• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Affaire Benalla - Après les bleus, un mauvais coup pour Macron

Affaire Benalla - Après les bleus, un mauvais coup pour Macron

Alexandre Benalla et à l'évidence un personnage violent qui aime donner des coups, surtout si sa victime est à terre. Vous avez des gens comme ça qui prennent leur pied lorsqu'ils font mal à autrui. Certes, la police doit parfois faire usage de la force pour repousser les black blocs ou autres casseurs, mais l'énergumène casqué comme les forces de l'ordre qui le 1er mai a frappé sauvagement un manifestant n'était pas un CRS, mais chargé de mission à l'Elysée. Pourtant, ce proche collaborateur et garde du corps du président, musclé et écervelé comme un videur de discothèque raciste, portait un brassard de police. 

La vidéo qui dénonce Benalla a été réalisée par Taha Bouhafs, ex-candidat aux législatives de la France insoumise (Libération). Mais qui est le jeune homme tabassé ? Peut-être se fera-t-il connaître maintenant que le nom de son agresseur est connu. Il pourrait également déposer plainte.

Ce comportement est inacceptable a déclaré l'ancien journaliste promu porte-parole pour services rendus à la REM, Bruno-Roger Petit. Tellement inacceptable que sans le flaire des limiers du journal Le Monde, l'affaire Benalla était belle et bien étouffée pour ne pas nuire à la "République inaltérable" d'Emmanuel Macron, mais surtout au président. Les quelques sanctions prises, comme une mise à pied de 15 jours sans solde et un dernier avertissement avant licenciement ne sont vraiment pas à la hauteur. L'adjoint du chef de cabinet du président de la République devait être licencié sur-le-champ. Un président de la République ne doit pas tolérer qu'un homme comme ça travaille à ses côtés.

Mais le mal est fait et les opposants à la politique de Jupiter tirent à boulets rouges sur le président de la République. L'occasion est vraiment trop belle et les coups pleuvent de toutes parts, c'est de bonne guerre et Macron ne sortira pas indemne de cette sale affaire. À qui la faute si ce n'est la sienne, mais que savait exactement le président avant que cette affaire n'explose sur la place publique ? En tout cas, la communication élyséenne dans la gestion d'une situation de crise laisse sérieusement à désirer. Un éditorialiste disait que cette affaire pourrait devenir la "Léonarda" du président...ou le scooter de François Hollande.

Le parquet de Paris a annoncé l'ouverture d'une enquête préliminaire, mais quand même plus de deux mois après les faits. L'enquête pourrait également s'intéresser à un certain Vincent Crase, un gendarme réserviste qui "était très ponctuellement mobilisé (…) par le commandement militaire de la présidence de la République", lui aussi sanctionné par une mise à pied et une fin de "collaboration entre lui et la présidence de la République".

Revenons à Benalla qui possède un CV intéressant dans la sécurité des politiques. À seulement vingt ans il est chargé de la protection de "Martine Aubry pendant les primaires socialistes, ensuite de François Hollande pendant la campagne de 2012. Il est ensuite au service d'Arnaud Montebourg comme chauffeur. Rapidement licencié par le ministre parce qu'il voulait prendre la fuite après avoir provoqué un accident. Décidément un personnage à la mentalité lamentable qui se croit tout permis parce qu'il est proche du pouvoir. 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.26/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

216 réactions à cet article    


  • jacques 19 juillet 2018 17:10

    En plus on dirait Dieudonné smiley


    • Albert123 19 juillet 2018 17:45

      @jacques

      la physionomie c’est pas votre truc de toute évidence.



    • zygzornifle zygzornifle 20 juillet 2018 08:33

      @jacques


      Non plutôt Hanouna 

      En plus ben alla ça veut dire fils d’alla ....

    • urigan 21 juillet 2018 19:17
      @zygzornifle Fils de, mais aussi .... ;; ;

      ALLA ou ALLAL ou ALLALI : ce nom vient de l’hébreu hillel qui signifie louange. Autre possibilité : originaire de Ouled Allal en Algérie. Ce nom peut aussi provenir de l’arabe ‘allâl qui désigne soit un chanteur de chants de noces, soit quelqu’un de câlin, enjôleur. Le suffixe –i indique l’appartenance.

      Ici, ces calins sont plutôt muclés.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 22 juillet 2018 18:53

      @jacques

      DÉSOLANT... Mais Il n’y a pas au monde une seule autorité politique d’une quelconque importance qui n’ait pas dans sa panoplie une option « musclée » à laquelle elle fait appel au besoin... Et il en va ainsi partout depuis le néolithique... Jouer les vierges offensées est de bonne guerre, mais si on est trop jocrisse on peut vite avoir l’air tartuffe ou simplement bête  Evidemment on peut aller plus loin durant la canicule, mais il faut savoir raison garder.

      PJCA

    • Et hop ! Et hop ! 22 juillet 2018 19:45

      @Pierre JC Allard «  Mais Il n’y a pas au monde une seule autorité politique d’une quelconque importance qui n’ait pas dans sa panoplie une option « musclée » à laquelle elle fait appel au besoin... »


      L’Élysée possède des services officiels pour cela avec des centaines de fonctionnaires sélectionnés, formés, entraînés, équipés, commandés pour cela, et payés selon la grille de la fonction publique : gardes républicains, gardes du corps, service de renseignements, etc... 

      Le président n’a aucun droit de s’entourer d’une garde privée.

      Si ce Benalla était garde du corps du président de la république, que faisait-il à la manifestation du 1er mai rue de la Contrescarpe où le président ne se trouvait pas ? Commandait-il des bandes de casseurs pour discréditer le mouvement social de protestation contre les lois scélérates de son patron ?


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 23 juillet 2018 23:44

      @Et hop 


      "Le président n’a aucun droit de s’entourer d’une garde privée....

      Pas plus que Trump, Putin, ou quelqu’autre chef d’Etat... mais ils en ont tous. En discuter est une insignifiance. Pourquoi faire un plat de ce qui est universellement accepté.... et indispensable ?

      PJCA




    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 19 juillet 2018 17:15

      Vous êtes mauvaise langue. On lui a juste offert un safari au Benana ,l’avait tellement bien travaillé.


      • Cadoudal Cadoudal 19 juillet 2018 17:22
        « Nous ne devons pas donner l’impression qu’il y aurait un droit de l’homme général qui serait à peu près ainsi conçu : Nous immigrons maintenant dans un État de notre choix », a dit Winkler. Sauver des vies humaines n’oblige pas à laisser les gens entrer dans l’UE. Celui qui envoie ce message à destination de l’Afrique n’agit pas de façon morale, mais de façon irresponsable. « Il serait prétentieux de penser que l’on pourrait réaliser, sur le sol allemand, français ou britannique, les droits de l’homme pour le monde entier. »



          • Clocel Clocel 19 juillet 2018 17:43
            Merde ! Il est où le camp du bien du coup ?

            C’était mieux avant, avec les uniformes, on sait plus ou investir notre haine à présent !

            Faudrait pas qu’on se fourvoie à encourager un méchant !?

            Ô putain, vaut mieux en rire... smiley

            « Savez ma bonne Germaine, le citoyeing, il est plus en sécurité dans la rue à présent ! »

            Pauvre de nous...


            • Arogavox 20 juillet 2018 22:33

              @Clocel

                le dernier des benets, même en France va bien finir par comprendre que si un pouvoir monarchique absolu est accepté aujourd’hui pour Jupiter, ceux-là mêmes qui valident aujourd’hui cette ineptie, devraient aussi continuer à la défendre s’il advient demain que celui ou celle qu’ils désignent aujourd’hui comme Satan venait à son tour à exploiter le système de légitimation officiel pour s’emparer de ce pouvoir suprême établi par les bien-pensants eux-mêmes !!


            • zygzornifle zygzornifle 21 juillet 2018 10:38

              @Clocel

              Ben Macron Akbar .....


            • Matlemat Matlemat 19 juillet 2018 18:25

               Jours de congés ? le gars m’avait tout l’air d’être en stage et cette attitude semble démontrer une haine profonde contre les « gauchistes » bien ancrée dans le têtes de nos services de sécurité. 


              • gruni gruni 19 juillet 2018 20:02

                @Matlemat


                 « une haine profonde contre les « gauchistes » »

                Comme spartacus !


              • Spartacus Spartacus 19 juillet 2018 20:52

                @gruni

                Mais non, pas de haine, mes coups sont des arguments, et ne visent que leur idéologie ridicule.

              • samuel 20 juillet 2018 10:50

                @Spartacus

                Votre seul « argument » est une publicité... une publicité de propagande !!!

                Vous n’avez pas d’arguments... vous répondez à la réalité par de la fiction. Et la pire qui soit. La publicité qui est la fiction propagandiste par excellence !


              • Et hop ! Et hop ! 22 juillet 2018 19:47

                @Matlemat : 


                 À mon avis il est venu à la manifestation du 1er Mai pour diriger les gauchistes et autres antifas casseurs qui discréditent les mouvement sociaux.

              • troletbuse troletbuse 22 juillet 2018 22:08

                @Et hop !

                Hypothèse qui tient la route. Ils ont peut-être retrouvé des cagoules mais comme il y a aussi des pourris dans la police !!


              • Rinbeau Rinbeau 19 juillet 2018 18:32
                ça n’est pas Hitler qui avait mis en place ce système de milices privées ?
                s’rait pas un peu fasciste le petit Macron Rothschild ?
                Ha ! il travaille pour des banquiers ! j’avais pas compris !

                • generation désenchantée 19 juillet 2018 19:54

                  @Rinbeau
                  Hitler a aussi mis en place des législation anti armes , visiblement Macron applique la même méthodologie que adolf , Macron a peur d’une révolution ?

                  https://www.arpac.eu/2017/11/20/comment-les-nazis-utilisaient-le-controle-des-armes-a-feu/

                  aujourd’hui

                  https://www.breizh-info.com/2018/07/05/99092/armes-a-feu-les-chasseurs-et-les-tireurs-sportifs-dans-le-viseur-dun-nouveau-decret


                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 20 juillet 2018 13:14

                  @generation désenchantée

                  … au fait pour les kalachs dans les citées, c’est pour quand ?


                  @+ P@py



                • generation désenchantée 20 juillet 2018 13:42

                  @Gilbert Spagnolo dit P@py

                  comme d’habitude , les kalshs dans les cités ne vont pas être visée , elles sont déjà illégales a la base

                   c’est les armes légales qu’ils visent avec leurs lois surtout que c’est des directives européennes ,
                  faite par la commission européenne

                  par contre il y en une chose qui va vraiment leur faire peur , plus la peine d’ aller dans une armurerie , ou voir un trafiquant d’arme , tu va juste avoir besoin d’ une imprimante 3D

                  http://www.france24.com/fr/20180713-cody-wilson-3d-imprimante-armes-justice-victoire-liberte-expression


                • baldis30 20 juillet 2018 19:30

                  @Gilbert Spagnolo dit P@py
                  bonsoir,

                  « pour les kalachs dans les cités »

                   vous n’avez rien compris  ! rien ! elles sont stockées dans des coffres de banque, ce qui reste le meilleur endroit pour en négocier le prix et demander un prêt pour l’achat !


                • Et hop ! Et hop ! 22 juillet 2018 19:50

                  @Rinbeau :


                  Laissez Hitle tranquille, lui au moins a mis fin au chômage, augmenté les droits sociaux, et mis au pas les banquiers internationaux qui ruinaient l’Allemagne.

                • Jelena Jelena 19 juillet 2018 19:38

                  Je ne vois pas ou est la responsabilité de Macron dans l’acte isolé de l’un de ses gardes du corps ?...


                  • Rinbeau Rinbeau 19 juillet 2018 19:49
                    @Jelena
                    t’as de la merde au yeux ?

                  • gruni gruni 19 juillet 2018 19:56

                    @Jelena


                    Macron est responsable du personnel qu’il emploie, mais ce qui est grave c’est la faible « sanction » infligée à son collaborateur pour « violences par personne chargée d’une mission de service public, usurpation de fonctions et usurpation de signes réservés à l’autorité publique »

                  • generation désenchantée 19 juillet 2018 20:02

                    @Jelena
                    quand un employé ou un salarié d’ une entreprise fait une connerie grave , dans son travail , la responsabilité de son employeur est engagée


                  • Jelena Jelena 19 juillet 2018 20:23

                    @gruni >> usurpation de fonctions et usurpation de signes réservés à l’autorité publique
                     
                    Si on devrait condamner tous les flics qui se déguisent en casseurs afin de « faire de l’ombre » à une manif CGT, il y aurait du monde en prison.
                     
                    @generation : Et le patron qui a 400 employés il fait comment ?... De plus rien n’indique qu’il était en service en ce moment là.


                  • gruni gruni 19 juillet 2018 20:41

                    @Jelena


                    « Si on devrait condamner tous les flics qui se déguisent en casseurs afin de « faire de l’ombre » à une manif CGT, il y aurait du monde en prison ».

                    Désolé Jelena, mais votre argumentation ne tient pas, lorsque les flics se déguisent ils sont en service. Benala avait l’autorisation d’observer, rien d’autre.
                    C’est vrai que Benala était (paraît-il) en repos. Mais là, dans cette affaire, il est question d’exemplarité, Benala est carrément hors la loi. Dans ces conditions il n’est pas possible de le conserver à l’Elysée.
                    Oui, un patron d’entreprise est responsable de tous ses employés et doit assumer s’ils font une faute professionnelle.


                  • Jelena Jelena 19 juillet 2018 20:56

                    @gruni : Donc si demain, un cuistot de l’Elysée commet un viol ou un braquage, ce sera à Macron qu’on mettra les menottes ?... Je vois.


                  • gruni gruni 19 juillet 2018 21:05

                    @Jelena


                    Vous êtes de mauvaise foi Jelena, je ne parlais pas de viol, mais de fautes professionnelles pour lesquelles la responsabilité de l’empoyeur est engagée.

                  • Jelena Jelena 19 juillet 2018 21:24

                    @gruni >> la responsabilité de l’empoyeur est engagée.
                     
                    Vos devez confondre « employeur » et « parent d’un mineur ».


                  • Rinbeau Rinbeau 19 juillet 2018 21:57
                    @Jelena
                    Mais non tu ne vois pas puisque tu as de la merde aux yeux..

                  • Jelena Jelena 19 juillet 2018 22:10

                    @Rinbeau : Regarde, il y a un article qui plaint les cassos dans ton genre... Ils sont gentils sur Avox, hein ?


                  • berry 19 juillet 2018 23:15

                    @gruni

                    Je ne pense pas qu’il était en repos ce jour-là.
                    En plus de son équipement officiel, on voit qu’il utilisait une radio pour communiquer.

                  • Jelena Jelena 19 juillet 2018 23:27

                    @berry >> Je ne pense pas qu’il était en repos ce jour-là.
                     
                    Même en admettant qu’il était en service, celui qui est responsable du gorille c’est le chef d’équipe. Macron, c’est le client.


                  • Garibaldi2 20 juillet 2018 07:14
                    @Jelena

                    Macron n’est pas responsable du ’’dérapage’’ de ce collaborateur de l’Elysée, mais ce qui est pire c’est qu’étant donné qu’il y a eu usurpation de fonctions et usurpation de signes réservés à l’autorité publique, qui sont des délits, il avait l’obligation légale de faire transmettre cette information au procureur de la république car il avait lui-même été informé des faits.
                     
                    Code de procédure pénale

                    Article 40

                    Le procureur de la République reçoit les plaintes et les dénonciations et apprécie la suite à leur donner conformément aux dispositions de l’article 40-1.

                    Toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l’exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d’un crime ou d’un délit est tenu d’en donner avis sans délai au procureur de la République et de transmettre à ce magistrat tous les renseignements, procès-verbaux et actes qui y sont relatifs.


                  • Jelena Jelena 20 juillet 2018 09:33

                    @Garibaldi2 >> Macron n’est pas responsable du ’’dérapage’’
                     
                    Et bien voila, nous y sommes.


                  • JP94 20 juillet 2018 16:29

                    @Jelena

                    Alexandre Benalla n’est un simple policier. C’est un collaborateur de l’Elysée, membre du PS de longue date qui se sait dans l’impunité alors qu’il n’en est pas à son premier acte de violence contre des militants communistes ou de gauche. 
                    A chaque fois, il est passé au travers des mailles de la Justice et a continué une carrière d’homme de main du PS, pour ses plus hauts dirigeants, jusqu’à servir Macron et sur un jour de congé qu’il avait demandé et obtenu, aller casser du manifestant en mettant un brassard de police et en intervenant auprès de celle-i alors qu’i n’était pas en fonction.
                    Après cet acte, Alexandre Benalla a  continué a être protégé de Macron ,puisqu’il était dans la garde rapprochée de Macron au retour de la Coupe du Monde, et pour le car des footballeurs.
                    Rien d’un policier ordinaire ! 

                  • baldis30 20 juillet 2018 19:37

                    @Jelena

                    bonsoir,

                    « @generation : Et le patron qui a 400 employés il fait comment ?... De plus rien n’indique qu’il était en service en ce moment là. »
                     il y a deux choses pour l’employeur :

                    1) s’assurer que l’employé qu’il désigne pour un travail, ou une mission a bien les capacités pour la remplir et il a le devoir de l’informer des risques connus , prévisibles et prédictibles et de prendre les précautions nécessaires.

                    2) en l’absence de l’une des conditions ci-dessus et dans la mesure où l’employé a respecté les règles de l’art pour l’exécution du travail ou de la mission le patron a une responsabilité évidente...

                     certes la jurisprudence tempère quelquefois mais rappelez-vous de quelques exemples de maires qui ont été condamnés lors d’accidents ( souvent sportifs) parce que le terrain ou les équipements étaient mal préparés ...


                  • titi 20 juillet 2018 20:59

                    @baldis30


                    « quelques exemples de maires qui ont été condamnés lors d’accidents ( souvent sportifs) parce que le terrain ou les équipements étaient mal préparés … »

                    Ces maires sont victime de la judiciarisation de la vie politique locale.
                    Qui occupe inutilement les magistrats et engendre des dépensent colossale réglée par le contribuable ?

                    Il y a malheureusement dans nos villages des abrutis qui se prennent pour pol pot ou staline, et dont l’action politique se limite à guetter le moindre faux pas de leurs adversaires.

                  • urigan 21 juillet 2018 19:26
                    @Jelena Ne vous inquiétez pas « Academy » ex « Blackwater » est là pour faire le sale boulot


                  • Et hop ! Et hop ! 22 juillet 2018 19:59

                    @Jelena : «  Je ne vois pas ou est la responsabilité de Macron dans l’acte isolé de l’un de ses gardes du corps ?... »


                    Déjà, ce n’est pas un des fonctionnaires de gendarmerie et de police qui sont officiellement préposés à l’Élysée pour assurer sa garde rapprochée et permanente.

                    C’est un type de 26 ans, sans aucune compétence ni formation, qui aurait été recruté sans concours pour assurer une garde parallèle, avec le grade e lieutenant-colonel de gendarmerie, un traitement de 10 000 euros (le double d’un vrai lieutenant-colonel) et un somptueux logement de fonction.

                    D’autre part, que faisait le prétendu garde du corps du président à la manifestation du Ier Mai où le président ne se trouvait pas ? Quelle était sa mission réelle : encadrer des casseurs ?


                  • À rebours 19 juillet 2018 20:24
                    Cette affaire est gentiment déprimante en ce qu’elle révèle que le maintien de l’ordre est de moins en moins républicain et de plus en plus privé.
                    Mais elle a tellement peu d’intérêt en soi que son hypermédiatisation m’ennuierait profondément si les divers intervenants de la journée n’avaient cessé de répéter : quels sont les liens de Benalla avec le Président ?
                    Où est mon pop-corn...


                    • titi 19 juillet 2018 20:39
                      Visiblement le gars a été mis à pied 2 semaines…
                      Au regard au code du travail c’est une sanction énorme.

                      Je pense même qu’il peut se retourner au prud’homme pour une sanction aussi sévère.
                      Il a le droit à sa vie privée… son employeur n’a pas à s’en mêler.

                      Si vous voulez plus, alors il faut revoir le code du travail.
                      Mais en l’état actuel, deux semaines c’est le max.

                      • titi 19 juillet 2018 20:42
                        @titi

                        En plus je suis pas sûr que le mec qui a filmé a obtenu un accord écrit explicite pour avoir le droit de filmer la scène.
                        IL y a dans cette affaire un vrai problème sur le droit à l’image et plus généralement sur une utilisation abusive de données personnelles.

                      • gruni gruni 19 juillet 2018 20:46

                        @titi


                        Je ne suis pas d’accord avec vous. Benala a enfreint la loi. Par rapport à la République exemplaire, il n’a plus rien à faire à l’Elysée. Le code du travail prévoit le licenciement pour faute grave ou lourde, c’est bien le cas.

                      • Rinbeau Rinbeau 19 juillet 2018 20:49
                        @titi
                        la dernière fois que l’on a essayé d’appliquer le code du travail pour ce genre d’affaire, on a eu la seconde guerre mondiale ! Mais on a gagné au « plus d’homme ».

                      • titi 19 juillet 2018 20:59

                        @gruni


                        Si il était au repos alors au contraire, il peut contester sa sanction car il a le droit de faire ce qu’il veut en dehors de ses heures de travail.

                        La faute grave ca ne tient jamais devant les prud’homme. 
                        Même si vous agressez votre patron, lui arrachez sa chemise, l’inspection du travail refusera le licenciement (cf affaire Air France).

                        S’il a enfreint la loi alors il doit être jugé. Tant qu’il n’est pas condamné, il est innocent et il ne peut être licencié.

                        Ces règles à la con, ce sont à vous ; et à vos amis, qu’on les doit Mesdames et Messieurs de FI.

                        Du coup je me marre lorsque vous réclamez le licenciement immédiat, ou pour faute.






                      • gruni gruni 19 juillet 2018 21:13

                        @titi


                        La faute grave ca ne tient jamais devant les prud’homme. - Oui sans blague, demandez au gens licenciés. Bien sûr un employé peut obtenir des indemnités pour licenciement abusif. Mais la plupart du temps il sera pas repris et quand même sans emploi.

                        « Ces règles à la con, ce sont à vous ; et à vos amis, qu’on les doit Mesdames et Messieurs de FI. » Si c’est à moi que vous parlez, vous avez tout faux, je ne soutient pas la FI.



                      • titi 19 juillet 2018 21:24
                        @gruni

                        « Bien sûr un employé peut obtenir des indemnités pour licenciement abusif. Mais la plupart du temps il sera pas repris et quand même sans emploi. »

                        Les prud’hommes donnent le choix  : les indemnités ou la réintégration.
                        Et comme les indemnités sont en général délirantes, ce sont les indemnités qui sont choisies. 


                        Et je vous confirme : la faute grave ne tient jamais. Il faut s’être battu avec ses collègues ou avoir tenté d’en violer. Sinon ca ne tient pas.


                      • Joss Mandale Joss Mandale 19 juillet 2018 21:25

                        @gruni

                        Et accessoirement la correctionelle ...


                      • Joss Mandale Joss Mandale 19 juillet 2018 22:30

                        @Joss Mandale

                        Correctionnelle, pardon.


                      • sirocco sirocco 19 juillet 2018 23:27

                        @titi

                        « Visiblement le gars a été mis à pied 2 semaines…

                        Au regard au code du travail c’est une sanction énorme. »

                         
                        Imaginez un instant que l’inverse se soit produit : que le manifestant se soit acharné à bourrer de coups le barbouze au sol avec son faux brassard de flic. Le manifestant passerait aux assises pour tentative de meurtre sur personne détentrice de l’autorité et risquerait, au regard du code pénal, la réclusion criminelle à perpétuité.

                        Alors avec 2 semaines de mise à pied, Macron se fout de la gueule de tout le monde, y compris de la vôtre, comme d’hab.

                      • pemile pemile 20 juillet 2018 00:03

                        @titi « Visiblement le gars a été mis à pied 2 semaines… Au regard au code du travail c’est une sanction énorme. »

                         smiley

                        Violences par personne chargée d’une mission de service public  : 3 ans de prison, 45 000€ d’amende

                        Usurpation de fonctions  et  usurpation de signes réservés à l’autorité publique  : 3 ans et 6 mois de prison, et 45 000€ et 7 500€ d’amende

                        « En plus je suis pas sûr que le mec qui a filmé a obtenu un accord écrit explicite pour avoir le droit de filmer la scène. »

                         smiley

                        Et dans l’affaire Rodney King ?


                      • jmdest62 jmdest62 20 juillet 2018 07:22

                        @titi

                        Je pense que c’est un peu plus grave qu’une histoire de faute professionnelle .
                        °
                        A l’assemblée , La Journée d’hier a été (fait exceptionnel) entièrement consacrée à traiter des « rappels au règlement »
                        .Il était « savoureux » de voir Mooosssieur De Rugy d’habitude si arrogant et prompt à couper la parole faire profil plus que bas
                        ll était « savoureux » de voir Mooosssieur Ferrand d’habitude si méprisant , complètement rabougri sur son siège.
                        ll était « savoureux » de voir Maaadaaame Belloubet d’habitude si hautaine et suffisante , frappée d’une humilité et d’une compréhension bienveillante.
                        ll était « savoureux » de voir les députés marcheurs d’habitude si virulents , la tête baissée sur leur pupitre ...plus une seule oreille qui dépasse
                        Oui , vraiment un grand moment que je vous invite à consulter sur le site de l’assemblée nationale....à consommer sans modération
                        °
                        Si tous ces éminents personnages étaient si soudainement conciliants avec l’opposition c’est , je pense , qu’en opportuniste aguerris ils ont senti que , comme au Mikado , le premier qui bouge a perdu.
                        Impatient de voir le prochain épisode
                        @+


                      • Garibaldi2 20 juillet 2018 07:33
                        @titi

                        ’En plus je suis pas sûr que le mec qui a filmé a obtenu un accord écrit explicite pour avoir le droit de filmer la scène.’’

                        Il n’y a pas besoin d’obtenir l’aval d’un policier (sauf certains corps de police) agissant sur la voie publique dans le cadre du maintien de l’ordre pour le filmer. C’est le droit à l’information et il n’est pas besoin d’être journaliste pour pouvoir exercer ce droit.

                        Dès lors que la personne filmée, portant un brassard de police, agissait sur la voie publique elle ne peut pas invoquer une violation de sa vie privée.

                        ’D’après deux arrêts de la Cour de Cassation (le 25 janvier 2000 et le 20 février 2001), la diffusion d’images de policiers dans l’exercice de leur fonction est autorisée dès lors qu’elle illustre un événement d’actualité. Il n’est pas nécessaire de flouter les visages des personnes impliquées -comme acteurs, témoins, ou figurants-, si l’image est prise dans le contexte d’un évènement dont l’importance justifie qu’il soit communiqué au public.

                        Les policiers ne dérogent pas à cette règle dessinée par la jurisprudence, mais un arrêté du 27 juin 2008 apporte certaines exceptions : il faut notamment respecter l’anonymat des policiers chargés de la lutte antiterroriste, de la brigade de recherche et d’intervention criminelle, de la brigade de recherches et d’investigations financières ou encore du RAID. Qu’un particulier filme la police municipale en train de procéder à un contrôle d’identités n’est donc pas illégal.’’

                        ’’Pour Franck Fievez de l’UNSA Police (premier syndicat des policiers en tenue), « il n’y a confiscation que s’il y a interpellation, or il n’y a interpellation que s’il y a délit ». Délit qui ne saurait être constitué par le fait de prendre des photographies ou de filmer des agents de police. Il explique que « lors d’une affaire récente, après que des fonctionnaires de police ont confisqué du matériel, une note de service de leur hiérarchie leur a demander de ne pas procéder à ce genre de confiscations ».

                        Les policiers peuvent vous demander d’arrêter de filmer, vous demander d’effacer votre vidéo ou vos photos, mais vous n’avez pas à obtempérer si vous ne le désirez pas, et ils n’ont pas le droit de vous y forcer.’’

                        source : http://www.slate.fr/story/2997/t-le-droit-de-filmer-un-policier


                      • Trelawney Trelawney 20 juillet 2018 08:18

                        @titi
                        On s’en fout des deux semaines. C’est un chargé de mission, donc il est employé pour une mission. Il suffit de mettre fin à sa mission pour mettre fin à son contrat de travail. Donc n’allez pas chercher l’excuse à deux balles du code du travail.

                        De plus il y a visiblement volonté d’étouffer l’affaire puisque les services de l’état n’ont pas averti la justice comme c’est la loi. Ils sont donc eux aussi en infraction.
                        De plus les services de police n’ont pas non plus bougé lorsque cette vidéo a été diffusé avec comme titre « violence policière ».

                        le minimum qu’un français doit demander est une commission d’enquête pour savoir ce que fait ce Benalla et est-ce qu’il y en a encore beaucoup de sbire de cet acabit dans l’entourage du président ? Et pourquoi ?


                      • sirocco sirocco 20 juillet 2018 13:03

                        @Trelawney

                        Aux dernières nouvelles de nos merdias, « l’affaire Benalla est entre les mains de la justice ».

                         
                        Le problème, c’est que la justice française est entre les mains du régime de Macron...


                      • titi 20 juillet 2018 18:47

                        @Garibaldi2


                        « a diffusion d’images de policiers dans l’exercice de leur fonction est autorisée dès lors qu’elle illustre un événement d’actualit« 

                        Bah alors ?
                        Il est flic ou il est pas flic ?
                        Parce que s’il ne l’est pas le film viole ses droits.

                      • titi 20 juillet 2018 19:02

                        @pemile


                        Ce n’est pas à l’employeur de dire la Loi, qu’il s’agisse de M.Dupond le carreleur du coin de la rue, ou que ce soit Macron.

                        Qu’il y ait une suite pénale sur cette affaire, peut être ou peut être pas, mais l’employeur Macron ne peut prendre que des mesures d’employeur. 

                        Et 2 semaines de mise à pied c’est énorme. 
                         



                      • baldis30 20 juillet 2018 19:44

                        @gruni

                        bonsoir,

                        Qui a confié une telle mission à cette personne sans vérifier qu’elle possédait les capacités pour l’exercer ?

                        En général on ne s’arrête plus à l’exécutant ... autrement dit au lampiste ... ce fut différent jadis ! mais les mœurs évoluent .. ( voir par exemple le remorquable article de J.D. Bishop sur la responsabilité des dirigeants de société dans les catastrophes, traduit en français et publié il y a plus de vingt cinq ans dans la revue préventique) ! Le texte en anglais semble figurer encore par bribes sur le NET.


                      • Garibaldi2 21 juillet 2018 04:33
                        @titi

                        Un homme portant un brassard est réputé être un policier et dans ce cas le filmer n’est pas illégitime et l’usurpateur ne peut invoquer a posteriori la protection de sa vie privée, et ce d’autant moins qu’il est filmé en train de commettre un délit. Le fait que ce ne soit pas un policier ne s’oppose pas à ce qu’il soit filmé quand le but de l’enregistrement est la constitution d’une preuve.

                        Code Pénal

                        Article 222-33-3

                        Est constitutif d’un acte de complicité des atteintes volontaires à l’intégrité de la personne prévues par les articles 222-1 à 222-14-1 et 222-23 à 222-31 et 222-33 et est puni des peines prévues par ces articles le fait d’enregistrer sciemment, par quelque moyen que ce soit, sur tout support que ce soit, des images relatives à la commission de ces infractions.

                        Le fait de diffuser l’enregistrement de telles images est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende.

                        Le présent article n’est pas applicable lorsque l’enregistrement ou la diffusion résulte de l’exercice normal d’une profession ayant pour objet d’informer le public ou est réalisé afin de servir de preuve en justice.




                      • baldis30 21 juillet 2018 09:07

                        @jmdest62
                        bonjour,

                        « savoureux » ..... que vous n’avez cesse de répéter !

                        Seriez-vous à ce point privé de choucroute que vous vous complaisez à voir ces pauvres pantins confondre l’hémicycle avec une arrivée très disputée dans un vélodrome alsacien  ?  smiley  smiley


                      • Et hop ! Et hop ! 22 juillet 2018 20:07

                        @titi : «  Il a le droit à sa vie privée… son employeur n’a pas à s’en mêler. »


                        Sauf qu’il utilisait un uniforme, une carte professionnelle, prétendait être en mission et agir sur ordre, donc ce n’est pas du tout sa vie privée.

                        L’utilisation de sa qualité de représentant d’une entreprise en-dehors du service est une faute lourde, surtout pour commettre des délits de coups et blessure volontaire.

                        Ceci dit, il ne relève pas du Code du travail, mais du Code de la Fonction publique, donc pas des Prudhommes mais des Tribunaux administratif et aussi ... pénaux.


                      • Fergus Fergus 19 juillet 2018 20:45

                        Bonsoir, Gruni

                        Qu’un type comme Banalla ait pu s’en sortir avec une sanction dérisoire et garder son poste à l’Elysée est un scandale qui ne manquera pas - et c’est heureux ! - d’éclabousser Macron, soit directement responsable du maintien de cet individu, soit responsable d’avoir nommé dans son entourage des gens qui peuvent tolérer ce genre de dérapage. Une faute grave dans les deux cas !


                        • gruni gruni 19 juillet 2018 20:53

                          @Fergus


                          Bonsoir Fergus

                          D’accort avec toi, il y a bien faute grave qu’on a essayé de mettre sous le tapis. Pour l’instant les député la Rem ne se battent pas sur les plateaux télé pour défendre jupiter. De plus les citoyens ne supportent pas un traitement à deux vitesses, ils ont raison. 

                        • jmdest62 jmdest62 20 juillet 2018 07:34

                          @Fergus

                          Le + dans cette affaire c’est qu’à l’assemblée la cession extraordinaire risque de tourner court et/ou que le contenu des débats (que la presse s’évertue à ignorer) , arrive sur la place publique.
                          Voir aussi ma réponse à @tit ci dessus.
                          Toute la presse , habituellement servile , s’est emparée de cette affaire qui risque de faire des dégâts dans le gvt et/ou à l’Elysée...bizarre Non ?
                          Disgrâce de Manu 1er ou grosse manip ...à votre avis.
                          @+

                        • baldis30 20 juillet 2018 19:45

                          @Fergus
                          bonsoir,

                          100 % d’accord .. voir mes autres réponses ...


                        • HELIOS HELIOS 21 juillet 2018 11:33

                          @Fergus

                          (re) cher Gruni...
                          je reviens sur l’intervention précédente pour vous dire, ce samedi matin, que cette affaire est en train de se résoudre toute seule, sans problème... nonobstant la réalité que je pense vous avoir décrite ci-dessus.

                          — Ce Benalla est un personnage important dans la sécurité rapprochée -en l’occurrence celle du président- et le président a toute confiance en lui.
                          Ce qu’on lui reproche est en fait dérisoire :

                          (1) avoir frappé des manifestants, qui au passage ne portent pas plainte, cela est aujourd’hui difficilement acceptable mais au final veniel, il a ou sera puni pour cela.

                          (2) avoir porté des signes de police de façon indue, mais qui les lui a donné ? les responsables seront légitimement mais légèrement punis pour cela, c’est la aussi un péché véniel de la part de chargés de sécurité a ce niveau pour un de leurs homologue...

                          (3) avoir obtenu des morceaux de vidéo... là encore, ce n’est pas lui qui les a « volé », mais la police elle même qui les a fourni. Connaissant l’organisation administrative qui va démontrer que ce ne sont que quelques obscurs flics de base qui ont eut accès et copié ?
                          Il pourra également indiquer que ces vidéos le montrent LUI, donc il est dans un droit moral d’y accéder.

                          Au final qu’a-t-il fait de mal --- par rapport a d’autres faits administratifs, politiques, économiques --- beaucoup plus dangereux ou cruels pour notre démocratie ?

                          Dans la réalité, ce mec a fait son boulot, du mieux qu’il fallait le faire et comme je l’ai écrit a la limite de la ligne jaune, dans l’objectif de protection du président. Cela n’invalide en rien mon commentaire original mais je tiens à compléter ma perception de l’affaire dans sa globalité.

                          S’il y a une mise en cause, nous auront un procès dans 4 ans et il écopera d’une amende.
                          Dernière question... le président sera-t-il mieux protégé par des flics toujours inconnus a ses cotés ???... parce que voyez vous, ce n’est pas l’homme qui fait la victoire (cf ce dernier mondial), mais l’équipe.

                          Pshittt... l’affaire va faire pshitt (hélas)... merci de m’avoir encore lu.

                        • pemile pemile 21 juillet 2018 11:49

                          @HELIOS " Connaissant l’organisation administrative qui va démontrer que ce ne sont que quelques obscurs flics de base qui ont eut accès et copié ?"

                          Non ce sont 3 cadres placés aussi en garde à vue, Il s’agit du contrôleur général Laurent Simonin et du commissaire Maxence Creusat, deux membres de l’état-major de la direction de l’ordre public et de la circulation à la préfecture, ainsi que d’un commandant qui était chargé de faire la liaison entre la préfecture et l’Elysée.


                        • jmdest62 jmdest62 21 juillet 2018 11:54

                          @HELIOS

                          Pshittt... l’affaire va faire pshitt (hélas)...
                          °
                          C’est en effet ce que souhaitent les « marcheurs » et ils font tout pour...... cf commission des lois de l’ AN ou la présidente (une excellente marcheuse) fait tout pour minimiser et retarder les auditions .
                          @+

                        • gruni gruni 21 juillet 2018 12:54

                          @HELIOS


                          Pshittt... l’affaire va faire pshitt (hélas)...

                          Cette affaire va laisser des traces HELIOS, La République des copains, des arrangements, des passe-droits, les français n’aiment pas. Surtout qu’avec Macron la vieille politique c’était fini, la preuve que non pour ceux qui en doutaient encore. Bon, la vapeur va finir par tomber avec le temps, on verra plus tard s’il reste des séquelles de cette affaire qui n’a rien de vénielle. À chacun son avis sur le sujet. 

                          Bonne journée


                        • generation désenchantée 21 juillet 2018 16:29

                          @gruni
                          ils espèrent les marcheurs , mais le problème , c’est que cette histoire , ce n’est qu’ une seule des conneries qu’ ils ont fait depuis qu’ ils sont au pouvoir

                          Entre la vaisselle a 500 000 euros , la piscine hors sol a 34000 euros pour le fort de brégançon , le petit trajet en jet pour 110 km , et autres que j’ ai oublier , c’est juste celle concernant le train de vie de l’ Elysée

                          chacune de ces polémiques leurs laisse des traces et séquelles

                          mais avec en plus celles du gouvernement , impositions , taxes diverses augmentées ou crées , et leurs réformes en force , lois un peu spéciales , et applications directives européennes ou carrément faire la limitation a 80km

                          il faut bien faire payer pour les délires de certains politiques


                        • gruni gruni 21 juillet 2018 17:36

                          @generation désenchantée


                          « Entre la vaisselle a 500 000 euros , la piscine hors sol a 34000 euros pour le fort de brégançon , le petit trajet en jet pour 110 km , et autres que j’ ai oublier , c’est juste celle concernant le train de vie de l’ Elysée »

                          Du pipi de chat, ne soyez pas pingre comme ça generation désenchantée, l’Elysée a un budget de 103 millions d’euros, pas seulement pour le fleuriste ou le coiffeur. Et l’image de la France, vous en faites quoi ?
                          Plus sérieusement, le président sera jugé d’abord sur ses résultats, s’ils sont bons, les français pourraient oublier beaucoup de choses.


                        • Et hop ! Et hop ! 22 juillet 2018 20:10

                          @generation désenchantée : La vaisselle n’est pas une faute si la commande est passée conformément au Code des marchés publics.


                          Le recrutement de ce pseudo-garde du corps est par contre totalement abusif : il y a déjà des tas de fonctionnaires très compétents et très bien formés à l’Élysée pour assurer cette mission.

                        • titi 19 juillet 2018 20:48
                          @l’auteur

                          « L’adjoint du chef de cabinet du président de la République devait être licencié sur-le-champ »
                          C’est strictement impossible dans le droit du travail Français.

                          1. Soit vous le savez pas et c’est grave
                          2. Soit vous le savez et vous cherchez juste à faire monter le soufflé. 




                          • gruni gruni 19 juillet 2018 21:01

                            @titi


                            Oui, il y a une procédure à respecter pour licencier, mais dans le cas présent ont peut facilement le lui demander gentiment de démissionner, et s’arranger ensuite pour le recaser ailleurs. Jupiter a beaucoup d’amis.

                          • titi 19 juillet 2018 21:19
                            @gruni

                            Avant un licenciement pour faute il faut plusieurs avertissements avec des preuves et des sanctions graduelles.
                            Il vient d’avoir un avertissement et une mise à pied. 

                            Si c’est la première fois ce n’est pas suffisant.
                            Il doit y en avoir plusieurs dans un lapse de temps limité.
                            Si le gars est délégué syndical il faut l’accord de l’inspection du travail.

                            Et donc puisque vous savez que licencier qq’un « immédiatement » est impossible, pourquoi utilisez vous cet argument comme preuve de faiblesse de la présidence ?
                            Que cherchez vous ?

                          • titi 19 juillet 2018 21:30

                            Et là je vous parle du cas où le gars a un contrat de droit privé.

                            S’il est fonctionnaire, c’est même le contribuable qui paiera les avocats de son procès au titre de la protection statutaire.

                            Magique !

                          • Rinbeau Rinbeau 19 juillet 2018 22:07
                            @gruni
                            N’entrez pas dans le jeu de ceux qui essayent de minimiser cette affaire en la considérant comme une banale procédure d’une entreprise Lambda !
                            Le président de la république n’est pas un employeur !
                            Dans la 5ème république il est le garant des institutions possédant tous les pouvoirs. 

                          • titi 19 juillet 2018 22:31

                            @Rinbeau


                            Faudrait savoir. 
                            Vous et vos potes reprochez au président d’être au dessus des lois en permanence.

                            Et là il fait les choses dans les règles et ca ne va pas non plus.

                            1. Soit vous êtes schizophrène.
                            2. Soit vous êtes un puant propagandiste.




                          • Rinbeau Rinbeau 19 juillet 2018 22:35
                            @titi
                            non je suis le gros minet !

                          • titi 19 juillet 2018 22:39

                            @Rinbeau


                            Quel esprit !

                          • sirocco sirocco 19 juillet 2018 23:36

                            @gruni

                            « ...il y a une procédure à respecter pour licencier... »

                             
                            Ah oui ? Vous allez faire bondir des dizaines de milliers de salariés qui ont été virés du jour au lendemain sur des motifs plus que contestables. Là, le barbouze a commis plusieurs délits correctionnels, vous croyez que ça ne suffit pas ?


                          • Garibaldi2 20 juillet 2018 08:04
                            @titi

                            Vous racontez n’importe quoi, un salarié peut être expulsé (mise à pied) sur le champ de son poste de travail pour faute grave, et conduit vers la sortie par un membre du personnel, après avoir récupéré ses affaires personnelles. Il n’est pas nécessaire qu’il y ait eu avant des avertissements :

                            ’La faute du salarié est considérée comme une faute grave dès lors qu’elle résulte d’une violation des obligations du salarié et rend impossible son maintien dans l’entreprise.

                            Le ou les faits fautifs doivent être directement imputables au salarié. La faute grave entraîne le départ immédiat du salarié.

                            La gravité de la faute est appréciée en fonction des circonstances propres à chaque fait. La faute grave peut être reconnue même si la faute est commise pour la première fois.’’

                            source : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1137

                            Il n’existe aucune liste limitative de fautes graves pouvant donner lieu à départ immédiat.

                            Dans le cas du départ immédiat, le salarié sera convoqué ensuite (dans les 5 jours ouvrables) par son employeur qui lui signifiera qu’il entreprend une procédure de licenciement pour faute grave, il lui signifiera le motif du licenciement.

                            Le départ immédiat entraîne la suspension du contrat de travail et des rémunérations non déjà acquises. Le licenciement devra être signifié au minimum deux jours ouvrables plus tard par une lettre de licenciement pour faute grave. Cette notification ne peut cependant pas intervenir plus d’un mois après l’entretien préalable au licenciement.

                            J’ai personnellement assisté au départ immédiat d’un salarié reconduit vers la sortie par le DRH de l’entreprise.


                          • Garibaldi2 20 juillet 2018 08:51
                            @titi

                            Pour faire les choses dans les règles, il aurait fallu qu’il y ait dénonciation des faits délictueux au procureur de la république. Il incombait au président de la république de s’assurer que les faits dont il avait eu lui même connaissance (alors qu’il était en voyage à l’étranger) avaient bien été communiqués au procureur Molins.

                            Une sanction disciplinaire ne saurait faire obstacle à une condamnation pénale.

                            Le fait que le directeur de cabinet du président n’ait pas informé le procureur est un délit, puisqu’il avait vu la vidéo et que c’est après ce visionnage qu’il avait pris une sanction disciplinaire. Sur quoi se basait-il pour prendre cette sanction ? Sur le fait que 2 personnes étaient violentées par un employé de l’Elysée, qui plus est n’étant pas fonctionnaire de police assermenté portait un brassard de police et un casque siglé CRS, ce qui est une usurpation de fonction !

                            Et en plus, Alexandre Benalla était "accompagné ce jour-là et dans les mêmes conditions de Vincent Crase« , un »gendarme réserviste par ailleurs employé de La République en marche" !
                            Qui est lui-même intervenu en menaçant physiquement (et verbalement ?) de frapper une personne à terre ! Une deuxième couche !!!


                          • titi 20 juillet 2018 09:45
                            @Garibaldi2

                            « Une sanction disciplinaire ne saurait faire obstacle à une condamnation pénale. »

                            Nous sommes bien d’accord.
                            Et donc tant que cette condamnation n’est pas prononcé, M.Benalla jouit de la présomption d’innocence.



                          • titi 20 juillet 2018 18:49

                            @Garibaldi2


                            « Il n’existe aucune liste limitative de fautes graves pouvant donner lieu à départ immédiat. »

                            Bah si.
                            Elle est d’ailleurs établie sur le lien que vous avez indiqué…


                          • Garibaldi2 21 juillet 2018 03:59
                            @titi

                            Il semble que vous ayez quelques difficultés pour comprendre le texte

                            ’’En pratique, la faute grave est souvent admise dans les cas suivants : ...’’

                            ne signifie pas que la faute grave est admise uniquement dans les cas suivants ... !

                          • Et hop ! Et hop ! 22 juillet 2018 20:12

                            @titi : On n’est pas sous le régime du Code du Travail, ce sont des fonctionnaires qui sont nommés par arrêté, et régis par le Code de la Fonction publique.


                          • Phalanx Phalanx 19 juillet 2018 21:10
                            « musclé et écervelé comme un videur de discothèque raciste »

                            « musclé comme un videur de discothèque ou les clientes se sont plaintes de nombreuses agressions par une partie facilement identifiable de la clientèle »

                            Voilà, c’est réparé.

                            Pour le reste, le gars mérite de s’en prendre une, mais par les CRS, pas par une de ses petites racailles dont les politiciens remplacistes aiment s’entourer.

                            • titi 19 juillet 2018 21:26

                              @Phalanx


                              C’est clair que cette affaire n’en est pas une et que la FI n’a trouvé que cela pour exister.


                            • CORH CORH 19 juillet 2018 22:02

                              @titi
                              Ce n’est pas une affaire ? négationniste ? vous pouvez le répéter encore une fois ?


                            • Joss Mandale Joss Mandale 19 juillet 2018 22:23

                              @CORH

                              Merci de votre intervention, je croyais halluciner devant ces propos mais non... Le mec base tout son discours sur le droit du travail, etc... pour soigneusement éviter le fond du problème... Et l’autre demeuré qui se prend pour un spartiate ( le type il a vu le film 300 il a chopé un double décollement : rétine/cortex ; il voit des perses, ou autre grand remplaçant, partout ( un pote à Labrune minimum...) ...Bref...je m’arrête là parce que je vais partir en vrille devant un tel déni.... Encore merci, désolé...


                            • titi 19 juillet 2018 22:26

                              @CORH


                              Le gars a été mis à pied. Il a reçu un avertissement.
                              Il a donc été sanctionné dans les limites du code du travail.

                              Et oui je confirme c’est une non affaire. 

                              La vidéo date d’il y a 2 mois et demie, et ce qu’elle montre aurait largement mérité d’être publiée à l’époque.
                              Or ca n’a pas été le cas.

                              Cette vidéo est une grosse baudruche.


                            • titi 19 juillet 2018 22:29

                              @Joss Mandale


                              Relisez bien ce que j’ai écrit.
                              L’auteur donne comme argument de la complicité du Palais, le fait que Benala n’ait pas été licencié sur le champ.

                              OR C’EST IMPOSSIBLE.

                              Toi y’en a pas voir la ficelle ultra grosse ?


                            • Joss Mandale Joss Mandale 19 juillet 2018 22:50

                              @titi

                              Moi y en a pas boire banania, je préfère le café ou le rhum, là c’est un Saint James ambré... J’ ai relu , vos arguties / arguments respectifs (vos querelles de chiffonniers) aussi valables soient ils, n’abordent pas le fond du problème qui est : violences volontaires aggravées, avec pour circonstance aggravante l’usurpation d’identité ( ou de titre) ...Vous comme moi pour les mêmes faits , c’est : garde à vue, mandat de dépôt ( ou non ) et correctionnelle... Lui il a sauté curieusement, ces étapes et il bosse encore...Donc oui , il y a de mon humble point de vue , comme un léger soucis qui ne concerne ni le droit du travail ni la fonction publique. Et que le Palais, comme vous dites, et le monarque qui y réside, ne soient pas au courant et n’aient pas tenté d’étouffer l’affaire, j’ai comme un doute...Après je peux me tromper. Une question, si cette scène avait été filmée par un quidam encarté nulle part , quelle aurait été votre réaction ( je précise que je ne suis pas FI) ??? Je vous remercie d’avoir pris la peine de répondre.


                            • CORH CORH 19 juillet 2018 23:08
                              @titi
                              et bien on va voir si la justice se contente d’une sanction conforme selon vous au code du travail pour usurpation de la qualité de policier et acte de violence dans le cadre d’une mission publique.
                              Le code du travail vous a détraqué les méninges, vous devriez consulter, votre cas est rare et intéressant.
                              Salut et soignez vous bien

                            • Garibaldi2 20 juillet 2018 08:58
                              @titi

                              C’est une non-affaire qui en quelques images a réussi à effacer d’un coup l’effet coupe du monde ! Macron n’en a pas fini de s’en mordre les doigts !!!

                            • titi 20 juillet 2018 09:59

                              @CORH



                              Vous qui râlez à longueur de journée sur l’aspect jupitérien du président, cette fois vous râlez que Benala n’ait pas été embastillé sur le champ par lettre de cachet.

                              Le code du travail est le seul élément sur lequel l’employeur Macron peut s’appuyer pour sanctionner l’employé Benala. 

                              S’il va au delà alors c’est lui le hors la loi.

                              Bienvenue dans l’Etat de droit.







                            • JL JL 20 juillet 2018 10:12

                              @titi

                               
                               vous qui savez tout sur ces choses là, est-ce que la mafia s’appuie aussi sur le code du travail pour se séparer de ses collaborateurs indésirables ?

                            • CORH CORH 20 juillet 2018 11:36
                              @TITI mais surtout aux AUTRES :
                              Pourquoi selon l’article 40 de la procédure pénale le procureur de la république n’a t il pas été saisi, dés lors que les faits étaient connus ?
                              On espère que parmi nos responsables certains connaissent le code, alors ? Et bien dans l’espoir que l’affaire ne sorte jamais ?
                              Ça aurait pu marcher , sans Le Monde, mais voila pas de chance.
                              C’est bêta, notre exécutif chantre d’une république irréprochable se serait bien accommodé d’une faute mais il a fait pire, en plus d’une faute il a fait une erreur. (Macron qui concentre pouvoir et décisions ne peut pas être performant sur tous les fronts)
                              République inaltérable ? ou juste un peu pourrie ?

                            • titi 20 juillet 2018 11:48

                              @gruni


                              Cet article relève exactement ce que je dis.

                              15 jour de mises à pied. C’est une énorme, et son employeur ne peut guère faire plus sans se mettre en délicatesse par rapport au droit.

                              Et visiblement il ne sera pas licencié pour avoir frappé le manifestant, mais parce qu’il était en possession de documents auxquels il n’avait pas accès.

                              Macron suit le code du travail comme le vulgum pecus, et là ca vous choque ???
                              Faudrait savoir : jupitérien ou pas ?

                            • titi 20 juillet 2018 11:48

                              @CORH


                              « Pourquoi selon l’article 40 de la procédure pénale le procureur de la république n’a t il pas été saisi, dés lors que les faits étaient connus ? »

                              Bah déjà pourquoi la victime n’a pas porté plainte ?

                            • pemile pemile 20 juillet 2018 12:04

                              @titi "Et visiblement il ne sera pas licencié pour avoir frappé le manifestant, mais parce qu’il était en possession de documents auxquels il n’avait pas accès."

                              Parce qu’on ne peut sanctionner deux fois la même faute, il fallait trouver un élément nouveau smiley


                            • CORH CORH 20 juillet 2018 12:06
                              @titi
                               pourquoi elle n’a pas porte plainte est une question et que la justice n’ai pas été saisie pendant plus de 2 mois en est une autre.
                              vous êtes au courant qu’aujourd’hui la justice est saisie et que la victime n’a pas (ou pas encore) porté plainte ?

                              Vous répondez n’importe quoi, ce qui vous passe pas la tête., histoire d’avoir le dernier mot


                            • titi 20 juillet 2018 14:32

                              @CORH

                              >vous êtes au courant qu’aujourd’hui la justice est saisie et que la victime

                              La justice est saisie simplement parce que le pouvoir a peur de l’ampleur de cette baudruche en période estivale où plus rien ne se passe.

                              >que la victime n’a pas (ou pas encore) porté plainte 

                              Ca ça m’intéresse. Connaissant les cadors de la FI, ils auraient du sauté sur l’occasion.
                              Or ils ne l’ont pas fait.

                              Je suis sûr que l’enquête sur Benalla va nous en apprendre beaucoup sur la « victime ».
                              Ce qui n’excuse en rien le geste de Benalla.


                            • titi 20 juillet 2018 20:53
                              @titi

                              "si cette scène avait été filmée par un quidam encarté nulle part , quelle aurait été votre réaction ( je précise que je ne suis pas FI) ??? Je vous remercie d’avoir pris la peine de répondre« 

                              Pour ce qui est de qui filme la scène, le fait que ce soit une personne de la FI, me fait immédiatement pensé à une scénarisation.
                              D’autant plus que la victime n’a pas porté plainte, et que la FI n’a pas sauté sur l’incident le jour même pour crier à l’insupportable répression policière de l’état capitalo-macroniste.

                              Je suppose donc que quand les médias s’intéresseront à la victime, on trouvera son pédigrée, l’étendue de son œuvre, et qu’on louera la retenue de M.Benala, et que le laisser-faire des CRS trouvera son explication dans le soulagement que qq’un puisse faire ce qu’eux rêvaient de faire depuis de longues minutes.

                              Mais en fait ma réaction c’est pas tant sur la scène que sur l’article de Gruni.

                              Gruni dénonce le non »licenciement immédiat« de Benala. 

                              Or un »licenciement immédiat " ca n’existe pas. Sauf à nier les droits de M.Benala.


                            • Garibaldi2 21 juillet 2018 04:11

                              @titi


                              Vous êtes un imbécile grave qui se prend pour un sachant ! La victime n’a pas à porter plainte pour que le délit d’usurpation de fonction soit constitué, et que le parquet se saisisse de lui-même de l’affaire. C’est le rôle du parquet, et en premier lieu du procureur de la république.

                            • Garibaldi2 21 juillet 2018 04:16
                              @titi

                              Il a été sanctionné ? Mais alors où est la présomption d’innocence ?!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

                            • JL JL 21 juillet 2018 08:16

                              @titi

                               
                              ’’Pour ce qui est de qui filme la scène, le fait que ce soit une personne de la FI, me fait immédiatement pensé à une scénarisation.’’
                               
                               Petit malin, titi !
                               
                               Dites moi, Benalla et les flics autour ont joué gentiment leurs rôles de méchants, ou bien ils ont été empapaoutés par le scénariste ?
                               
                               Pfff ! Attention, vous allez bientôt devoir changer de pseudo : celui-ci commence à sentir le roussi
                               
                               smiley

                            • Et hop ! Et hop ! 22 juillet 2018 20:15

                              @titi : 1°) Il ne relève pas du Code du Travail.


                              2°) Coups et blessure volontaire est un délit relève du Code pénal.

                              3°) Usurpation de signes de l’autorité publique pour commettre un délit est un crime.

                            • Et hop ! Et hop ! 24 juillet 2018 14:56

                              @Garibaldi2


                              La mise à pied est une sanction normale en cas de faute grave avérée.

                              Est-ce que vous contestez que sa faute ne soit pas grave et avérée ?

                            • Rinbeau Rinbeau 19 juillet 2018 21:47
                              bienvenue en Macronie !
                              Après la privatisation des Banques, la privatisation de la SNCF je vous présente la privatisation de la police !
                              la crevaison pour le monde qui va, c’est la vraie marche ! En avant route !

                              • McGurk McGurk 19 juillet 2018 22:35
                                Au-delà de cette sordide affaire - une vidéo qui m’a également choqué comme probablement beaucoup de monde -, ce que je vois surtout c’est que ce recrutement n’a pas été fait par hasard.

                                Je pense que tout ceux qui sont embauchés dans leur fourre-tout, EM, le sont soit pour leur « manœuvrabilité » (une bonne pomme idéaliste qui gobe tout ce que Macro peut dire) soit pour leur violence.

                                Effectivement, on a d’un côté les « bleus » de la politique qui sont entrés au parlement , émerveillés, professant la bonne parole auprès des con-citoyens car bernés sur leur soi-disant « rôle » en tant que « représentant de la nation ». Mais au fond ce parti n’est qu’une arme de guerre tout, comme le RPR sous Chirac, surtout lorsqu’on sait qu’ils n’ont pas le droit de poser eux-mêmes des questions au parlement sans l’aval dudit parti (une première dans l’histoire de notre pays).

                                Les autres sont ou bien violents par leur attitude - langue de bois, cynisme, dérapages verbaux - ou alors par la violence physique (député défonceur de crâne, mec de la sécurité un peu trop « sécuritaire »).

                                En résumé, bien que ces deux profils ont l’air différents, ils sont pourtant similaires parce qu’on prend des individus dérangés qui sont prêts à aller jusqu’au bout même si cela signifie bafouer les lois (la vidéo est très claire) ou même tuer quelqu’un.

                                La violence n’est donc pas, comme d’habitude, que politique. Elle s’exerce sous toutes ses formes et devient de plus en plus visible, parce qu’on ne se cache même plus finalement. On s’autorise tout parce qu’on « représente le gouvernement » et comme on s’est spécialement attaché à faire de ce pays un Etat policier (merci la loi sur l’état d’urgence et le fichage des citoyens lambda innocents), tout est permis.

                                J’aime mon pays mais j’en ai de plus en plus honte. On se targue d’être une démocratie et pourtant on s’attache à démontrer le contraire, que ce soit en son sein ou bien à l’étranger (Libye, Syrie, Yémen).

                                • McGurk McGurk 20 juillet 2018 10:24

                                  @arioul


                                  Si tu pouvais être plus vague, ça me permettrait de mieux te répondre.

                                • frugeky 19 juillet 2018 22:47
                                  Bonjour la morale française !

                                  Même plus moyen de se faire un petit safari de pauvres sans se faire choper.

                                  Pis d’habitude en plus ils payent. Là, juste pour faire plaisir au président, gratos en plus, et ce con se fait attraper par la patrouille.

                                  Quand on vous dit qu’il faut interdire de filmer la police.

                                  Pis de toute façon, ce sera encore plus simple quand vous n’aurez plus le droit de sortir de chez vous.

                                  • BA 19 juillet 2018 22:49

                                    Un journaliste de BFMTV sur l’Affaire Benalla : « Le porte-parole de l’Elysée a menti. »


                                    Mathieu Coache sur l’Affaire Benalla : « On assiste à un véritable naufrage de communication traduit par le silence de Macron. Bruno Roger-Petit a menti dans sa déclaration sur Alexandre Benalla car ce dernier n’avait pas réellement été mis à pied. »


                                    - BFM TV, 19 juillet 2018, 17h34


                                    https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=gnAABMlRi4w


                                    • Montdragon Montdragon 19 juillet 2018 22:58
                                      Jawad Bendaoud+ Makao+Bataclan+Macron+ Iskander Benalla =

                                      Fin de mandat dans 3,2,1...

                                      • Ouam Ouam 19 juillet 2018 22:59
                                        j’ai regardé la vidéo..
                                         
                                        .Il se passe rien , que dalle (a part les coups de lacrymo) et un micro coup de latte au sol...
                                         
                                        Je suis dépité ET effarré devant un tel « non évènement » !!
                                         
                                        ils n’onts pas l’habitude de la chicane...

                                        Visitez le 9.3. et assisstez à des bonnes danses..
                                         
                                        Rien a voir, au moins ca catagne réel, tessons de bouteilles, coutauxs, citters batte de base ball, barre de fer, marteuxs, hache, coup coup, sabre, bien sur ses eternels coktels (molotov) et parfois kalash ou autres joyeusetées qui font pan et qui fume... .
                                         
                                        Et pas un gus des 50eme ou plus de gus...desfois les uns contre les autres
                                         
                                        Les bleu style de celui de la vidéo qui joue les rambo sur l’espece de truffe caucasienne, la par contre il reste chez lui bien a l’abri, ou alors ils regardent le spectacle de l’hélico,...
                                        Parce que si il se fait « agripper » c’est juste terminé pour lui malgré son casque à 3 dhirams smiley


                                        Bref , ils ne viennent pas jouer les kékés comme avec ces neuneus de bourges de gauche....
                                        Ils rasent les murs dans ces coins la, ils restent toujours groupés à (tenter) d’assurrer déja leur propre sécurité.

                                        Pour ceux qui connaissent pas venez visiter bagnolet , le metro y arrive ...
                                        ca flingues defois 10jours de suite, vous aurez le temps d’incrire cela sur le calendrier...



                                        Ils sonts ARCHI hors sol, avant j’avais un doute..Désormais j’en suis certain smiley

                                        • McGurk McGurk 19 juillet 2018 23:09

                                          @Ouam


                                          Bah il ne se passe rien à part Rambo qui viole la loi en tabassant un type et jouant au policier. C’est illégal de faire la justice soi-même et encore plus de porter atteinte à l’intégrité physique de quelqu’un, surtout lorsqu’il n’a rien fait.

                                          Ce genre de mec devrait finir sa carrière dans un goulag russe à casser des rochers.

                                        • Joss Mandale Joss Mandale 19 juillet 2018 23:15

                                          @Ouam

                                          Salut, Y a méprise, il me semble, c’est pas un concours de bites c’est une question de contexte et de qui est le mec qui s’est précisément permis de faire ça (dans l’absolu oui on a vu plus violent) ...

                                          Après je suis d’accord avec toi, en d’autres endroits, tu lâches le Bentalla, casque ou pas , il prend une toise bien sévère , c’est clair. Et c’est aussi ça qui est dérangeant à mon sens, le mec sait parfaitement avec qui il joue au barbeau... Bonne soirée à toi.


                                        • Ouam Ouam 20 juillet 2018 00:44
                                          @Joss MandaleSalut a toi
                                          "Après je suis d’accord avec toi, en d’autres endroits, tu lâches le Bentalla, casque ou pas , il prend une toise bien sévère , c’est clair. « 
                                          Dans mon coin il est rectifié direct smiley


                                           »Et c’est aussi ça qui est dérangeant à mon sens, le mec sait parfaitement avec qui il joue au barbeau...« 
                                          Completement d’accord, il s’en prends à un espece de bobo parisien des beaux quartiers.
                                          De toute maniere il n’y à plus qu’euxs pour etre de cette gôôche...

                                          Et c’est particulièrement lache de taper sur un infirme de l’engraine, parce que dans la video ca se voit bien que le machin accompagné de son hystérique qui se prends pour un 2 tons smiley

                                          Ici, meme les zouzs s’engrainent mieux... de ce que j’ai pu voir dans cette vidéo ou j’suis mdr.

                                          Au passage si c’est CA les sevice de sécurité de macron first ...
                                           
                                          Whouhouhihi Whouhou hihi haha ... le gros plein de soupe style champion du monde de combat derriere sa playstation lollll

                                          Et c’est les quelques points que je désirais soulever, parce que lorsque j’ecoutais les dires des médias, c’etais le combat du siecle, du style
                                          le type etais après avoir pris 50 bourre pifs, des coups de genoux dans le ventre, un coup de latte dans la tronche, eventuellement s’etre fait défoncer le genou avec un coup direct dans la jambe, et enfin fini par terre massacré à coups de chlap pendant 2 plombes jusqu’a qu’il bouge plus du tout, baignant dans une mare de sang...

                                          Bref un truc comme vers chez moi...qd c’est un peu »sévère« .

                                          La pff..c’est pas histoire d’avoir la plus grosse, serieux les garenne de bondy, drancy, bagnolet, montreuil, stains , bobigny (désolé pour ceux que j’oublie)...

                                          Ils onts tous pris une danse bien plus mémorable que celle visionnée par les fdos, lorsqu’ils sonts cettes fois en minorité (ceux qui sonts de ces coins comprendronts mes propos)
                                          Bref c’est de la boboitude de pt’its bourges au carré cette video...

                                          Apres les usurpations d’identitées, bah ca deviens une habitude, d’ailleurs c’est un peu chaud, tu sais jamais si c’est des chmits ou pas ...

                                          Pour le reste, bah...ce qui m’épates (ou me choque) le plus...
                                          C’est les eberlués qui s’etonnent de ce que fait le pouvoir en place dont une bonne partie de ces mougeons onts veau-té,

                                          c’est ca qui m’etonne vraiment le plus si vraiment....si on doit parler »du fond"

                                        • Ouam Ouam 20 juillet 2018 00:59

                                          @McGurk

                                          « ...C’est illégal de faire la justice soi-même et encore plus de porter atteinte à l’intégrité physique de quelqu’un,... »

                                          ca c’est pour la france, pas mon coin qui ne l’est plus depuis longtemps.

                                          V’nez habiter dans certains coins de paname 19 ou le 93, 95, 13 etc...
                                          sortez un peu de chez vous...
                                          C’est la norme ici de faire justice soi meme.

                                          De toute maniere lorsque tu te trouve en plein milleu de l’action (ici), soit tu ne participes pas et tu va « manger » qd meme et encore plus,soit tu participes et tu va « manger » mais t’aura eu le plaisir de latter aà mort si tu peut l’enculé d’en face...
                                          Et defois tu gagne, défois tu perds (et t’a mal partout avec ce que t’a pris) c’est ca la « life » vers chez moi.

                                          C’est comme en corse, personne ne verra rien et ne témoignera pour toi... de toute manière...
                                          t’a plus le choix.

                                          a +


                                        • Garibaldi2 20 juillet 2018 09:16
                                          @Ouam

                                          C’est un rôle de composition ou vous êtes réellement aussi naze que vos écrits ?!



                                        • McGurk McGurk 20 juillet 2018 10:31

                                          @Ouam


                                          C’est normal si tout le monde est trop lâche pour témoigner et faire fonctionner correctement la justice. La loi du plus fort ne marche que si tout le monde a peur.

                                          En Corse ils sont à moitié dingue. L’histoire du type qui s’est fait poursuivre, flingue à la main, en pleine mairie l’illustre bien. Ce genre de criminel aurait été, auparavant, plombé de pruneaux ou coupé en tranche par la guillotine.

                                          Je ne participe jamais à ce genre d’évènement car je trouve la violence très vulgaire et je considère que c’est un signe de faiblesse (surtout intellectuelle). En général, ce genre de mec qui joue les gros bras n’a pas un neurone (à part ceux dans l’estomac) dans le caillou. Comme disait une série, "tout dans le slip, rien dans le cerveau).

                                        • Ouam Ouam 20 juillet 2018 16:35

                                          @Garibaldi2

                                          « ....C’est un rôle de composition ou vous êtes réellement aussi naze que vos écrits ?!... »
                                           
                                          Dit le type qui prends ses sources sur....

                                          Slate.fr (plus bas)

                                           smiley smiley
                                          j’ai bien ri, merci.

                                        • Ouam Ouam 20 juillet 2018 16:55

                                          @McGurk

                                          Saut Mc G.

                                          "C’est normal si tout le monde est trop lâche pour témoigner et faire fonctionner correctement la justice. La loi du plus fort ne marche que si tout le monde a peur...« 

                                          Tu à 5Mn ?
                                          Si tu peut et que tu à réeellement envie de t’informer un peu sérieusement pas comme le message de l’autre branque ci dessus pour qui slate.fr est ’la référence » (lol)

                                          Sur Radio France International (RFI) ce matin tu à eu une exellente inteview d’un sénateur qui parles d’un rapport sur le 9.3,
                                          L’emission etais en gros vers 7h du mat si je me souviens bien ?, l’ayant de mon coté écouté en « live », et comme tu ne l’a pas toi écouté, je t’invite a le podcaster et l’écouter tres attentivement.

                                          Ensuite tu reviendra ici (ou pas) me dire ce que tu en pense et qui dit la vérité.

                                          "En Corse ils sont à moitié dingue. L’histoire du type qui s’est fait poursuivre, flingue à la main, en pleine mairie l’illustre bien. Ce genre de criminel aurait été, auparavant, plombé de pruneaux ou coupé en tranche par la guillotine."

                                          Alors déja en 1er non en corse ils ne sonts pas à moitié dingues, tu fait des généralités ici.
                                          en plus si tu prends la corse en reférence, la corse comparé au 9.3 ...


                                          Pour la fin de ton message.
                                          C’est sur que le gorille, au vu ses agissements n’est pas un dealer de neurones smiley
                                          Faire cela sachant qu’il risque d’etre filmé et avec les risques pour lui ET ce que cela implique le démontre.

                                          Apres lorsque tu te trouve en plein millieu de l’action et souvent sans vouloir y participer, tu aura beau dire je joue pas, tu participera qd meme, ne serai-ce que lorsque tu tente de separer les différents belligérants, ou lorsque c’est un pote ou une copine à toi qui se fait engrainer...
                                          ou alors tu fait quoi tu te casses ? en lui expliquant qu’il se démerde ?

                                          c’est pas si facile, sinon on part dans l’emporte pièce...
                                          Sauf virtuellement derriere son clavier, mais dans la vraie vie et dans certains coins...ben non.
                                          Et c’est de cela que je parle.

                                          a +

                                        • Cadoudal Cadoudal 20 juillet 2018 18:03

                                          @Ouam

                                          Le frangin de Benalla arrive demain à Paris :


                                          En même temps, à la goutte d’or, ça fait un bail qu’il n’y a plus un indigène qui traine...

                                        • Ouam Ouam 20 juillet 2018 18:26
                                          @Cadoudal

                                          Bonne salutations
                                          Tu veut mon avis...
                                          Ils se sonts mis tout seul dans cette misère...
                                          Qu’ils se démerdent désormais (je parle des oligarches bien pensants qui onts crée ce bins)

                                          J’ai conseillé le podcast de RFi du rapport sur le 93 avec le sénateur LR qui le détaille , tu podcastera, c’est plus qu’edifiant.
                                           
                                          Juste apres(Tpoujours RFI) tu à le compte rendu du congres des économistes, qui est particulièrement passionnant aussi, ou ils avouent s’etrent particulèrement vautré sur l’approche et la mise en place de la mondialisation a outrance, et desormais du rejet massif ce celle ci par de nombreuxs peuples
                                           
                                          Et enfin, cerise sur le gateau, de la main mise politico economique de la Chine depuis 2009 ou la balance est devenue supérieure à celle de l’UE et la France...
                                          En plus les pratiques de celle ci (la chine ici) decrite dans le podcast.

                                          Que du bon ce matin sur RFI.
                                           
                                          Ca ne va pas arranger la propagande de Microf le colon, Omar (et les autres négriers souteneurs du meme style) cet ensemble d’articles ... smiley


                                        • Oceane 22 juillet 2018 20:27

                                          @Garibaldi2

                                          C’est du Ouam tout craché.


                                        • chocolatine chocolatine 19 juillet 2018 23:04
                                          bonsoir !
                                          Au delà de l’individu,il y a dans ces images une violence rare qui ne donnera rien de bon, et à force d’éloigner la fonction de « l’ordre » comme elle existait avant....dialogue essai de compréhension de la faute...à force de régler la surveillance par des caméras, installées en tous les coins, de déléguer la surveillance des routes à des sociétés privées.etc.on risque un rejet qui débouchera sur de l’ultraviolence et de l’ultra réponse...........les rapports se déhumanisent....dommage !

                                          • pemile pemile 19 juillet 2018 23:27

                                            Au début de la vidéo (0:20), il embarque une femme ?


                                            • Ouam Ouam 20 juillet 2018 01:13

                                              @pemile

                                              yess c’est la 2 tons après smiley

                                              C’est un concours des pieds nikelés cette video (fdos comprises).

                                              Au passage certains de leurs collegues doivent avoir (super) honte devant cette incompétance de haut niveau...
                                               
                                              Et....du début à la fin de cette video..(*)
                                               
                                              Meme dans une mauvaise série burlesque....on n’ose pas aller jusque la  smiley

                                              (*) J’arrive meme à me demander si elle est vraie ? , c’est pour dire.

                                            • titi 20 juillet 2018 21:08

                                              @Ouam


                                              C’est clair que Benala est pas foutu de faire une balayette à une nana coincée contre un mur.

                                              IL était en stage ?


                                              • keiser keiser 20 juillet 2018 00:56
                                                @ L’auteur

                                                J’aime bien mais ...

                                                « c’est de bonne guerre »
                                                Il n’y a pas de bonne guerre.

                                                C’est marrant, Sarkosy avait dit dernièrement que cela allait finir en farce.
                                                On y arrive doucement.
                                                Et sans bonne ni mauvaise guerre. smiley


                                                • canard 54 canard 54 20 juillet 2018 06:58

                                                  Et si ce connard se faisait péter la tronche comme il faut par autrui ce serait pas mal aussi il le boufferai son casque....


                                                  • Trelawney Trelawney 20 juillet 2018 08:09

                                                    cette affaire pourrait devenir la « Léonarda » du président...ou le scooter de François Hollande.

                                                    Cette affaire est plus grave qu’une simple erreur de communication, comme l’affaire Léornarda.
                                                    Ce qui n’a l’air de surprendre personne est qu’un président de la république se choisisse des « indépendants » pour sa protection et ne fasse pas appel aux services de l’état. Ce Benalla n’a aucun rapport avec les services de police et pourtant il est proche du président même devant les policier du GSPR. Il est même dans le bus des bleus lors de la descente (rapide) des Champs Elysée.
                                                    Sur la photo on le voit au coté d’un homme (visiblement policier puisqu’il est armé) et qui d’après tous les témoins ne l’a pas quitté lors de la manifestation. Qui est cet homme ? Personne n’a l’air de s’en inquiéter.
                                                    Lorsqu’on écoute les déclarations du ministre de l’intérieur, du garde des sceaux et même du premier ministre, on remarque que ces personnes ne sont absolument pas au courant de ce qui se trame à l’Elysée, ni de qui y fait quoi.
                                                    Que faisait ce Benalla dans cette manifestation ? Qui lui a donné son accréditation, si toute fois il en avait une ? Qui a étouffé l’affaire au sein de la police ? Ca fait beaucoup de question

                                                    • gruni gruni 20 juillet 2018 08:22

                                                      @Trelawney

                                                      Que faisait ce Benalla dans cette manifestation ? Qui lui a donné son accréditation, si toute fois il en avait une ? Qui a étouffé l’affaire au sein de la police ? Ca fait beaucoup de question

                                                      D’aprés mes infos il avait obtenu de la préfecture un poste d’observateur, ce qui n’est pas nouveau. Toujours d’après ce que j’ai lu, un observateur peut se faire prêter du matériel (casque, gilet pare-balles), mais pas un brassard de police. Il lui est bien sûr interdit d’intervenir.

                                                    • zygzornifle zygzornifle 20 juillet 2018 08:27

                                                      @gruni
                                                       Que faisait ce Benalla dans cette manifestation ?


                                                      Comme tout prédateur il attendait une proie facile ....
                                                      D’ailleurs la victime pourrait porter plainte contre les CRS pour non assistance a personne en danger meme si c’est eux le danger ....

                                                    • gruni gruni 20 juillet 2018 08:33

                                                      @zygzornifle


                                                      Vous n’avez pas tort, et comme beaucoup d’observateurs vous avez remarqué la placidité des CRS pendant que ce triste personnage était en action. Probablement que les flics savaient qui est Benalla et ont laissé faire.

                                                    • pemile pemile 20 juillet 2018 10:51

                                                      @Trelawney "Sur la photo on le voit au coté d’un homme (visiblement policier puisqu’il est armé) et qui d’après tous les témoins ne l’a pas quitté lors de la manifestation. Qui est cet homme ?"

                                                      https://www.lci.fr/politique/affaire-benalla-qui-est-vincent-crase-l-autre-collaborateur-ecarte-par-l-elysee-2093702.html


                                                    • zygzornifle zygzornifle 20 juillet 2018 08:18

                                                      On dirait un clone d’Hanouna ....


                                                      • zygzornifle zygzornifle 20 juillet 2018 08:24

                                                        Après la « raie publique en marche » voila le tabassage en marche , il n’y aurait pas eut de vidéo ce professionnel de la castagne serait encore en poste meme si Macron et tout son gouvernement était au courant ....


                                                        Chapeau pour la réaction du gouvernement .... ha oui quand il s’agit de vampiriser la CSG des retraités c’est immédiat ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès