• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > A l’avenir Gaffe aux Gafa ! Soyons insoumis

A l’avenir Gaffe aux Gafa ! Soyons insoumis

Lu dans le Figaro, cette revue capitaliste qui a de bons chroniqueurs. Son directeur Guillaume Roquette se félicite que les ministres des finances du G 20 se soient décidés de taxer les Gafa, comme en a pris l'initiative Trump, démontrant le grand président qu'il est en économie. 
Et de poursuivre en mettant l'accent sur le danger que représente, via le net, le contrôle des populations, à l'instar de la Chine cette "dictature" communiste qui s'est ouverte au capitalisme.
En conséquences il craint que ces groupes qui disposent d'énormes capitaux, 3000 milliards une fois et demie le PIB de la France, ne menacent la démocratie. 
Pour enfin conclure, nous autres citoyens nous avons notre mot à dire, à la fin c'est quand même le client qui décide. 
MOI, j'aurais plutôt dit nous sommes en démocratie républicaine. Mais chacun a ses valeurs, les miennes vont à l'Humain d'abord, les siennes sont les mêmes que celles des Gafa, le commerce.

Il est intéressant d'en comprendre que ces Gafa d'organisation capitaliste démontrent qu'ils n'en ont rien à foutre des états, et un suppo de cette organisation, se plaint en fait d'un concurrent plus fort que lui, et se félicite que les états amenuisent leurs puissances. 
C'est beau l'illusion, quand l'on a la tête pleine d'une pensée unique, quand un système unique dont l'on défend la suprématie, comme lui,. enterre les démocraties. 
C'est beau quand malgré son l'intelligence l'instruction que l'on a reçu ne permet pas de voir plus loin que ses pieds. 
C'est beau quand l'on ignore que tout système unique s'auto détruit sous ses propres déchets et pourtant notre histoire en regorge.

 À excusez moi, c'est juste, ce n'est pas comme cela qu'on nous explique à l'école. L'on nous dit que les guerres nous ont faite grandir et que nous avons forgé notre Identité avec (moi Gaulois). J'ai aussi reçu la même instructions mais j'en suis sortie en m'asseyant sur les bancs de l'Université toute ma vie, en pratiquant la pluridisciplinarité. Alors j'ai compris que la monnaie n'est rien sans l'homme d'abord. Mais quand celui-ci devient puissant au travers d'un seul dominant systémique, après avoir séduit ou vaincu les autres (la spiritualité, l'intellectualisme ou la philosophie, le socialisme, d'autres manières de pensée) il se saborde car il ne reçoit plus rien pour "s'enrichir" (comprenez s'améliorer) de l'extérieur (d'autres organisations des hommes).
 Généralement la pensée unique rase tous celles qu'il a vancu.

La solidarité devient assistant, la famille devient tribale et le partage devient egologisme. Un phénomène récurrent des hommes primaires que nous sommes encore, à l'instar de nos ancêtres qui rasaient jusqu'aux fondations l'œuvres des autres et rebatissaient dessus. C'est par des fouilles que nous retrouvons leurs œuvres enfouies. Nous procédons actuellement ainsi avec la pensée par ce que certains nomment diversement.

Dans mon essai de 1999, en nota j'écrivais les groupes économiques sont en train de substituer leurs territoires marchands à celui des etats. Il ne laisseront aux états q'une démocratie fantôme.
 Il ne fallait pas être un génie pour voir cela, seulement ne pas toujours aller prier dans les temples de la consommation où nous envoient tous ces marchands.
Alors comme dit G. Roquette qui va payer, lui dit le client, moi je dis seulement le salarié. 
Lui il réfléchit au travers du système, dans lequel il est intégré au travers du libéralisme marchand qui est un voile sur l'organisation d'exploitation capitaliste du travail, dont l'objet est de faire entrer l'Humain dans une production de monnaie (capitaux), et si possible s'en passer car sa vie est une Charge. 
Ce n'est pas rien de comprendre ce paradoxe pour ne pas s'imaginer, comme les Sociaux démocrates, que l'on peut rendre le capitalisme SOCIAL.
Ou comme les Salariés qu'ont peut lui faire redistribuer de la monnaie , sans qu'il reprenne plus qu'il n'a donné.
Ceux qui comme Keyenne prônaient la redistribution ne pouvaient imaginer que cette organisation conduirait sur la base 70 ans de paix dans les pays occidentaux à dégager des masses de capitaux tels, qu'il menacent la démocratie et sont la conséquence directe de la dénatalité des blancs et de leurs remplacement.

Revenons à nos chers clients

Alors ce sont qui les citoyens clients dont parlent G. Roquette qui ont leur mot à dire.
Je retourne donc inlassablement à ma petite démonstration. 
Un employeur a hérité par son histoire d'un moyen de production. Il versé à son Salarié 100. L'employeur doit revendre son travail 100 plus sa marge 100. 
Il revendra donc à sa clientèle le travail de son Salarié 200. 
Qui est le Client ?

Cela suppose de savoir qu'il n'existe aucun revenu qui ne soit pas du travail de l'Humain, (que l'on utilise ou non outils, bestiaux, machines, robots).

Ainsi les clients seront ceux disposant d'un revenu. 
Alors il y a aujourd'hui 26 millions de salariés pour faire court qui reçoivent un salaire. 
Il y a entre 6 et 4 millions d'employeurs qui ormis ceux qui travaillent, reçoivent leurs revenus dégagés par la marge en vendant le travail du salarié. 
Je ne les prend pas en compte car ils les retirent du salaire qu'il récupère.
 Ensuite il y a tous les autres citoyens qui reçoivent un revenu de prélevement, impôts, taxes, cotisations en tous genres, pris sur les 100 du Salarié à titre particuliers et sur les 100 de la Marge au titre de l'entreprise.
 
Apparaît dès lors que la source de revenus de tous les citoyens clients sont les 100 du travail.

Je peux donc sans erreur dire que les clients financeurs ce sont les Salariés et seulement eux. Soit 26 millions de citoyens, qui financent le pouvoir d'achat des 41 millions autres citoyens Clients. 

Ainsi les taxes et autres qui vont peser sur le Gafa, ils seront comptés dans la marge 100, et ce sont les Salariés devenus clients qui les paieront.
Trump comme nos ministres du G20 sont de fabuleux économistes. Il faut absolument leur décerner un prix.
S'ils veulent l'être alors qu'ils taxent les marchés financiers, là ce ne sont pas les Salariés qui paieraient. Enfin reste à voir avec une analyse plus fine de la circulation monétaire.

Si G. Roquette n'était pas enfermé dans un mode de pensée unique il aurait dû écrire, les citoyens salarié paient tout, ils ont leurs mots à dire. 

Une autre observation.

C'est qu'à ce titre je pourrais écrire, la Dictature du Salariat est justifiée car ce sont eux qui nourrissent les hommes (est-ce que l'intérêt de la disparition de la notion de classe nous devient plus claire).

Ils auraient droit au même titre que ces Gafa et autres groupes qui ne rêvent que d'installer leurs dictatures du capital. 
 Serait-elle plus juste que celle du Capital. À nous d'y réfléchir, nous en avons eu l'expérience, cela ne rend pas le capitalisme meilleur.
 
 Nous pouvons en profiter pour nous interroger. Comment nous avons fait pour mettre au monde ces enfants que nous avons instruits pour être des hommes capables, pour appartenir à l'élite pour servir les hommes et au bout exploiter ceux qui les ont nourri et rêver de devenir des dictateurs. 
 
Il y a là matière à réflexion, et le seul parti qui se la pose pour l'avenir, malgré ces défauts, c'est la France Insoumise.

Notre avenir se joue sur le remplacement ou l'adjonction d'un autre mode de pensée, car nous avons pu saisir le processus d'auto destruction du capitaliste. 

Il revend à ses Salariés le prix de leurs travails le double de ceux qu'ils ont reçu, et dans le même temps il se robotise pour les remplacer dans leurs taches, car dans leur comptes les Salariés sont une Charge, moi je serais salarié je me ferais du souci.

Évidemment ce processus d'auto s'abordage naturel de déroule suivant des cycles et sur des millénaires. Si cela n'échappe pas à la compilation de l'histoire, ça échappe au regard de notre quotidien. Nous ne nous en sortirons pas avec un retour vers le communisme. 
Demain est à inventer en mettant la réflexion au service de l'Humain plutôt qu'au service de la monnaie.
Pour l'instant le seul qui s'y engage c'est la France Insoumise, bien ou mal, et j'invite tous ceux qui croient malgré nos déceptions en l'Humain, d'y apporter leurs intelligences.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Raymond75 17 juin 10:59

    Je n’ai pas de smartphone, pas de compte Google, Instagram, whatshap, Face de bouc et autres ... Je dispose d’un accès Internet vie un moteur de recherche qui filtre les infos personnelles, et un téléphone mobile qui ne fais que téléphone et SMS.

    Je vis très bien, et je ne suis pas isolé.

    Je ne suis en rien responsable de l’importance prise par les GAFAS grâce à la servitude volontaire.


    • ddacoudre ddacoudre 17 juin 21:23

      @Raymond75

      Bonjour Je te crois, si tu n’as pas à consommer leur service tu ne paiera pas les taxes auxquelles ils seront soumis. Tu es un veinard, tant que tu ne te nourris pas.😂 Cordialement ddacoudre overblog.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès