• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > À Gaza, la bourgeoisie se planque et le prolétariat planche une autre lutte (...)

À Gaza, la bourgeoisie se planque et le prolétariat planche une autre lutte de llibération nationale bourgeoise

Depuis plusieurs semaines (depuis le vendredi 30 mars 2018) le gouvernement israélien et l’armée israélienne ont assassiné plus d’une centaine de Palestiniens, de nombreux enfants notamment, et ils en ont blessé des milliers d’autres (plus de 11 000). Désarmés, ces Palestiniens ont été tués ou blessés pour le crime de manifester contre leur incarcération dans le plus grand bagne à ciel ouvert des temps modernes où un million cinq cent mille damnés de la terre s’entassent, emprisonnés depuis soixante-dix années. 

 

Depuis plusieurs semaines (depuis le vendredi 30 mars 2018) le gouvernement israélien et l’armée israélienne ont assassiné plus d’une centaine de Palestiniens, de nombreux enfants notamment, et ils en ont blessé des milliers d’autres (plus de 11 000). Désarmés, ces Palestiniens ont été tués ou blessés pour le crime de manifester contre leur incarcération dans le plus grand bagne à ciel ouvert des temps modernes où un million cinq cent mille damnés de la terre s’entassent, emprisonnés depuis soixante-dix années. 

Au-delà du dégoût et de la colère que provoque ces meurtres commis de sang-froid, sous l’œil des caméras (nonobstant leur myopie sélective) la question que soulève ces crimes contre l’humanité c’est : « Pourquoi ce carnage largement médiatisé ? »

 Se peut-il que les palestiniens manifestant pensent que ces soldats totalement aliénés – endoctrinés – s’abstiendront de les tués ? Se pourrait-il que les Palestiniens innocents espèrent que les dirigeants israéliens reculeront devant ces crimes de guerre avérés ? Je ne le crois pas. Les prolétaires palestiniens connaissent leurs geôliers « nazifiés » depuis soixante-dix ans maintenant, et il est évident qu’aucun de ces militants n’attend de pitié des mercenaires de Tsahal

Il nous faut donc admettre que les martyrs palestiniens connaissent les risques qu’ils encourent face à ces tueurs programmés. Car autant le mystère est grand sur ce qui pousse ces militants bien intentionnés – mais manipulés – à s’immoler de la sorte, autant le mystère plane sur les motifs et les objectifs des autorités israéliennes qui ne peuvent ignorer le dommage que leur occasionne de telles spectacles d’assassinats publics télévisés et répétés. Qui après avoir vu ces crimes de guerre osera encore prétendre au droit à l’existence de cet État fantoche, de cet État voyou, de cet État illégale et illégitime, construit sur une Terre expropriée et ensanglantée.

 

Le peuple « juif » n’existe pas mais l’État colonial israélien existe

Il est évident que les dirigeants israéliens savent qu’ils forcent leurs comparses des capitales de la « communauté international » bidon à se démasquer et à s’exposer en compagnie de ces tueurs en série, ce qui les embarrasse assurément, c’est pourtant l’effet escompté. À travers cette allégeance occidentale à ses tortionnaires sionistes, le suzerain américain souhaite signifier aux prolétaires américains, israéliens, palestiniens, français, canadiens, et à ceux du monde entier, le sort qu’il réserve aux damnés de la Terre révoltés. Après George W Bush, après Barack Obama, voici Donald Trump qui proclame « Vous êtes avec nous ou vous êtes contre nous ». Voilà la signification profonde de cette tuerie contre le peuple Palestinien, massacre qu’exécute le protectorat israélien, ce soi-disant État d’un « peuple » qui n’existe pas et n’a jamais existé.

En effet, comme l’écrit Shlomo Sand un peuple – une nation – de quelques milliers d’individus n’a pu subsister dans l’errance, expatrier- éparpiller à travers le monde pendant deux milliers d’années, convertissant et intégrant des étrangers (goys) ayant pour seule composante identitaire un livre « révélé » (la Thorah) différemment interprété. (1)

 

La vraie nature du protectorat israélien

Il faut bien le comprendre, Israël est un protectorat créé par les impérialistes britanniques au siècle dernier, à une époque où pour contrôler et s’approprier une richesse naturelle (pétrole), son transport et ses marchés, une puissance impériale devait disposer d’une armée à proximité de la ressource, une armée capable d’intervenir rapidement pour frapper les bourgeoisies nationales récalcitrantes en cas de nécessité. C’est d’ailleurs ce que fit l’État fantoche israélien en 1956, aux ordres du Royaume-Uni et de la France, empires convoitant le Canal de Suez porte d’entrée des pétroliers ravitaillant le marché européen. Il en fut ainsi par la suite quand la nouvelle puissance hégémonique américaine eut pris le relais des vieilles puissances européennes déchues (Guerre de 1967, de 1973, bombardements de la Tunisie, de la Jordanie, de la Libye, de l’Irak, de la Syrie, invasions et occupation du Liban, et du Golan, etc.). Aujourd’hui, sous l’impérialisme moderne dont l’économie est mondialisée et financiarisée, l’entretien d’un contingent militaire en terre étrangère n’est plus nécessaire. Il faut en convenir Israël est une base militaire obsolète qu’il leur faudra tôt ou tard désaffectée. (2)

 

L’internationale « juive » ne fait plus recette, bienvenue au « false flag » sioniste

Nul ne doit se laisser berner par les jérémiades proto-sionistes à propos de la lubie de la judéité du « Peuple élu » et autres fadaises au sujet des prophéties de Theodor Herzl, un suprémaciste sponsorisé, et de l’assentiment prémédité de Lord Arthur Balfour (1917), et autres foucades folkloriques complotistes à propos des sectes « juives internationales » qui domineraient le monde avec leurs 16 millions d’adhérant (sur 7 milliards d’individus vivants soit 0,05%), comprenant quelques dizaines de prétendants « juifs » sur les 2500 milliardaires recensés (0,05% du total) , ou encore, à propos de l’État de tous les « Juifs » (dont la majorité des citoyens est athée) sur une Terre « promise » (sic) par Yahweh à cette populace d’exilée multiethnique rassemblée là par les pénuries de logements et d’emplois. Ne pas oublier non plus l’inévitable forfanterie de l’« AIPAC », un club sélect dont les milliardaires opportunistes américains se servent comme paravent pour dissimuler leurs méfaits et en accusé commodément les sanguinaires « juifs » expatriés. Vous cherchez un modèle de « False Flag », en voilà un.

 

Une époque tire à sa fin, l’alliance Atlantique s'effrite

Soupçonnent-ils ces capitalistes israéliens, ce que vous et moi nous savons déjà : que premièrement, leur mentor déclinant s’écarte progressivement de ses alliés et concurrents européens ; que deuxièmement, une fois leur tuteur défaussé il ne restera plus personne pour les protégés ; que troisièmement, le temps joue contre eux ! Imaginez dans trente ans combien de dizaines de millions d’arabes enragés –débarrassés de leurs dirigeants prostrés – encercleront cette base militaire néocoloniale abandonnée par les porte-avions US partis en galère faire la guerre de l’autre côté de la Terre, en mers de Chine, de Corée ou du Japon.

 

Te Deum en Palestine sacrifiée

Il n’y a qu’une explication possible à la tactique sanguinaire et suicidaire de l’État voyou israélien. Maintenant qu’il a reçu la dernière concession de son maître poltron à son ambassade relocalisée, le diable sioniste étale sa hargne désespérée avant de jouer son va-tout, ce bain de sang signifiant qu’il vendra chèrement chaque parcelle de terre spoliée, ce dont le Hamas et l’OLP ont pris acte à n’en pas douter à travers ces milliers de sacrifiés. Il est tout de même triste qu’une nouvelle fois (vingtième répétition depuis la Nakba de 1948) des milliers de Palestiniens aient ainsi payer de leur sang les tractations pour le partage des terres entre deux bourgeoisies nationalistes chauvines (3). Un jour, le bantoustan palestinien tant souhaité par Arafat et par Haniyeh ouvrira ses portes, veuillez en remercier ces milliers d'immolés. La véritable libération du prolétariat palestinien viendra plus tard, n’en doutez pas. (4)

 

L’ARTICLE EST DISPONIBLE SUR LE WEBMAGAZINE : http://www.les7duquebec.com/7-au-front/a-gaza-la-bourgeoisie-se-planque-et-le-proletariat-planche-encore-une-lutte-de-liberation-nationale-bourgeoise/

NOTES

 

  1. 1.http://www.les7duquebec.com/7-dailleurs-2-2/comment-le-peuple-juif-fut-invente/
  2. 2.http://www.les7duquebec.com/7-au-front/wall-street-se-retire-de-laccord-sur-le-nucleaire-iranien/
  3. 3. Selon Ismaïl Haniyeh, « les sangs versés à Gaza ont fait capoter la décision de Trump concernant le « deal du siècle ». « Donald Trump avait l’intention d’annoncer le « deal du siècle » et le « démantèlement de la Palestine » le jour même du transfert de l’ambassade US à Qods, mais les sangs versés à Gaza l’ont empêché d’exécuter sa décision », a dit le chef du Hamas. http://www.presstv.com/Detail/2018/04/06/557610/Isral-Palestine-Gaza-Cisjordanie-retour
  4. 4. Robert Bibeau (2017) Question nationale et révolution prolétarienne sous l’impérialisme moderne. L’Harmattan. Paris. 150 pages. http://www.les7duquebec.com/7-de-garde-2/question-nationale-et-revolution-proletarienne-sous-limperialisme-moderne-ouvrage-de-robert-bibeau/

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.13/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

84 réactions à cet article    


  • Milka Milka 26 mai 16:36
    ’À Gaza, la bourgeoisie se planque et le prolétariat planche une autre lutte de llibération nationale bourgeoise’
    Quel galimatias ! Vous les gauchistes avez perdu la raison !

    • Robert Bibeau Robert Bibeau 26 mai 18:08
      @Milka

      n’EST-CE PAS VOUS LE GAUCHISTE MONSIEUR MILKA ???



    • Milka Milka 26 mai 20:12

      @Robert Bibeau

      Non moi je suis un identitaire .... sorry  smiley

    • popov 27 mai 12:26

      @Robert Bibeau

       
      Il y a un prolétariat à Gaza ?

    • Robert Bibeau Robert Bibeau 27 mai 16:36

      @popov


      Oui il y a un prolétariat à Gaza - les pêcheurs pa rexemple, des milliers de fonctionnaires payés par l’Union européenne, les milliers d’employés d’ONG dont certains payés par les dons du Canada  qui tente ainsi de nettoyer son indignité. Les employés de petites épiceries, dépanneurs et autres services, les ouvriers de la construction qui reconstruisent les dispensaires bombardés par les chiens sionistes ... Je continue ????

      Merci de votre post 

      Robert Bibeau 

    • Paul Leleu 28 mai 12:02

      @Robert Bibeau


      en tous cas, vous perdez les pédales... je comprends pas l’intérêt de votre article... 

      d’ailleurs, au niveau politique, la « lutte nationale palestinienne » n’est qu’une lutte nationaliste et bourgeoise de plus. Le prolétariat ne s’y bat pas derrière ses propres mots d’ordre et ses objectifs. Je ne vois pas l’intérêt de la soutenir. Elle a montré depuis 70 ans qu’elle ne servait à rien qu’à faire reculer la conscience prolétarienne dans le monde entier.... votre article en est une parfaite illustration. 

    • Robert Bibeau Robert Bibeau 28 mai 17:54
      @Paul Leleu

      Je vais prendre la peine de répondre à votre post car il pose une véritable question aux prolétaires révolutionnaires et d’un profond niveau.

      Le prolétariat révolutionnaire doit-il s’impliquer - se mobiliser - sacrifier sa vie et verser son sang dans une lutte de libération nationale bourgeoise ??? NON vous avez raison sur ce point. Nous avons raison puisque c’est bien mon point de vue. 

      MAIS le prolétariat palestinien doit-il s’opposer - combattre - sa bourgeoisie nationale en lutte contre une autre bourgeoisie nationale qui tente de la mettre sous sa botte ??? Moi je crois que NON. Ainsi, je crois que le prolétariat palestinien ne saurait applaudir à l’assassinat de jeunes palestiniens par l’État vassal et fantoche israélien.

      Ce que je dénonce comme vous = car l’assassin terroriste est bien l’État israélien = mais nous ne saurions pour autant soutenir l’action de la bourgeoisie palestinienne qui demande à ses supporteurs d’aller s’exposer devant les snippers terroristes de Tsahal, car il y a des prolétaires palestiniens parmi ces sacrifiés inutiles Ce que je dénonce comme vous. 

      Bref, je cherche le motif de vos insultes sachant que nous sommes en phase = nous convenons tous les deux que 

    • Paul Leleu 28 mai 19:41

      @Robert Bibeau


      les luttes de libréation nationales ont été un échec historique du second 20ème siècle pour le mouvement ouvrier... même la France de la Résistance a plongé dans la collaboration de classe... et on y est encore jusqu’au cou... aujourd’hui encore, on nous embrigade pour le Frexit, mais quand on voit le résultat en Angleterre ça donne pas envie : le petit-peuple continue de croupir dans la misère et l’exploitation. Il faut avoir le courage de tirer le bilan de ces « luttes nationales » très à la mode au second 20èm siècle. 

      Concernant Israël / Palestine, vous oubliez que les sponsors des assassins de Sadate (islamistes) et des assassins de Rabine (faucons) sont LES MEMES !!! Vous devriez y penser 2 minutes. Cet « affrontement insoluble » est délibérément organisé. 

      Vous omettez totalement le prolétariat israélien, et sa situation. Il s’est manifesté il y a 4 ou 5 ans sur ses conditions de vie intolérables. Vous omettez que ce prolétariat est baillonné dans son action politique et sociale par l’argument de la menace extérieure. Chaque fois que les « leaders arabes » appellent à l’erradication d’Israël, ils poussent les prolétaires israéliens dans les mains de leur gouvernement. N’oubliez pas qu’Israël c’est juste 6 millions d’habitants (dont 20% d’arabes) au milieu d’1 milliard de musulmans. Vous ne pouvez pas omettre cette situation, sauf à commettre une erreur d’analyse politique profonde

      De son côté, le prolétariat palestinien est inféodé à une lutte national-bourgeoise et « religieuse ». Les raccourcis de l’histoire -façon libération nationale interclasse- ne fonctionnent pas. Il faut en revenir aux fondamentaux du Communisme : « Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ». La classe ouvrière doit s’unifier par-delà les frontières, en rejettant ses maîtres. On ne peut pas décemment demander une union aux prolétaires israéliens sans comprendre leur situatuion et leur donner des garanties légitimes. Par ailleurs, je vous invite à lire comment le Hamas parle des Révolutions française et russe dans sa charte... ça vous donnera une petite idée de son orientation politique

      Après, il est possible de me traiter de « crapule sioniste », mais ça ne fait pas avancer le problème. Le résultat est sous nos yeux... 



    • Robert Bibeau Robert Bibeau 29 mai 20:46
      @Paul Leleu

      oN DIRAIT QUE VOUS NE LISEZ PAS MES TEXTES MAIS VOUS TENTEZ UNE CONVERSATION AVEC MOI À PARTIR D’UNE IDÉE PRÉCONCUE

      1) SUR LES QUESIONS NATIONALES = TOTALEMENT D’ACCORD AVEC VOUS POURQUOI DISCUTÉ OU ALORS PARLEZ-VOUS À QUELQU’UN D’AUTRE QUE MOI OU OU JE SUIS ROBERT BIBEAU 

      2) SUR LE HAMAS  ???? QUE VOULEZ-VOUS QUE CA ME CHOST LE HAMAS - jE SUIS RÉVOLUTIONNAIRE PROLÉTARIEN = PENSEZ-VOUS QUE LE HAMAS EST UNE ORGANISATION PROLÉTARIENNE RÉVOLUTIONNAIRE  ??? MOI PAS DU TOUT 

      3) LE PROLÉTARIAT ISRAÉLIEN = YES = TOTAL ACCORD AVEC VOUS MAIS JE SAIS AUSSI QU’IL Y A UN PROLÉTARIAT PALESTINIEN QUI SONT MES FRÈRES DE CLASSE TOUT AUTANT QUE LES PROLOS ISRAÉLIENS = LES DEUX DERONT S’UNIR CONTRE LEUR BOURGEOISIE RESPECTIVE 

      4) JE N’AI RIEN À FOUTRE AVEC LA RELIGION NI POUR NI CONTRE = RIEN À FAIRE ET J’ÉVITE TOUJOURS LE SUJET QUI EST UTILISÉ POUR NOUS DIVISER = ET LES PROLÉTAIRES DES DEUX COTES DEVRONT COMPRENDRE QU’ILS SONT MANIPULÉS PAR CETTE MERDE RELIGIEUSE À L’ANCONTRE DE LEURS INTÉRÊTS DE CLASSE


      AVEZ-VOUS BIEN LU MON COMMENTAIRE  ??? 

      SI JE VOUS AI TRAITÉ DE CRAPULE SIONISTE JE M’EXCUSE SI VOUS N’ÊTES PAS SIONISTE 

      ROBERT BIBEAU


    • Christian Labrune Christian Labrune 26 mai 16:47
      Article tellement écoeurant que je n’ai même pas pu lire plus de deux ou trois paragraphes.

      On a désormais toutes les informations souhaitables pour savoir ce qui se passe depuis des semaines du côté de la barrière de sécurité. On sait ce qu’ont été les menaces des Egyptiens, qui ont convoqué Haniyeh au Caire, l’ont sévèrement engueulé et n’auront obtenu une relative accalmie des sacrifices humains organisés par le Hamas qu’en représentant au chef terroriste que s’il ne mettait pas fin à ce processus, l’Egypte ne ferait rien pour empêcher les éliminations ciblées, déjà prévues par Tsahal, des plus hauts responsables gazaouis. Et par conséquent, en tout premier lieu, celle de Haniyeh lui-même.

      Cet article se fait servilement le relais de la propagande d’une organisation terroriste. Ca donne vraiment la nausée.



      • McGurk McGurk 26 mai 17:10

        @Christian Labrune


        Dans le fond c’est vrai, une population meurt sous le coup des bombes et des flingues.

      • Robert Bibeau Robert Bibeau 26 mai 18:13
        @Christian Labrune

        Les premiers terroristes - champion toute catégorie ce sont les autorités israélienne monsieur comme vous nous le décrivez si précisément dans votre post 

        Je ne connaissais pas ces détails sur les tueries planifiées par cet État fantoche mais je ne suis pas surpris 

        Robert Bibeau

      • chantecler chantecler 26 mai 18:16

        @McGurk
        Ca s’appellerait donc des sacrifices humains .


      • McGurk McGurk 27 mai 01:37

        @chantecler


        Non parce qu’il n’y a pas de côté religieux. Là, ça se rapproche bien plus des camps d’extermination nazis, version 2.0.

      • Robert Bibeau Robert Bibeau 27 mai 16:38

        @McGurk


        J’aime bien la comparaison c’est en effet à l"identique version 2 des camps d’extermination 

      • McGurk McGurk 27 mai 22:43

        @Robert Bibeau


        Plus précisément, ce serait entre ça et le ghetto de Varsovie.

      • papat 26 mai 16:47

        eh oh eh oh les sayanims satanistes vous êtes ou ? les massadas dach labrune ,c’est jour férié ou vous êtes a la sieste ? vous n’allez pas vous en remettre ! 

        eh oui quand on massacre des enfants , ça énerve les gens !


        • papat 26 mai 16:57

          quand vous avez des gosses prêts à mourir pour sortir de leur prison , vous pourrez faire autant d’assassinats ciblés que vous voudrez , il y aura toujours un résistant pour prendre la place ! 


          • Robert Lavigue Robert Lavigue 26 mai 17:17

            @papat

            C’est bien vrai ça !
            Quand vous avez des parents qui sont prêts à envoyer leurs gamins au massacre en échange de quelques dizaines de dollars, c’est le signe d’un peuple de résistants et d’une civilisation supérieure...


          • Christian Labrune Christian Labrune 26 mai 17:55
            Quand vous avez des parents qui sont prêts à envoyer leurs gamins au massacre en échange de quelques dizaines de dollars
            ...................................................................... ....
            @Robert Lavigue

            Quelques dizaines de dollars, non, vous êtes mal informé ! Un mort rapporte 3000 dollars à sa famille. Un blessé grave (typiquement, une balle dans la jambe) c’est 500 dollars. En gros, le prix d’une vie humaine, c’est celui d’une toute petite voiture en France. L’équivalent d’une 2CV d’autrefois, ça doit coûter à peu près trois Gazaouis au tarif Hamas. Cela reste assez peu, pour une vie humaine.

            A la décharge du Hamas, il faut quand même tenir compte du fait que le creusement des tunnels, lesquels auront tous été détectés et détruits en 2019, a coûté encore plus cher que ces stocks de roquettes devenues totalement obsolètes depuis le dôme de fer. Israêl, fort cruellement, ne leur aura même pas laissé le temps de tirer profit de ces lourds investissements.

            Il faut bien aussi que la misère ne soit pas trop générale à Gaza. Les chefs de l’organisation terroriste ont des villas très confortables, ont accès à toute sorte d’établissements de luxe qui leur permettent de se détendre un peu. Le fait de savoir cela réconforte grandement le Gazoui ordinaire privé souvent d’électricité et presque toujours d’eau potable.

            https://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/171562-180405-gaza-le-hamas-promet-d-indemniser-les-familles-de-manifestants-tues-ou-blesses

          • Christian Labrune Christian Labrune 26 mai 18:15
            ERRATUM
            « le prix d’une vie humaine, c’est celui d’une toute petite voiture en France. »

            Non, je me suis emmêlé les pinceaux : c’est le tiers et même plutôt le quart du prix d’une petite voiture : j’ai vu récemment des publicités autour de dix ou douze mille euros

          • Robert Bibeau Robert Bibeau 26 mai 18:20
            @papat

            OUI tu as raison mais je ne suis pas d’accord que ces enfants palestiniens soient offert en massacre aux chiens sionistes tueurs en série 

            D’autres modes de lutte devraient être privilégiés qui préservent la vie de ces enfants 

            robert Bibeau



          • Robert Bibeau Robert Bibeau 26 mai 18:33
            @Robert Lavigue

            QUAND VOUS AVEZ LE COURAGE D’ENVOYER VOS ADOLESCENTS SE PLANQUER DERRIÈRE DES SACS DE SABLE BIEN À L’ABRI A 1 KM DES PIERRES ÉVENTUELLES ET QUI S’AMUSENT À VISER SOIGNEUSEMENT DES ENFANTS DERRIÈRE UNE CLOTURE ILLÉGALE ET QUI CHANTENT QUAND ILS ONT RÉUSSI UN BEAU TIRE DANS L’OEIL DE L’ENFANT (150 TUÉS ET 11 000 BLESSÉS DÉSARMÉS) ET QUE VOUS RECEVEZ VOTRE ADO PAR LE CRI DE LA VICTOIRE POUR AVOIR ASSASSINÉ SON ENFANT BIEN VISÉ 

            VOILA LE SIGNE D’UNE CIVILISATION NAZI SUPÉRIEURE ET RÉSISTANTE MAIS POUR ENCORE COMBIEN DE TEMPS 

            L’ADO SERA-T-IL CAPABLE DE DORMIR LES NUITS SUIVANTES  ??? OUI COMME LES NAZI PROBABLEMENT 



          • foufouille foufouille 26 mai 18:38

            @Christian Labrune

            « le prix d’une vie humaine, c’est celui d’une toute petite voiture en France. »
            une belle voiture d’occasion pour ce prix.
            ou un beau scooter électrique neuf.


          • Xenozoid Xenozoid 26 mai 18:48

            @foufouille @godbrune


            sans assurance ?

          • popov 27 mai 12:30

            @Robert Bibeau
             

            D’autres modes de lutte devraient être privilégiés qui préservent la vie de ces enfants 
             
            Bonne idée, vous devriez en faire part au Hamas.

          • Cateaufoncel2 27 mai 14:12
            @popov

            « ...qui préservent la vie de ces enfants. »

            Qui dit qu’ils seraient d’accord, ces « enfants » ?

            Ils sont convaincus qu’en arrivant au paradis d’Allah - en tant que martyrs, c’est l’accession d’office -, ils touchent un jackpot de 70, ou 72 pucelles chacun, selon les sources.

            Pour des gens dont il paraît qu’ils vivent dans la misère, la crasse, la gadoue, avec la malnutrition en prime, c’est une sacrée promotion que de se faire tuer pour et au nom d’Allah.

            Mais un grossier matérialiste comme Bibeau ne peut pas comprendre cela. Et puis à son âge soixante-dix vierges prêtes à tout subir, ça ne parle plus beaucoup...

          • Robert Bibeau Robert Bibeau 27 mai 16:41

            @popov


            ET vous que penseriez-vous de faire part aux NAZI qui  administrent l’État paria israélien de cesser  d’assassiner des manifestants désarmés et dans leur droit inaliénable.

            Merci pour votre post cher ami 

            robert bibeau 

          • Christian Labrune Christian Labrune 26 mai 18:09
            INFORMATION IMPORTANTE

            L’article que je recopie sous le lien qui permettra de le consulter, sans les photos et les vidéos (très intéressantes), raconte ce qui est arrivé à Haniyeh au Caire, et qui est cause que, depuis le 15, les sacrifices humains ont pratiquement cessé à la barrière de sécurité. Cela dit, ces cons veulent recommencer le 5 juin. il risque fort, une fois encore, de leur en cuire.

            https://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/174826-180516-ismail-haniyeh-humilie-lors-d-un-deplacement-au-caire


            Ismail Haniyeh, humilié lors d’un déplacement au Caire (média)

            16/05/2018 10:48:43 Mis à jour le 16/05/2018 0:56:32 Écrit par i24NEWS

            Parti dimanche pour le Caire à la veille d’importantes manifestations palestiniennes à Gaza, d’après certaines sources et médias israéliens le déplacement du chef du Hamas à Gaza, Ismail Haniyeh n’a pas pris la tournure initialement attendue…

            « Un véritable drame », estime même le journal Israel HaYom, ce qui expliquerait le calme surprenant des manifestations commémorant la Nakba mardi, alors que des rassemblements extrêmement suivis avaient eu lieu la veille.

            Selon le quotidien israélien, lors de son déplacement en Egypte Ismail Haniyeh se serait sévèrement fait réprimander par le Caire pour son leadership dans la bande de Gaza.

            Réunis dans le bureau du chef des renseignements égyptien, Kamal Abbas, les officiels locaux auraient été stupéfaits par le nombre de victimes palestiniennes le long de la barrière de sécurité séparant Israël et l’enclave palestinienne, a rapporté une source sécuritaire.

            Selon cette dernière, les renseignements israéliens auraient fourni des preuves qu’une partie de la population gazaouïe a été forcée de participer aux violences dans l’enclave côtière, poussée par l’organisation terroriste à mettre sa vie en danger en s’approchant de la clôture de sécurité.

            Mises en garde et bruyantes réprimandes

            Selon Israel HaYom, lorsqu’Ismail Haniyeh est entré dans le bureau de Kamal Abbas, de violentes réprimandes ont pu être entendues à l’extérieur de la pièce à l’encontre du chef du Hamas à Gaza.

            Les représentants égyptiens lui auraient reproché d’être responsable de l’écoulement du sang palestinien, sortant des photos montrant des membres du mouvement terroriste payer des dizaines de dollars à de jeunes palestiniens pour qu’ils aillent se faire tuer le long de la barrière de sécurité entre Israël et la bande de Gaza.

            Selon un officiel égyptien, cette conversation avec Ismail Haniyeh était surtout une mise en garde indiquant au dirigeant palestinien que la poursuite de ces manifestations pourrait pousser Israël à éliminer des dirigeants du Hamas les uns après les autres…

            Si cela venait à arriver, Le Caire aurait indiqué qu’elle se contenterait de condamner les assassinats mais qu’elle ne prendrait aucune mesure militaire à l’encontre de l’Etat hébreu.

            Aucune négociation avec le Hamas

            D’après les officiels égyptiens présents lors de cet entretien, Kamal Abbas aurait indiqué à Haniyeh qu’il n’était prêt à aucune discussion au sujet des événements ayant lieu le long de la barrière de sécurité.

            "Abbas a demandé à Haniyeh de retourner à Gaza par hélicoptère et d’immédiatement mettre un terme aux événements à la frontière avec Israël. Outre la demande du retour d’Haniyeh à Gaza, aucun autre geste n’a été fait envers lui. Il n’est pas exclu que cela soit fait envers la population gazaouïe dans le futur mais pour le moment le message était ferme, pressant le Hamas de restaurer l’ordre", selon les mêmes sources.

            Une situation qui pourrait aujourd’hui s’expliquer par la révélation du vif entretien entre Kamal Abbas et Ismail Haniyeh…


            • Robert Bibeau Robert Bibeau 26 mai 18:24
              @Christian Labrune

              Sacrifice humains dis-tu ??? Mais dis-moi qui tient le fusil et vise soigneusement les victimes désarmées à presque un kilomètre de distance planquée derrière leurs sacs de sable bien protégé et s’amusant à tirer sur des enfants 

              QUI fait ce type d’exercice criminel  ???? 

              Merci pour ton post sioniste 

            • Christian Labrune Christian Labrune 26 mai 21:46

              @Robert Bibeau


              Une petite question : si les « civils » (à qui on avait quand même demandé de se munir de couteaux) et les petits soldats du Hamas qui les poussaient avaient pu franchir la barrière de sécurité. Non pas tous, mais, à cause d’un défaut de vigilance de Tsahal, une petite centaine. Que se serait-il passé ensuite ? Les premiers kibboutzim, dans la région des attroupements, sont à quelques centaines de mètres de la barrière. Quelles étaient donc, selon vous, les intentions de ces braves civils, qui passaient là par hasard, occupés paisiblement à cueillir des fleurs ou à ramasser des pissenlits, et sur qui on aura sauvagement tiré sans sommation ?

              Une autre petite question, qui me turlupine : quand la France, non pas pour défendre immédiatement une de ses frontières, mais pour répondre à une demande d’aide venant du Mali, a envoyé une partie de son armée là-bas pour y lutter contre les islamistes, avez-vous des idées très précises sur ce qui a pu se passer ? Pouvez-vous me dire, en particulier, dans quelle prison en France ou au Mali ont été rassemblés les jihadistes obligés de se rendre à l’issue des combats ? Dans toute guerre, on fait des prisonniers, et le droit international prévoit qu’ils devront être bien traités. Où sont-ils, actuellement, les jihadistes maliens ? J’ai cherché sur le Net, plusieurs fois. Ils doivent bien, pourtant, être quelque part.

              Et nos pauvres garçons qui ont quitté la France pour Raqqa et y apprendre l’art de la décapitation islamique, que sont-ils devenus ? Pourquoi les aura-t-on si cruellement laissé tomber - et quelquefois même ciblés à l’aide de drones, pour n’avoir plus jamais affaire à eux ? C’était des terroristes, me direz-vous. Pas de pitié pour les terroristes. Mais le 14 mai, sur les 63 tués de Gaza, cinquante selon le Hamas étaient membres d’une organisation qui est jugée terroriste dans toute l’Europe et même au-delà. Tsahal aura réussi assez bien à épargner autant que possible ceux qui n’étaient pas du Hamas, mais si vous entrez demain, vous qui n’êtes pas terroriste, dans une salle de concert du genre Bataclan au milieu d’un groupe de copains terroristes armés jusqu’aux dents et si vous prenez quelques pruneaux perdus, il ne faudra quand même pas vous étonner si, après cela on vous reproche d’avoir été quand même assez imprudent !


            • Christian Labrune Christian Labrune 27 mai 11:51

              @Christian Labrune


              Vous aviez posé hier soir deux petites questions précises, mon cher ami, à propos de la répression vraiment inhumaine dont font l’objet un peu partout, et même en France, nos malheureux terroristes, mais je vois bien qu’on ne se bouscule pas pour vous répondre ! Pas même la plus petite bordée de ces injures qui sont la réaction la plus ordinaire des impuissants !

              J’ai bien l’impression que vous avez posé là des questions qui tuent et vous êtes devenu, ipso facto, le pire des terroristes ! A ce titre, il me semble que vous pourrez compter désormais sur toutes les indulgences. C’est déjà ça !

            • Ben Schott 27 mai 11:55


               
              Voilà qu’il se parle à lui-même, le dingo !
               
              Personne n’a envie de répondre à tes élucubrations intergalactiques, Zinzin, réveille-toi !
               


            • Robert Bibeau Robert Bibeau 27 mai 16:46

              @Ben Schott


              Vous êtes des plus perspicace cher Ben 

              EN effet qui a envie de lire ou de répondre à ce pauvre Zinzin qui comme tu le vois s’écrit puis se répond à lui-même 

              Pour ce qui est de s’éveiller mais il est très éveillé on m’a dit ici quelque part que ces gars sont des TROLLS -  ????  payer pour nous emmerder parait-il 

              Vous connaissez ???

              Robert Bibeau


            • ETIENNE 27 mai 23:51

              @Christian Labrune

              Le nom de leur marche signe leur intention : retourner chez eux.
              C’est la marche du retour, pauvre cloche.

            • foufouille foufouille 26 mai 18:09
              une prison avec des supermarchés et une université, c’est un peu bizarre.
              je suppose que le bord de mer est miné ?


              • Robert Bibeau Robert Bibeau 26 mai 18:27
                @foufouille

                PIRE QUE MINÉ LE BORD DE MER MON AMI - LES NAVIRES DE GUERRE ISRAÉLIEN DE TEMPS EN TEMPS BOMMBARDENT COULENT LES BATEAUX DE PÈCHE ET ASSASSINENT LES PÊCHEURS 

                ILS N’AURAIENT PAS CETTE OPPORTUNITÉ S’ILS AVAIENT MINÉ FAUDRA LE PROPOSÉ AUX TUEURS EN SÉRIE DE Tsahal 



              • foufouille foufouille 26 mai 18:34

                @Robert Bibeau

                désolé mais je suis mort de rire. il existe une zone de pêche sauf que les fous de dieu avec un bateau rempli de bombes existent. et 10 cadavres à 3000 paye un bateau.


              • simazou 27 mai 16:30

                @Robert Bibeau
                Vous êtes franchement un malade mental, même avec maquillage vous êtes un hypocrite et un haineux. 

                Votre navet contient 95% de mensonges Monsieur Pipeau.....

              • Robert Bibeau Robert Bibeau 27 mai 17:11

                @simazou


                Mais mon ami le mot te brule les lèvres pourquoi ne pas le cracher pour me faire rigoler un bon coup... ANTISÉMITE ET ANTI-JUIF QUE JE SUIS ( :- ???  LE PEUPLE  qui n’existe pas comme le dit Shlomo Sand  

                Aller coucher à la niche au Canada les anti n’importe quoi on s’en torche sauf LES ANTI-CAPITALISTES ça je suis et fièrement y compris les capitalistes israéliens - égyptiens - palestiniens (eh oui ça existe des capitalistes palestiniens ayant le monopole du commerce des téléphones cellulaires etc...)

                Je ne suis pas un hypocrite mais OUI je suis un HAINEUX + vrai

                robert bibeau 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès