité, et malgré mon amour de l’humanité, malgré ma compassion pour les SDF et les mal logés :

              LE DROIT AU LOGEMENT, JE L’EMMERDE !!!!!



              • Spartacus Spartacus 21 août 22:18

                @eddofr
                C’est un très beau témoignage.

                Vous devriez en faire un article et le proposer...


              • pemile pemile 21 août 22:50

                @eddofr « l’équivalent de 6 ans de loyer de six logements (environ 50000€). »

                y’a pas une erreur de calcul ?


              • cyborg 21 août 23:36

                @eddofr
                Moi je connais une variante :
                 
                Après que le propriétaire (un artisan carreleur de ma connaissance) ait été bien baisé comme vous par le droit colonial, un prébendier collabo du système, qui gère les hlm locaux (région Grenobloise) ,a racheté pour pas cher les apparts squattés. Grâce à sa position de collabo, il a relogé les colons squatters en hlm aux frais du contribuable, et a fait un beau bénef sur les apparts.
                 
                Mais bon ça vaut pas Ferrand... 500€ d’investissement, emprunt à 100% remboursé par les sociétaires de la mutuelle... 1 millions à la sortie, ça c’est du grand gauchisme...


              • kalagan75 22 août 08:29

                @eddofr
                mieux vaut acheter des petites surfaces « dispersées » géographiquement dans des villes universitaires. C’est plus de boulot niveau gestion mais beaucoup moins risqué.


              • eddofr eddofr 22 août 10:30

                @pemile

                Yep, mon doigt à ripé (il manque juste un petit « 2 » devant le 5) : 250000€

              • eddofr eddofr 22 août 10:42

                @kalagan75

                C’est sur, 


                Mais à l’époque, je faisais une excellente affaire : je me constituait un capital de 6 logements pour le prix de deux et demi (l’achat à l’état de ruine, les matériaux et 4 mois de travail de forçat pour tout remettre en état).
                Aujourd’hui mes biens immobiliers (j’en ai 2 en fait, que du Pinel, à crédit) sont dispersés, gérés par des cabinets de gestion de biens et assurés contre tout (vacance, impayés, vandalisme, ...).

                A mon âgé, je devrais en avoir plus (c’est ma retraite par capitalisation à moi), mais avec l’anecdote ci-dessus mon petit business plan personnel en a prix un p’tit coup dans la gueule. 

              • foufouille foufouille 22 août 13:09

                @eddofr

                c’est certain qu’un studio à 578€, peu de monde va pouvoir se le payer.
                c’est combien le smic ?


              • Pauline pas Bismutée 22 août 13:56
                @eddofr
                C’est effectivement triste et lamentable... Mais c’est toujours pareil : à cause d’une minorité de pourris et de vrais cons, tout le monde paie les pots cassés d’une manière ou d’une autre : lois liberticides, conditions draconiennes pour le moindre emprunt, assurances hors de prix … Que faire ? Peut-être vraiment punir les abrutis de tout poil, sans exception ?

              • eddofr eddofr 22 août 17:10

                @foufouille


                Ouai, ça craint !

                T’as fait la moyenne ?

                Le loyer mensuel c’est « prix d’achat divisé 240 ». 

                Diviser l’investissement par 20 ans x 12 mois, pour un rendement annuel brut de 5%.
                Après charges, taxes, impôts et provisions (ravalement tous les 10ans, toiture, ...) ça fait un rendement de 2%, 3% au mieux.

                Moi c’était 2 studios et 4 appartements, et c’était pas du logement social.

                Le problème c’est pas le loyer, c’est le prix d’achat et la rareté du logement social !

                Ceci dit, je vis dans un société pas cool et je me démerde en essayant de nuire le moins possible à mon prochain ou en tout cas jamais directement (indirectement, étant tous en concurrence, pour le travail, le logement, ..., si j’obtiens quelque chose, un autre en est privé ...).

                Dans l’absolu, dans un monde utopique, la location privée ne devrait même pas exister ...

                Si on réfléchi en termes de morale (absolue) et en dehors de toute contingence, c’est un peu immoral de s’approprier un bien dont on n’a pas besoin pour en faire payer l’usage à quelqu’un qui en a besoin ...

              • ASTERIX 22 août 17:18
                @eddofr

                PROPRIETAIRE soyez poli  !!!

                on nous ressort cette rengaine chaque fois qu’in proprIétaire s’exprime§§§§§§§§§§§

                LES « POVRES »

                VU LE NOMBRE DE LOGEMENTS INSALUBRES loués 1000 euros /mois VOUS FAITES DE SACRES BENEFICES 40% DES LOGEMENTS INSALUBRES LOUES A AUBERVILLIERS
                A MONTREUIL ET DANS LES 75020 ET 75019 SONT LOUES 1000 EUROS PAR MOIS

                locataires de TOUS LES DEPARTEMENT TENEZ VOUS LES COUDES

                UN DES PLUS GROS CABINETS D AVOCATS A PARIS DONT L AVOCAT EN CHEF LOUE DES LOGEMENTS INSALUBRES 1 EXEMPLE 18 RUE DE LA JUSTICE AVEC 2 ESCALIERS BRANLANTS PORTES DEFONCEES ET ODEURS INFECTES

                CE CABINET USA-PARISIEN D UN LOBBY DE LA FINANCE DONT TOUS LES MEMBRES SONT NES EN ISRAEL

                 le cabinet a aussi des AGENCES IMMOBILIERES PATROMINI PROPERTY

              • foufouille foufouille 22 août 20:20

                @eddofr

                si le prix de vente est cher c’est par ce qu’il y a des acheteurs.
                la rentabilité est basse avec l’entretien mais tu peut toujours revendre et récupéré plus que le prix d’achat.. mais il est évident que le risque de mauvais payeurs juste en cas de coup dur ou de sur occupation est bien plus important avec un loyer de la moitié du smic.


              • ASTERIX 23 août 10:52
                @ASTERIX

                18 RUE DE LA JUSTICE 75020  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

                cabinet d avocats 75016 PARIS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

              • Le421 Le421 23 août 15:12

                @cyborg

                Mais bon ça vaut pas Ferrand... 500€ d’investissement, emprunt à 100% remboursé par les sociétaires de la mutuelle... 1 millions à la sortie, ça c’est du grand gauchisme...

                C’est sûr que Ferrand et tous les autres se situent politiquement à votre gauche.
                On s’en serait douté.
                Pour être plus à droite, faut se lever de bonne heure !!  smiley

                Encore faut-il que le fascisme soit vraiment une composante de la droite...


              • zak5 zak5 21 août 19:23
                Mais vous n’avez encore rien vu mes pauvres, il est bon d’être marchant de sommeil par les temps qui courent 
                Qu’est-ce vous voulez faire ? les bateaux humanitaires déversent comme de la marchandise les migrants en Europe

                Ya bien une solution, que tous les gauchistes d’europe, et ils sont nombreux et généralement fonctionnaires donc jamais au chomage, aillent dans les ports de la méditerranée pour attendre la prochaine livraison pour réceptionner la marchandise et la prendre chez eux, pourquoi voulez-vous que les fascistes payent les impôts pour un service (l’achat d’une conscience) qui ne veulent pas ?

                • BA 22 août 08:38

                  Le scandale de la semaine :


                  La ministre de la Culture Françoise Nyssen à nouveau épinglée pour des travaux illégaux à Paris .


                  La ministre de la Culture aurait fait agrandir de 150 mètres carrés les locaux parisiens de la maison d’édition Actes Sud, dont elle était la présidente jusqu’en mai 2017. Et ce, sans aucune autorisation ni déclaration au fisc, révèle Le Canard enchaîné.


                  Rebelote pour François Nyssen. Déjà épinglée fin juin pour avoir réalisé en 2011 des travaux sans autorisation au siège de la maison d’édition Actes Sud à Arles, dont elle était la présidente, la ministre de la Culture aurait effectué des travaux non autorisés dans les locaux parisiens de l’entreprise, révèle Le Canard enchaîné, dans son édition à paraître mercredi.


                  D’après l’hebdomadaire satirique, le chantier a eu lieu à l’hôtel d’Aguesseau au 18, rue Séguier, dans le 6e arrondissement de la capitale.


                  La maison d’édition Actes Sud est installée depuis 1997 dans ces locaux du quartier Saint-Germain-des-Prés, acquis par un crédit-bail via la société immobilière Séguier, créée pour l’occasion. François Nyssen a géré cette SCI jusqu’en mai 2017 et son installation rue de Valois, affirme Le Canard enchaîné. Avec son mari, Jean-Paul Capitani, elle est devenue propriétaire des lieux en 2012.


                  La future ministre a alors décidé d’agrandir cet hôtel particulier, fort d’une hauteur de 4,60 mètres sous plafond. Par l’intermédiaire de la SCI, des travaux ont été progressivement entrepris, rajoutant des mezzanines et plusieurs escaliers. Au total, la surface a été agrandie de 150 mètres carrés, s’ajoutant aux 321, 67 déjà existants.



                  Seulement, ces travaux ont été réalisés de manière illégale. « Dans les archives de la Direction de l’urbanisme de la mairie de Paris, pas la moindre trace de dépôt d’une demande d’autorisation de bâtir », explique Le Canard enchaîné.


                  Pourtant, la municipalité, contactée par le journal, affirme qu’un permis de construire est « obligatoire dès qu’un propriétaire s’agrandit au-delà de 20 mètres carrés ». Aussi, l’architecte des bâtiments de France n’a pas été prévenu, alors que l’immeuble est inscrit depuis 1926 à l’inventaire des monuments historiques.


                  Toujours selon l’hebdomadaire, les 150 mètres carrés d’agrandissement n’ont pas été déclarés à l’administration fiscale.


                  Conséquence : d’importantes économies pour Françoise Nyssen et son mari. Non seulement, la SCI Séguier se serait affranchie d’un tiers de la cotisation foncière des entreprises, mais n’aurait pas eu à payer deux taxes : celle pour la création de nouvelles surfaces (au moins 50.000 euros) et une seconde taxe qui aurait pu coûter environ 2500 euros par an à la société.


                  http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2018/08/21/25001-20180821ARTFIG00287-francoise-nyssen-a-nouveau-epinglee-pour-des-travaux-illegaux-a-paris.php



                  • ASTERIX 22 août 19:14
                    @BA

                    NYSSEN BUZIN PENICAUD LA MINISTRES DES TRANSPORT ,LAMY ET AUTRES BIEN CONNUES ELLES !!!!! MRS CASTANER GRIVAUT-PHILIPPE ET J EN PASSE !!!!!!

                    TOUS CES MINISTRES EN CONfLITS D INTERETS  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

                    un gouvernement dit propre celui du LREM       en MARCHE ARRIERE TOUTE

                  • Pimpin 22 août 10:18

                    Les « marchand de sommeil » n’existent que parce qu’il y a un marché ! 

                     Les gens qui les occupent ont choisi d’y habiter, alors de quoi se plaignent-ils ? 
                    D’ailleurs souvent ce sont eux qui les ont rendu insalubres, souvent dans le but de se faire reloger en HLM (du genre il y a une fuite d’eau mais on ne dit rien).
                    Les propriétaires ne devraient pas être inquiétés sauf si les locataires prouvent qu’ils payent leur loyer et ont fait les démarches nécessaires auprès du propriétaire dès le début d’un problème.
                    Sinon, oui, les logements en pleine ville sont chers, c’est pour cela que les gens honnêtes qui ne peuvent pas se les payer partent en périphérie.

                    • lala rhetorique lala rhetorique 22 août 13:07

                      @Pimpin
                      Bien sûr qu’il y a un marché, beaucoup de gens sans papiers, ni boulot à fiche de payes, qui ne pourraient même pas accéder aux logements sociaux.... et qui sont souvent contents de trouver quelque chose pour s’abriter, puisque l’état laisse dehors, malgré le DAL, beaucoup d’humains ! au 21e siècle hein... faut le faire, car des sous, il y en a, mais pas pour tout le monde !


                    • foufouille foufouille 22 août 13:13

                      @Pimpin

                      en dehors des caves habitables mais sans vmc, pimpim cache la misère pour louer son taudis donc ça ne se voit pas en général.


                    • eddofr eddofr 22 août 10:47
                      @Pimpin

                      Tiens ça me rappelle...

                      A une époque, je ne sais plus quand, j’ai vu un reportage télévisé qui citait un « marchand de sommeil » qui louait une chambre de bonne de 8m² « Avenue Foch » pour un prix exorbitant ...

                      Sauf que les chambre de bonne vaut plus cher que mon pavillon de banlieue et qu’il y en a qui son bien contents d’avoir une adresse aussi ’prestigieuse" ... et puis si c’est trop cher, pour le même prix, au fin fond de ma cambrousse, à 1 heure de Paris Châtelet (marche + Bus + RER), tu te trouve un petit pavillon avec jardin et tout et tout ...

                      • foufouille foufouille 22 août 13:16

                        @eddofr

                        « à 1 heure de Paris Châtelet (marche + Bus + RER), tu te trouve un petit pavillon avec jardin et tout et tout ... »
                        mais hors de prix ou pourri et sans assainissement qui fonctionne.


                      • bonnes idées 22 août 12:49

                        Sans déconner il existe des marchands de sommeil qui abuse des prix ? 8 m ² c’est déjà pas mal alors qu’en 2050 les infortunés vivront dans la laine de verre des combles.


                        • lala rhetorique lala rhetorique 22 août 13:04

                          Ce que les médias et politiques oublient de dire, c’est que les fameux marchands de sommeil sont souvent de la même origine que ceux et celles à qui ils louent.... Quant à la mairesse d’aubervilliers, qu’elle me fasse pas croire qu’elle découvre le phénomène, qui existe dans le 9.3 depuis au moins 20 ans. Tout le monde le sait dans le 9.3 depuis le policier de base jusqu’au préfet ! En cherchant bien, cette mairesse devrait pourtant trouver, en accord avec ses collègues des autres villes, des immeubles appartenant à des entreprises, désaffectés et donc utilisables. Ai moi même connu un marchand de sommeil, à drancy où j’avais acheté un appartement, qui disait être le syndic de l’immeuble, percevait des loyers à la place des proprios qui habitaient au maghreb, faisait payer en plus pour désenvouter en tuant des poules dans la cour, j’en passe, et comme il ne voulait pas me donner la clé d’accès aux caves, suis allée au commissariat pour porter plainte, mais ils s’en foutent les flics dans le 9.3....


                          • zygzornifle zygzornifle 22 août 14:08

                            Et alors ? cela fait des décennies que ça dure et que l’on en parle épisodiquement .....


                            Si on restaure ces éparts ils seront loués bien plus cher et ces pauvres bougres seront sur le trottoir ...

                            9,5 millions de citoyens sous le seuil de pauvreté au début du Macronnisme et combien de plus en fin de mandat ? Chuttt faut pas embêter le monarque sur son trône avec les sans dents , il se concentre sur les riches ....

                            • eddofr eddofr 22 août 17:37

                              Droit au logement = logements pour tous

                              (suffisants, décents et à un prix/loyer compatible avec leur revenus)

                              Prix exorbitants du privé = pénurie de logements

                              Tout le reste c’est du blabla.


                              Dans une ville, je connais :

                              Prix du m2 de terrain à bâtir  : 100€
                              Coût de construction au m2 (immeuble de standing) : 1500€
                              Prix du m2 de logement bâti : 3500€
                              Marge brute du promoteur : 45% minimum
                              Loyer moyen du m2 : 14,67 €
                              Rendement brut du locatif : 5,09%

                              A noter :
                              Plus c’est petit, plus c’est cher au m2 ... pour un studio 4000€/m² ... et loyer 28€ par m²

                              ça rapporte plus d’exploiter la misère !!!

                              • karibo karibo 23 août 22:11

                                Il est plus que temps d’ éradiquer le droit à la propriété, pour cela exécuter une bonne centaine de salauds de propriétaires, et faire de la France un mega bidonville , à logement insalubres pour tous !

                                Eradiquer le travail au mérite immédiatement et instaurer la médiocratie généralisée avec condamnation immédiate de ceux qui ne se plient pas à cette règle humaniste bien de gôche .
                                La quenelle pour tous c ’est maintenant !!!
                                Allez shalop, continuons le combat, c ’est presque gagné, l’ Espagne cherche un ministre pour l’ immigration, & vous attend avec impatience ...
                                Il est temps d’ exproprier tous ces bourges puants du 16 ème et des quartiers chic pour y loger tous ces migrants méritants et ne faire des zones de non droits !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès